Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Cet ordre impératif que donne une mauvaise traduction  ressemble plutôt à un défi lancé au Créateur de l’univers. Nous aurions préféré une forme de supplication telle que : Notre Père qui es aux cieux, rends nous capables de sanctifier ton Nom ;  fais venir ton règne dans nos cœurs …

Avec ces Paroles de Jésus, j’essaie d’expliquer ce que je comprends du règne de Dieu :

 

Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite.

 

     Il n’est pas difficile d’identifier le Messie qui existe depuis l’éternité, comme Fils Unique de Dieu. Il est venu vivre sur terre par l’intermédiaire de la sainte vierge, il a été torturé et crucifié, trois jour après sa mort, il est ressuscité, il est remonté au ciel, puis, il fut revêtu de l’autorité Royale (Dan 7 : 13- 14) ; Et il a promis de revenir après les signes annonciateurs de son retour : (Les plaies, épidémies, catastrophes, astéroïdes énormes, tsunamis, guerres finales, RFID et les fléaux annoncés).

 

Il appela 10 de ses serviteurs, leur donna 10 mines, et leur dit : Faites les valoir jusqu’à ce que je revienne.

Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous !

 

     Il est venu chez les siens et les siens ne l’ont pas reçu ; Jean 1 : 11 : Il n’est pas difficile d’identifier les réactions des prêtres juifs, à la naissance de Jésus-Christ ; Il a été dénoncé à Hérode le représentant de l’antéchrist sur terre.  Les prêtres, scribes, pharisiens, ministres du culte, autorités religieuses etc, le dénoncèrent par la confirmation prophétique de sa naissance royale. Ils attentèrent à sa vie jusqu’au jour où il se laissa arrêter, flageller et assassiner parce qu’il se disait être un Roi envoyé de Dieu. Ressuscité des morts, Jésus retourna vers son Père au ciel, d’où il reviendra pour juger les vivants et les morts ressuscités. (Ap 20) Les chrétiens d’aujourd’hui acceptent il ce Roi de Justice et droiture ?

 

Aujourd’hui, Jésus règne t’il sur les religions du capitalisme?

 

Dialogue fictif : Un pasteur voyageait avec un libre penseur. Dans l’avion, ils s’affrontaient pour tuer le temps ; En réponse à l’invitation d’assister à des conférences, le libre penseur lui répondit:

    Notre Pays est l’un des plus pauvres de la planète, mais vous le dépouillez sans rien donner en retour à ceux qui périssent dans une misère extrême. A qui avez-vous offert une tôle ou une maison ?

     Si vous les étrangers diplômés en théologie, pasteurs honorés, prédicateurs exaltés, vous vouliez que Jésus Christ règne sur vous … (Vous répétez dans la prière : « Que ton règne vienne »), mais, vous ne l’auriez pas mis en commercialisation mondiale. D’après ce que j’ai vu dans mon secteur, le bilan de la promotion religieuse peut se résumer ainsi : Avec le petit Jésus, le Dieu Père et le Saint-Esprit, vous faites beaucoup d’argent ; En utilisant la Sainte Parole, vous pouvez réclamer une partie des ressources aux mendiants, aux chômeurs, aux pauvres, aux estropiés, de toute la planète. Vous pouvez vendre la grâce, le patrimoine de Dieu et du peuple et faire un magot… De chez moi, je voix les véhicules blindés qui transportent les sacs d’argent sale collecté, je voix les banques sécurisées qui les gardent, je vois les trains, les bateaux, les avions, qui vous aident à exporter des sacs d’argent vers les villes les plus riches du continent. Chez vous, tout se vend, même cinq minutes de prédication.

    Je sais et je craints que, devant le Dieu que vous prêchez, au grand jour du jugement, (selon ce que j’ai lu sur Internet), que vos âmes ne soient couvertes de pièces d’argent enflammées, comme le poisson habillé de ses écailles rouges. Le contenu de la sébile totalisé et chiffré est l’or noir qui alimentera les flammes de l’enfer où votre âme avide et insatiable partagera le destin tourmenté des capitalistes corrompus, des trompeurs de tous les âges, des riches cupides et voraces… C’est ce que disent les visionnaires sur « You Tube » ; Visitez ces blogs qui vous dénoncent et cessez de penser « profit ».

    Mais pour l’instant, sur cette terre, ce qui compte pour vous, c’est réussir coûte que coûte. Rien ne vous arrête  (Ps 49 ; Job 22) ;  Certains vendent des drogues, d’autres vendent leurs dieux ;  Vous, vous vendez le salut, la grâce, la doctrine, l’éloquence,  la Bible et la vie continue. (Esa 56 : 9-12)

Le pasteur désirait quitter sa place, mais une des hôtesses annonça une zone de turbulences.

 

Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’Autorité Royale ; (Roi des rois et Seigneur des seigneurs) il fit appeler auprès de lui, les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment ils l’avaient fait valoir. (Dan 7 : 13 -14)

 

    Il n’est pas difficile d’imaginer des centaines de milliards de personnes ayant vécu sur terre, ressuscitées, présentes devant le Trône du jugement, faisant face à la publication du bilan de la vie entière. Ce sont les chiffres et les enregistrements qui parlent : La nature des acquisitions, les gains, la dépouille des victimes, les opérations frauduleuses, les pots de vin secrets, le butin volé, l’arnaque, la tromperie, la corruption sexuelle, les enfants abandonnés et les mères rejetées, les chiffres d’affaires du commerce religieux etc. Quel éprouvant spectacle, où l’on est l’acteur principal … Des milliards d’anges et tous les humains des âges assistent aux procès. Sur les murs de la Citée, les témoins honorés, couronnés, glorifiés, rendent compte de leur service avec dignité ; Il n’y a pas de comparution pour ceux-là ; Les juges les prennent pour confirmer la grandeur d’une justice qui était accessible :

 

Le premier vint et dit : Seigneur ! Ton argent a rapporté dix fois plus.

Il lui dit : C’est bien ! Bon serviteur ; Parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes.

Le second vint et dit : Seigneur, ton argent a rapporté  cinq fois plus. Il lui dit ; Toi aussi, reçois le gouvernement de cinq villes.

 

    Il n’est pas difficile de constater que les apôtres ont fait valoir leurs talents, ils ont transmis au monde les trésors écrits de leurs témoignages et, sans toucher à l’argent ou à l’or qui leur étaient proposés, ils ont changé l’état mental des croyants de la terre. Ils sont dignes de recevoir les honneurs et des responsabilités gouvernementales dans le monde à venir.

 

Le troisième vint et dit : Seigneur, voici ton argent que j’ai gardé dans un linge ; Car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère : Tu prends ce que tu n’as pas déposé et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé.

 

   Ingratitude : Cet homme ne reconnait pas en Jésus, le Fils du Père, Celui qui fait naître, donne la vie et la santé, qui fait sortir de la terre : Les produits du sol, les plantes, les fruits, les tubercules, fait croître les troupeaux, produit les minerais dans le sol, assure la procréation de tous les êtres vivants, veille sur les lois des saisons, sur les pluies nécessaires à la vie, donne l’abondance aux terriens. (Col 1 : 12 -17)

   Il se dit en lui même : On ne te voit pas travailler auprès des moissonneurs … Sa réaction est celle de presque tous les méchants. Les sacrifices de la Sainte Alliance en faveur du peuple sont volontairement ignorés et dénaturés par la puissance qui s’introduit subtilement dans les neurones : La Cupidité, l’égoïsme, l’avarice, moteurs du capitalisme corrompu. Il est écrit : La justice trébuche sur la place publique et la droiture ne peut approcher. (Esa 59 : 14)

 

Le Droit du Créateur rejeté : Cet homme refuse de reconnaître que Dieu à droit aux prémices des biens dont il nous a confiés pour une gestion qui est expertisée par les anges et les grands juges d’un gouvernement universel. (Prov 3 : 9-10) Face à ce bureau d’expertise, je l’imagine aussi vaste que la planète terre, nous les humains, nous sommes comme une fourmilière en proie à l’anarchie. Les prémices du Créateur sont pour la nourriture de son peuple convoqué à chaque nouvelle lune, chaque Sabbat lunaire et chaque fête annuelle. (Nom 10 : 9-10 ; 2 Chr 31) Ce n’est pas Dieu qui mange la chair des sacrifices offerts. Les graisses, la peau, les intestins sont brûlés, le sang répandu et la chair cuite, partagée entre tous. (Ps 50 : 7-14 ; Esa 55 : 1-5) Le démon n’aime pas ce socialisme.

 

·         Ce droit rejeté est le rejet de la royauté de Jésus. C’est ce que confirment ces Paroles : Il ne disparaîtra de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre. (Mat 5 : 17-20)

·         Celui qui s’empare de l’argent des prémices consacrées, s’avilit par la profanation d’une chose sainte, frustre le peuple de la bénédiction qui lui est destinée ; Son salaire fixé par le divin tribunal est plus terrifiant que la justice décrite dans Deutéronome, 28 : 15- 68

·         Celui qui détourne l’argent des prémices aura un bilan céleste inique qui le disqualifie pour le vêtement blanc et la participation au banquet des élus ; (2 Pier 2) Il ne pourra faire partie des 144000 prémices irrépréhensibles ; (Ap 14 : 1- 6)

·         Le rejet du sacrifice des prémices constitue le rejet de la justice du royaume de Dieu.

C’est également une frustration qui provoque la disparition progressive des religieux adeptes, plongés dans une misère et une pauvreté qui jettent la honte sur le Nom de Dieu. (Rom 3 : 10- 20) Les pauvres deviennent plus pauvres, dépouillés de tout, y compris des avantages que prescrit la Loi. (Esa 42 : 18-25) La séquestration des prémices produit une réserve de feu et de tourment pour les arnaqueurs sans scrupules qui appauvrissent les nations par le christianisme. (2 Tim 3 : 1- 5 ; Esa 33 : 1- 4) 

Le reniement des prémices à partager est le reniement de la Royauté du Médiateur de la Sainte Alliance. C’est une violation semblable à celle du locataire qui refuse de payer son loyer.

 

  Le méchant, l’homme sévère dit il, est celui qui utilise l’argent qu’il n’a pas produit par son travail.   La loi dit : « Tu travailleras six jours et tu feras tout ton ouvrage » (Ex 20) ;

La loi ne dit pas de se faire « dieu » pour réclamer le produit de la Loi. Elle ne dit pas de réclamer aux travailleurs, une partie de leur salaire pour s’enrichir de leur ignorance ;  C’est le commerce crapuleux des ordonnances divines, la profanation des choses saintes, c’est de la rapine faite au nom de Jésus, ce pillage des nations évangélisées. (Deut 26 : 6-7 ;)

   Dieu voit les prêtres comme un nuage de sauterelles qui dévorent toute végétation (Esa 33)

Les grandes constructions faites avec des acquisitions illégales, non redistribuées, seront bientôt carbonisées et le chiffre d’affaire porté par le coupable sera épouvantable, au jour du jugement.

L’écriture sainte dit : « Partage ton pain avec celui qui a faim ; (Esa 58 : 7) Pas avec celui qui a suffisamment pour se nourrir et pourvoir aux besoins de sa famille. (Prov 22 : 16)

 

Ainsi parle l’Eternel : Observez ce qui est droit et pratiquez ce qui est juste, car mon salut ne tardera pas à venir et ma justice à se manifester ; Heureux l’homme qui pratique ces deux commandements… Esa 56 : 1 Et qui garde le Sabbat, 7elumière du Soleil transmise par la lune à la terre (Le 7 ; 14 ; 21 ; 28) et la nouvelle lune, repos mensuel, commémoration de la création planétaire. (Gen 1 : 1 ; Ez 46)

 

    Si dans plusieurs textes de la Bible, Dieu recommande en priorité la pratique du droit social, (Deut 26 : 12- 19) c’est que cette dîme fait partie de la justice du Royaume de Christ : (Les synonymes sont : Aumône,  droiture, libéralité, générosité, fidélité, charité, bien, bienfaisance,  droit social de l’étranger, l’orphelin et la veuve qui sont les nécessiteux présents en Israël… Cette dîme est une offrande consacrée, qui ne peut être utilisée à d’autres projets que le soutient financier des pauvres, infirmes, vieillards, mendiants, aveugles, chômeurs, prostitués, SDF, qui sont les frères et sœurs de Jésus.

 

 La frustration que produit le mépris de ces ordonnances sociales, se traduit par une souffrance indescriptible ; Des croyants ont à faire face à des factures impayées, des impôts en majoration, des dettes, des jours sans repas, des familles sans maison, des enfants non scolarisés, des malades mourant faute de soins, des adorateurs affamés etc. Visitez les pays pauvres et voyez avec intelligence !

 

Ma cupidité : Bien sûr, ma cupidité se révolte, mon égoïsme est blessé, mon avarice me fait sourire, j’éternue, quand je comprends ces ordonnances, et je voudrais d’un Jésus qui me dit que ces préceptes de la Loi sont abolis … Mais ce Jésus qui est le Médiateur de l’Alliance me dit qu’il n’est pas venu abolir ! (Mat 5 : 17- 20) Pas un iota ne tombera. Son sang est versé pour l’inauguration des Alliances.

 

Je refuse cette Royauté, et je cherche un Sauveur qui donne tout gratuitement, sans réclamer la pratique de la justice et la droiture, telles qu’elles sont présentées dans la Sainte Alliance. (Jac 5 : 1- 6)

Les prédicateurs du christianisme me fournissent ce salut comme un cadeau de père Noël.

 

 

Education familiale dans le judaïsme, ex : Un patriarche eu la révélation qu’un de ses fils volait l’argent déposé dans le coffre des offrandes consacrées. Il les réunit, les éduqua sur la sacralisation des offrandes,  et leur dit : Chacun de vous écrira Deutéronome 28 dix fois. Vous avez une lunaison pour le faire. Celui qui s’est rendu coupable de la faute l’écrira 11 fois. Nous offrirons le sacrifice de culpabilité à la nouvelle lune. Si le sacrifice est agréé par Dieu, il sera pardonné mais ne recommencera plus. Sinon, il sera lépreux, maudit par la Loi, chassé des contrées habitées, errant et souffrant jusqu’à la mort. Après sa mort, son âme sera jetée en enfer dans un feu préparé pour le diable et ses démons. (Job 1 : 4- 5 ; Deut 27 : 19 et 28 : 15- 68)

 

 

L’œuvre déplorable : Souvent, dans le christianisme, un missionnaire laïc consacre des années et des décennies pour développer une église ; Les bénévoles sacrifient une bonne partie de leurs ressources, font l’acquisition d’un terrain, bâtissent un temple, gagnent des familles qui forment une assemblée. Leurs successeurs, prédicateurs salariés viennent dans le secteur, se font propriétaires des biens fonciers, empochent le produit de leurs travaux, sans jamais offrir un pain à ceux qui se consacraient nuits et jours, négligeaient leur épouse l’éducation de leurs enfants, pour former une assemblée chrétienne. Une seule cour de justice connait le bilan des acquisitions injustes du christianisme,  l’exportation des ressources, la servitude imposée aux missionnaires : Le tribunal céleste qui bientôt le révèlera à l’univers ...

 

Moissonner ce que l’on n’a pas semé : Le méchant vit du travail des autres ; C’est un esclavagiste qui traite ses serviteurs de « Laïcs, bénévoles, colporteurs, diacres, missionnaires » pour ne pas leur offrir un litre de carburant ou un pain sur ce que rapportent leurs activités. (2 Pier 2 ; Jac 5 ! 1- 6 ; 2 Tim 3 : 1-9)

 

Le Roi lui dit : Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur ! Tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas déposé et moissonnant ce que je n’ai pas semé ; pourquoi n’as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à mon retour, je retirasse avec un intérêt ?

 

 

La seule vraie banque reconnue par Dieu est le soutient donné aux affamés : Jésus dit au jeune homme riche : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possède, donne le aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel ; (Mat : 19 : 21) Les banques de la terre auront un rapport détaillé à fournir devant Dieu.

Ce qui est sacrifié, aumône, prémices, offrandes volontaires, pour nourrir les pauvres est le dépôt bancaire céleste de ceux qui participeront au banquet des 1000 ans. (Ap 19 : 8 ; 2 Cor 8 et 9) Seuls seront présents au banquet céleste, ceux qui ont  alimenté leur compte en œuvres de bienfaisance. (2 Cor 9)

 Le seul bien que possède un mort, c’est ce qu’il a donné pendant sa vie aux affamés. Ceci est appelé : Bonnes œuvres. (Eph 2 : 10) Il y a des croyants pauvres qui ont un compte satisfaisant au ciel. Luc 16

L’aumône légale réjouit les affamés et Dieu promet une éternité de réjouissance en présence des anges. Celui qui sait faire le bien, (l’aumône) et ne le fait pas commet un péché. (Jac 4 : 17)  Par égoïsme et avidité, il ira vivre en enfer où le profit injuste se transforme en flammes éternelles.

 

La maîtrise des ignorants. Les prêtres juifs ont reçu les clefs du Royaume céleste. Ils n’y sont pas entrés et ont caché les clefs au peuple d’Israël. (Mat 23) De même, Afin de priver les chercheurs de cette lumière des écritures, les « marchands » du Christ, ennemis de Dieu et des hommes ont interdit la publication des livres dit « apocryphes », tels que : Tobie ; Siracide ; Le livre d’Enoch, les apocryphes de l’ancien et du nouveau testament et le calendrier luni-solaire. Aujourd’hui, Internet nous redonne accès à ces trésors de la connaissance salutaire. Gloire à Dieu ! (Dan 12 : 4) Celui qui a un mors les méprise ; (Ps 32 : 8-9)

 

Heureux et Saints ceux qui ont part à la première résurrection. La seconde mort n’aura pas de pouvoir sur eux ; Ap 20. La sainteté requise pour être élu est 0% : D’avidité, de cupidité, d’égoïsme, de mensonge, de profit, de tromperie, de profanation de la nouvelle lune, des Sabbats Lunaires et des fêtes annuelles...

Ce sont des prémices irrépréhensibles. (Soph 3 : 12 – 13 ; Ap 14 : 1-  5)

 

 

Puis il dit à ceux qui étaient là : Otez-lui l’argent et donnez le à celui qui a produit dix fois plus ;

 

Tout ce qu’il avait mis en épargne dans des sacs portées à la banque : Ses profits, ses acquisitions, son capital accusateur, son chiffre d’affaire, les prémices gardées, le droit social refusé aux affamés, sa grandeur, son éloquence, sa personne exaltée sur terre…  Il était appelé Monsieur le … L’ordre est donné aux anges de la justice : Conduisez- le en enfer ... Il n’a pas voulu que je règne sur lui.  D’autre part, les grands juges récompenseront les gestionnaires fidèles qui se sont purifiés dans le sang de l’Agneau : (Ap 7 : 9- 17)  De grands pécheurs souillés, entrés dans l’Alliance, sortirent avec la perfection.

 

Et ils lui dirent : Seigneur ! Il a dix mines !

Je vous le dis : On donnera à celui qui a , mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a.

 

     Celui qui a fait le bien d’une manière systématique en offrant aux pauvres et aux affamés : (aumône, dîme, générosités, sacrifices, selon la prescription légale) recevra au centuple, selon la Parole du Seigneur. (Marc 10 : 30) Celui qui s’est tenu éloigné des sacrifices que prescrit la Loi Sainte, sera reconnu devant l’univers, par la publication de ses acquisitions injustes : Cupide, égoïste, capitaliste, avare, vorace, attributs confirmés par ses épargnes bancaires, la frustration de ses subordonnés, et son chiffre d’affaire gravé sur son corps ressuscité. (Ez 32) Le ciel tient un compte précis et infaillible de toute opération et oppression terrestres. Tout est immortalisé pour le jugement dernier.

 

Au reste, amenez ici mes ennemis qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux et tuez-les en ma présence.

 

La royauté de Jésus, définie par les préceptes et les ordonnances de la Sainte Alliance, sont accessibles à l’intelligence même des plus pauvres : La Loi dit comment aimer Dieu et le prochain affamé.

 

      Offrandes consacrées : Dans les maisons israélites fidèles à l’Alliance, ainsi que à l’entrée du Temple, il y avait plusieurs coffres pour déposer les différentes offrandes consacrées. Ces offrandes étaient données une fois par an ; Finances, sacrifices, produits du sol qui servaient à nourrir la nation pendant les convocations solennelles : Sabbats, nouvelles lune et les fêtes annuelles. (2 Chr 31)

 

 Les deux principales offrandes sont :

 

La caisse des prémices contenait 10% des revenus annuels. C’est une chose sainte, consacrée à l’Eternel pour nourrir son peuple, ses prêtres et tous ceux qui travaillent dans le service du temple. (Deut 26 ; 1- 11 ; 1 Cor 9 : 1-14) Dans le Judaïsme, il n’y avait pas de justice sans les prémices des animaux pour l’hôtel et la nourriture des adorateurs. Pas de pardon sans effusion de sang, symbolisant le sacrifice du Messie et son sang versé, ce qui était va venir. C’est une ordonnance perpétuelle.

 

     Le droit social : A coté du coffre des prémices, il y avait le coffre où est déposé le droit social de l’étranger, l’orphelin et la veuve ; La dîme consacrée qui est distribuée aux nécessiteux du peuple. L’argent est donné comme soutient financier contre la pauvreté. (Deut 26 : 12-19) Anéantissons- nous donc la Loi par la foi ? Loin de là, au contraire, nous confirmons la Loi. Rom 3 : 31

 

Malédictions : Se rendre coupable dans la gestion de cet argent et des biens consacrés, exposait le coupable, par un décret de justice à recevoir toutes les malédictions définies dans Deutéronome 28 : 15- 68. Dans la nouvelle Alliance, les malédictions se manifesteront par des fléaux après le temps de la patience de Dieu, temps de patience dans lequel nous vivons. (Esa 66 : 22- 24)

 

Bénédictions : La fidélité dans cette gestion des choses saintes provoquait toutes les bénédictions mentionnées dans Deutéronome 28 : 1-14. Les exemples sont : Seth, Enoch, Noé et ses fils, Abraham, Isaac, Jacob, Job, Daniel, David, Ezéchias, Josias, les apôtres etc. Jésus a promis le Saint-Esprit à ceux qui chercheront à pratiquer ces ordonnances ; (Esa 56 ; Jean 15 : 1-11)

 

Jésus a vécu sur terre pour prouver que la pratique de ces lois sociales, rejetées par le peuple de l’Alliance, n’est pas impossible. Il a dit : Je suis venu pour accomplir. (Mat 5 : 17- 20)

 

Suivre Jésus et l’écouter : (Pensées fictives)

 

 Après avoir suivi Jésus et écouter ses enseignements, les enfants et les femmes, de retour à la maison, posaient certainement à leurs parents des questions telles que :

Pourquoi le prophète à t’il dit que le personnage envoyé et reparti pour la Royauté était détesté ?

Pourquoi le peuple le haïssait-il ?

 

Réponses probables en rapport avec les ordonnances de la gestion enseignées par Jésus :

 

1.      Un chef de famille dit : En l’écoutant voici ce j’ai compris : Celui qui s’y oppose ou qui détourne une offrande consacrée destinée à la nourriture du peuple ou à la distribution du droit social, doit recevoir et il recevra bientôt les malédictions de Deutéronome 28 : 15- 68. La justice du divin tribunal s’en vengera parce qu’il entre en révolte contre Dieu ; (Mal 2 : 8-9 ; Deut 27) Aucun voleur ne sera épargné et ne sera accepté au banquet des élus. (Ap 14 : 1-5).  L’avidité dominante n’aura aucune place au ciel.

 

2.      Un autre dit : Voici ce que j’ai compris ; Dieu d’Israël, pardon ! Le droit social gardé est un crime aux conséquences funestes ;  Et l’aumône non distribuée ferme la porte du ciel à ceux qui profanent les choses saintes ; (Amos 3) C’est le piège planétaire dans lequel seront emprisonnés Gog et Magog. (Ap 20 : 7-10) Les méchants reçoivent mais ne donnent pas aux nécessiteux, et ne partagent pas avec les pauvres selon l’ordonnance du Roi. L’exportation de nos ressources provoque la mort du peuple.

 

3.      Un scribe dit ; Voici ce que j’ai compris : L’enfant d’Abraham qui refuse les lois de la sainte Alliance, doit réclamer dans sa prière quotidienne toutes les malédictions du deutéronome  28 : 15- 68 ; Sinon, il les recevra tôt ou tard, pendant sa vie ou après sa mort ; (Ap 21 : 8 ; Luc 16 : 19- 31 ; Ez 31 et  32) La vie est dans la sainte Alliance. Les collègues qui jugent sans pitié seront jugés et châtiés sévèrement. (Ez 9)

 

4.      Un prêtre dit : Voici ce que j’ai compris : Les anges enregistrent et analysent toutes les pensées, paroles et opérations terrestres pour chaque être humain… C’est pourquoi Jésus a dit : Si ton œil est pour toi une occasion de chute (par la convoitise de l’argent consacré)… Crève-le !   Si ta main est pour toi une occasion de chute, (La main qui prend ce qui est consacré), coupe- la … (Mat 5 : 29- 30) Toute offrande convoitée est un appât qui conduit en enfer, Même pour les voleurs du saint temple.

 

5.      Un pharisien dit : Voici ce que j’ai compris : Le point sur le « i » de prémices et l’iota de « droit » social, serviront de critères pour juger l’humanité entière, car le dossier de chacun, analysé par les grands juges du ciel, sera classé à droite ou à gauche, dans la Sainte Alliance ou hors de la Sainte Alliance, pour la première ou la deuxième résurrection. « Heureux et saints ceux qui auront part à la première résurrection. La seconde mort n’aura point de pouvoir sur eux  (Ap 20 : 6) car le constat de leur gestion s’est révélé exempt d’iniquité, de convoitise, de profits injustes et de cupidité. Ils sont irrépréhensibles par rapport à l’Alliance. (Ap 14 : 5 ; Ap 19) Ils ont tout administré avec équité. (Ps 97 : 1-2) Plusieurs trésoriers du temple, jadis, avaient l’âme pure.

 

6.      Un Saducéen dit : Voici ce que j’ai compris : Les deux  petites pièces de la veuve, de l’enfant, de l’étranger, du pauvre qui cherche à participer à l’œuvre de Dieu, (par Justice et droiture) ont des orientations distinctes : Si leur orientation n’est pas respectée, cette frustration exprimée par la souffrance des pauvres (Mendicité, prostitution, famine,) dénoncera un jour la cruauté des gestionnaires. Il sera tenu pour responsable des conséquences et de la mort d’une multitude de pauvres. Son âme, après sa mort ira vivre, emprisonnée dans les tourments de la prison située dans les abimes des mondes inférieurs. (Luc 16 : 19- 31)  La conscience du donateur a été arnaquée à son insu.

 

7.      Un sacrificateur dit : Voici ce que j’ai compris : D’après ce que dit le prophète, très peu  d’enfants d’Abraham ont gardé le respect des préceptes de l’Alliance dont les Paroles ont été données à Moïse. Et ceux qui reçoivent : La vue, la guérison et la résurrection ne sauront que faire pour honorer cette Alliance, car ce sont des pauvres, dépourvus de tout, y compris des connaissances des écrits des prophètes. Il reste seulement le petit groupe qui est à son école, peut être qu’il leur montrera comment faire. Tout ce qu’il dit est difficile à comprendre et à pratiquer … Mais c’est la vérité jamais entendue ; Dieu est Saint, et pour se dire enfant d’Abraham, il faut rechercher l’intégrité dans la pratique de l’Alliance. (Esa 56) Les dominateurs ont rendu l’obéissance impossible. Aucun démon, logé dans le cerveau des cupides ne tolère le Sabbat, la nouvelle lune et les fêtes.

 

8.      Un lévite fidèle dit : Voici ce que j’ai compris  en l’écoutant : Les Alliances ont été passées avec : Noé, notre Père Abraham et Moïse, mais le sang des sacrifices d’animaux n’est pas accepté par Dieu. Par conséquent, il est venu pour inaugurer les Alliances en versant son propre sang, lorsqu’il va être torturé et assassiné. Ce qui confirme qu’aucun précepte et aucune ordonnance prescrite dans la Loi ne peut être anéanti. Il a dit qu’il n’est pas venu abolir, mais accomplir ce que nous négligeons de faire. Désobéir aux Paroles de Moïse, consiste à se détruire par les malédictions de Deutéronome …  Si toute la nation obéissait, nous ne serions pas dans la servitude. Ceux qui nous dominent sont des « reines » ; Elles vont à la perdition avec leur essaim, en emportant nos ressources ; Tous étranger à l’Alliance.

 

9.      Un centenier Romain dit : Voici ce que j’ai compris : Sa royauté introduit les étrangers dans l’Alliance, s’ils connaissent les clauses et s’appliquent à les pratiquer avec intégrité de cœur, la justice et la droiture. Si par cupidité, il ne veut pas pratiquer ce que prescrit Moïse, la Royauté du Christ le réservera pour le jugement et l’enfer. Placés face à  la destination finale de l’âme vers les tourments de l’enfer, notre grandeur et notre supériorité ne sont  qu’un passeport pour la grande détresse.  Sans ses explications paraboliques, confirmées par ses miracles et sa manière de vivre, nous n’aurions aucune chance … Nous les étrangers, mais Dieu nous accepte si nous pratiquons sa Loi.

 

10.  Un enfant dit, après l’intervention de son père : Voici ce que j’ai compris : Le prophète fait beaucoup de miracles, mais il ne ramasse pas l’argent des misérables. S’il se faisait payer, il ne pourrait pas guérir un rhume … Il serait un commerçant solitaire et détesté. Si je peux continuer je dirai : L’argent est comme un lion qui est gentil ; Tu monte sur son dos, tu ferme les yeux et, après un instant, tu voix qu’il t’a conduit dans sa colonie … Tes problèmes commencent. Les méchants soldats tuent beaucoup de gens pour voler ce qu’ils ont : Quelques petites pièces … Les rois font prendre tout l’argent du temple ; La puissance de l’argent dans le cœur des chefs, fera mourir le bon prophète.

 

11.  Après l’intervention de son père lévite, une fille dit : Puis-je dire ce que j’ai vu ?

Un groupe de prêtres s’étant approché du prophète, il leur a parlé et ils sont tous partis comme s’il les avait renvoyés.

-As-tu entendu ce qu’il leur a dit ? Reprit le père.

Oui ! Il leur a raconté une histoire : Une jeune fille avait faim, elle et sa famille ; Elle est sortie pour chercher du travail. Le Lévite qui l’a reçue lui a proposée ce qu’elle désirait : Il a souillé son corps et a livré son âme aux démons de la prostitution. Devenu son séducteur et son meurtrier, le mal qu’il lui a fait est pire que s’il lui avait coupé la gorge. Les anges ont filmé la scène et ont remis la séquence à la salle du jugement céleste où des millions d’anges vont l’examiner et déplorer le crime contre une misérable affamée.Par la suite, elle a trouvé un intercesseur qui la purifiera et la conduira au paradis. Son bourreau, s’il meurt dans son péché, il sera jeté dans les flammes éternelles de l’enfer, et là il se souviendra de la loi de Moïse qu’il présentait au peuple, mais ne pratiquait pas.

Un saint qui ne maîtrise pas sa passion en présence des femmes et de l’argent est un assassin.

 

12.  Un homme riche dit : J’ai compris tout ce qu’il a dit : Ce sont des histoires pour enfants ; J’aimerais qu’ils viennent chez moi, et je leur donnerais des vêtements de rechange, des tuniques de valeur, des turbans de prince, des chaussures en cuir, des bourses pour la ceinture, une carrosserie toute option … Alors,  leur aspect serait imposant et acceptable devant le peuple d’Israël. Mais, à les voir, on dirait des mendiants, c’est pourquoi nous les grands, qui sommes bénis,  nous n’osons pas nous approcher trop près de ces pauvres gens. Les rois fidèles étaient très riches, et d’ailleurs, si on n’a rien, comment pourrions-nous payer les dîmes, les impôts et  les offrandes ? Si le prophète n’était pas si pauvre,  je l’inviterais à ma table … Tenez !  Plus tard, avec son histoire écrite on pourra gagner beaucoup d’argent … Incomparable marché à saisir ... Tiens, tiens ! Il nous faut un habile écrivain … Je vois un chiffre d’affaire jamais égalé, une attraction littéraire incomparable …

 

Prière : Père compatissant, Dieu d’Abraham, le saint homme, intègre, juste et droit ! Je suis si loin, si bas, ignorant de tout … Pardonne-moi l’ignorance et ses effets sur mon âme. Je désire que ton règne vienne dans mon cœur ; Fais-moi reconnaître et expérimenter la royauté de Christ sur toute valeur : Le temps : La nouvelle lune, le Sabbat lunaire et les fêtes que régissent la lune et le soleil, (Gen 1 : 14 ; Ap 12 : 1) ; Donne-moi de gérer sagement l’argent qui m’est confié ainsi que  les biens de la terre. Conduis-moi comme un petit enfant et fais- moi vivre dans ton Alliance, comme les Saints hommes de la Bible. Je désire devenir, par ta grâce, irrépréhensible, intègre, juste, droit, miséricordieux et fidèle. (Osée 2 : 21- 22) Merci Père, je te le demande au Nom de Jésus ton Fils, Tu m’aideras à y parvenir ! Amen.

Commenter cet article

guy albert 27/08/2014 04:00

C est un message très puissant qui réveil les consciences

guy albert 25/08/2014 17:37

c'est une tres bonne meditation biblique que tout le monde devraient pratiquer!!!

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog