Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réforme ??? Réflexions d'un religieux

Réforme ??? Réflexions d'un religieux

Réforme ??? 143 réflexions d'un religieux de Martinique

Publié le

La Bible dit qu’un jour pour Dieu est comparable, pour nous les humains, à mille ans.

Voici les nations sont comme une goutte d’un sceau, comme une poussière sur

Une balance ; Voici, les îles sont comme une fine poussière qui s’envole. (Esa 40 : 15)

Et pourtant, Le grand Dieu, voyait un de ses prophètes découragé, fuyant Jézabel ;

Endormi sous un genet, fatigué et affamé, Elie avait demandé la mort à l’Eternel.

Menacé et condamné par une reine impie, il a pris la fuite pour sauver sa vie.

Il éprouvait une grande crainte face au roi inique et sa puissance militaire tyrannique,

Coupable du sang de tous les vrais prophètes, qui ont été voués à l’extermination.

C’est alors que Dieu est venu le visiter, l’encourager et lui confier une dernière mission :

Retourner à son poste, oindre un successeur, un roi pour Israël et un pour la Syrie.

En œuvrant à l’ombre de la menace d’une reine qui n’avait pour lui que du mépris,

Le Saint-Esprit a publié cette nouvelle, que le prophète Elie serait bientôt enlevé au ciel.

Tandis que dans les écoles de prophètes, tous s’entretenaient sur ce futur enlèvement,

Elysée, serviteur de l’homme de Dieu s’attachait à ses pas afin de vivre cet événement.

Au jour fixé, un char de feu, attelé à des chevaux descendit du ciel, et Elie y prit place ;

Ensuite le char s’éleva, au dessus d’Elisée, les chevaux de feu galopant dans l’espace.

Supposons la suite du voyage : Avant que le char n’accède à une cohorte d’anges sur les nues ;

Elie jette son manteau à Elysée, et il reçoit de Dieu une blanche et phosphorescente tenue.

Les anges montrent au prophète les grandes surprises de son voyage interplanétaire,

L’identification des astres qui jalonnent le trajet spatiale, de la porte d’Orion à la terre.

L’homme de Dieu est émerveillé à la vue de ces millions de perles géantes en rotation,

Réfléchissant toute la lumière multicolore de millions de soleils en combustion.

En dehors d’Hénoch et Moïse, aucun humain n’avait contemplé ces perles célestes. (Gen 5 :24)

Immunisé dans son corps immortel, Elie, dans la cohorte, passe près des créations gigantesques,

Semblable à une comète lumineuse qui déchire l’espace, côtoyant les galaxies des voies lactées,

Le prophète se voit comme une petite sauterelle blanche dans cette indescriptible immensité ;

Il se demande, pourquoi tant de bienveillance pour un misérable, jadis seul contre tous,

Souvent exilé, affamé, condamné, recherché par les soldats impitoyables qui vont partout…

Il se rappelle des rois d’Israël qui palpaient les miettes d’or ramenées de chaque bataille,

Et les petits sacs de billets très sales pour lesquels l’armée avait transpercé tant d’entrailles ;

Des milliers de vies humaines massacrées pour rendre possible le pillage d’un misérable butin…

Ensuite, la cour se soûlait avec des liqueurs volées, des boissons fortes et des tonneaux de vin.

Ce souvenir, Elie le ramène de la terre où son âme intègre juste et droite, était dégoutée,

Egalement lors des cérémonies religieuses par lesquelles les consciences sont hypnotisées.

Maintenant, il se sent en sécurité parmi ces anges géants à l’aspect divin qui lui parlent,

Le rassurent, le conseillent, l’instruisent, le fortifient et épongent ses larmes.

Arrivée à la nébuleuse d’Orion, la cohorte pénètre dans ce vaste couloir éblouissant,

Où la lumière de millions de soleils se fusionne, formant un feu d’artifice permanant.

Après avoir franchi les portes de perles sous les acclamations des chérubins et séraphins,

La cohorte s’engage sur la voie sainte en direction de Jérusalem pour le grand festin. (Ps 24 :7-10)

Voici sur son trône, le fils de Dieu, Elie miniaturisé se prosterne et lui rend hommage,

Plusieurs milliards d’anges harmonisent leurs instruments, leurs voix et leurs harpes,

Rendant gloire au Roi des rois qui a arraché de la planète dangereuse, ce vainqueur.

Elie le pauvre, s’est attaché à Dieu, sans se laisser séduire par la monnaie et ses valeurs.

Dieu a trouvé en lui, un homme de confiance, un serviteur fidèle, dévoué et vaillant.

Il reçoit une couronne éclatante, garnie d’étoiles vivantes en tant que conquérant. (Ap 3 :11-12)

Dieu a été satisfait de l’œuvre de sa vie et de la mission nationale dont il était chargé.

Pour Elie, une allégresse éternelle commence, ses milliards d’années ne seront plus comptées.

Il ne se souviendra plus des oppressions de son âme effrayée au moindre bruit. (Esa 65 :17)

Bientôt, Jésus et ses anges reviendront par cette même route à travers l’espace infini.

Dieu te demande de te préparer pour ce voyage incomparable réservé à ses élus. (Mat 24 :30)

Christ viendra lui-même, dans sa gloire pour ressusciter les saints, dépouillés de tous les âges,

Et pour offrir aux prémices un corps immortel, un vêtement de fin lin pour un tel voyage. (Ap 14 :4)

La pratique de la justice et la droiture sont ces vêtements tissés sur les métiers du ciel, (Ap 19 :8)

Tissu fragile qui s’évapore en présence de l’argent très sale des dominateurs cruels. (Ap 21 :7-8)

Alors se révèlera la pestilence mystérieuse de la cupidité « épargnes et chiffres d’affaires ». (1tim 6 :9)

Jamais il n’existera une angoisse plus profonde chez le prêcheur avare qui se disait missionnaire.

Qui est semblable à l’Eternel, notre Dieu ? Il a sa demeure en haut, il abaisse les regards ; (Ps 113)

De la poussière il retire le pauvre,  du fumier il relève l’indigent pour le faire asseoir avec les grands.

Hélas ! Ce sont des choses extraordinaires qui ne sont point montées au cœur de l’homme,

La splendeur glorieuse des événements que Dieu a préparés pour ceux qui l’aiment. (1 Cor 2 :9)

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog