Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réforme ??? Réflexions d'un religieux

Réforme ??? Réflexions d'un religieux

Réforme ??? 143 réflexions d'un religieux de Martinique

Publié le

Dans une brève séquence de film sur les jours qui précédaient le déluge planétaire, du temps de Noé, on voit les hommes chargés de colliers. Chaque fauve et chaque ennemi tué, ces meurtriers qui ont rempli la création de violence, prenaient les dents comme trophée pour inclure dans leur parure et augmenter leur prestige. (Gen 6 : 5- 7) Dieu les a noyés pour purifier la terre de la race des méchants et Jésus essaye de recréer une nouvelle race, des descendants de Noé, prémices irrépréhensibles, intègres, justes et droits. (Ap 14) Ce sont les trois critères du sceau divin ; (Ez 18) Par l’œuvre du Saint-Esprit, cette réalisation se fera avant le jour mystérieux du scellement des 144000 élus. (Ez 9 ; Ap 7 et chapitre 14)

    Un trophée de prépuces pour le jour des noces :  De même, en Israël, il y avait le premier roi appelé Saül. Jaloux du succès du jeune David qui avait fait preuve d’héroïsme dans le combat contre le géant Goliath, et dans les guerres entre Israël et ses voisins les Philistins,  le roi fit un plan pour faire tomber David sous les flèches des philistins. Il lui proposa sa fille ainée, mais, comme le plan a échoué, David n’est pas tombé, le roi n’a pas tenu sa parole et a marié sa fille à un autre militaire.  Pour une deuxième fois, il proposa à David sa seconde fille Mical en mariage, s’il ramène 100 prépuces de Philistins envahisseurs parmi les ennemis d’Israël. David et son armée partirent combattre les envahisseurs et ils ramenèrent 200 prépuces de guerriers. Afin d’éviter le scandale d’un deuxième mensonge, le roi était contraint de les marier. (1 Sam 18)

 

   Un trophée se porte : Le roi Saül oserait ‘il porter ce trophée au cou le jour du mariage ? Deux cents prépuces (salés) dans un collier en or ? La Bible dit que plus tard, après le massacre des sacrificateurs, accusés faussement de collaborer avec David, et le massacre des villes sacerdotales appartenant aux lévites, un démon s’est logé en lui et le roi entrait en transe dans sa maison. Cette accessibilité aux esprits mauvais constitue un avertissement aux excommunicateurs impitoyables, aux intolérants, aux radiateurs qui se font juges à la place de Dieu, toujours prêts à exclure certains adeptes par favoritisme sans restitution, et à châtier ceux qu’ils accusent publiquement. Un Seul est Législateur et Juge, Celui qui peut sauver et perdre ; Mais toi, qui es-tu,  toi,  pour  juger le prochain. (Jac 4 : 12)

 

    Acquisition d’un trophée de chiffres sanguinaires : Après l’ascension de Jésus pour retrouver sa place sur son Trône comme Roi des rois, Seigneur des seigneurs et juge des vivants et des morts, plusieurs marchands de salut se sont emparés de son patrimoine. (Ce sont des organisations religieuses lucratives) ; Ces marchands ont choisi comme trophée, non un collier de prépuces de la race noire évangélisée, mais des chiffres sans fin de cargaisons d’argent,  (Dîmes, offrandes multiple, générosités, contributions diverses) gravés sur leur âme, représentant les sommes collectées, mises en épargnes et exportées vers Babylone ; Ceci pendant une carrière dans la prédication de l’évangile en pays pauvres.  (Jac 5 : 1-6 ; Ap 3 : 17)  Quand la justice parlera, tous saurons, peut-être trop tard,  que le capitalisme religieux est « la peste spirituelle et ses fruits ce sont ses ravages ». (Ps 91)

 

   Un bilan irrévocable : Si notre carrière sur terre, placée sous les caméras des anges gardiens, comporte un décompte de toutes nos opérations et acquisitions terrestres, le bilan fait au ciel est notre trophée, immortalisé dans le dossier individuel qui sera révélé à l’univers au jour du jugement. Quel futur évènement épouvantable ! Le prophète Enoch a dit que certains hommes glorifiés sur terre, au grand jour du jugement, ramperont comme des reptiles devant la publication des œuvres cruelles de leur vie terrestre. Il en sera ainsi des rois ; Leur armée faisait mourir des millions de personnes pour piller le produit de la collecte déposé dans leurs temples. Je suppose que le trophée des rois comporte le nombre de personnes assassinées, le poids des miettes d’or, le nombre de perles, le total de l’argent très sale, et la multitude des esclaves  qui a fonctionnée sans salaire (Voir le livre d’Enoch sur Google)  Toutes ses œuvres criminelles  seront publiées et désapprouvées devant l’univers. (Ap 20 : 11- 15)

 

Dieu sur le marché : Les bergers qui commercialisent l’évangile depuis le calvaire auront un trophée terrifiant à porter dans les abîmes, avant de comparaître au grand jour du jugement ; Leur âme descend avec un chiffre d’affaire à couper le souffle : Le bilan des troncs placés au pied des idoles abominables ; Les prédications flatteuses enregistrées, vendues au même titre que l’alcool et la drogue ; Les générosités reçues à chaque convocation de leurs assemblées ; Le Saint Nom de Dieu mis en chansons, vendus en CD sur le marché ; Le produit de l’exploitation des ordonnances saintes ; (Dîmes et offrandes en épargnes) ; Le profit tiré de la vente des éditions de la sainte Bible etc. Des sommes gigantesques qui seront publiées plus tard par la justice universelle, mais déjà placées sous forme de chiffres immortels, dans les cellules enflammées des abîmes, lieux de tourments destinés individuellement aux envoutés du capitalisme. (EZ chapitres 32 et 28 ; Esa 14).

 

Il est écrit : Ne dépouille pas le pauvre parce qu’il est pauvre, et n’opprime pas le malheureux à la porte ; Car l’Eternel défendra leur cause, et il ôtera la vie à ceux qui les auront dépouillés. (Prov 22 : 22- 23)

 

 

 

Un masque sur le visage de Jésus : Si le Nom de Jésus a une puissance d’extraction des ressources, efficace en pays pauvres, c’est là une preuve que la loi des acquisitions financières révèle  et dévoile une contrefaçon mondiale du Christianisme. (Ps 94 ; Jér  8 : 10- 12) Evangéliser aujourd’hui  devrait-être un retour à  la pratique des lois sociales prescrites en faveur du peuple. La justice et l’équité sont la base de son Trône. Ps 97 : 2  L’équité est le partage équitable des fonds publics.

 

 

 

     Les prisons des âmes, vastes grottes infectes : Le prophète Ezéchiel, au chapitres 31 : 15- 18 et le chapitre 32,  raconte ce qu’il a vu en visitant les abîmes où sont conduites les âmes des  méchants après leur mort ; Le prophète Esaïe relate également ce qu’il a vu dans les abîmes au chapitre 14 de son livre. Jésus confirme ses Paroles qu’il avait inspirées aux prophètes  Ezéchiel et Esaïe, par ce qui est écrit dans Luc 16 : 19- 31

 

 

 

    Je résume: L’âme du riche cupide a été portée en enfer où il souffre cruellement et l’âme juste du mendiant Lazard a été conduite au paradis où il jouit du bonheur. (Prov 15 : 24)

 

   Ezéchiel dit que les rois sont emprisonnés, les princes, leur armée sont emprisonnés autour d’eux, leur peuple tout autour comme dans une ruche ;  (Voici une image miniaturisée probable) : Si l’on plaçait la reine dans une des cellules, les faux bourdons autour d’elle et les ouvrières dans une collectivité de logements semblable à un gâteau de cire ; Cependant cet enfer avec ses 7 degrés de tourments, est aussi vaste que 7 grand pays semblables à des grottes effroyables. (Ez 32 : 18-32)

 

    Ce n’est pas une parabole comme l’indiquent certains traducteurs de la Bible, influencés par le l’obscurantisme des érudits, mais la confirmation des écrits de plusieurs saints prophètes. (Voir : « La vie de Joseph le charpentier » sur Google, livres apocryphes,  ainsi que le livre d’Énoch)

 

 

 

Les  âmes des morts coupables, sont elles libres ?

 

     Non. Le prophète dit qu’elles sont conscientes, mais couchées dans leur cellule : Ez 31 : 18 et chapitre 32 : 21, 25, 28, 32 ; Méchantes prisonnières incapables de nuire, mais ayant des pleurs, des cris de désespoir, des lamentations lugubres et des grincements de dents contre Dieu et les trompeurs responsables de leur malheur.

 

Il est écrit : Tu seras couché avec ceux qui sont morts par l’épée : Ez 32 : 28.

 

 

 

   Séduction hypnotique : Salomon a dit que les morts ne savent rien, (Ecc 9 ; 5) cela peut vouloir dire que le corps en putréfaction n’aura plus d’existence et d’activité sur terre. Mais Jésus rectifie quand il enseigne que l’âme du riche a été portée en enfer et l’âme de Lazard le mendiant juste a été portée au paradis. (Luc 16 : 19- 31)  Jésus ne peut mentir…

 

 

 

   Reniement des écritures : Si certains religieux enseignent qu’il n’y a pas d’existence de l’âme entre la mort et la résurrection, ceci constitue un reniement des vérités des saintes écritures et une porte ouverte aux permissivités. (Mal 2 : 8- 9) Ils sauront un jour que Dieu punit sévèrement les faux prophètes.  (Ap 20 : 10- 15)

 

 

 

    Détruit par manque de connaissance : Mon peuple est détruit par ce qu’il lui manque la connaissance… Osée 4 : 6.  Si tous les religieux savaient la somme de souffrance qu’ils doivent endurer après la mort, selon les visions publiées sur You tube, ils mettraient un frein définitif à l’acquisition égoïste des fonds sociaux.  Chaque pièce de la sébile doit avoir une destination fixée par le donateur  et une orientation approuvée par les ordonnances de la sainte Alliance.  Autrement, elles forment un capital qui est un trophée de honte éternelle. L’intégrité est le constat des opérations terrestres.  (You tube : J’ai visité l’enfer et le paradis). 

 

 

 

    Tous ceux qui vivent doivent savoir qu’après la mort, le corps pourrit, mais les âmes sont portées dans les abîmes où elles se réjouissent dans le pays de délices appelé « paradis » si elles sont : intègres, justes et droites ; (Ez 14 : 12 -23)  Autrement, si elles sont coupables d’avoir refusé la grâce de Jésus-Christ  qui reçoit les repentants et leur donne la victoire sur le péché, elles seront portées et emprisonnées dans un des degrés de l’enfer où elles subiront des souffrances et des  tourments indescriptibles : (Luc 16 : 19- 31 ; Esa 14)

 

 

 

     Discernement : Ce qui est écrit dans la sainte Parole, est lumière, si le Saint Esprit donne la bonne compréhension. (Ps 97 : 10- 12)  Il y a des séducteurs qui défendent avec audace et arrogance une interprétation erronée venant de leur institution.  Mais on peut déduire : Toute doctrine lucrative, adaptée à l’une des 7 idoles de l’Armée des cieux, est une spirale qui mène en enfer ;  Dans l’un de ces degrés se trouve l’âme du commerçant des choses saintes, portant son chiffre d’affaire comme trophée.  C’est la Sainte Alliance qui enseigne ce qu’est le péché et indique les châtiments. (Mat 5 : 17 ; Deut 28)

 

 

 

    Israël en enfers : Le prophète dit que les arbres d’Eden,  je suppose que ce sont les royaumes rebelles Israélites qui se sont souillés en violant l’Alliance faite avec Moïse. Et ces multitudes jadis idolâtre se retrouvent dans les cellules enflammées au même titre que les incirconcis. (Ez 31 : 16- 18) L’idolâtrie est un crime contre Dieu. (Dt : 13 : 11) Ces rois avaient adopté leur culte à l’armée des cieux : Soleil, (Dimanche) Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne, le Moloch des saturnales du samedi, jour où les familles brûlaient leurs enfants premiers-nés. (Jér 7 : Ez 20 : Jér 8 ; Act 7 : 42-43).

 

 

 

   Des crimes crapuleux : Pourquoi des enfants innocents, sans défense tombent ils toujours au pouvoir des sadiques ?    Si le sacrifice d’un enfant produit quelques siècles en enfer après la mort, imaginez les siècles sans fin et les souffrances des criminels qui choisissent ce destin effroyable !

 

Ces arbres d’Eden, rois d’Israël idolâtres, perdus avec leur peuple, sont consolés en voyants dans la même fournaise,  d’autres rois païens puissants et leurs corps d’armée qui massacraient beaucoup de nations.  (Ez 31 : 16- 18)

 

 

 

     Consolations également chez les esclavagistes : L’âme de Pharaon qui a été précipitée dans la mer avec son armée, est consolée de voir que ses adversaires, de puissants rois sont également dans cette fournaise éternelle ; Dieu dit : Pharaon les verra et il se consolera au sujet de toute sa multitude, des siens tués par l’épée et de toute son armée (exterminée dans la mer quand ces esclavagistes poursuivaient Moïse et les bénévoles affranchis). Ez 32 : 31- 32.

 

Trophées pharaoniques : Je suppose que les âmes des Pharaons sont couvertes de chiffres indiquant le poids de l’or, des diamants, des perles, des valeurs volées lors des expéditions militaires. C’est seulement en enfer que les oppresseurs regretteront leur inhumanité ; Et la publication se fera au jugement dernier. (Ap 20). . Ils regretteront d’avoir réduit leurs prisonniers et leurs subordonnés en esclavage. Travailleurs sans salaire, subissant le fouet et la torture. (Jér 22 : 13) ;  Dans certaines religions, les bergers esclavagistes disent : « Ce sont des laïcs bénévoles » Ils n’ont pas droit à un litre ce carburant. « Le capital est pour nos supérieurs dans les tours jumelles».  Leur prétention « Je suis sauvé »  sera remplacée par un trophée de chiffres sanglants.

 

Les âmes des morts, qu’ont-elles apportés avec elles dans les abîmes ?

 

     Dieu dit par son prophète : Ils ont leurs iniquités gravées sur leurs ossements comme trophées ;

 

 Dans la gestion d’une vie,  sensée être régie par l’Alliance, il y a ce que désapprouve la Loi ; (La loi est constituée des 5 livres de Moïse) ; La Bible dit que l’étude des dossiers individuels se fait par mille milliers et dix milles millions d’anges. (Dan 7 : 9- 14) Les chiffres du trophée religieux retenus contre les coupables concernent principalement :

 

a)      L’argent et les biens « Prémices » à partager qui constituent le droit du Créateur ; De même,   Jésus est prémices, le don de Dieu ;  Ces valeurs qui servent à nourrir les adorateurs sont appelées les prémices.  Les sommes gagnées en méprisant ce droit constituent une acquisition injuste, une frustration du droit, une révolte contre le droit à la nourriture prescrit en faveur du peuple, une iniquité abominable. (Deut 26 : 1- 11 ; Ez 32 : 27) Les fils d’Eli le sacrificateur ont profané ce don sacré ; (1 Sam 2 : 27- 30)

 

b)      Les prémices collectées mais non redistribuées pour nourrir le peuple convoqué à chaque nouvelle lune, à chaque Sabbat lunaire et chaque fête annuelle ; ( 2 Chr 31 ; 1 Tim 6 : 9- 11). Tous les produits apportés servaient pour satisfaire les adorateurs. Epargner ou subtiliser ces fonds collectés constituent le pillage d’une offrande consacrée, une cruelle iniquité. (Deut 27 : 26) Le Dieu qui convoque son peuple est  blasphémé pour la condition misérable des adorateurs, principalement des pauvres qui ne reçoivent aucune assistance. (Hab 2) Des misérables dépouillés. Des nations dépouillées par l’évangile ; (Esa 33 : 4 ; Ez 34 ; 2 Tim 3)

 

c)       Il y a également l’argent du droit social (aumône), les synonymes sont : droiture, générosité, bienveillance, dîme,  droit de l’étranger, l’orphelin et la veuve.  Ce droit social est méprisé ou détourné par avidité. Ce profit est un acte meurtrier. ( Deut 26 : 12-19 ; Mat 6 : 1- 4) Dans l’Alliance, il y a des malédictions prescrites pour ce profit illégal. (Deut 27 : 19 et 28 : 15- 68) Ceci est le plan divin contre la faim dans le monde.  Le  « Jésus » sans droiture est un sauveur masqué. Un loup en vêtement de brebis. (Esa 48) Cette exercice individuel est une urgence prioritaire ; (Esa 56) Ne partage pas l’aumône avec celui qui n’a pas faim. (Esa 58)

 

d)      Le trophée le plus commun en enfer est l’ argent gagné par des moyens frauduleux, tels que :  Des salaires non donnés aux esclaves bénévoles qui ont travaillé pour les barbares ; (Ps 114) L’argent collecté, à transférer, mais détourné de leur destination sociale, (Jude 11) ; L’argent gagné par favoritisme et gros salaires des cadres, (Ps 49) ;  L’argent et les biens pillés lors du meurtre des propriétaires ; L’argent gagné par la magie, par l’occultisme, la prostitution, la tromperie et le mensonge ;  Le profit des biens d’héritage  non partagés ;  L’argent des dîmes et offrandes sollicitées mais non restituées aux excommuniés ; L’argent gagné en commercialisant Dieu, Jésus, le Saint- Esprit, les écrits des prophètes et tout le patrimoine divin en profanation ; (Ap 18 : 11- 24) 

 

e)      Toute acquisition injuste dénoncée par la Loi des Alliances est un butin inclus dans ces Paroles : Dieu amènera toute œuvre en jugement. (Ecc 12 : 15- 16)

 

 

 

Chacun son trophée accusateur : Le Prophète dit que ces iniquités sont gravées sur les ossements du mort. (Ez 32 : 27) Et l’univers entier devra savoir, au jugement dernier, l’origine et les conséquences de ses acquisitions iniques. (Ps 49)

 

 

 

Aujourd’hui, un temps favorable : Ce n’est pas après la mort que le gestionnaire chrétien doit connaître le trophée de son âme : Des chiffres qui embrasent son destin : Par ta sagesse et par ton intelligence, tu t’es acquis des richesses, tu as amassé de l’or et de l’argent dans tes trésors. Par ta grande sagesse et par ton commerce, tu  as accru tes richesses, et par tes richesses ton cœur s’est élevé… Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore … (Ez 28)

 

 

 

La fouille des élèves :  Il y a quelques décennies,  dans mon village,  lorsque à l’école, un enfant déclarait avoir perdu de l’argent, tous les élèves de la classe consignée devaient aller successivement dans une salle pour vider leur sac, se dévêtir et être fouillés jusqu'à ce que l’argent soit retrouvé. Le voleur ne sortait pas sans se faire démasquer  et plus tard, discipliner.  La justice de l’établissement serait elle plus rigoureuse que la justice universelle ?

 

 

 

Sanctification : L’œuvre de Jésus est opposée au désir de s’emparer des biens d’autrui. Le saint est celui qui travaille 6 jours selon la loi ; (Ex 20 : 9) et adore Dieu à chaque nouvelle lune et chaque Sabbat ; (Ez 46)  Le Saint-Esprit régénère et purifie l’intellect des repentants sincères, les guérissant de toute avidité.  (1 Pier 1 : 13- 25)  Un homme saint ne dépouille pas une nation, un peuple, une région, une famille ou un individu. (Hab 2) Ses œuvres sont identiques à celles des saints apôtres. (Ap 12 : 1) La dépouille des misérables emportée, consommée et exportée, fait du missionnaire un pillard. (Ez 34 : 8)  Comme dans toute entreprise où il y a un service de comptabilité,  toutes les pièces collectées ont le Créateur pour propriétaire ; Les anges veillent sur chaque pièce et sa destination en tenant compte de la conscience du donateur et les exigences de la Sainte Alliance. (Deut 27)

 

Les âmes pécheresses  ont-elles des oreillers dans leurs cellules ?

 

Ils sont descendus au séjour des morts avec leurs armes de guerre ; Ils ont mis leurs épées sous leurs  têtes ; Ez 32 : 27 Ils devront revoir la cause permanant de leurs châtiments et les armes des crimes commis. Dans les pyramides, on plaçait dans la tombe tout ce que le Pharaon avait pillé aux nations visitées par son armée de pillards.  Ce trophée les transforme en âmes combustibles comme le buisson en feu qui ne se consumait pas, que Moïse voyait sur le Sinaï. (Esa 33 : 11- 12)

Il est écrit  concernant les 7 degrés du séjour des morts : En ce jour là, l'Eternel châtira dans le ciel l'Armée des cieux,  (Soleil, Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne le Moloch monstrueux du faux sabbat) et sur la terre, les rois de la terre. Ils seront assemblés captif dans une prison; (Le séjour des morts situé dans les abîmes). Ils seront enfermés dans des cachots (Des cellules enflammées) et après un grand nombre de jours (après les 1000 ans Ap 20) Ils seront châtiés. (Après le jugement dernier)

Quelle est l'acte criminel qui remplit toutes les cellules du séjour des morts?

Il est écrit dans la Bible TOB : La lune sera humiliée ; Le soleil sera confondu: Esaïe 24: 23 (Le calendrier lunaire est mondialement méprisé. Le jour solennel de la nouvelle lune volontairement renié, Ez 46; Les 4 Sabbats lunaires sont défiés et publiquement rejetés en faveur d'une des 7 idoles de Babylone; Le mois provenant du cycle lunaire est contrefait par la sorcellerie chaldéienne et le christianisme lucratif ; L'année originelle qui commence au printemps est décalée pour commencer en hiver, selon les dessiens des zombis dominateurs; Voir les réflexions du blog: mara-natha.fr, n° 104, 109, 119, 128, 133.

 

Les âmes emprisonnées peuvent elles communiquer ?

 

   Jésus dit que le riche cupide emprisonné en enfer,  pouvait dialoguer avec Abraham, jadis chef du paradis, situé dans les abîmes ; Car Abraham et tous les justes qui ont atteint l’intégrité, la justice et la droiture, (Gen 18 : 19) attendaient la venue de Jésus dans les abîmes, après sa mort pour leur donner la résurrection et l’enlèvement vers la cité céleste. (Luc 16 : 19- 31, voir la vie de Joseph le charpentier sur Google) Jésus n’a pas laissé Jean le Baptiste souffrir en prison, mais il l’a préféré le faire descendre au paradis, parmi les justes qui ont atteint la perfection. (Héb 12 : 23)

 

 

 

Agressions verbales en enfer: Entrainez l’Egypte et toute sa multitude ! Les Puissant héros lui adresseront la parole au sein du séjour des morts, avec ceux qui étaient ses soutiens ; Ils sont descendus, ils sont couchés, les incirconcis tués par l’épée. (Ez 32 : 21 ; Ils maudissent leur roi arrogant qui se faisait passer pour un  « dieu »)

 

Quand un grand prisonnier est arrivé, voici les réactions des autres : Le séjour des morts s’émeut jusque dans ses profondeurs pour t’accueillir à ton arrivée ; Il réveille devant toi les ombres, tous les grands de la terre ; Il fait lever de leur trône tous les rois des nations. Tous prennent la parole pour te dire : Toi aussi, tu es sans force comme nous, tu es devenu semblable à nous ! Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts… Esa 14 : 9-11.

 

 

 

Séduction : Si, par la prédication évangélique, ces vérités  sur l’existence après la mort, sont neutralisées par les gardiens des doctrines lucratives, c’est parce que leur efficacité pédagogique conduirait beaucoup à une sagesse salutaire. L’absence des lumières apocryphes permet aux marchands de salut de présenter Dieu comme un Père Noël, dispensateur de salut inconditionnel. (Mat 23), et d’atteindre leur objectif : un trophée en chiffres macabres avec lequel les âmes cupides iront en jugement. (1 Tim 6 : 9- 10)

 

 

 

Prières faites au paradis : Dans le pays des abîmes appelé paradis, situé en élévation par rapport aux sept degrés des enfers, les âmes des morts parvenus à la perfection, souvent radiées, emprisonnés, persécutées et martyrisées par les méchants, poussent de grands cris vers Dieu pour réclamer la vengeance de la justice contre les cruautés dont elles ont été victimes. (Ap 6 : 9- 11) Ils crièrent d'une voix forte en disant: Jusques à quand, Maître Saint et véritable tardes-tu à juger et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ?

 

Jésus, la résurrection et la vie :  Les écritures saintes disent que presque tous les justes morts entre Adam et le calvaire, se trouvaient au paradis, vaste pays habité par des anges puissants, ou la vie est des plus agréables, où règnent toutes les joies éternelles. Jésus, à sa mort, son âme est descendue dans les abîmes. Ses anges ont commandé aux portes de s’ouvrir pour laisser entrer le Roi de gloire,  (Ps 24 : 7) et avec ses anges il s’est dirigé vers le paradis (Prov 15 : 24) où il a retrouvé le brigand repentant qui était sur la croix, et il a ressuscité tous les justes,  afin de se faire accompagner au ciel avec leur nouveau corps de la résurrection. (Mat 27 : 52- 53 ; 1 Cor 15 )  Ceci est confirmé par les Paroles adressées au crucifié repentant : «Je te le dis : Aujourd’hui, tu seras avec moi dans le paradis ». Le paradis sous terre, au dessus du séjour des morts est le refuge des âmes justes et droites, qui reconnaissent Jésus comme le Sauveur des coupables repentants. (Ez 18)  C’est le lieu où sont portées les âmes de bébés avortés ou morts avant la maturité pernicieuse. (Voir les témoignages des visionnaires sur You tube)

 

Conclusion : Qui que tu sois, à ta mort, les anges viendront porter ton âme intègre, juste et droite, au paradis en attendant le Retour de Jésus, (Gen 18 : 19 ; Ez 14 : 12- 23) ; Ou en enfer, portant comme trophée, les iniquités de ta vie, tes acquisitions injustes et sanglantes gravées sur tes ossements ; ( Ez 32 : 27)

 

Séduction mondiale : De même que Jacob a été trompé par Laban lors de son premier mariage, les chrétiens ont été formatés pour adapter leur adoration à une des 7 têtes de la Bête à 10 cornes qui est Babylone. (Ap 17) La Bible dit que c’est l’armée des cieux : Soleil, (dimanche) ; Lune, (Lundi) ; Mars, (Mardi) ;  Mercure, (Mercredi) ; Jupiter, (Jeudi) Vénus (Vendredi) et Saturne le Moloch, (Samedi, faux sabbat du paganisme) L’adoration dans ce système occulte est une impudicité babylonienne. (Deut 13 et 17 ; Ap 18)  L’influence de ces têtes transmet : L’avidité financière, l’aristocratie, l’oppression, l’intolérance, la pratique de l’exclusion l’amour du luxe et des richesses, l’esclavagisme etc.  Si le réveil ne se produit pas pendant la vie actuelle, chacun aura son trophée d’iniquités à subir après la mort. (2 Pier 2)

 

Prudence salutaire ; Qu’un prédicateur, au Saint Nom de l’Eternel, le Dieu de vérité, prenne la parole ou la plume pour défendre les Saturnales, le samedi du calendrier de l’armée des cieux, c’est une revendication dont la nature cruelle se révèlera à la fin des temps. Cette fête de Saturne le Moloch s’accompagnait de tant de crimes, de débauche, de sacrifices d’enfants  et de cruautés que son souvenir souille la pensée chrétienne. (Jér 7 : 31)  Si cet homme dit qu’il aime Dieu et son prochain, comment peut ‘il mentir, jurer au Nom de Dieu, tout en sachant par la connaissance linguistique que ses mensonges doctrinaux perdront des milliers de chercheurs sincères ? Comment peut ‘on prendre plaisir à égarer ceux qui nous donnent leur confiance ?  (Voir les blogs sur le Sabbat lunaire).

 

Solennités : Le roi Saül convoquait tout Israël pour commémorer, à la nouvelle lune, l’alpha de la création.  Ce jour non comptable où Dieu a créé les cieux et la terre. (Gen 1 : 1 ; 1 Sam 20)  Car les lois du temps ont été créées à partir du lendemain, ce qui correspond à la première apparition de la lune, premier jour du mois biblique.  Le roi convoquait également pour l’oméga de la création, le Saint Sabbat lunaire,  dont le premier représente la 7e lumière du Soleil transmise par la lune à la terre. (Livre d’Enoch sur Google) ;  Mais ce roi cruel élevait un trophée de prépuces salés. Il unissait le crime aux solennités divines,  le mal au bien,  l’amour divin et l’exclusion des prêtres massacrés, ainsi que des villes sacerdotales. Par la suite, tout Israël fit cette même erreur, unir la sanctification des solennités, au favoritisme, au capitalisme, et l’exclusion par la radiation criminelle des indésirables ;  (Esaïe 1 : 12- 20)

 

 

 

   Ami lecteur !  De quel trophée notre âme se chargera t elle après notre mort ? Jésus a dit : Nul ne sait ni le jour, ni l’heure …  Les terribles fléaux ne nous laisseront pas le temps de nous repentir et de pratiquer la justice.  Sur You Tube on voit le tsunami emporter et engloutir des milliers de gens en détente sur la plage, qui ne soupçonnaient pas ce danger d’une ampleur inconnue jusque là. De même, les fléaux imprévisibles cités dans l’Apocalypse ne sont pas moindres.  (Ap 8)  Dieu écrasera Babylone et les 7 idoles de l’armée des cieux. Ap 18

 

 

 

Personne ne devrait être porté en enfer en disant : Je ne savais pas ! Je ne savais pas ! Je ne savais pas ! Je n’ai jamais consommé ou collecté une telle somme !  Il y a certainement une erreur !  Une erreur !

 

 

 

L’église triomphante habillée du soleil et la lune sous ses pieds, (comme calendrier éternel) aura pour trophée, une bienfaisance identique à l’œuvre accomplie par les saints apôtres de l’Agneau (une couronne de 12 étoiles), trophée qui représentent les œuvres justes des saints. (Ap 19 : 1- 9 ; Ap 12 : 1) Les 144000 prémices irrépréhensibles accomplissent les préceptes et les ordonnances prescrites contre l’avidité, l’égoïsme et la profanation des lois du temps, (Jér 31 : 31- 37).

 

 

 

Prière : Seigneur ! Arrache mon âme à l’une des 7 abominations de Babylone ; Sauve-moi de mon trophée de chiffres sanglants avant le jour où mon âme sera portée au séjour des morts. (Luc 16) Seigneur, libère-moi du désir de solliciter de l'argent ou des biens à quiconque me prête son attention lors de la prédication de l'évangile. (2 Pier 2) Par la repentance et la réforme, arrache mon âme des coffres forts de l'Iscariote. Sauve-moi de mes trophées ensanglantés. Amen!

 

Dieu dit : C’est aujourd’hui le jour du salut ! Aujourd’hui, si vous entendez sa voix n’endurcissez pas vos cœurs ! (Héb 3 et 4)

Voir les commentaires

Publié le par Adolphe CESAIRE

Dans le dernier appel adressé au monde avant les fléaux, nous retenons un point important appelé « vin de Babylone » qui provoque l’impudicité spirituelle et une orientation dramatique pour la vie après la mort. (Ez 32 ; Luc 16 : 19) Attention ! Si les médias annonçaient la chute d’un astéroïde géant qui menace l’existence d’un tiers des habitants de la terre, (Ap 8), pendant les quelques minutes d’angoisse qui précèdent la catastrophe, plusieurs chercheraient à comprendre ce sujet développé ici.

      Voici l’extrait de l’Apocalypse, chapitre 18 : 1-3 : Après cela, je vis descendre du ciel un ange qui avait une grande autorité, et la terre fut éclairée de sa gloire. Il cria d’une voix forte, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone, la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprits impurs, un repaire de tout oiseau impur et odieux, parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l’impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. (Ap 18 …)

     Commentaire : Depuis que les descendants de Cham, installés à Babylone, ont choisi les 7 astres de l’armée des cieux, calendrier solaire qui plus tard fut imposés aux nations, la guerre contre la vérité fait  des milliards de victimes à cause des profanations du sacré. (Ap 13 : 8)

       Le christianisme également enivré et impudique, dans ce texte est semblable à une reine, souvent ivre lors des fêtes, alors, pour de distraire, elle ignore son époux, et se livre à  des relations intimes passionnées avec ses 7 ministres. On dit dans sa parenté qu’elle est très impudique. Etant mariée, si elle avait des infidélités avec un seul  des 7, cela ne changerait pas l’adaptation du mot « Impudique » à sa personne. Ainsi, les 7 idoles de l’armée des cieux, (Deut 4 : 19), ou les 7 abominations qui sont : Soleil, (Baal) ; lune, (Astarté) Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne le Moloch, sont respectivement adorées : Le Dimanche, (Soleil, en anglais : sunday) ; lundi, (la lune, monday) mardi, (Mars, tuesday ) ; mercredi, (Mercure, wednesday) ; jeudi, (Jupiter, Thursday) ; Vendredi, (Vénus, friday) et samedi, (Saturne, Saturday) ; Ces jours occultes sont désapprouvés dans toute la Bible sous le nom astrologique de l’Armée des cieux ; (Deut , chapitres, chapitres 13 et 17 ; Ez 8 ; Ap 17…Ces idoles issues de la sorcellerie chaldéenne, inconnues comme idoles avant le déluge sont très subtiles dans la tromperie spirituelle. Voici une image : Jacob fut trompé par son beau père ; Ce n’est qu’au petit matin qu’il a vu que ce n’est pas Rachelle, celle qu’il venait d’épouser qui était dans son lit ; Celle qu’il avait choisi et pour laquelle il avait travaillé 7 années.  Cette tromperie est un peu identique à l’adoration que les croyants prétendent offrir au Créateur. (Ap 13 : 8) De même, dans le monde antédiluvien également, des anges en rébellion contre Dieu, se sont fait hommes et ont séduit et trompé les filles d’Adam. Ces unions illicites ont engendré des géants, mi-hommes, mi-diables. (Voir le livre d’Enoch parmi les Apocryphes ainsi que les fossiles de géants sur Youtube ou Google).

       De là, nous pouvons conclure ce qui suit : Après que le corps soit déposé dans la tombe ou en terre, Le châtiment épouvantable de la géhenne qui commence pour les coupables, et la mort éternelle qui aura lieu après le jugement dernier, sont des malheurs, sans doute accompagnés d’une grande déception et d’une grande surprise irrémédiable ; Pour une grande majorité, c’est l’échec d’une vie religieuse dévouée à une cause qui n’était que le produit d’une tromperie mondiale. Des prisons de l’abîme, j’imagine que l’on entend entre les pleurs et les grincements de dents : Je ne savais pas… Ils m’ont trompé… J’ai cru aux mensonges… Ces maudits m’ont dépouillé et m’ont fait perdre l’éternité… J’ai profané sans le savoir les jours sacrés : Les Sabbats lunaires, les fêtes mensuelles qui sont déterminées par les nouvelles lunes et les fêtes annuelles que j’ignorais… J’ai violé la justice y compris l’ordonnance des prémices par endoctrinement… J’ai méprisé la droiture sociale (aumône) par avidité… J’ai vécu sans intégrité… J’ai été perverti par les passions de la chair : fornication et adultère… Tout ce que j’ai appris en religion était mensonges et acquisitions malhonnêtes des biens d’autrui… (Voir « 7 colombiens ont visité le paradis et l’enfer sur you tube ; Lire : la Bible Intertestamentaire.)

 Voici quelques éléments de réflexion :

Attributions frauduleuses:

  1.       Ces idoles de l’armée des cieux s’attribuent  l’identité du Créateur, seul  Dieu. (Ez 16) Parmi elles il y a des « dieux » femelles, appelées déesses, telles que : Astarté qui représente la déesse lune, et Vénus la déesse de l’érotisme, appelée Aphrodite. Elle est présentée dans la mythologie comme celle qui enflamme les passions, lors des festivités du vendredi, jour de fête qui lui est attribué. Concernant les recherches historiques, Internet est pour le monde entier une source d’information inégalable et incomparable.

Selon la Bible, au ciel, il y a Dieu, mais pas de déesse ni de médiatrices dans lesquelles se camouflent des esprits de démons érotiques. Ce titre honorable « Dieu » étant celui qui convient au Créateur, à Jésus et au Saint-Esprit, c’est absolument abominable de l’adapter à des astres qui se concrétisent par des fétiches et des idoles muettes, images abominables, souvent monstrueuses par les sacrifices humains qui leur sont offerts. Imaginez cette scène : Jusqu’à 800 enfants et bébés jetés vivants dans la fournaise de Saturne, le samedi des Saturnales ! (Jér 7 : 31 ; Ez 20 : 31) De plus, dans l’antiquité, plusieurs empereurs ainsi que des rois arrogants se faisaient appeler « dieu » et imposaient l’adoration de leurs sujets sous peine de mort à quiconque ne seprosterne pas devant leur malfaisance éphémère. Les chrétiens de Rome étaient exécutés dans les minutes qui suivent leur refus. La Bible les identifie, ceux qui s’attribuent ce titre comme des abominations indescriptibles (Voir sur une concordance biblique le mot : « Abominations » (1 Rois 11 : 6-7) Les 7 idoles de Babylone ainsi que les signes du Zodiaque sont appelés de grandes abominations. (Ez 8) Lors du règne des rois impies, Israël se détournait du saint Sabbat lunaire, (Ez 46) pour vouer leur adoration à Saturne le Moloch du samedi ou le veau d’or devant lequel le peuple juif sacrifiait des enfants innocents. (Deut 13 ; Ez 8 ; Jér 7 ; Ez 20 ; Deut 17… Voir, « les Saturnales » sur youtube ; « L’origine de Saturne » qui est une représentation affreuse du Roi Nemrod) Personnage qui mange ses enfants.

  1.       Ces 7 idoles réclament l’adoration mondiale lors du jour qui leur est attribué par l’astrologie, science fondamentale de l’occultisme Babylonien ; Ainsi, les 5 jours sacrés du cycle lunaire ainsi que les fêtes annuelles passent pour des jours profanes qui inspirent le dédain. Sont méprisés surtout les 4 Sabbats lunaires, Les Nouvelles lunes repos mensuel, les fêtes annuelles ainsi que les fêtes des saisons, jour sacrés qui sont célébrés et sanctifiés par les anges fidèles du Royaume céleste du Dieu Créateur, devant lequel la planète terre est comme une goutte d’eau devant l’océan.  (Esa 40 : 12… Ez 46 ; Nom 10 ; 2 Chr 31 : 3 ; Néh 10 : 33 ; 2 Chr 8 : 13…) La révolte de notre race est celle-ci : Le jour profane de l’idole est respecté selon son calendrier occulte et les jours sacrés déterminés par le cycle lunaire pour l’adoration du Créateur sont foulés au pied. C’est la cause des futurs fléaux ; (Ap 18 : 4 ; Soph 1 ; Jér 8…) La profanation des jours sacrés sera punie au-delà de toute mesure mentalement imaginable. (Esa 66 : 22- 24 ; Ap 14 ; Ez 28 : 18 ; Ez 32 ; Esa 33 ; Ap 16) Aucun esprit méchant siégeant dans les neurones n’aime et ne respecte ces jours sacrés. (Ap 12 : 17) Leur colère qui s’exprime par la bouche humaine, se manifeste par des accusations gratuites, des menaces, des calomnies, de la médisance, des persécutions, des mesures d’exclusion : Licenciements, radiations, séparations et divorce ; Les captifs de l’armée des cieux n’ont pour ces lois que du mépris. Finalement, à la fin des temps, la Bible enseigne que ceux qui persévèreront dans l’obéissance à Dieu, et la fidélité à son Alliance, refusant l’implant de l’Armée des cieux ne pourront ni acheter, ni vendre. (Ap 13…) Alors, Dieu, selon sa promesse, prendra en charge les fidèles, qui ont pratiqué la justice sociale et la droiture charitable, les nourrira et exterminera par les plaies et fléaux, tous les adorateurs de la Bête à 7 têtes. (Esa 65 : 8-16 ; Esa 33)

  2.      Ces idoles s’approprient toutes les Paroles divines de toutes les Bibles afin de mieux tromper les habitants de la terre ; Exemple de tromperie : Beaucoup de prédicateurs ayant la connaissance du calendrier lunaire biblique par l’étude de l’Hébreu, affirment tout de même publiquement : Jésus  est le dieu : son jour, (Saturday),  le samedi, jour des Saturnales est pour nous le vrai sabbat. Nous avons décidé qu’il en soit ainsi …

Question : Comment le jour (samedi) institué par 7 sorciers de Babylone (1 Roi 11 : 7) environ 2000 ans après la création du monde, peut ‘il être consacré à Saturne le Moloch qui est le veau d’or, Baal, Bel, Ninus, Chronos, et déclarer que ce jour appartient également au Créateur ? C’est là, l’impudicité spirituelle. Cette affirmation criminelle et trompeuse est acceptée par des millions de personnes qui sont tenues en captivité par un calendrier babylonien, dont plusieurs seront peut-être perdues après la mort, (Causes ? Idolâtrie, avidité financière et profanation des jours sacrés) ; De plus, l’âme présentée en jugement réalise qu’elle est sans intégrité, sans justice ni droiture au jour de la comparution individuelle devant le Grand Juge des nations. (AP 18 …)Supposer une âme religieuse qui comparait après 60 années de militantisme dans ce qu’il appelle la vérité… Le Juge lui dit : Pendant vos 60 années, très actif dans le christianisme, vous avez profané 780 repos solennel de nouvelle lune et 3120 Sabbats lunaires… Vous avez volé les prémices du peuple… Violé la droiture sociale… Ame méchante et révoltée… voici le bilan de vos acquisitions : L’ange de Dieu pose sur le plateau de la balance : Les chiffres mal acquis et les conséquences de chaque acte. Le Juge lui dit : Vous connaissez le décret divin transmis par le prophète Esaïeau chapitre 66… Le feu et les vers immortels pour les profanateurs…(Voir « Ecrits Apocryphes chrétiens, 795…)

Noter une supposition : Il semble que les séducteurs du 7e jour du calendrier romain, professeurs de théologie, avertissent sans doute leurs élèves qui seront pasteurs et leur dit : Le silence est d’or, mais aussi d’argent… Maintenant que vous connaissez l’Hébreu et le Grec, jusqu’à votre départ de ce monde, vous ne devrez jamais dire : Samedi est le 7e jour du calendrier Romain ; 7e jour du calendrier solaire astrologique ; 7e jour de l’armée des cieux ; 7e jour produit par l’occultisme chaldéen ; 7e jour consacré au veau d’or ; 7e jour du Moloch Saturne, (Saturday) ; 7e jour hors du cycle lunaire ; 7e jour en opposition avec le calendrier lunaire ; 7e jour institué par 7 sorciers, astrologues et Zombies, charlatans et magiciens de Babylone ; 7e jour choisi par Jéroboam ; (1 Rois 14) ; 7e jour consacré à la 7e statue  défiée par Schadrack, Meschac et Abed négo ; (Dan 3). (Voir « La Bible Intertestamentaire » page 1305) 7e jour destiné à la fête de Saturne appelée les Saturnales du samedi, célébrée au pied du Mont Sinaï : (Patriarches et Prophètes, 294). Et pourtant, malgré toute ces réserves des ténèbres, le silence trompeur ainsi que les affirmations mensongères de certains religieux, ces informations sont aujourd’hui perceptibles dans la lecture de : Le Bible Intertestamentaire, des écrits Apocryphes Chrétiens et sur certains sites Internet.  (Voir : Le Sabbat lunaire ; The Lunar Sabbat and SDA Church, 4 angels publications)…  J’ai reçu ces livres susmentionnés, plus précieux que l’or, en commandant sur Internet par « Amazon ». Il y a des loups qui ont déconseillé leur publication. Je pense que leur blasphème et ses conséquences les suivra après la mort, et jusque dans la honte éternelle ; (Jude 10-19)

  1.       Ces idoles revendiquent toutes les promesses des écritures saintes qui leur sont pourtant étrangères, car la mission des saints hommes a toujours été de combattre l’idolâtrie babylonienne, l’astrologie, l’occultisme, le paganisme, l’avidité, l’immoralité, le capitalisme et le mensonge dans le monde ;  Aujourd’hui, dans la bouche des prédicateurs la proclamation des promesses divines est souvent identique à l’appât dans le piège. Le mensonge utilise les promesses de la Bible ainsi que le spectacle de la prédication afin de faire du profit au Nom de Jésus. (2 Tim 3) Méfiez-vous des flatteurs qui vous répètent que tout est gratuit … Ce n’est point par les œuvres ... Vous n’avez qu’à croire … (Rom 16 : 18)

  2.      Ces idoles adaptent toutes les sciences religieuses là où s’exerce leur suprématie cosmique, (AP 18 ; Jér 8.). Ayant  certains gouvernements associés à leur influence. Il est écrit : « Toutes les nations ont bu le vin de la fureur de son impudicité ». Dieu a demandé à Abraham de quitter la Chaldée où se manifestait la tyrannie du roi Nemrod contre tout individu insoumis aux 7 idoles de l’armée des cieux. Ils étaient jetés vivants dans la fournaise de Saturne, lors des Saturnales du samedi (Voir : La Bible intertestamentaire 1247…)

  3.      Idolâtrie : Le père d’Abraham, sculpteur, leur donnait une forme humaine en bois, en fonction de la mythologie du temps. Il est mort brûlé dans l’incendie de sa maison où il fabriquait ces idoles maudites ;  C’est dans ces temps que les Babyloniens commencèrent à jeter leurs enfants vivants dans la fournaise de Saturne, ainsi que des prisonniers politiques (Deut 13 et 17) C’est l’une des raisons pour lesquelles Israël revenant d’Egypte a fait disparaître tous les royaumes idolâtres, adaptés à l’armée des cieux et faisant des sacrifices humains. ( Jér 7 ; Ez 20) La face de la terre sera rasée, ravagée par des astéroïdes, brulée par les fléaux à cause de l’armée des cieux  et ses abominations ; (Soph 1…). Votre jour d’adoration correspond à quelle nymphe des 7 abominations ? Hors du calendrier luni-solaire, il ne peut y avoir un salut qui soit le produit de 5 profanations des jours sacrés du cycle lunaire, ainsi que le mépris des fêtes annuelles, par conséquent, pas de Salut dans la violation des lois du temps (Jér 31 : 35- 36 ; Esa 24 : 21-23 ; 66 : 22-24)

      Voici un destin opposé : Il est écrit dans la Bible Intertestamentaire : Quand Abraham a refusé d’adorer les 7 idoles de Babylone, Nemrod l’a fait jeter dans la fournaise de Saturne le Moloch, lors des Saturnales du samedi.  Par l’intervention divine, le feu, jaillissant hors de la fournaise, a carbonisé 83500 idolâtres dans la foule convoquée pour le spectacle. Abraham se retira sans être touché par l’odeur du feu et sans égratignure. Cela est relaté à la page 1253 de la Bible intertestamentaire, livre contenant les vérités salutaires pour quiconque cherche la vérité. 

    Identification : On peut identifier les 7 idoles facilement car leurs  adorateurs militent comme des marchands de dieux et d’évangile. Dieu dit qu’ils  s’enrichissent par la puissance de leur avidité financière : Notons encore quelques facteurs négatifs des fausses religions, afin de nous corriger par la réforme et espérer retrouver l’approbation divine quant viendra la ruine de Babylone ; (Ap 18). Et suite à notre mort, afin que notre âme ne soit pas jetée dans le magma des prisons de la géhenne. (Esa 24 : 21-23) Voici quelque autres faussetés trompeuses que dénoncent les prophètes ;

Le christianisme trompeur fonctionne :

     Sans justice, car la justice, depuis la chute d’Adam et d’Eve exige que les adorateurs apportent tous, sans exception, des animaux et des denrées alimentaires, prémices de leurs biens, afin que le peuple convoqué soient nourris par le sacrifice des prémices qui est de 10% des biens reçus de Dieu (Deut 26 ; 2 Chr 31) ; Le Créateur, par ces convocations, est comme un Roi qui convoque son peuple pour le mariage de son fils. Pendant les fêtes, il n’y a rien à acheter. Tous seront rassasiés par la générosité des parents honorés. (Mat 22) Si la cupidité anéantit ces ordonnances sociales, nous avons pour devoir  de combattre l’avidité par tous les moyens, dans nos cœurs, dans notre gestion et dans l’église que nous fréquentons. Sans justice, c’est le magma des enfers qui nous recevra. (Esa 14… ; Ez 28 : 1-10 ; et 14 : 12…)  A la fin des temps, la loi triomphera de la cupidité dans la dernière église. (Ap 14 : 1-5)

Nouveau christianisme et réforme : Connaissez-vous aujourd’hui, un successeur des saints Apôtres qui dit à l’auditoire : A la dernière convocation, nous avons collecté X euros de prémices. Selon l’ordre reçu du Maître, je ne suis pas autorisé  à voler, à emporter ou à épargner un centime de cet argent sacré qui servira pour nourrir le peuple de Dieu répondant à la sainte convocation, chaque nouvelle lune, chaque Sabbat lunaire et chaque fête annuelle ; (Mat 10 : 7-10 ; 2 Chr 31 : 3 ; Nom 10 : 9-10) Et de même que Jésus et ses saints Apôtres s’en nourrissaient, après avoir partagé le pain et les poissons, nous prédicateurs, successeurs des Apôtres, participerons au repas collectif ; (Deut 26 ; 2 Chr 31) Le reste de l’argent, sera distribué avec équité tout comme les repas de la Pacques ou les emblèmes de la sainte cène. (1 Cor 11 : 23 ; 2 Chr 31…)  Un élu sanctifié de la dernière église  ne souille pas son âme en s’emparant des pièces d’argent consacré par une ordonnance perpétuelle. (Deut 26) Sans l’amour de l’argent, les prisons de la géhenne seraient presque vides et une multitude connaîtrait les réjouissances du paradis ;  (Luc 16 : 19…)  Toute âme qui ne passe pas par la repentance, peut être couverte de chiffres maudits comme le crocodile géant dans la vase, couvert d’écailles. Les gestionnaires qui se repentent, se réforment et cessent de piller les biens du peuple seront blanchis, épurés purifiés. (Dan 12 : 12 : 10) Ils seront déclarés par le Grand Juge : Ames intègres, justes et droites par l’œuvre sociale accomplie en aimant Dieu et son prochain ; (Ap 19 : 7-9)

       Cette abnégation apostolique, inconnue aujourd’hui, sera un jour adoptée par l’église triomphante, irrépréhensible et parfaite ; (Ap 12 : 1 );

A l’église triomphante, tous sauront finalement que l’argent des dons sacrés se transforme en combustible pour dévorer l’âme des cupides marchands d’évangile qui n’auront de repos ni jour, ni nuit, et ceci pendant des millénaires ; (Ap 14 : 9- 11; Voir également, « l’enfer » sur Youtube) Dans une de ces visions relatées, le titre gravé sur l’âme de certains est : « Voleur de dîmes et voleur d’offrandes sacrées».

  1.      Les fausses religions fonctionnent Sans droiture, car la droiture est  une dîme « aumône » à distribuer aux nécessiteux du peuple ; C’est le droit de l’étranger, l’orphelin et la veuve ; (Esa 48 : 1-11 ; Deut 26). Dans les églises apostoliques, fidèles à la Sainte Alliance, les bergers disaient : Les nécessiteux de notre assemblée recevront l’argent qui leur est nécessaire (Act 2 : 42-47), et le surplus sera envoyé vers les pauvres de tel pays ou telle contrée connue où l’église souffre de la faim ; Ainsi agissait Saint Paul ; (2 Cor, chapitres 8  et 9).  Après le repas collectif, lors du miracle des pains et poissons, les apôtres ont reçu l’ordre de porter les restes aux pauvres de la ville : L’étranger, l’orphelin et la veuve, les mendiants, les infirmes, les vieillards, les malades etc ; (Marc 8 ) ; C’est ici la pratique de l’aumône envers 6 catégories de pauvres que Jésus recommande à l’église triomphante de la fin des temps. (Ap 12 :1 ; Mat 25 : 31- 40) ; Dieu aime la justice et la droiture ; (Ps 33 : 5)

Cette ordonnance sociale « Aumône » ( appelée : le bien, le droit, la charité, la générosité, la fidélité, la droiture etc), si précieuse pour pouvoir faire face au jugement après la mort,(Voir Ecrits Apocryphes chrétiens) a été exclue du christianisme et les dons du droit social des pauvres, est rendu impossible par endoctrinement religieux, en tout point conforme à l’avidité Babylonienne (1 Tim 6 : 9- 10) Mais, d’après ce qu’ont vu les visionnaires : après la mort, l’âme porte les chiffres de l’escroquerie gravés sur une plaque métallique, qui justifie sa présence et son châtiment (Ez 32 ; Esa 14 ; Jac 5 ; Ez 28 ; Voir : Ecrits Apocryphes chrétiens ; ou « L’Enfer » sur You tube) Commercialiser Dieu et sa Parole… Quel affront ?

Jugement après la mort : Dans les écrits Apocryphes de saint Paul nous trouvons cette précision importante : Ce n’est que 7 jours après la mort que l’âme est présentée en jugement. Tous les actes et les paroles accomplis pendant la vie terrestre sont posés sur la balance de la justice. Sur un plateau, le bien accompli et sur l’autre, le mal en pensées, en paroles et en actes.  Après le jugement de la balance, l’âme est conduite au paradis si elle avait fait le bien prescrit dans l’Alliance, pendant sa vie terrestre ; Mais vers une des prisons de la géhenne si les œuvres mauvaises ont été plus lourdes que le bien accompli dans sa vie terrestre.  Beaucoup réalisent à ce moment qu’elles ont été leurrées pendant toute une vie. (Luc 16 : 19- 31) S’il y a d’épaisses ténèbres dans le christianisme, c’est que les marchands qui commercialisent Dieu ne veulent pas que les croyants soient avertis par la publication des livres Apocryphes ; Ces connaissances gênent l’existence et l’exportation des cargaisons d’argent sale vers Babylone (Ap 18) Quel effroyable destin est réservé aux gagnants égoïstes et cupides, qui sont des trafiquants ! Aux riches ! Aux hommes chargés d’argent ! (Soph 1 : 11) Aux esclavagistes ! (Jér 22 : 13) Quelle terrifiante douleur attend les révoltés contre les lois du temps ? (Esa 66 : 22-24 ; Ap 14 ; Ez 28 ; Esa 14 ; Ez 32)

  1.      Les fausses religions fonctionnent Sans intégrité, car l’intégrité est la distinction obtenue par le contrôle céleste des opérations financières terrestres. Quand le Roi Josias fêtait la Pacques, il offrait pour la nourriture du peuple 30 000 brebis et chèvres, et 3000 taureaux.  Ce Roi de Justice veillait sur la pratique de la justice et la droiture dans la gestion de ses biens, avec intégrité de cœur, (2 Chr 35) ; Il sanctifiait les jours sacrés, les nouvelles lunes et les fêtes annuelles, conformément à la Loi de Dieu transmise par Moïse. Dans le temps de ces rois fidèles, le juif qui profanait un jour sacré s’exposait à des sentences impitoyables prescrites par la Loi. (Lév 23 : 26-32) Sans intégrité, le prédicateur, marchand d’évangile porte son chiffre d’affaire comme un cancer en phase terminale. Son lit est une grande couche de vers ; (Esa 14 : 11)

Le roi intègre, juste et droit ne vient pas à l’adoration pour recevoir les dîmes du peuple, mais pour donner sa contribution et régulariser le partage des biens reçus, afin que nul ne souffre de la fin en Israël. Les Rois : David et Ezéchias, respectaient cette même conformité à la sainte Alliance.

  1.      Profanation mondiale ; Aujourd’hui, dans le christianisme commercial, la plupart des institutions adaptées aux 7 têtes de la Bête, ne fait aucun cas de la date fixée pour les fêtes annuelles. Rome  prescrit certaines fêtes avec un décalage par rapport au calendrier lunaire. La nouvelle lune ainsi que les 4 Sabbats du cycle lunaire sont ignorés et foulés au pied avec arrogance et mépris ; (Esa 24 : 21-23) Lors des prédications, plusieurs grands prédicateurs n’offriront pas une bouteille d’eau ou un pain à une personne affamée. (Zac 14 : 16-21), Ils n’offriront pas un cercueil à une famille pauvre endeuillée ; Ceux, parmi les pauvres qui en sollicitent sont envoyés vers les associations caritatives. (Jac 2 : 14- 26) Le christianisme moderne enfante des gémissements et lamentations ; (Jér 5 : 26-31) D’où vient l’idée de recevoir et d’épargner de l’argent consacré ? Certainement du plus profond des abymes. (Ez 28 : 1-10) Car une pièce consacrée, détournée de sa destination légale, justifie un châtiment inexprimable dans les flammes de la géhenne. (Ez 28 : 1-5) Une réforme qui ne tient pas compte de ces sacralisations antiques conduit à un destin très angoissant ; (Ez 31 : 14-18)

  2.     Crimes contre Dieu : Le christianisme également commercialise les ordonnances divines : En passant sous silence le partage des prémices sous forme de nourriture ou d’argent, les théologiens font une nouvelle prescription intéressée, nommée « dîmes et offrandes)  un sacrifice à acquérir, à épargner et à exporter vers Babylone ;  Et un sacrifice transporté par avion en provenance de toutes les nations évangélisées, mais qui ne sera jamais partagé. ( Jac 5) Des ordonnances sociales destinées au   peuple, offrandes qui sont très saintes, sont audacieusement emportées, dilapidées, exportées vers les pays les plus riches de la planète. (Ez 28) Par les perceptions religieuses, croyances doctrinales, la honte atteint le Trône de l’univers. Les cartels disent : Avec la poudre, on fait beaucoup d’argent… Les pasteurs disent : Avec Jésus on en fait autant… (Mat 23)

Une malédiction appelée bénédiction : Imaginez, dans l’ancienne Alliance, la Pacques à Jérusalem où ont été conduits environ 10 000 taureaux et 100 000 chèvres et agneaux pour le sacrifice perpétuel et des tonnes de produits pour la nourriture du peuple convoqué ; Si une armée étrangère intervient et emporte tout ce que les prêtres du temple ont reçu pour la nourriture du peuple… Jugez vous-même si cette prise sacrilège serait une bénédiction pour les pillards !  Les marchands de l’évangile, s’emparant des fonds sacrés, appellent les cargaisons d’argent « Bénédictions incomparables pour le trésor de Jésus » (Ap 18 ; 11- 24) Bénédictions éternels ;  Prospérité en Jésus ;  Ils disent : Nous sommes bénis… Et les banques disent : Amen ! Alors que les anges totalisent jusqu’aux centimes pour le dossier du jugement dernier où chaque chiffre sera une pièce à conviction. (Ap 20 : 11-15)  Cette saisie est la plus grande des malédictions par ses conséquences funestes dans l’éternité.

Qui est-ce qui peut dire qu’il a vu Jésus ou ses Apôtres plonger leurs mains dans les coffres du temple ? Transportant le butin dans des sacs ? Ayant une bourse à la ceinture ? Les vrais saints de Dieu ne peuvent être tentés par l’or ou l’argent. Les saints de l’église triomphante ne vont pas vendre leur « droit d’ainesse » pour un plat de monnaie consacrée. (Mat 10 : 7- 10) Nul ne peut servir Dieu et Mammon, que l’on pourrait appeler « le capitalisme religieux » (Mat 6 : 24) Les prêtres juifs étaient retenus prisonniers dans cette cage métallique sécurisée. (Luc 16 : 14)

  1.     Consciences hypnotisées : Les consciences le sont par la psychologie et la théologie lucratives, tout en plaçant les chercheurs de salut dans une fausse espérance : Les prédicateurs proclament : Vous êtes sauvés si vous croyez seulement… Nous sommes tous sauvés, et si ce n’est pas le cas pour vous, venez chez nous… Nos doctrines nous enseignent de recevoir à chaque rencontre « tout vos petits sous »…  Quand les pièces tombent dans la sébile,  les gestionnaires, charmés par le son des pièces, nous chantons en cœur : « Votre Bruit est doux ! Donnez, donnez, donnez, donnez tout vos petits sous, pour les païens (imaginaires) donnez les, Jésus les veux tous ! Votre bruit est  doux ! Donnez tout : Votre bruit est doux… »  Les prédicateurs ne savent pas que l’âme porte après la mort, le chiffre totale des acquis, jusqu’au divin tribunal. (Ez chapitres 28 et 32 ; Esa 14) Après la mort, le doux bruit des pièces emportées devient semblable au bruit du magma incandescent d’où jaillissent des hurlements inhumains incessants. (Ap 14 : 10- 11 ; Voir sur Internet : 7 colombiens ont visité l’enfer et le paradis)

  2.     Les votes de l’inquisition : Dans les comités à huis clos, loin d’agir comme Jésus, les gros médisent et dévorent les petits, (Les âmes sans défense sont accusées, dépouillées, radiées, exclues) Les prédicateurs costumés, toujours cravatés s’approprient des ressources de plusieurs décennies ; (Ils se disent : Tout l’argent donné par ces idiots nous appartient, surtout, pas de restitution). Ils prennent  sans scrupule : Les terrains acquis par la collectivité, après quoi ils les revendent ; Les temples bâtis au prix de grands sacrifices deviennent leurs propriétés ; Ils s’emparent du chiffre d’affaire des hôpitaux, des écoles, des commerces et de toutes ressources du commerce de la Parole. Dans les instances supérieures des institutions religieuses, les cadres s’entredévorent  à coup de licenciements et procès à répétition. Il arrive que dans certaines assemblées, le pasteur, devenu riche, se retire avec le magot et change de pays ; Tout cela est fait au Nom de Jésus. Ap 3 : 17 Toutes ces réflexions déplorables peuvent être corrigées individuellement et collectivement par la réforme sans laquelle il n’y aura pas de réveil salutaire. (Ez 9 ; Ap 7)

                                    

Le premier verre de vin Babylonien dans la version Second :

Il est écrit : Dieu appela la lumière, jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin, ce fut le premier jour. Gen 1 : 5

     Si le traducteur tenait compte de la valeur des mots utilisés par Dieu, il écrirait : Ainsi, il y eut une nuit, puisque du coucher du soleil, à sa réapparition Dieu dit que c’est une nuit…  Le traducteur dit que c’est un soir, hors, en français, le mot « soir » ne désigne pas toute la nuit, mais une moitié.  Et secundo Si Dieu dit que la partie du jour éclairée est appelé « le jour », (Afin de distinguer en français le jour de 24 heures, on dit : Une journée. le traducteur ne devrait pas utiliser le mot matin, car, dans le calendrier de la sorcellerie chaldéenne, il est admis que le matin commence après minuit et se termine à midi.

     Les deux mots utilisés (Soir et matin) contredisent ouvertement les propos du Créateur et pervertissent les lois du temps qui exercent leur pouvoir sur toute la création terrestre. Ces lois sont les seuls repères des jours sacrés, sanctifiés au ciel, honorés par les anges saints, vénérés par les autres créations de l’univers et bénis par Dieu.  A la fin des temps, ces lois du temps distingueront les vrais adorateurs des idolâtres qui disparaîtront à cause de l’adaptation de leur culte à l’armée des cieux. (Jér 8 ; Soph 1 ; Deut 17 ; Ap 14…)

   Dieu dit : ce fut le premier jour.  Ce premier jour étant le repère de tous les jours sacrés, (Sabbats, nouvelle lune et fêtes annuelles) le traducteur devrait ajouter : premier Jour qui sera le premier du cycle lunaire ou de la lunaison car les deux mots Hébreux « Hodesh et Yèra » indiquent un cycle lunaire de 29 jours 12 heures ; Si dans la sorcellerie babylonienne, un mois de la science occulte varie entre 28 et 31 jours, et le jour de la nouvelle lune est réparti à dessein au centre des mois solaires occultes, ce n’est pas le cas pour le calendrier luni-solaire où les deux luminaires, placés sous le contrôle des anges de Dieu, ne varient jamais d’une seconde sur la durée de leur rotation. Ils constituent le calendrier éternel dont le reniement produira pour les infidèles, les châtiments les plus terrifiants : Ap 14 ; Esa 66 : 22-24 ; Zac 14 : 12 ; Esa 24 : 21-23 etc. D’ailleurs, aucun gouvernement ne devrait accepter d’utiliser le mot « mois », d’une durée de 28 jours évoluant jusqu’ 31 jours. Ces différentes valeurs pour un même mot est une confusion. C’est comme celui qui dirait : Il y a des semaines de 10 jours et d’autres de cinq. Si un million a un chiffre manquant, ce n’est plus un million.  Le calendrier solaire produit une confusion spirituelle. (Rom 2 : 18-32) Ainsi, le saint livre devient une vérité souvent altérée par l’influence babylonienne. (Ap 18)

Verset 14 ; Dieu dit : Qu’il y ait des luminaires dans l’étendu du ciel pour séparer le jour d’avec la nuit ; Que ce soit des signes pour marquer les époques, les jours et les années ;

     Un bonne traduction transcrirait : Que ce soit des signes pour marquer les limites des jours (au coucher du soleil) ; les cycles lunaires mensuels (appelés mois), les 4 semaines d’un cycle ; (4x7=28 : en Hébreu : Asonia, Ebla, Bénaces, Erae) Les jours sacrés (4 Sabbats bénis et une nouvelle lune confirmés par les doigts d’une main) ; Les saisons, (4 saisons dans l’année) ; Les années (13 lunaisons, commencent toujours à la première lunaison du printemps). Voir sur Google « Le livre d’Enoch ».  Dieu a institué des jours sacrés pour l’adoration céleste et terrestre, de sorte que la fête solennelle de la nouvelle lune ne peut jamais tomber le même jour que le Saint Sabbat béni éternellement.

    Les lois du temps, rejetées par les nations qui étaient des colonies babyloniennes ont influencé le christianisme de façon négative : Les jours sacrés, bénis et sanctifiés sont devenus l’objet d’une dérision générale ; Dieu dit que la lune est couverte de honte et le soleil de confusion. (Esa 24 : 21-23) Les prédicateurs qui sont des marchands de dieux dépensent beaucoup d’argent afin d’envoyer des érudits audacieux, tourner en dérision le calendrier lunaire immuable et éternel. (Mat 23 : 12) Le monde est appelé par les prédicateurs à la profanation systématique des jours sanctifiés et bénis, alors que l’écriture dit que sera punit de mort, celui qui viole ces lois relatives aux Sabbats lunaires, aux nouvelles lunes et aux fêtes annuelles. (Ex 31 : 12- 17 ; Nom 10 ; Ez 46 ; Esa 66 ; Ap 14…)

    Prophétie : Dieu annonce pour la fin des temps, une réparation de la brèche faite à la loi du temps. Il y aura une restauration du calendrier lunaire. Et les 4 saints Sabbats bénis depuis la création seront à nouveau célébrés ; (Esa 58) Cette réparation sera accompagnée de la générosité apostolique, (Ap 12 : 1) C'est-à-dire 0% de capitalisme ; 0% de convoitise du produit de la sébile, 0% d’épargne ; 0% d’exportation vers Babylone. 100% des prémices pour le peuple convoqué à chaque nouvelle lune, chaque Sabbat (lunaire) et chaque fête annuelle. (2 Chr 31.) Il y aura 100% de dîme droiture ou aumône à distribuer aux  nécessiteux du christianisme ; (Esa 56)

    Partage ton pain avec celui qui a faim : Par ce moyen, les 6 catégories de pauvres que Jésus a désignés comme bénéficiaires des prémices, dîme et offrandes individuelles et collectives, seront soutenus dans toutes les nations pauvres nouvellement évangélisées ; (Mat 25 : 31-40 ; Esa 58 ;) Cette orientation des offrandes ne concerne pas les coffres forts maudits où les fausses religions cachent les ressources des pauvres. (2 Tim 3) Certaines promesses de Dieu s’accompliront dans la vie de ceux qui parviendront à l’intégrité, l’abnégation, la justice et la droiture ici-bas ; (Esa 58)

Un autre verre de vin babylonien dans la promesse de la nouvelle Alliance

Texte de base : Jérémie 31 : 31-40

Nous résumons ;  Bien que tout le texte doive-être examiné, nous choisissons de faire un petit résumé :

. Mais, voici l’Alliance que je ferai avec la maison d’Israël. Après ces jours là dit l’Eternel : Je mettrai ma Loi au-dedans d’eux, je l’écrirai dans leur cœur       Verset 33 … Voici, les jours viennent dit l’Eternel où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda, une Alliance nouvelle ; Non comme l’Alliance que je traitai avec leurs pères, le jour où je les saisis par la main pour les faire sortir du pays d’Egypte ; Alliance qu’ils ont violée, quoi que je fusse leur Maître, dit l’Eternel … (Le pentateuque est la Loi violée ; La fête des Saturnales et les sacrifices des enfants constituent un reniement national) , (Continuez la lecture sur votre Bible).

    Verset 35 : Ainsi Parle l’Eternel qui a fait le soleil pour éclairer le jour… Objection : (Le Soleil n’a pas été créé par Dieu pour seulement éclairer le jour mais aussi pour fixer les limites du jour qui passe, à son coucher et le commencement de celui qui succède ainsi que le début de la première veille de la nuit. La nuit se divise en 4 veilles. Cette phrase amputée prête à  confusion et celui qui en est ivre du vin de Babylone, ne tient aucun compte de ces lois qui pourtant sont en rapport avec l’éternité).

Suite : Et qui a destiné la lune et les étoiles pour éclairer la nuit… Objection :(La lune n’a pas été créée par Dieu pour seulement éclairer la nuit, mais pour :

  1. Marquer par son cycle,  la durée du mois biblique qui est exactement un cycle lunaire de 29 jours et demi ; Psa : 136 ; (En Hébreu : Hodesh et Yèra)

  2. Déterminer le repos mensuel, fête sociale fixée éternellement au jour de la nouvelle lune ; (Nom 10 ; Esa 66 : 22-24)

  3. Déterminer avec précision le premier jour de chaque mois, ce qui est la première réapparition de la lune, au lendemain de la nouvelle lune ;

  4. Etablir les 4 Sabbats lunaires, deux dans la lune croissante et deux dans la décroissance ; Nommés en Hébreu : Asonia, Ebla, Bénaces et Era ;

  5. Servir de repère pour les jours sacrés, jours de fêtes annuelles, qui sont sanctifiés au ciel, mais rejetés par la race humaine ; Nous les humains, nous sommes dominés par la sorcellerie babylonienne qui a institué le calendrier solaire de l’armée des cieux, afin de causer la profanation des jours sacrés et la ruine éternelle des coupables ; (Jér 8) Un aperçu de ce passage est donné par les tourments des prisonniers Israélites du Führer, ainsi que des monticules de cadavres déposées dans les cours des prisons, en Pologne ;

  6. Servir de calendrier lunaire éternel, régissant toute activité sur terre, sur mer, dans l’espace et dans les cieux ;

  7. Indiquer aux croyants, tirés de Babylone, la voie de l’obéissance aux Alliances, sur laquelle repose la sécurité vitale, l’accomplissement des promesses divines et l’accession pour certains à la vie éternelle destinée à ceux qui obéissent à Dieu et sont intègres, justes et droits ; (2 Chr 31)

  8. Fournir aux croyant élus les raisons des plaies et fléaux qui précèdent la fin du monde comme il en a été pour Sodome et Gomorrhe ; (Soph 1)

  9. Confirmer la vérité annoncée, par les persécutions et les stratégies du démon accusateur, lorsqu’il contrôle les neurones des humains en révolte, placés en position d’autorité ; (Mat 5 : 10-12)

  10. Faire savoir les raisons pour lesquelles, beaucoup de rebelles en révolte contre le calendrier éternel du Très Haut, se retrouverons dans les prisons de la géhenne, hurlant de douleur, pour avoir de leur vivant, couvert la lune de honte et le Soleil de confusion. (Esa 24 ; 21-23)

Toute ces précisions se trouvent dans «  Le livre d’Enoch, tomes 1 et 2 » ; Lecture gratuite sur Google ; Egalement : « La Bible Intertestamentaire » ; Et les livres « Ecrits Apocryphes chrétiens, tomes 1 et 2 ».

 

  •  

Ainsi parle l’Eternel :Si ces lois (du temps et la Tora) viennent à cesser devant moi, dit l’Eternel, la race d’Israël cessera pour toujours d’être une nation devant moi… Verset 36.

On pourrait traduire ainsi : Si ces lois instituées avant la création des humains, (Gen 1), destinées à la race humaine et à la gestion de la vie des espèces, écrites par Enoch, Noé, Sem, Abraham, Moïse, (Nom 10 : 1-10 ; Le livre d’Enoch sur Google) Lois concernant le calendrier luni-solaire ; Si elles sont exclues de l’esprit des habitants de la terre, soumis à l’Armée des cieux, offrant aux 7 astres leur dévotion et profanant tous les jours sacrés, il n’y aura pas d’élu à la fin des temps. (Esa 24 : 21-23 ; Ap 14 ; Jér 8 ; Soph 1 ; Ap 13 et 16…) Ex : Pharaon a décrété 7 jours d’abstinence de tous travaux serviles, sous peine de mort, lors du mariage de Joseph à la fille de Potiphar, nommée Aséneth. Si vous étiez dans ce pays pendant ces jours prescrits, auriez-vous travaillé ? (La Bible Intertestamentaire, page 1591) On peut déduire que le Salut que propose les religions, dans la profanation des jours sacrés, saints et bénis, gardés par tous les anges fidèles, est une illusion aux conséquences funestes ? (Néh 10 : 33 ; Ex 31 : 12-17)Quand, après la mort, l’âme se trouve nue dans le magma de la géhenne, subissant un châtiment épouvantable dans d’atroces souffrances, combien de regrets et profanations prise à la légère seront exprimés par des cris d’angoisse ; (Ez 32 : Luc 16 : 19-31) ; et La Bible Intertestamentaire)

 

Les 7 jours profanes correspondant aux 7 idoles de Babylone seront exterminés par 7 Fléaux ; Les 7 fléaux cités dans Apocalypse 16 concernent les 7 têtes de la Bête (Ap 17) par lesquelles a eu lieu la profanation des jours sacrés : Sabbats lunaires ; Nouvelles lunes, fêtes annuelles et fêtes des saisons. Tous ces jours, étrangers à l’éducation religieuse sont foulées au pied par les nations qui ont osé légitimer les pratiques de Sodome et Gomorrhe ; (Rom 1 : 18-32). L’ange gardien, venant de Dieu, filme les séquences journalières et nocturnes de l’être humain dont ’il a la charge, et présente au grand Juge établi par Dieu, ces clichés abominables des vices contre natures. (Ps 14)

 

Cause première des fléaux de l’Apocalypse : Dieu dit par le Prophète Sophonie au chapitre 1, que les poissons de la mer et les oiseaux du ciel seront également exterminés à cause des habitants de la terre qui ont adapté leur culte à l’armée des cieux, (Verset 5) ; En provoquant le Créateur avec arrogance et en introduisant son Saint Nom et sa Parole dans la perversion des lois du temps, (Esa 48) Les terriens s’attirent le courroux de Dieu qui se vengera par des fléaux inhabituels ; (Luc 16 : 22-37 ; Ap 8)

 

Indignes de sépultures : Dieu dit par son Prophète Jérémie au chapitre 8 que les cadavres des adorateurs de la Bête seront exposés devant les 7 astres de l’armée des cieux, et ne seront pas enterrés, comme un champ de bataille où des millions de cadavres pourrissent et empoisonnent l’atmosphère. Leur nombre ? (Voir Ap 8 et Soph 1)

 

Attention au chiffre sept : Quand nous lisons dans l’Apocalypse : 7 anges sonnent 7 trompettes, 7 fléaux dévastateurs, 7 sceaux, 7 plaies …  Nous trouvons les mêmes menaces divines que Josué, successeur de Moïse, avait à exécuter contre les 35 royaumes cananéens qui avaient adopté le calendrier des 7 jours, adaptés aux 7 astres, Saturne étant le 7e monstre. Royaumes où l’astrologie et l’occultisme étaient des pratiques courantes. (Deut 18 : 9-14) La logique est : Quiconque neutralise et profane les lois du temps doit disparaître de la création, et les âmes conduites dans les prisons des abymes. (Esa 24 : 21-23 ; Ez 32 ; 1 Rois 14)

 

Deux calendriers : Le Créateur a créé pour la vie sur la planète terre, deux luminaires. Les semaines de 7 jours sont au nombre de 4, situées dans le cycle lunaire qui détermine la durée du mois, (dit en Hébreu : Hodesh et Yèra). Toute la lecture de la Bible et des écrits Apocryphes devraient être comprise dans le contexte de ces deux calendriers : L’éternel et immuable calendrier Luni-solaire du Créateur contre le calendrier Solaire de Babylone, ayant pour origine, le satanisme. Le but de cette initiative des sorciers chaldéens a toujours été un assaut contre tous les jours sacrés, (4 Sabbats lunaires et une nouvelle lune) ; Les semaines ; (4 semaines de 28 jours se terminant par le jour zéro de la nouvelle lune) ; Les mois, (Les mois sont des cycles lunaires) ; Les années (Commencent toujours à la première lunaison du printemps) ; Les 4 saisons ; (Les premiers jours des 4 saisons sont des jours sacrés à sanctifier). Sous l’empire de Babylone, tous ces jours sacrés sont décalés, dispersés à dessein par les autorités sataniques qui conduisent les nations à la profanation et la mort éternelle. Si la traduction commerciale de l’Hébreu n’était pas imparfaite, la lecture révèlerait  ce conflit et exposerait les risques clairement aux chercheurs. Mais hélas ! Après les multiples manipulations et corrections des textes, seul le secours divin promis dans Apocalypse 18 portera au monde les lumières sur le mystère de Babylone. (Voir : « La Bible intertestamentaire 664…)

 

Intelligence et volonté : Dieu dit par Moïse : J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre. J’ai mis devant toi la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie afin que tu vives toi et ta postérité, pour aimer l’Eternel ton Dieu, pour obéir à sa voix et pour t’attacher à Lui … Deut 30 : 19.

  • : Tous les conducteurs de la terre sont intelligents. Ils obéissent aux feux tricolores, et l’harmonie règne sur les routes.

  • : Pourquoi cette même volonté qui se soumet à la signalisation routière, n’entraine pas la créature à se soumettre à l’autorité du Créateur ?

  • Dieu dit : Le peuple du pays  se prosternera devant l’Eternel aux jours de Sabbat et aux nouvelles lunes ; Ez 46 : 3 ; Pourquoi des milliers de voix s’expriment contre le calendrier déterminé par les 2 luminaires ? Contre les nouvelles lunes et les Sabbats lunaires ? Contre la volonté exprimée du Créateur ? Contre la Loi qui est sainte, juste et bonne ? Contre les convocations transmises par Moïse (Nom 10) ?

Voici une illustration : Si un personnage appelé « le démon » conduit un grand autocar chargé de ses partisans … Quand le feu passe au rouge, il écrase l’accélérateur, après, il compte les survivants.

Quand un être humain lit la Bible, il examine le commandement « nouvelle lune » … Il réagit comme une personne en colère et il se débarrasse de ce livre qui lui dit : Stop ! Nouvelle lune, repos mensuel, fête sociale, repère des 4 vrais Sabbats, adoration pour les anges et les saints … (Ez 46) Si c’est un conjoint rebelle, il menace de divorcer … Si c’est un enfant, il sera battu sauvagement … Si c’est un membre d’église, le pasteur décrète : Radiation immédiate sans restitution … Si c’est un chef d’Etat, il dit : Bientôt 666 et l’on verra … (Ap 13 et Apocalypse 12 : 17)

 

Les valeurs sacrées attaquées par le christianisme commercialisé

     L’intégrité a fait place à toute sorte de profits ; La justice confirmée par les offrandes des prémices pour nourrir les adorateurs constitue un des éléments qui confirment l’intégrité du croyant vainqueur de la cupidité générale. (Ap 14) S’il n’est pas irrépréhensible face aux ordonnances sociales, quelle inquiétante et terrifiante comptabilité des acquisitions corrompues devra affronter son âme en  jugement ? C’est une réparation et une réforme possible avant les fléaux (Ez 18) Epargner les prémices équivaut à la malhonnêteté du locataire qui refuse de payer son loyer.

     Il est écrit : Observez ce qui est droit, (aumône prescrite), pratiquez ce qui est juste, (prémices sociale) car mon salut ne tardera pas à venir et ma justice à se manifester. Heureux l’homme qui fait cela, (pratiquant la justice et la droiture. Esa 56 : 1), car il a aimé Dieu et son prochain comme : Abraham, Isaac, Jacob, David, Ezéchias, Josias etc. Quand la planète sera enrobée de feu, (2 Pier 3 : 10), ceux qui sont intègres, justes et droits ne seront pas combustibles ni sensibles au feu, de même que Chadrack, Meschac et Abed Négo, refusant l’adoration de Saturne le Moloch, 7e monstre de l’Armée des cieux, les vainqueurs jouiront de l’immunité contre les flammes dévorantes, (Esa 33). Les élus vivront dans le feu exterminateur avant d’être enlevés vers leur Seigneur, grand vainqueur du mal. (Dan 3)

Appel à la raison : Prédicateurs de toute la terre!  Je vous en supplie, ne volez pas l’argent consacré du peuple : Prémices, dîmes, offrandes. Ne volez pas les biens fonciers, les terrains et les temples que ces pauvres gens ont acquis au prix de très grands sacrifices… Le châtiment est trop épouvantable… (Ez 32 ; Esa 14 ; Ez 28 ; Luc 16… Voir youtube : « Le paradis et l’enfer »)   Ne faites pas de Dieu, de Jésus ou du Saint Esprit, un objet commercial qui rapporte du butin. (Jude 1 : 11)

Fête des Saturnales du samedi au pied du Sinaï

     Voici un dialogue fictif : Quelqu’un dit : Moïse est resté sur la montagne,  un incrédule répond : Il ne  redescendra pas ; Un  autre dit : « J’ai vu le dieu… » -  Où l’as-tu vu ? -  Il se balance, accroché aux oreilles des femmes… Faisons une collecte et nous moulerons le dieu… Un autre dit : Faisons Saturne en forme de veau… Nous aurons une nuit de délices, telle que Pharaon nous l’offrait en Egypte ; car il suffit de brûler quelques enfants devant la gueule du veau, et toutes les femmes seront disposées pour la suite … (Ez 20). Ils fêtèrent les Saturnales du samedi, jour consacré à la 7e idole de l’Armée des cieux. Fête du Roi Nemrod personnifiant le diable. (Voir : L’origine de Saturne, sur you tube ; 4 angels publications) Quelles en sont les conséquences à long terme ? 603550 hommes sortis d’Egypte, moins deux, sont morts dans le désert. (Nom 1 : 46… Patriarches et Prophètes 294) La mort de Moïse et son enlèvement au ciel n’est pas un châtiment mais un transfère glorieux pour ce saint homme de Dieu qui n’avait pas de bourse à la ceinture ; (Jude 9)

Voici le dieu d’aujourd’hui !

   Attention ! Chrétiens d’aujourd’hui ! Avez-vous vu le dieu ?  Il est entre les mains des bébés portés par leur maman… C’est une pièce de monnaie… Lorsqu’elle est lâchée, elle tombe dans la sébile … Le dieu est dans le salaire des pauvres, des mendiants, des vieillards ; Collecté après la prédication, il est transporté dans des sacs, cagoulé et caché dans des coffres forts sécurisés, exporté par avion vers Babylone et ses filles. Il est extrait du corps de l’église comme le sang, coulait des blessures du crucifié… Ses acquéreurs, après leur mort, ont leur place dans les abymes où la terreur est plus qu’épouvantable et les cris des prisonniers semblables à ceux des sangliers en castrés par des indiens (Luc 16 : 19- 31 ; Esa 14 ; Ez 28) Avant qu’il ne soit trop tard, fuyez le dieu du christianisme lucratif. Ce dieu emporté par des brigands conduit à un destin épouvantable. (Ap 14 : 8-11)  Le chiffre d’affaire de l’évangile, après la mort, s’enflamme et dévore l’âme … Désormais, les temps sont révolus, le Saint-Esprit ne protégera plus les escrocs et les voleurs de dons sacrés. (Ap 22 : 11)

Avoir une poche     ventrale ;  Si un théologien était prédestiné à recevoir de l’argent en retour de sa prédication, il serait né avec une poche ventrale, comme un Kan…gourou…  Si notre vie, comparée à l’éternité qui commence à la mort du corps, est semblable à une minute ou une heure au plus, pourquoi se couvrir par les acquis de la cupidité afin de comparaître devant Dieu, l’âme noire comme du goudron, couverte de chiffres d’affaires et du produit des acquisitions corrompues d’une vie ? (Ez 28 : 1-10) Sur you tube, des millions de voix hurlent dans la géhenne : Avec Dieu et son évangile, nous avons fait beaucoup d’argent sale ! Beaucoup d’argent sale … Beaucoup d’argent sale …  nous sommes coupables … Coupables … Coupables … Juge de l’univers ! Fais-moi revivre une heure sur la terre … J’agirai autrement … Hélas, c’est trop tard … L’argent nous a corrompu comme la détérioration des cellules par le  venin de la vipère …

      Prière : Seigneur Jésus, pendant le peu de temps qu’il me reste à vivre, guéris mon âme de l’ivresse qu’a produit en moi, le vin de Babylone ; Pardonnes mes profanations involontaires des jours sacrés ! Purifie mon cœur du désir de recevoir de l’argent sacré à mettre en épargne ; Purifies mes mains de la manipulation égoïste des choses consacrées ! Aides-moi à faire le bien aux 6 catégories de pauvres qui sont les frères de Jésus ! (Mat 25 : 31- 40)  Rends moi intègre, juste et droit comme Abraham… (Gen 18 : 19) Amen !

 

 

Voir les commentaires

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog