Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le par Adolphe Jean CESAIRE

Dans ses écrits tirés du livre : Prophètes et Rois, page 137-138, elle  décrit cette initiative du prince de l’enfer pour perdre l’humanité :
Pendant la dispensation chrétienne, le grand ennemi du bonheur de l’homme a fait du quatrième commandement un sujet spécial d’attaque. Satan déclare : « Je m’opposerai aux desseins de Dieu. Jaiderai mes sujets à ne pas tenir compte du mémorial du seigneur, le septième jour de la semaine. Je confirmerai au monde que le jour béni et sanctifié par l’Eternel a été changé. Le souvenir de ce jour ne survivra pas dans la pensée des hommes ; Je l’effacerai de leur mémoire. J’instaurerai à sa place, un jour qui ne porte pas les empreintes de Dieu, un jour qui ne soit pas un signe entre l’Eternel et son peuple. J’inciterai ceux qui acceptent ce jour (Samedi babylonien du calendrier solaire, jour de Saturne) à lui conférer la sainteté attribuée au septième jour. (Compté après la fête solennelle de la nouvelle lune)
 
Par l’intermédiaire de mon substitue (le jour de saturne ou du soleil), je me glorifierai moi-même. On célèbrera ce jour de la semaine, et le monde religieux acceptera cette contrefaçon du septième jour. Ce sera pour lui le vrai sabbat. Par la violation du vrai Sabbat institué par Dieu, j’arriverai à jeter le discrédit sur la loi divine. Ces Paroles : « Un signe entre moi et vous ainsi que vos descendants », je les appliquerai au jour de repos que j’instituerai. (Un des sept jours de l’armée des cieux) Ainsi, l’univers m’appartiendra ; Je serai le chef de la terre, le prince de ce monde. J’aurai une telle emprise sur les esprits que le vrai Sabbat deviendra un sujet de mépris tout particulier. (Il en sera ainsi pour tous les jours sacrés de Jérusalem)
Un signe ? Je ferai de l’observation du septième jour (4 Sabbats plus la nouvelle lune) un signe de désobéissance envers les autorités de ce monde. Les lois humaines seront si draconiennes, que l’on n’osera pas observer le vrai Sabbat, de peur de manquer de nourriture et de vêtements. Les croyants s’uniront au monde  en transgressant la loi divine. Toute la terre sera sous ma domination ».
 
En instituant ainsi le faux Sabbat, l’ennemi pensa changer les temps (Les lois du temps) et la Loi : (La Tora sera supplantée par les dix commandements) Voici le changement que j’opère par mon calendrier de l’armée des cieux : Soleil, lune Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne. (Deut 13 et 17 ; Jér 8 ; soph 1 ; Jér 19 : 1-13)
Le jour décalé se terminera à minuit, de janvier à décembre, et non au coucher du soleil comme le dit la Loi ;
La semaine décalée sera de 7 jours hors du cycle lunaire, mais non comptée au lendemain de la nouvelle lune ;
Le mois décalé ne sera plus un cycle lunaire et j’interdirai sur terre la fête mensuelle de la nouvelle lune ;
Les quatre Sabbats lunaires bénis et sanctifiés seront profanés dans le monde entier par méconnaissance ;
Notre fausse année ne sera plus de 12 lunaisons mais de 12 périodes indéfinies, variant entre 28 et 31 jours ;
 
Le test qui déterminera le scellement des vainqueurs
 
Le respect du mémorial du Seigneur, le Sabbat institué en Eden, le Sabbat du septième jour est le test de notre obéissance et de notre loyauté envers Dieu. (Even des derniers jours, par 810, page 222) Le mémorial du Seigneur est: Sabbat, Nouvelle lune, fêtes annuelles et fêtes de saison (No 10; Ap 12: 1)
L’observation du vrai sabbat (il faut ajouter: des jours sacrés du calendrier luni-solaire) est le signe de notre loyauté envers Dieu. Par : (808)
Le Sceau du Dieu vivant est placé sur le front de ceux qui gardent le vrai sabbat du seigneur. (806) Il faut ajouter: Les adorateurs de Saturne (samedi) auront le sceau du veau d'or. (Patriarches et Prophètes 294)
Les morts non coupables : Les chrétiens sanctifiés qui sont morts, peuvent se reposer avec espérance, parce qu’ils n’avaient pas reçu la lumière sur cette vérité et n’avaient pas été soumis au test par lequel nous devons passer maintenant. (818)


La marque de la Bête et l’adoration
 
La marque de la bête est le faux sabbat de la papauté. (Even. Des derniers jours 825) Consiste à adapter son culte à l’une des sept astres du calendrier solaire de l’armée des cieux : Deut 13 ; 17 ; Jér 8, Soph 1 ; Ap chapitres 13, 14, 16, 18. Le Grégorien.
 
Une position théologique contre le vrai sabbat et la nouvelle lune publiés par William Miller
 
   Peut-on imaginer la détresse économique qui en résulterait pour un salarier qui essaierait de garder le saint Sabbat de la création, alors que ce jour se déplacerait d’un bout à l’autre de la semaine dans un calendrier comportant des jours blancs (en dehors du cycle lunaire) ? Il est aisé de se représenter la confusion qui s’introduirait dans les rangs des observateurs du samedi (appelé à défaut sabbat) si l’on adoptait le calendrier de la création. Peut-être sera-ce là un des moyens que Satan utilisera pour réaliser ses orgueilleuses prétentions de dominer toute la race humaine. (Préparation… crise finale, p 206 ; Prophètes et Rois, p 137-138).
 
Apostasie protestante: Ici, par cette prise de position, vers 1844, nous trouvons une adaptation consciente et volontaire à l’armée des cieux, telle que Manassé l’avait instituée en Israël. (2 Chr 33) La proclamation d’un faux Sabbat (Samedi) est en quelque sorte, comme une pierre d’achoppement, identique aux veaux d’or, que Jéroboam avait fait dresser à Dan et à Béthel afin de détourner les dix tribus d’Israël du service d’adoration ordonné par Dieu dans la ville de Jérusalem. (1 Rois 12 : 25-33) et les conduire à rendre un culte aux sept astres du calendrier solaire babylonien. La profanations des jours sacrés cause la mort éternelle. (Sop 1)


En tant que chercheur, on peut se demander :
 

·         Quels seront les effets sur des millions de croyants de toutes les nations qui ne trouveront jamais la vérité sur les lois du temps, sans l’existence d’un calendrier divin, connu des religieux théologiens, mais écarté pour des raisons de conformisme, d’intérêts professionnels et financiers ? (2 Pier 2)

·         Quel sera la réaction du Créateur qui voit ses lois (La nouvelle lune, ses fêtes solennelles et le Sabbat lunaire) profanées par ceux-là même qui la connaissent et qui étaient chargés de la faire connaître aux nations ? (Mal 2 : 7-9)

·         Quels seront les effets sur des millions de croyants qui ont tout sacrifié, souvent pendant toute une vie, dans la recherche de la sanctification réelle, vertu opposée à la désobéissance et la profanation des saintes lois ? (Deut 13)

·         Quels seront les effets sur la transformation espérée des caractères de ceux qui évoluent dans des tissus de mensonges où l’agression de 1844 est répétée : « Samedi est le saint sabbat, d’un coucher du soleil à l’autre) ? (Deut 17)

·         Qu’en est ’il des millions de personnes qui n’ont aucun lien professionnel, ou qui pourraient se rendre disponibles pour l’adoration s’ils savaient la vérité sur le vrai calendrier divin ? (Deut 27 :18)

·         Qu’adviendra-t-il des générosités extraordinaires et des sacrifices qui ont été consenties pour contribuer à la diffusion de ce qui était présenté comme étant la vérité pure sans tromperie ?

·         Qu’adviendra-t il des zélés prédicateurs impulsifs qui prennent la défense du samedi de l’armée des cieux au point d’attribuer au diable le calendrier du Créateur régissant le service du temple de Jérusalem ? (Zac 14)

·         Dans quelle mesure, les avertissements de (Deut : chapitres 13 ; 17 ; 27 ; 28 ; Zac 14 :12 ; Soph 1 ; Jér 8) auront été des panneaux indicateurs contre la profanation des jours sacrés du Créateur, lorsque ces lois de vie sont placées en interdiction de publication mondiale ?

·         Qui est vraiment responsable lorsque le religieux séduit, endoctriné, méprise ouvertement le repos mensuel de la nouvelle lune, les dates des fêtes annuelles et fêtes de saisons, des Sabbats lunaires, qui peuvent tomber n’importe quel jour du calendrier de l’armée des cieux où la Bête est en guerre contre Dieu ? (Ap 18)

·         Un salaire religieux, fut-il substantiel, sera de quelle utilité quand viendront le temps de détresse annoncé par Daniel (12); et les fléaux de l’Apocalypse (16); et les astéroïdes, (Ap 8) Et les étoiles géantes qui doivent tomber; et la peste mondiale; Et les missiles  ?

·         Le respect du vrai Sabbat lunaire étant toujours une cause de vie ou de mort éternelle, peut ‘on dire que l’on aime Dieu et son prochain en provoquant par la prédication mensongère une profanation systématique des jours sacrés lunaires ? (Ex 31 : 12-17; Lév 23).

Qu’il nous reste peu ou beaucoup de jours à vivre, le Créateur dit : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs… Il est encore réservé à quelques uns d’entrer dans le repos… Hébreux 4.
 
 
La volonté du Père transmise par ses prophètes
 
Aujourd’hui : Ceux qui me disent : seigneur ! Seigneur ! N’entreront pas tous dans le Royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Mat 7 : 21 ;  Le peuple du pays se prosternera devant l’Eternel à chaque nouvelle lune et chaque Sabbat. Ez 46. (Et chaque jour sacré destiné à l'adoration du Créateur).


On peut supposer que : Le sceau de Dieu ne sera pas opposé sur le front d’un profanateur invétéré du vrai Sabbat, des jours sacrés et de la nouvelle lune. (Esa 1 :10-20; 24: 21-23)
 
Un petit examen nécessaire du calendrier
 
Pour les religieux qui ont adapté leur culte au samedi du calendrier solaire de l’armée des cieux, 2013 placé en opposition avec le calendrier luni-solaire de la création, propose 47 profanations du vrai Sabbat, 11 profanations du repos de la nouvelle lune, le rejet systématique de toutes les fêtes solennelles ; Examinons, et sortons de Babylone ! Jeùnons, prions, cherchons la vérité, implorons le secours divin car les évènements de la fin vont fondre sur le monde sans autre avertissement. (Ap 18)

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog