Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Dans une brève séquence de film sur les jours qui précédaient le déluge planétaire, du temps de Noé, on voit les hommes chargés de colliers. Chaque fauve et chaque ennemi tué, ces meurtriers qui ont rempli la création de violence, prenaient les dents comme trophée pour inclure dans leur parure et augmenter leur prestige. (Gen 6 : 5- 7) Dieu les a noyés pour purifier la terre de la race des méchants et Jésus essaye de recréer une nouvelle race, des descendants de Noé, prémices irrépréhensibles, intègres, justes et droits. (Ap 14) Ce sont les trois critères du sceau divin ; (Ez 18) Par l’œuvre du Saint-Esprit, cette réalisation se fera avant le jour mystérieux du scellement des 144000 élus. (Ez 9 ; Ap 7 et chapitre 14)

    Un trophée de prépuces pour le jour des noces :  De même, en Israël, il y avait le premier roi appelé Saül. Jaloux du succès du jeune David qui avait fait preuve d’héroïsme dans le combat contre le géant Goliath, et dans les guerres entre Israël et ses voisins les Philistins,  le roi fit un plan pour faire tomber David sous les flèches des philistins. Il lui proposa sa fille ainée, mais, comme le plan a échoué, David n’est pas tombé, le roi n’a pas tenu sa parole et a marié sa fille à un autre militaire.  Pour une deuxième fois, il proposa à David sa seconde fille Mical en mariage, s’il ramène 100 prépuces de Philistins envahisseurs parmi les ennemis d’Israël. David et son armée partirent combattre les envahisseurs et ils ramenèrent 200 prépuces de guerriers. Afin d’éviter le scandale d’un deuxième mensonge, le roi était contraint de les marier. (1 Sam 18)

 

   Un trophée se porte : Le roi Saül oserait ‘il porter ce trophée au cou le jour du mariage ? Deux cents prépuces (salés) dans un collier en or ? La Bible dit que plus tard, après le massacre des sacrificateurs, accusés faussement de collaborer avec David, et le massacre des villes sacerdotales appartenant aux lévites, un démon s’est logé en lui et le roi entrait en transe dans sa maison. Cette accessibilité aux esprits mauvais constitue un avertissement aux excommunicateurs impitoyables, aux intolérants, aux radiateurs qui se font juges à la place de Dieu, toujours prêts à exclure certains adeptes par favoritisme sans restitution, et à châtier ceux qu’ils accusent publiquement. Un Seul est Législateur et Juge, Celui qui peut sauver et perdre ; Mais toi, qui es-tu,  toi,  pour  juger le prochain. (Jac 4 : 12)

 

    Acquisition d’un trophée de chiffres sanguinaires : Après l’ascension de Jésus pour retrouver sa place sur son Trône comme Roi des rois, Seigneur des seigneurs et juge des vivants et des morts, plusieurs marchands de salut se sont emparés de son patrimoine. (Ce sont des organisations religieuses lucratives) ; Ces marchands ont choisi comme trophée, non un collier de prépuces de la race noire évangélisée, mais des chiffres sans fin de cargaisons d’argent,  (Dîmes, offrandes multiple, générosités, contributions diverses) gravés sur leur âme, représentant les sommes collectées, mises en épargnes et exportées vers Babylone ; Ceci pendant une carrière dans la prédication de l’évangile en pays pauvres.  (Jac 5 : 1-6 ; Ap 3 : 17)  Quand la justice parlera, tous saurons, peut-être trop tard,  que le capitalisme religieux est « la peste spirituelle et ses fruits ce sont ses ravages ». (Ps 91)

 

   Un bilan irrévocable : Si notre carrière sur terre, placée sous les caméras des anges gardiens, comporte un décompte de toutes nos opérations et acquisitions terrestres, le bilan fait au ciel est notre trophée, immortalisé dans le dossier individuel qui sera révélé à l’univers au jour du jugement. Quel futur évènement épouvantable ! Le prophète Enoch a dit que certains hommes glorifiés sur terre, au grand jour du jugement, ramperont comme des reptiles devant la publication des œuvres cruelles de leur vie terrestre. Il en sera ainsi des rois ; Leur armée faisait mourir des millions de personnes pour piller le produit de la collecte déposé dans leurs temples. Je suppose que le trophée des rois comporte le nombre de personnes assassinées, le poids des miettes d’or, le nombre de perles, le total de l’argent très sale, et la multitude des esclaves  qui a fonctionnée sans salaire (Voir le livre d’Enoch sur Google)  Toutes ses œuvres criminelles  seront publiées et désapprouvées devant l’univers. (Ap 20 : 11- 15)

 

Dieu sur le marché : Les bergers qui commercialisent l’évangile depuis le calvaire auront un trophée terrifiant à porter dans les abîmes, avant de comparaître au grand jour du jugement ; Leur âme descend avec un chiffre d’affaire à couper le souffle : Le bilan des troncs placés au pied des idoles abominables ; Les prédications flatteuses enregistrées, vendues au même titre que l’alcool et la drogue ; Les générosités reçues à chaque convocation de leurs assemblées ; Le Saint Nom de Dieu mis en chansons, vendus en CD sur le marché ; Le produit de l’exploitation des ordonnances saintes ; (Dîmes et offrandes en épargnes) ; Le profit tiré de la vente des éditions de la sainte Bible etc. Des sommes gigantesques qui seront publiées plus tard par la justice universelle, mais déjà placées sous forme de chiffres immortels, dans les cellules enflammées des abîmes, lieux de tourments destinés individuellement aux envoutés du capitalisme. (EZ chapitres 32 et 28 ; Esa 14).

 

Il est écrit : Ne dépouille pas le pauvre parce qu’il est pauvre, et n’opprime pas le malheureux à la porte ; Car l’Eternel défendra leur cause, et il ôtera la vie à ceux qui les auront dépouillés. (Prov 22 : 22- 23)

 

 

 

Un masque sur le visage de Jésus : Si le Nom de Jésus a une puissance d’extraction des ressources, efficace en pays pauvres, c’est là une preuve que la loi des acquisitions financières révèle  et dévoile une contrefaçon mondiale du Christianisme. (Ps 94 ; Jér  8 : 10- 12) Evangéliser aujourd’hui  devrait-être un retour à  la pratique des lois sociales prescrites en faveur du peuple. La justice et l’équité sont la base de son Trône. Ps 97 : 2  L’équité est le partage équitable des fonds publics.

 

 

 

     Les prisons des âmes, vastes grottes infectes : Le prophète Ezéchiel, au chapitres 31 : 15- 18 et le chapitre 32,  raconte ce qu’il a vu en visitant les abîmes où sont conduites les âmes des  méchants après leur mort ; Le prophète Esaïe relate également ce qu’il a vu dans les abîmes au chapitre 14 de son livre. Jésus confirme ses Paroles qu’il avait inspirées aux prophètes  Ezéchiel et Esaïe, par ce qui est écrit dans Luc 16 : 19- 31

 

 

 

    Je résume: L’âme du riche cupide a été portée en enfer où il souffre cruellement et l’âme juste du mendiant Lazard a été conduite au paradis où il jouit du bonheur. (Prov 15 : 24)

 

   Ezéchiel dit que les rois sont emprisonnés, les princes, leur armée sont emprisonnés autour d’eux, leur peuple tout autour comme dans une ruche ;  (Voici une image miniaturisée probable) : Si l’on plaçait la reine dans une des cellules, les faux bourdons autour d’elle et les ouvrières dans une collectivité de logements semblable à un gâteau de cire ; Cependant cet enfer avec ses 7 degrés de tourments, est aussi vaste que 7 grand pays semblables à des grottes effroyables. (Ez 32 : 18-32)

 

    Ce n’est pas une parabole comme l’indiquent certains traducteurs de la Bible, influencés par le l’obscurantisme des érudits, mais la confirmation des écrits de plusieurs saints prophètes. (Voir : « La vie de Joseph le charpentier » sur Google, livres apocryphes,  ainsi que le livre d’Énoch)

 

 

 

Les  âmes des morts coupables, sont elles libres ?

 

     Non. Le prophète dit qu’elles sont conscientes, mais couchées dans leur cellule : Ez 31 : 18 et chapitre 32 : 21, 25, 28, 32 ; Méchantes prisonnières incapables de nuire, mais ayant des pleurs, des cris de désespoir, des lamentations lugubres et des grincements de dents contre Dieu et les trompeurs responsables de leur malheur.

 

Il est écrit : Tu seras couché avec ceux qui sont morts par l’épée : Ez 32 : 28.

 

 

 

   Séduction hypnotique : Salomon a dit que les morts ne savent rien, (Ecc 9 ; 5) cela peut vouloir dire que le corps en putréfaction n’aura plus d’existence et d’activité sur terre. Mais Jésus rectifie quand il enseigne que l’âme du riche a été portée en enfer et l’âme de Lazard le mendiant juste a été portée au paradis. (Luc 16 : 19- 31)  Jésus ne peut mentir…

 

 

 

   Reniement des écritures : Si certains religieux enseignent qu’il n’y a pas d’existence de l’âme entre la mort et la résurrection, ceci constitue un reniement des vérités des saintes écritures et une porte ouverte aux permissivités. (Mal 2 : 8- 9) Ils sauront un jour que Dieu punit sévèrement les faux prophètes.  (Ap 20 : 10- 15)

 

 

 

    Détruit par manque de connaissance : Mon peuple est détruit par ce qu’il lui manque la connaissance… Osée 4 : 6.  Si tous les religieux savaient la somme de souffrance qu’ils doivent endurer après la mort, selon les visions publiées sur You tube, ils mettraient un frein définitif à l’acquisition égoïste des fonds sociaux.  Chaque pièce de la sébile doit avoir une destination fixée par le donateur  et une orientation approuvée par les ordonnances de la sainte Alliance.  Autrement, elles forment un capital qui est un trophée de honte éternelle. L’intégrité est le constat des opérations terrestres.  (You tube : J’ai visité l’enfer et le paradis). 

 

 

 

    Tous ceux qui vivent doivent savoir qu’après la mort, le corps pourrit, mais les âmes sont portées dans les abîmes où elles se réjouissent dans le pays de délices appelé « paradis » si elles sont : intègres, justes et droites ; (Ez 14 : 12 -23)  Autrement, si elles sont coupables d’avoir refusé la grâce de Jésus-Christ  qui reçoit les repentants et leur donne la victoire sur le péché, elles seront portées et emprisonnées dans un des degrés de l’enfer où elles subiront des souffrances et des  tourments indescriptibles : (Luc 16 : 19- 31 ; Esa 14)

 

 

 

     Discernement : Ce qui est écrit dans la sainte Parole, est lumière, si le Saint Esprit donne la bonne compréhension. (Ps 97 : 10- 12)  Il y a des séducteurs qui défendent avec audace et arrogance une interprétation erronée venant de leur institution.  Mais on peut déduire : Toute doctrine lucrative, adaptée à l’une des 7 idoles de l’Armée des cieux, est une spirale qui mène en enfer ;  Dans l’un de ces degrés se trouve l’âme du commerçant des choses saintes, portant son chiffre d’affaire comme trophée.  C’est la Sainte Alliance qui enseigne ce qu’est le péché et indique les châtiments. (Mat 5 : 17 ; Deut 28)

 

 

 

    Israël en enfers : Le prophète dit que les arbres d’Eden,  je suppose que ce sont les royaumes rebelles Israélites qui se sont souillés en violant l’Alliance faite avec Moïse. Et ces multitudes jadis idolâtre se retrouvent dans les cellules enflammées au même titre que les incirconcis. (Ez 31 : 16- 18) L’idolâtrie est un crime contre Dieu. (Dt : 13 : 11) Ces rois avaient adopté leur culte à l’armée des cieux : Soleil, (Dimanche) Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne, le Moloch des saturnales du samedi, jour où les familles brûlaient leurs enfants premiers-nés. (Jér 7 : Ez 20 : Jér 8 ; Act 7 : 42-43).

 

 

 

   Des crimes crapuleux : Pourquoi des enfants innocents, sans défense tombent ils toujours au pouvoir des sadiques ?    Si le sacrifice d’un enfant produit quelques siècles en enfer après la mort, imaginez les siècles sans fin et les souffrances des criminels qui choisissent ce destin effroyable !

 

Ces arbres d’Eden, rois d’Israël idolâtres, perdus avec leur peuple, sont consolés en voyants dans la même fournaise,  d’autres rois païens puissants et leurs corps d’armée qui massacraient beaucoup de nations.  (Ez 31 : 16- 18)

 

 

 

     Consolations également chez les esclavagistes : L’âme de Pharaon qui a été précipitée dans la mer avec son armée, est consolée de voir que ses adversaires, de puissants rois sont également dans cette fournaise éternelle ; Dieu dit : Pharaon les verra et il se consolera au sujet de toute sa multitude, des siens tués par l’épée et de toute son armée (exterminée dans la mer quand ces esclavagistes poursuivaient Moïse et les bénévoles affranchis). Ez 32 : 31- 32.

 

Trophées pharaoniques : Je suppose que les âmes des Pharaons sont couvertes de chiffres indiquant le poids de l’or, des diamants, des perles, des valeurs volées lors des expéditions militaires. C’est seulement en enfer que les oppresseurs regretteront leur inhumanité ; Et la publication se fera au jugement dernier. (Ap 20). . Ils regretteront d’avoir réduit leurs prisonniers et leurs subordonnés en esclavage. Travailleurs sans salaire, subissant le fouet et la torture. (Jér 22 : 13) ;  Dans certaines religions, les bergers esclavagistes disent : « Ce sont des laïcs bénévoles » Ils n’ont pas droit à un litre ce carburant. « Le capital est pour nos supérieurs dans les tours jumelles».  Leur prétention « Je suis sauvé »  sera remplacée par un trophée de chiffres sanglants.

 

Les âmes des morts, qu’ont-elles apportés avec elles dans les abîmes ?

 

     Dieu dit par son prophète : Ils ont leurs iniquités gravées sur leurs ossements comme trophées ;

 

 Dans la gestion d’une vie,  sensée être régie par l’Alliance, il y a ce que désapprouve la Loi ; (La loi est constituée des 5 livres de Moïse) ; La Bible dit que l’étude des dossiers individuels se fait par mille milliers et dix milles millions d’anges. (Dan 7 : 9- 14) Les chiffres du trophée religieux retenus contre les coupables concernent principalement :

 

a)      L’argent et les biens « Prémices » à partager qui constituent le droit du Créateur ; De même,   Jésus est prémices, le don de Dieu ;  Ces valeurs qui servent à nourrir les adorateurs sont appelées les prémices.  Les sommes gagnées en méprisant ce droit constituent une acquisition injuste, une frustration du droit, une révolte contre le droit à la nourriture prescrit en faveur du peuple, une iniquité abominable. (Deut 26 : 1- 11 ; Ez 32 : 27) Les fils d’Eli le sacrificateur ont profané ce don sacré ; (1 Sam 2 : 27- 30)

 

b)      Les prémices collectées mais non redistribuées pour nourrir le peuple convoqué à chaque nouvelle lune, à chaque Sabbat lunaire et chaque fête annuelle ; ( 2 Chr 31 ; 1 Tim 6 : 9- 11). Tous les produits apportés servaient pour satisfaire les adorateurs. Epargner ou subtiliser ces fonds collectés constituent le pillage d’une offrande consacrée, une cruelle iniquité. (Deut 27 : 26) Le Dieu qui convoque son peuple est  blasphémé pour la condition misérable des adorateurs, principalement des pauvres qui ne reçoivent aucune assistance. (Hab 2) Des misérables dépouillés. Des nations dépouillées par l’évangile ; (Esa 33 : 4 ; Ez 34 ; 2 Tim 3)

 

c)       Il y a également l’argent du droit social (aumône), les synonymes sont : droiture, générosité, bienveillance, dîme,  droit de l’étranger, l’orphelin et la veuve.  Ce droit social est méprisé ou détourné par avidité. Ce profit est un acte meurtrier. ( Deut 26 : 12-19 ; Mat 6 : 1- 4) Dans l’Alliance, il y a des malédictions prescrites pour ce profit illégal. (Deut 27 : 19 et 28 : 15- 68) Ceci est le plan divin contre la faim dans le monde.  Le  « Jésus » sans droiture est un sauveur masqué. Un loup en vêtement de brebis. (Esa 48) Cette exercice individuel est une urgence prioritaire ; (Esa 56) Ne partage pas l’aumône avec celui qui n’a pas faim. (Esa 58)

 

d)      Le trophée le plus commun en enfer est l’ argent gagné par des moyens frauduleux, tels que :  Des salaires non donnés aux esclaves bénévoles qui ont travaillé pour les barbares ; (Ps 114) L’argent collecté, à transférer, mais détourné de leur destination sociale, (Jude 11) ; L’argent gagné par favoritisme et gros salaires des cadres, (Ps 49) ;  L’argent et les biens pillés lors du meurtre des propriétaires ; L’argent gagné par la magie, par l’occultisme, la prostitution, la tromperie et le mensonge ;  Le profit des biens d’héritage  non partagés ;  L’argent des dîmes et offrandes sollicitées mais non restituées aux excommuniés ; L’argent gagné en commercialisant Dieu, Jésus, le Saint- Esprit, les écrits des prophètes et tout le patrimoine divin en profanation ; (Ap 18 : 11- 24) 

 

e)      Toute acquisition injuste dénoncée par la Loi des Alliances est un butin inclus dans ces Paroles : Dieu amènera toute œuvre en jugement. (Ecc 12 : 15- 16)

 

 

 

Chacun son trophée accusateur : Le Prophète dit que ces iniquités sont gravées sur les ossements du mort. (Ez 32 : 27) Et l’univers entier devra savoir, au jugement dernier, l’origine et les conséquences de ses acquisitions iniques. (Ps 49)

 

 

 

Aujourd’hui, un temps favorable : Ce n’est pas après la mort que le gestionnaire chrétien doit connaître le trophée de son âme : Des chiffres qui embrasent son destin : Par ta sagesse et par ton intelligence, tu t’es acquis des richesses, tu as amassé de l’or et de l’argent dans tes trésors. Par ta grande sagesse et par ton commerce, tu  as accru tes richesses, et par tes richesses ton cœur s’est élevé… Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore … (Ez 28)

 

 

 

La fouille des élèves :  Il y a quelques décennies,  dans mon village,  lorsque à l’école, un enfant déclarait avoir perdu de l’argent, tous les élèves de la classe consignée devaient aller successivement dans une salle pour vider leur sac, se dévêtir et être fouillés jusqu'à ce que l’argent soit retrouvé. Le voleur ne sortait pas sans se faire démasquer  et plus tard, discipliner.  La justice de l’établissement serait elle plus rigoureuse que la justice universelle ?

 

 

 

Sanctification : L’œuvre de Jésus est opposée au désir de s’emparer des biens d’autrui. Le saint est celui qui travaille 6 jours selon la loi ; (Ex 20 : 9) et adore Dieu à chaque nouvelle lune et chaque Sabbat ; (Ez 46)  Le Saint-Esprit régénère et purifie l’intellect des repentants sincères, les guérissant de toute avidité.  (1 Pier 1 : 13- 25)  Un homme saint ne dépouille pas une nation, un peuple, une région, une famille ou un individu. (Hab 2) Ses œuvres sont identiques à celles des saints apôtres. (Ap 12 : 1) La dépouille des misérables emportée, consommée et exportée, fait du missionnaire un pillard. (Ez 34 : 8)  Comme dans toute entreprise où il y a un service de comptabilité,  toutes les pièces collectées ont le Créateur pour propriétaire ; Les anges veillent sur chaque pièce et sa destination en tenant compte de la conscience du donateur et les exigences de la Sainte Alliance. (Deut 27)

 

Les âmes pécheresses  ont-elles des oreillers dans leurs cellules ?

 

Ils sont descendus au séjour des morts avec leurs armes de guerre ; Ils ont mis leurs épées sous leurs  têtes ; Ez 32 : 27 Ils devront revoir la cause permanant de leurs châtiments et les armes des crimes commis. Dans les pyramides, on plaçait dans la tombe tout ce que le Pharaon avait pillé aux nations visitées par son armée de pillards.  Ce trophée les transforme en âmes combustibles comme le buisson en feu qui ne se consumait pas, que Moïse voyait sur le Sinaï. (Esa 33 : 11- 12)

Il est écrit  concernant les 7 degrés du séjour des morts : En ce jour là, l'Eternel châtira dans le ciel l'Armée des cieux,  (Soleil, Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne le Moloch monstrueux du faux sabbat) et sur la terre, les rois de la terre. Ils seront assemblés captif dans une prison; (Le séjour des morts situé dans les abîmes). Ils seront enfermés dans des cachots (Des cellules enflammées) et après un grand nombre de jours (après les 1000 ans Ap 20) Ils seront châtiés. (Après le jugement dernier)

Quelle est l'acte criminel qui remplit toutes les cellules du séjour des morts?

Il est écrit dans la Bible TOB : La lune sera humiliée ; Le soleil sera confondu: Esaïe 24: 23 (Le calendrier lunaire est mondialement méprisé. Le jour solennel de la nouvelle lune volontairement renié, Ez 46; Les 4 Sabbats lunaires sont défiés et publiquement rejetés en faveur d'une des 7 idoles de Babylone; Le mois provenant du cycle lunaire est contrefait par la sorcellerie chaldéienne et le christianisme lucratif ; L'année originelle qui commence au printemps est décalée pour commencer en hiver, selon les dessiens des zombis dominateurs; Voir les réflexions du blog: mara-natha.fr, n° 104, 109, 119, 128, 133.

 

Les âmes emprisonnées peuvent elles communiquer ?

 

   Jésus dit que le riche cupide emprisonné en enfer,  pouvait dialoguer avec Abraham, jadis chef du paradis, situé dans les abîmes ; Car Abraham et tous les justes qui ont atteint l’intégrité, la justice et la droiture, (Gen 18 : 19) attendaient la venue de Jésus dans les abîmes, après sa mort pour leur donner la résurrection et l’enlèvement vers la cité céleste. (Luc 16 : 19- 31, voir la vie de Joseph le charpentier sur Google) Jésus n’a pas laissé Jean le Baptiste souffrir en prison, mais il l’a préféré le faire descendre au paradis, parmi les justes qui ont atteint la perfection. (Héb 12 : 23)

 

 

 

Agressions verbales en enfer: Entrainez l’Egypte et toute sa multitude ! Les Puissant héros lui adresseront la parole au sein du séjour des morts, avec ceux qui étaient ses soutiens ; Ils sont descendus, ils sont couchés, les incirconcis tués par l’épée. (Ez 32 : 21 ; Ils maudissent leur roi arrogant qui se faisait passer pour un  « dieu »)

 

Quand un grand prisonnier est arrivé, voici les réactions des autres : Le séjour des morts s’émeut jusque dans ses profondeurs pour t’accueillir à ton arrivée ; Il réveille devant toi les ombres, tous les grands de la terre ; Il fait lever de leur trône tous les rois des nations. Tous prennent la parole pour te dire : Toi aussi, tu es sans force comme nous, tu es devenu semblable à nous ! Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts… Esa 14 : 9-11.

 

 

 

Séduction : Si, par la prédication évangélique, ces vérités  sur l’existence après la mort, sont neutralisées par les gardiens des doctrines lucratives, c’est parce que leur efficacité pédagogique conduirait beaucoup à une sagesse salutaire. L’absence des lumières apocryphes permet aux marchands de salut de présenter Dieu comme un Père Noël, dispensateur de salut inconditionnel. (Mat 23), et d’atteindre leur objectif : un trophée en chiffres macabres avec lequel les âmes cupides iront en jugement. (1 Tim 6 : 9- 10)

 

 

 

Prières faites au paradis : Dans le pays des abîmes appelé paradis, situé en élévation par rapport aux sept degrés des enfers, les âmes des morts parvenus à la perfection, souvent radiées, emprisonnés, persécutées et martyrisées par les méchants, poussent de grands cris vers Dieu pour réclamer la vengeance de la justice contre les cruautés dont elles ont été victimes. (Ap 6 : 9- 11) Ils crièrent d'une voix forte en disant: Jusques à quand, Maître Saint et véritable tardes-tu à juger et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ?

 

Jésus, la résurrection et la vie :  Les écritures saintes disent que presque tous les justes morts entre Adam et le calvaire, se trouvaient au paradis, vaste pays habité par des anges puissants, ou la vie est des plus agréables, où règnent toutes les joies éternelles. Jésus, à sa mort, son âme est descendue dans les abîmes. Ses anges ont commandé aux portes de s’ouvrir pour laisser entrer le Roi de gloire,  (Ps 24 : 7) et avec ses anges il s’est dirigé vers le paradis (Prov 15 : 24) où il a retrouvé le brigand repentant qui était sur la croix, et il a ressuscité tous les justes,  afin de se faire accompagner au ciel avec leur nouveau corps de la résurrection. (Mat 27 : 52- 53 ; 1 Cor 15 )  Ceci est confirmé par les Paroles adressées au crucifié repentant : «Je te le dis : Aujourd’hui, tu seras avec moi dans le paradis ». Le paradis sous terre, au dessus du séjour des morts est le refuge des âmes justes et droites, qui reconnaissent Jésus comme le Sauveur des coupables repentants. (Ez 18)  C’est le lieu où sont portées les âmes de bébés avortés ou morts avant la maturité pernicieuse. (Voir les témoignages des visionnaires sur You tube)

 

Conclusion : Qui que tu sois, à ta mort, les anges viendront porter ton âme intègre, juste et droite, au paradis en attendant le Retour de Jésus, (Gen 18 : 19 ; Ez 14 : 12- 23) ; Ou en enfer, portant comme trophée, les iniquités de ta vie, tes acquisitions injustes et sanglantes gravées sur tes ossements ; ( Ez 32 : 27)

 

Séduction mondiale : De même que Jacob a été trompé par Laban lors de son premier mariage, les chrétiens ont été formatés pour adapter leur adoration à une des 7 têtes de la Bête à 10 cornes qui est Babylone. (Ap 17) La Bible dit que c’est l’armée des cieux : Soleil, (dimanche) ; Lune, (Lundi) ; Mars, (Mardi) ;  Mercure, (Mercredi) ; Jupiter, (Jeudi) Vénus (Vendredi) et Saturne le Moloch, (Samedi, faux sabbat du paganisme) L’adoration dans ce système occulte est une impudicité babylonienne. (Deut 13 et 17 ; Ap 18)  L’influence de ces têtes transmet : L’avidité financière, l’aristocratie, l’oppression, l’intolérance, la pratique de l’exclusion l’amour du luxe et des richesses, l’esclavagisme etc.  Si le réveil ne se produit pas pendant la vie actuelle, chacun aura son trophée d’iniquités à subir après la mort. (2 Pier 2)

 

Prudence salutaire ; Qu’un prédicateur, au Saint Nom de l’Eternel, le Dieu de vérité, prenne la parole ou la plume pour défendre les Saturnales, le samedi du calendrier de l’armée des cieux, c’est une revendication dont la nature cruelle se révèlera à la fin des temps. Cette fête de Saturne le Moloch s’accompagnait de tant de crimes, de débauche, de sacrifices d’enfants  et de cruautés que son souvenir souille la pensée chrétienne. (Jér 7 : 31)  Si cet homme dit qu’il aime Dieu et son prochain, comment peut ‘il mentir, jurer au Nom de Dieu, tout en sachant par la connaissance linguistique que ses mensonges doctrinaux perdront des milliers de chercheurs sincères ? Comment peut ‘on prendre plaisir à égarer ceux qui nous donnent leur confiance ?  (Voir les blogs sur le Sabbat lunaire).

 

Solennités : Le roi Saül convoquait tout Israël pour commémorer, à la nouvelle lune, l’alpha de la création.  Ce jour non comptable où Dieu a créé les cieux et la terre. (Gen 1 : 1 ; 1 Sam 20)  Car les lois du temps ont été créées à partir du lendemain, ce qui correspond à la première apparition de la lune, premier jour du mois biblique.  Le roi convoquait également pour l’oméga de la création, le Saint Sabbat lunaire,  dont le premier représente la 7e lumière du Soleil transmise par la lune à la terre. (Livre d’Enoch sur Google) ;  Mais ce roi cruel élevait un trophée de prépuces salés. Il unissait le crime aux solennités divines,  le mal au bien,  l’amour divin et l’exclusion des prêtres massacrés, ainsi que des villes sacerdotales. Par la suite, tout Israël fit cette même erreur, unir la sanctification des solennités, au favoritisme, au capitalisme, et l’exclusion par la radiation criminelle des indésirables ;  (Esaïe 1 : 12- 20)

 

 

 

   Ami lecteur !  De quel trophée notre âme se chargera t elle après notre mort ? Jésus a dit : Nul ne sait ni le jour, ni l’heure …  Les terribles fléaux ne nous laisseront pas le temps de nous repentir et de pratiquer la justice.  Sur You Tube on voit le tsunami emporter et engloutir des milliers de gens en détente sur la plage, qui ne soupçonnaient pas ce danger d’une ampleur inconnue jusque là. De même, les fléaux imprévisibles cités dans l’Apocalypse ne sont pas moindres.  (Ap 8)  Dieu écrasera Babylone et les 7 idoles de l’armée des cieux. Ap 18

 

 

 

Personne ne devrait être porté en enfer en disant : Je ne savais pas ! Je ne savais pas ! Je ne savais pas ! Je n’ai jamais consommé ou collecté une telle somme !  Il y a certainement une erreur !  Une erreur !

 

 

 

L’église triomphante habillée du soleil et la lune sous ses pieds, (comme calendrier éternel) aura pour trophée, une bienfaisance identique à l’œuvre accomplie par les saints apôtres de l’Agneau (une couronne de 12 étoiles), trophée qui représentent les œuvres justes des saints. (Ap 19 : 1- 9 ; Ap 12 : 1) Les 144000 prémices irrépréhensibles accomplissent les préceptes et les ordonnances prescrites contre l’avidité, l’égoïsme et la profanation des lois du temps, (Jér 31 : 31- 37).

 

 

 

Prière : Seigneur ! Arrache mon âme à l’une des 7 abominations de Babylone ; Sauve-moi de mon trophée de chiffres sanglants avant le jour où mon âme sera portée au séjour des morts. (Luc 16) Seigneur, libère-moi du désir de solliciter de l'argent ou des biens à quiconque me prête son attention lors de la prédication de l'évangile. (2 Pier 2) Par la repentance et la réforme, arrache mon âme des coffres forts de l'Iscariote. Sauve-moi de mes trophées ensanglantés. Amen!

 

Dieu dit : C’est aujourd’hui le jour du salut ! Aujourd’hui, si vous entendez sa voix n’endurcissez pas vos cœurs ! (Héb 3 et 4)

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog