Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réforme ??? Réflexions d'un religieux

Réforme ??? Réflexions d'un religieux

Réforme ??? 143 réflexions d'un religieux de Martinique

Publié le
Publié dans : #Préface

                                                                                                                                                      

Dans l’une de ses paraboles, Jésus disait : Un semeur sortit pour semer… Je comprends ainsi :
Dans le domaine spirituel ou moral, toute pensée exprimée peut être comparable à une semence qui donne naissance à une plante. Cette dernière, suivant son espèce, portera du fruit pour le bien ou pour le mal.  

Pour certaines plantes, telle que la vigne, l’émondage est nécessaire après chaque récolte.
De même, pour la vie spirituelle, ce processus désagréable est utile au développement du caractère
des croyants. Il y a quelque chose à dire sur ce qui peut être amélioré dans les coutumes religieuses
et traditionnelles. Mon objectif reste, l’espérance de voir une amélioration dans la gestion subtile
du christianisme. Je pense que le plan de Dieu est de nous rendre irrépréhensibles
pour le jour où la vie nous quittera.

 

Après plusieurs décennies d’activités missionnaires dans une des religions du Christianisme,
je formule quelques observations et quelques vœux, qui resteront peut-être pour les générations à venir, comme un souvenir de ce qu’un chrétien a osé exprimer sur des sujets sensibles.
Plusieurs sujets développés peuvent être comparés à des voyants lumineux du tableau de bord
d’un véhicule. Sans cette signalisation indispensable, le moteur risque de subir de graves détériorations.

 

Ce n’est pas une oeuvre littéraire, ni un recueil de poèmes, mais le développement de plusieurs thèmes importants, parfois métaphoriques. Je fais usage, bien sûr avec simplicité, d’une liberté d’expression par laquelle je dévoile les soupirs de mon âme et des découvertes spirituelles désintéressées.
Ce qui n’est pas mis par écrit ne subsistera pas.

 

Je vous demande, chers lecteurs, un esprit de tolérance face aux expressions ou idées qui risquent de vous  choquer. Mon plus cher désir est que Dieu honore ses assemblées, ses pasteurs et ses enfants
de toutes confessions religieuses, afin qu’elles parviennent à une réelle fraternité, pour le relèvement des misérables et la pureté spirituelle des économes.
Ceci, afin que s’élèvent vers le ciel des actions de grâce au lieu de soupirs et de gémissements.

 

Du temps où le peuple d’Israël violait la Sainte Alliance et exerçait  l’oppression, Dieu donna cette vision
à son prophète :

Il dit : Je regardai, et voici, une main était tendue vers moi, elle tenait un livre en rouleau. Il le déploya devant moi, et il était écrit en dedans et en dehors ; des lamentations, des plaintes et des gémissements y étaient écrits. Ezéchiel 2. 9-10

 

Cette vision nous permet de comprendre que Dieu est sensible à nos douleurs, et qu’il ordonne de transcrire dans un livre, ou (pour employer un langage moderne : d’enregistrer sur un DVD) les angoisses, les larmes et les gémissements de ses enfants dépouillés, opprimés et assujettis.

 

Je crois, après lecture du chapitre 20 de l’Apocalypse, qu’il y aura deux résurrections :
une pour les justes, à la fin du monde, et mille ans plus tard, celle des injustes.
  Je suppose qu’à la deuxième, certains diront : « Si, pendant ma vie terrestre, quelqu’un m’avait dit toute la vérité, je ne serais pas éternellement perdu ! Si quelqu’un m’avait réveillé du sommeil hypnotique que procure l’acquisition financière, je n’aurais pas à comparaître pour des futilités ! Si quelqu’un m’avait fait savoir que ma vie secrète était filmée par Dieu, je serais le meilleur des chrétiens de l’univers...
Si quelqu’un… Si quelqu’un… »
 

C’est maintenant que nous devons tout dire… Tout examiner… Le temps de notre pèlerinage
est notre unique opportunité.

Celui qui aspire à comprendre partiellement la justice sur terre devrait se libérer de deux lois pernicieuses :
 
            1°) Qu’est-ce que cela me rapportera ? Ainsi fonctionnait l’intelligence théologique de Judas. 

                2°) Quelles sont mes capacités financières face à la loi de Dieu, moi le pauvre acculé et endetté ?
  La veuve de Sarepta a cru aux paroles d’Elie. C’est en obéissant que le miracle fut rendu possible en sa faveur.
  
                                                                      (1 R 17. 8-16)

                                                                       

Ma prière : « Seigneur ! Dieu terrible et saint, déchire le voile qui nous prive de la vision de ta Gloire et délivre-nous des influences envoûtantes du capitalisme sauvage ! »

 

                                                                                              Bonne lecture !

Commenter cet article

E.Cossou 29/04/2011 21:47



Bonjour Jean,


Tu n’as pas choisi la facilité en utilisant la prose pour exprimer ta pensée. C’est une oeuvre grandiose à laquelle tu as dû consacrer un certain temps !!! J’ai particulièrement
apprécié ta préface.  .


 Penses tu que le thème que tu présentes doit  prendre le pas sur l’invitation faite à la dernière église, celle de Laodicée,  et devrait
être par conséquent le dernier et urgent message du Créateur à son peuple?


Au plaisir de te lire                      E. Cossou



28/11/2018 17:42

Salut Eric. En fin 2011 Dieu dans sa compassion m'a fait connaître le calendrier lunaire, ses Sabbats bénis et ses fêtes. Un ou deux ans plus tard j'ai eu la confirmation des lois en lisant le livre d'Hénoch sur Google. Ce que j'ai écrit en 2012 était inconnu pour moi avant cela. Disons avec un auteur: que la lumière du juste va croissant jusqu'au milieu du jour. Je suis disposé à reconnaître toute erreur de ma part, parce que je n'ai pas le droit de mentir sur aucun des sujets en rapport avec l'éternité. Le lecteur doit se livrer à la prière et parfois au jeûne pour être conseillé par Dieu. Si la NASA nous annonçait la chute de Nibiru dans les 24 heures... Nous examinerions volontiers tout message salutaire. Si plusieurs adorateurs ont été fusillés un Shabbath samedi, en Amérique, c'est que Saturne du calendrier grégorien dit "civil" N'a pas protégé ses adorateurs qui faisaient les Saturnales. (Patriarches et Prophètes 294). Les fêtes du calendrier solaires ont déjà causé bien des fléaux. (Voir Zac. 14:16-19: Indonésie). Shalom!

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog