Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réforme ??? Réflexions d'un religieux

Réforme ??? Réflexions d'un religieux

Réforme ??? 143 réflexions d'un religieux de Martinique

Publié le

Quatre marins pécheurs qui se sont associés pour réussir ;

Conclurent un plan pour l’acquisition d’un gros navire.

Ce chalutier conçu et équipé pour la pêche en haute mer,

Concrétisait leur rêve de quitter les routines de la galère.

Ensemble, ils signèrent l’acte de vente pour trente années,

Puis partirent pour le pôle où l’abondance est toute donnée.

Devenus les principaux fournisseurs du marché international,

Leur navire fit d’eux des êtres richissimes et experts comptables.

Consacrés à la gestion, ils n’avaient plus à affronter la mer,

Mais employaient des marins qui multipliaient leurs chiffres d’affaires.

Après la fin des échéances, plusieurs querelles les divisèrent ;

Les deux plus méchants menacèrent les autres et les chassèrent.

Les indésirables, pour sauver leur peau quittèrent la région,

Privés de tout, ils durent survivre, chômeurs sans subvention,

Perdirent leur cellules familiales et subirent de grands préjudices.

Dix ans plus tard, le tribunal examina comment les faire justice ;

Des inspecteurs firent le bilan de quarante années d’exercice.

Le jury attribua aux victimes de l’exclusion le patrimoine collectif,

La récupération du navire et toutes les acquisitions générales.

Les deux tyrans furent dépossédés et condamnés pour menaces,

Usage de faux, abus de biens sociaux, escroqueries organisées,

Pression  provoquant le suicide d’une des épouses employées.

De riches qu’ils étaient, ils devinrent de misérables prisonniers,

Accablés par les mépris et accusations des témoins courroucés,

Qui scandaient : « Leurs cravates, ho ! c’est la queue de Mammon o-ho ! » bis.

Quand le Saint-Esprit viendra, il convaincra le monde,

En ce qui concerne le péché, la justice et le jugement.

La justice terrestre reconnaît la restitution comme une loi juste.

Le respect des biens d’autrui faisait des saints, des hommes illustres.

Si, d’un commun accord, vous vous associez pour payer un navire coûteux,

Par des cotisations individuelles qui imposent des dons onéreux ;

Excluez les actionnaires qui ne plaisent pas aux dominateurs de l’association,

Mais la justice dit : « Remettez aux exclus la totalité de leurs contributions ».

Le père du fils prodigue était un juste gestionnaire et un homme saint.

Reconnaissant que son fils avait droit, il lui donna une part de son bien.

David était un Roi juste et saint, l’homme selon le cœur de Dieu ;

Il fit chercher le fils de Jonathan, lui restitua l’héritage et le rendit heureux.

Dieu est juste et saint ; il rendra aux fidèles la perfection qu’ils espéraient.

Quand le diable a pillé Job, Dieu lui donna le double de ce qu’il possédait.

Abraham, le père de la foi était un patriarche désintéressé, juste et droit ;

Il a remis au Roi de Sodome les caisses d’or volées par des guerriers sans loi.

Jésus a pourvu aux besoins de ceux qui le suivaient ou venaient l’écouter.

Quand ses disciples partageront  l’aumône et la justice, ils pourront le représenter.

Mais, si pour garder les salaires vous jetez à l’eau l’équipage du navire,

Arrivé au dernier port, leurs épouses et enfants viendront vous maudire.

Pour une poussières d’or, des pirates dépouillaient et semaient la mort ;

Un jour ils sortiront de la vase, confus avec le souvenir des véreux trésors.

     Aujourd’hui, plusieurs individus sont dans des associations cultuelles,

Culturelles et politiques où l’exclusion est concrète et perpétuelle.

La restitution n’aura pas lieu avant que le divin tribunal ne se prononce.

La justice mettra en lumière les cruelles stratégies que personne ne dénonce.

La loi dit : Il restituera dans son entier, l’objet mal acquis plus un cinquième.

Il le remettra à celui envers qui il s’est rendu coupable, (d’exclusion). (Nb 5 : 5-8)

Le vrai Christ est venu pour sauver et restaurer ce qui était perdu.

Si le père l’avait envoyé pour l’exclusion, il retrancherait notre race déchue.

Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, comme Abraham, Isaac et Jacob.

L’exclusion d’un actionnaire sans restitution est une escroquerie déguisée.

Mourir sans restitution immortalise de terrifiants chiffres pour le jugement dernier.

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog