Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Avez-vous vu un de ces films de l’antiquité, temps où certains rois croyaient au bonheur d’outre tombe ?

Il y a eu des Pharaons qui bâtissaient une pyramide afin d’avoir après la mort un lieu pour se réjouir.

A cette fin, leur armée ramenait des pays voisins, des nègres enchaînés destinés à l’esclavage jusqu'à la mort.

Ces bâtisseurs, à la moindre résistance causée par la maladie, l’infirmité ou la vieillesse se voyaient radiés,

Fouettés, torturés, enchaînés avant d’être jetés aux crocodiles affamés gardés pour les exécutions.

De cet enfer, nul ne pouvait sortir libre ou vivant… Triste destin pour  des étrangers devenus prisonniers.

Des milliers de vies s’achevaient ainsi, dans une détresse inaccessible à notre imagination d’homme libre.

Ces Pharaons mourants, craignant la solitude, se faisaient accompagner par leurs femmes initiées à la débauche.

Elles devront, en participant à une mort collective, continuer à lui donner un plaisir sensuel encore inconnu.

Redoutant la pauvreté, ils se faisaient inhumer avec tout l’or, l’argent et les bijoux volés lors des guerres, massacres et génocides.

Si le Créateur dit qu’il n’y a aucune jouissance après la mort, sinon l'âme qui est conduite par les anges vers une des cellules enflammées,

Du séjour des morts, situé dans les abimes (les mondes souterrains); voyez Pharaon et son armée d'esclavagistes dans un feu qui ne s'éteind point ! (Ezéchiel Chapitres 31-32; Luc 16 19-31)

Après des millénaires en enfer, ils devront ressusciter pour voir leurs oeuvres publiées devant l'univers et être jetés à nouveau dans la vallée de feu pour d'autres millénaires;

Chacun avec son chiffre d'affaire enflammé sur des plaques métaliques, des salaires non distribués, des acquisitions injustes, des crimes par millions ;

Tant de massacres pour récolter quelques milliers d’esclaves, tant de crimes pour le néant d’un mirage qui se transforme en feu. (Luc 16: 24)

Si un crime ou une cruauté vaut un siècle de tourment en enfer, combien de millénaires devront ils subir?

La vue d’une pyramide devrait nous rappeler la multitude d’esclaves condamnés après le massacre des leurs,

Livrés à une dure servitude, d’exploitation inhumaine, de flagellation, avant une définitive radiation ;

Préfiguration: Cette cruauté préfigurait la servitude que subiraient les laïcs  bénévoles du christianisme qui ne reçoivent pas un pain, pas une bouteille d'eau ;

Ainsi que le traitement des salariés qui reçoivent les miettes de l’injuste capital déjà ciblé par les futurs fléaux et les astéroïdes.

Questions : Quelle dette, les esclaves payent-ils ?  Est-ce leur nationalité qui fixe cette destinée infernale?

Ont-ils eu tord d’opter pour la non violence, le mutisme, en vivant sans arme et sans puissance militaire ?

Leurs dominateurs cruels, n’ont-ils pas une âme… aucune sensibilité humaine face à la souffrance ?

Sont-ils  vidés de tout sentiment au point d’enseigner aux démons une cruauté terrestre supérieure ?

Constat : Certains religieux des temps modernes rivalisent avec ces robots impitoyables de l’antiquité.

Ils séduisent et gagnent la confiance des gens par la psychologie, la théologie, les doctrines et les dogmes.

En retour, vous vous livrez corps et âme à leur service, sacrifiant une bonne partie de vos ressources et de vos talents,

Car ils vous persuadent que c’est pour le bon Dieu du ciel que vous vous enrôlé dans cette galère.

Après une longue carrière de sacrifices et de dévouement motivés par la foi et la bonne volonté, mais hélas…

Etant faillibles, plusieurs sont radiés, dépouillés, méprisés, rejetés, en pâture aux loups de ce monde.

Pas de restitution, car cette loi est inconnue de ces Pharaons et contestée par de nobles aristocrates.

La restitution des dons et biens sacrifiés est une loi qui existe au ciel, dans la Bible, mais non dans l'enfer d'ici-bas ;

Hors, les six milles ans de péchés ont intensifié dans le cœur et l’esprit de plusieurs une avidité chrétienne insatiable ;

Dans leur idéologie se logent les injustes acquisitions, des objets de luxe, les plus couteux du marché,

Et le Nom Saint et honorable de Dieu est associé à ce pillage stratégique, où l'argent est stocké pour le Bon Dieu dans de maudits coffres forts du diable.

Autre vision: Voyez les éléphants, portant leurs défenses ; La vue de l’ivoire excite les empoisonneurs.

Ces bêtes sont fléchés, car avec cet ivoire, les tueurs fabriqueront des dieux au ventre volumineux, souvent à proposer aux touristes.

Ces derniers, à la recherche des idoles de la chance, ne soupçonnent pas la souffrance des éléphants,

Livrés à une longue agonie, pendant que le poison fait son effet dans leurs volumineux corps ;

Les jours se succèdent, et l’animal imposant se voit incapable de se lever… Il souffre… Abandonné de tous ;

Il verse toutes les larmes de son être et aucun secours ne peut venir contre la cruauté des braconniers.

De même, la radiation religieuse a pour fin, la séquestration des dons reçus et le dépérissement souhaité des radiés.

Responsabilité pastorale : Si vous avez un navire transportant des passagers quittant leur pays en disette ;

Arrivé au port, sans escale, vous avez la caisse bien garnie, alors qu’il manque le tiers des passagers...

Le service de Douane se fera un devoir de vous arrêter afin de mener à bien son enquête judiciaire. (Jér 13 :20)

Ils vérifieront d’abord l’enregistrement des noms sur le registre correspondant aux sommes versées.

Vous aurez à justifier l’absence de chaque passager, les survivants étant témoins des disparitions.

Si ce sont des vagues qui les ont emportés, pourquoi argent et bagages sont-ils en votre possession ?

Ainsi, beaucoup se disent « passeur » alors qu’à l’arrivée il y aura un contrôle douanier incorruptible.

Ainsi, les ressuscités radiateurs se présenteront en jugement avec le piètre  butin des misérables radiés.

Quel sale chiffre d’affaire ? Quel lamentable fardeau ? Quelle peste immortelle? Des dons non restitués.

Des années de services non rétribuées… Des millions de kilomètres sans carburant… des droits refusés ; (Jac 5: 1-6)

Le dépérissement systématique de zélés bénévoles, sucés jusque à la dernière goutte de leur sang…

Du temps de Moïse, les adorateurs du veau d’or (Saturne) avaient quelques heures pour choisir entre la vie et la mort. (Patriarches et Prophètes 294)

Aujourd’hui, sous la nouvelle Alliance, nous avons la patience de Dieu et l’opportunité qu’offrent les années.

Devoir : Si la cupidité est une idolâtrie, aucun idolâtre ne peut recevoir une couronne éternelle incorruptible.

La restitution est un agent purificateur pour l’âme qui se lave afin d’être vêtu de fin lin éclatant et pur.

Il n’est pas trop tard pour reconnaître que les passagers ont le droit de récupérer leurs valises à l’arrivée ;

Le locataire partant, qui n’a pas détérioré l’appartement, a le droit de récupérer sa caution placée en dépôt ;

L’assuré social ayant cotisé pendant sa carrière reçoit la restitution sous forme de retraite ou pension ;

Les parents endeuillés reçoivent du mutuel « décès » la restitution d’une somme d’argent convenue ;

L’absence de restitution dans le capital injuste prépare des adhésions au futur monde enflammé des damnés.

Un  être humain égoïste ou avare devient furieux face au devoir de restitution qui s’impose à lui,

Bien qu’il reconnaisse que sa bouche dévore et son tube digestif restitue une partie des nutriments ;

Que la mer reçoit l’eau des fleuves et rivières, mais restitue une bonne partie en évaporation à l’atmosphère ;

Que le ciel reçoit l’eau de la planète et restitue une bonne partie sous forme de rosée, pluie, neige et grêle.

Que la terre bénie reçoit l’eau du ciel et restitue une partie aux sources d’eau, rivières et fleuves.

Que l’agriculteur, après  la moisson, restitue à la terre une partie de la semence pour la future récolte.

Ainsi sont instituées les lois de la vie qui définissent l’équité dans le partage des ressources du peuple.

Une des définitions du péché est la corruption de l’eau des mares qui reçoivent et mettent en épargne.

Hors, le capitalisme sauvage, dans son principe fondamental est la plus haute définition de la corruption interne.

C’est une pyramide dont chaque roche représente la servitude et la mort d’un esclave vaincu par la violence de l'endoctrinement.

Beaucoup de mariages ou d’unions libres sont rompus par la cupidité, l’avarice ou un égoïsme excessif.

Un jour, les vainqueurs du mal, dans la cité recevront au centuple l’allégresse qui compense l’oppression terrestre.

Ils viennent tous de la grande tribulation où laïcs et bénévoles, tous les non salariés sont privés de tout…

Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus, ni deuil, ni cri,

Ni douleur, car les premières choses ont disparu LAp 21 : 1-8) tels que : l’injuste traitement, le bénévolat, la misère, les salaires non payés, l'aumône non distribuée,

La radiation, l’arnaque au Nom de Jésus, la crainte que dégage l’inquisiteur impitoyable, la faim et la pauvreté.

Oui ! Il y a un Dieu qui se lèvera le dernier sur la terre, mettant fin aux injustices du capitalisme oppressif.

Le Christ vainqueur, remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination,

Toute autorité et toute puissance oppressive. Le dernier ennemi qui sera vaincu, c’est la mort. (1 Cor 15 : 20-26)

Le rôle du christianisme est de former 144000 prémices irrépréhensibles dans la gestion individuelle et collective. (Ap 14: 1-5)

Bientôt, la bienveillante restitution guérira l’âme de « l’église du reste » qui sera la puissance du Dieu invincible. (Ap 12: 1)

Celui qui a commencé cette bonne œuvre en vous, (Dieu) la rendra parfaite pour le jour de Jésus Christ. (Phil 1 : 6)

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog