Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Sur une des collines où vit une tribu pauvre d’Afrique,

Est arrivé un charmant missionnaire envoyé d’Amérique.

Semblable à un fils des dieux blancs parmi la collectivité noire,

Il fit un programme de visites des foyers, du matin au soir.

Dans cette contrée éloignée où l’argent se fait rare,

La banque était en faillite car son gérant se montrait avare.

Après une réunion, la secrétaire de la banque dit à son patron :

« Toutes les familles répondent à l’hebdomadaire convocation ;

Avec son Jésus, son autorité et sa Bible, il a chassé nos dieux,

Tout le monde est bien vêtu, notre peuple est propre et radieux ;

La vie est revenue et la joie rayonne sur tous les visages,

Nos vêtements multicolores sont comme les fleurs du paysage.

J’ai remarqué qu’ils ramassent une bonne collecte après le sermon ;

Seulement, ce prédicateur ne nous connaît pas suffisamment

Comment nous confierait-il son butin à garder ?

Je pense que tu devrais aller et rechercher son amitié ;

Cet homme est éloquent et courtois comme un dieu,

Par lui, tu pourrais reconquérir la faveur du peuple et des cieux ».

    Acquiesçant, le banquier se plaçait sur un des premiers sièges.

Après chaque parole ponctuée par l’orateur, il disait… Amen.

L’assemblée après lui reprenait en coeur : amen, amen !

Sa secrétaire, heureuse, le voyant réussir disait : amen ! Amen !

Souriant à tout le monde, il semblait vouloir se convertir,

Mais c’était afin de gagner l’orateur et la gestion collective.

Après une visite du prédicateur, invité chez lui à dîner,

Les deux devinrent soudés par une chaleureuse amitié.

La secrétaire ne tarda pas à recevoir les collectes,

Et enfin ils retrouvèrent tous deux leur raison d’être.

Seulement, périodiquement, un distingué envoyé se présentait,

Et le banquier, prenant des sacs préparés, les lui remettait

Son rôle était de transférer ces fonds à l’une des tours,

Où des ordinateurs et des comptables fonctionnent nuit et jour.

Après quelque temps, le prédicateur fut porté par une foule dense

Glorifié, honoré et applaudi pour la moisson des ses semences,

Manioc, patates douces, canne à sucre, choux et concombres,

Tout ce qui a transformé la vie de cette tribu jadis sombre.

Après cette journée inoubliable, les deux tours s’effondrèrent,

Son épargne et ses gardiens disparurent dans un nuage de poussière.

Plongé dans une profonde angoisse, il reçu un message audible,

Qui disait : Crains, car la comptabilité céleste est infaillible ;

Rien ne s’efface : Les acquisitions, les opérations, les recettes,

Les sacrifices, les épargnes, le profit tiré des Saintes promesses …

Le bien et le mal sont définis avec une redoutable précision ;

Toutes choses sont pesées par les lois de la sainte Alliance.

Maîtriser Mammon est aussi important que chasser les démons.

L’appât du gain fausse l’image du Créateur et pervertit la gestion.

L’Eternel a voulu pour le bonheur d’Israël, publier une loi grande et magnifique.

Et c’est un peuple pillé et dépouillé. On les a tous enchaînés dans des cavernes,

Plongés dans des cachots dogmatiques ; ils ont été mis au pillage,

Et personne qui les délivre ! Dépouillés, et personne qui dise : restitue !

     Qui parmi vous prêtera l’oreille à ces choses ?

Qui voudra se rendre attentif et écouter à l’avenir ? (1)

Telle voie paraît droite à l’homme, mais son issue c’est la voie de la mort ! (2)

Si Mammon est votre mobile secret, préparez-vous à subir un futur grand remord.

Ceux qui me disent Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le Royaume des cieux,

Mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. (3)

 

(1) Esa 42 : 21-23 ; (2) Prov 14 : 12 ; (3) Mat 7 : 21

 

 

 

 

Entendre et interpréter égoïstement

 

 

 

Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende ce que l’Esprit dit aux églises. (Ap 2 : 11)

 

Jésus dit concernant sa Parole : Et les Marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d’elle (Le châtiment de Babylone), parce que personne n’achète plus leurs cargaison ; Cargaisons d’or, d’argent, de pierres précieuses… De corps et d’âmes d’hommes. Ap 18 :1 : hommes trompés, leurrés, vendus et dépouillés. (Esa 42)

 

Le marchand propose une marchandise. La discussion se déroule autour du prix. La marchandise est surévaluée par le marchand mais sous évaluée par l’acheteur. Le vendeur fait appel à toutes les lois de la psychologie pour influencer la décision de l’acheteur. Quand le patrimoine divin est réduit en marchandise, le déshonneur et la profanation des choses saintes jettent sur le Créateur une ombre d’idolâtrie.

 

 

 

Seigneur ! Suis-je un marchand ? Le patrimoine de Dieu, est-ce une marchandise ?

 

Prière : Pardon Seigneur !  Depuis l’entrée du péché dans nos neurones, par nos doctrines, nous avons du mal à discerner la bonne interprétation de ce que  nous lisons et entendons. (Mat 6 :22) Voici des Exemples ;

 

Seigneur, quand tu dis  dans ta Parole :

 

 

 

La vie dépend d’une obéissance inconditionnelle, (Deut 28) j’entends : «l’obé’finance » au conditionnel ;

 

L’Alliance par le sacrifice, (Ps 50)  j’entends : Saisir sa chance en s’emparant des dons et sacrifices ;

 

L’intégrité premier degré de la sainteté, (Ps 119),  j’entends : Prospérité premier degré de la sainteté ;

 

Craindre Dieu est le début de la sagesse, (Prov 1 :7),  j’entends : La sagesse divine conduit à la richesse ;

 

Les prémices sont à partager c’est la justice  (2 Chr 31)… J’entends, je reçois les prémices comme justice ;

 

Les prémices appartiennent à l’Eternel, (Prov 3 : 9), J’entends : Avec les prémices j’ai une épargne perpétuelle ;

 

Les vainqueurs sont des prémices, (Ap 14)  j’entends : Le trompeur avare n’a pas à pratiquer les prémices ;

 

Les prémices atteindront la perfection, (Héb 12 : 23)  j’entends : 10% me suffisent comme commission ;

 

Les prémices seront 144000 vainqueurs, (Ap 14),  j’entends : Un tien prémices vaut mieux que deux tu l’auras ;

 

La dîme prémices est pour le peuple, (2 Chr 30 :34)  j’entends : La dîme est la bénédiction que donne le peuple ;

 

Le droit de l’affamé est l’aumône, ( Deut 26 :12-19),  j’entends, Il faut dire à l’affamé : donne-moi ton aumône ;

 

La générosité est la bienveillance, (Prov 14 :9),  j’entends : avec leur générosité je reçois ta bienveillance ;

 

Un euro volé de la collecte fait perdre l’éternité, (2 pier 2)  j’entends : L’euro reçu provoque la prospérité ;

 

Une pièce détournée fond l’intégrité, (Eph 4 :28)  j’entends : Dans la foi religieuse le vol est « pré-pardonné » ;

 

La perfection est le fruit de l’abnégation, (2 Cor 8 et 9),  j’entends : l’abnégation d’autrui est ma rétribution ;

 

L’évangile est une manière de vivre, (Jean 13 : 17),  j’entends : L’évangile est une opportunité lucrative ;

 

L’épargne des dons est une vraie peste, (1 Tim 6 :9), j’entends : L’épargne des dons garantit  de la disette ;

 

30 pièces d’argents, et Judas s’est pendu, (Luc 22),  j’entends : Sans les pièces collectées nous sommes perdus ;

 

Le peuple périt faute de connaissance, (Osée 4 :6), j’entends ; heureusement pour les cupides qui périront ;

 

Jésus conduit à la perfection, (Ap 7 :14), j’entends : Jésus a déjà donné à tous nos adeptes la perfection ;

 

Les prémices irrépréhensibles seront sauvées, (Ap 14),  j’entends : A la croix nous sommes tous sauvés ;

 

La nouvelle lune est une solennité, (Esa 1 :13)  j’entends : La nouvelle fortune est une grande opportunité ;

 

Le repos mensuel est éternel, (Ps 104 :19),  j’entends : Saturne le Moloch 7e idole  n’est pas d’accord ;

 

Le feu et les vers seront le châtiment des profanateurs (Esa 66 :22-24)  J’entends : Pour l’instant, rien à craindre ;

 

Ne jugez pas afin que vous ne soyez pas jugés, (Jac 4 :12),  j’entends : Il faut radier et exterminer les faillibles ;

 

Soyez miséricordieux comme votre Père, (Mat 5 :48),  j’entends : La miséricorde n’existe pas dans notre enfer ;

 

Le Sabbat lunaire est le Sabbat éternel, (Ez 46) j’entends : Aucun démon ne désire pratiquer ces lois ;

 

Le vrai Sabbat démasquera le samedi du Moloch, (Ap 18) j’entends : Je choisis le plus lucratif des deux ;

 

Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, (Mat 10 :28),  j’entends : Les trouillards vivent plus longtemps ;

 

Maudit soit l’homme qui ne paye pas son travailleur, (Jér 22 :13)  j’entends : Pourtant, il deviendra très riche ;

 

Les dieux règnent dans les coffres forts, (Jude 11), j’entends : heureusement pour les pillards de la planète ;

 

Les vainqueurs seront immortalisés, (Ap 3 :4), j’entends : Avec le butin nous pourrons  payer l’immortalité ;

 

La collecte est trop lourde pour l’enlèvement, (Ez 28)  j’entends : Nous pourrons payer notre voyage spatial ;

 

Les avares disparaîtront de la vie, (Ps 49),  j’entends : Il faut réussir au moins dans l’une des deux vies ;

 

Convertissez-vous et vivez, (Ez 18 : 32),  j’entends : Il n’y aura pas grand monde pour monter au ciel.

 

Tout est possible à celui qui croit, (Marc 9 :23)  j’entends : Il vaut mieux croire que le salut est gratuit.

 

Associer le Saint Nom de Dieu au profit est l’avidité qui désintègre la : Sainteté, justice, droiture et fidélité.

 

Depuis le Calvaire, le Nom de Jésus est la puissance d’attraction financière à nulle autre pareille. Hélas !

 

Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car large est le chemin de la perdition. Mat 7 :13

 

 

 

Similitude : Celles qui cherchaient un amoureux se firent de beaux seins afin de séduire les vicieux ;

 

Mais, avec la silicone cancérigène dans le sang,  les plaies annoncent un avenir très angoissant,

 

Imaginant déjà des années de souffrance, squelettiques,  jusqu’à ce que la mort apporte une délivrance.

 

La joie de séduire, d’accrocher plusieurs étalons, fait place brusquement à un désespoir très profond ;

 

A noter : Le vendeur de silicone était un commerçant, le buste bombée était celui d’une commerçante ;

 

Les deux vont sombrer lentement dans un désespoir inexprimable, une vie sacrifiée au plaisir égoïste ;

 

Pour l’un, c’était la joie des acquisitions financières, pour l’autre, la jouissance d’une séduction envoûtante ;

 

Celui qui sème pour la chair, moissonnera de la chair la corruption ; (Très douloureuse)

 

Celui qui sème pour l’Esprit, moissonnera de l’Esprit, la vie éternelle. (Gal 6 :8) Amen !

 

Celui qui a de l’intelligence cherchera à descendre du train « Avidité » avant d’arriver au terminus infernal.

 

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog