Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

 1)       Dieu vous a proposé dans sa Parole, la repentance et la conversion afin de suivre le stage de formation du caractère, dans la justice et la droiture, pour vous qualifier afin de vivre au ciel. (Actes 2 : 38-39; Ez 18) L’avez-vous accepté ?

Réponse « Oui »    J’ai accepté  l’appel, je me suis fait baptiser le (…) Jour, date, année.



2)         Dieu vous a proposé dans sa loi, de l’adorer à chaque jour sacré lunaire : le jour du Sabbat sanctifié et béni, ainsi que le repos solennel de la nouvelle lune, les 4 fêtes de saisons et les 7 fêtes annuelles. (No 10:1-10) Fidélité par laquelle vous pourriez honorer sa loi du temps et commémorer les fêtes sacrées de la  création. (Gen 2 : 1-3)  Avez-vous gardé fidèlement les jours sacrés fixés par le Créateur dans son calendrier lunaire ? (2 Ch 31:3; Lév 23)

« Oui » Quand je l'ai appris, Dieu m’a fait cette grâce de me reposer et de l’adorer le jour du Sabbat lunaire, à chaque fête annuelle, à la fête mensuelle  de la nouvelle lune et aux fêtes de saisons. (Ez 46) .
3)
        Dieu vous a proposé 76 livres bibliques, et les écrits des auteurs inspirés pour vous instruire et vous préparer. (Segond, TOB, Jérusalem, Ecrits Apocryphes chrétiens etc) Les avez-vous étudier et pratiquer ?

«  Non »   Mes instructeurs m’ont donné  66 livres et m’ont fait douter de la véracité de dix autres qu’ils ont banni des éditions du protestantisme. Ces dix livres ont  été  qualifiés par les blasphémateurs, de dangereux apocryphes. Je n’étais pas encouragé à les lire, ni à en parler librement, car les menaces d'exclusion qu'exercent les comités impitoyables font régner la terreur sur le lecteur des apocryphes.
4
)        Dieu vous a confié sa loi, (La tora est le pentateuque), elle renferme les conditions de l’Alliance, pour une vie d’obéissance.(Esa 56 :6)  L’avez-vous lu et vous y êtes vous conformé ?

«   Non »     Mes instructeurs m’ont enseigné que la loi de Dieu, se limite aux dix commandements ; Ils ont insisté sur l’importance du substitut babylonien du vrai sabbat, ( samedi) ,de l’enseignement du nouveau testament, de l’esprit de prophétie pour parvenir à la sanctification que Christ demande pour entrer dans la Canaan céleste. J’ai cru aux doctrines et croyances traditionnellement transmises, sans chercher ce qui n’est pas recommandé par les théologiens.
5
)        Connaissez-vous les préceptes perpétuels, les plus élémentaires de la justice: Ex: (les prémices) que vous devez pratiquer en nourissant les pauvres afin d’être vêtu au jour du scellement ? (1 Jean 2 : 29; Mat 25: 31...)

« Non »     Mes instructeurs m’ont enseigné que la justice est un don gratuit qui sera attribué  à ceux qui ont la foi au dernier jour,  comme à un enfant qui reçoit un vêtement accroché  à un arbre de Noël;  L’illusion qui m'  a été  enseignée fut le don gratuit de la robe de justice que Jésus a pu acquérir lors de sa vie terrestre. Ils m’ont fait croire au père Noël, distributeur de justice gratuite sans les bonnes œuvres prescrites par la loi : intégrité, justice et droiture.
6)
         Dieu a honoré son Fils héritier, en lui consacrant le droit perpétuel des prémices de toutes valeurs terrestres pour l'oeuvre de bienfaisance. Deut 26 : 1-11  L’avez-vous pratiqué ?

« Non » Mes instructeurs m’ont enseigné deux lois : La dîme et les offrandes, pour constituer exclusivement un fond pour les salaires des ouvriers et le soutien de l’œuvre mondiale. Je n’ai pas su qu’il s’agissait des prémices de toutes valeurs, comme elle est prescrite dans l’ancienne Alliance.
       7)        Dieu vous a proposé de pratiquer l’amour du prochain selon le droit perpétuel en donnant un dixième en aumône aux nécessiteux et aux affamés. Mat 6 :1-6  L’avez-vous pratiqué ?
«  Non »     Mes instructeurs ne m’ont pas enseigné ces lois comme devoir individuel, car ils ont confié cette mission à la société Dorcas, à l’œuvre sociale du gouvernement et aux associations caritatives. Je n’ai pas cru devoir en faire une pratique personnelle hors de la doctrine.
        8)         Dieu vous a proposé le renoncement aux biens de la terre afin d’acquérir ceux du ciel qui sont éternels. Mat 13 : 45-46.  Avez-vous pratiqué le renoncement ?
« Non » Mes instructeurs ne m’ont pas persuadé que la prospérité n’est pas une bénédiction. J’ai profité de mes talents pour faire l’acquisition de tout ce qui est possible de gagner et d’épargner
. Ils m'ont fait croire que l'argent est une "bénédiction céleste" à acquérir et à conquérir par tous les moyens. (2 Tim 3)
     9)            Dieu vous a proposé par le droit perpétuel, d’honorer son Fils comme seul juge de l’univers en lui remettant tout jugement. Jac 4 :12.  L’avez-vous honoré en lui laissant le jugement de tout ?
« Non » Mes instructeurs m’ont enseigné que notre assemblée est souveraine, par conséquent nous avons, au moyen de nos comités d'extermination, participé à la discipline et la radiation de ceux qui tombent en fautes. Pour notre « Christ radiateur et inquisiteur impitoyable», nous avons purifié les églises. Après notre œuvre de purification, il restait seulement quelques orgueilleux infaillibles qui pèchent en secret. 
  10)     Dieu vous a proposé de respecter le droit perpétuel des pauvres en donnant un juste salaire à tous ceux qui travaillent au développement de son royaume, sans exception ni favoritisme. Mat 20 ; Jér 22 :13 ;  Avez-vous évité cette malédiction en respectant le droit du travailleur ?
« Non » Mes instructeurs m’ont enseigné qu’il fallait faire travailler tous les membres d’églises sans salaire, parce qu’ils acceptent d’être des esclaves  « bénévoles comme les juifs en Egypte ». Ce droit a disparu depuis des millénaires, avant même l’esclavage, et je reconnais que c’est 10 fois pire que l’esclavage ; Je n’ai pas pensé que tous travailleurs avaient un droit perpétuel, car je me nourrissais et m'enrichissais du produit de leurs travaux, comme les riches esclavagistes égyptiens que Dieu a noyés.
11)
       Dieu vous a proposé, par une loi perpétuelle, de recevoir la poitrine et l’épaule du sacrifice offert par les adorateurs. Le reste est à partager entre l’offrant et sa famille ou avec le peuple, quand les offrandes sont satisfaisantes. Lév 7 : 28-38 ; L’iniquité commence par la séquestration de ce qui revient, selon le droit perpétuel à la famille. L’avez-vous pratiqué sans convoitise ?

« Non » Mes instructeurs m’ont enseigné que nous devons garder toutes les dîmes, les offrandes, les générosités et les placer en épargnes dans plusieurs banques, sans partager avec les donateurs ou le peuple. Je n’ai jamais entendu enseigner le respect de ce droit perpétuel. Ce droit au partage de l’argent reçu ne fait pas partie de notre christianisme lucratif mondial.
12)
      Dieu vous a proposé de manifester et de susciter la générosité du peuple en faveur des régions pauvres ou sinistrées. 2 Cor 8 et 9 ;  L’avez- vous pratiqué et exercer collectivement?

« Oui et Non » J’ai parfois répondu à ces appels lors des catastrophes… Mais certains responsables du transfert ont reçu ces générosités, et ont gardé une bonne partie. En présence de l’argent, on devient fou, l’honnêteté disparaît; Ce qui a neutralisé ma générosité chrétienne...  Je sais néanmoins que je suis sauvé, car ils m'ont dit que ce n'est point par les oeuvres de la Loi !

   Conclusion :    Quand l’ange passera avec le sceau de Dieu à apposer sur le front des élus, il cherchera les réponses satisfaisantes dans notre expérience chrétienne passées, immortalisée dans le film de notre existence. Les réponses négatives s’opposeront au scellement, et le Saint Esprit qui nous avait été donné pour notre formation céleste, se retirera parce qu’il a échoué dans l’œuvre de perfection du caractère dont il avait la charge. En proie à un grand désespoir, nous dirons : l’été est fini, la moisson est passée et nous ne sommes pas sauvés. (Jér 8 : 18 ) Le sceau exigeait la pratique de la justice sociale, la droiture charitable, la fidélité aux jours sacrés, la miséricorde, la sainteté et la grâce. (Osée 2: 21, 22.) Ils ne me l'ont pas dit...



   Scellement : Je vis un autre ange qui montait du côté de soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant. Il cria d’une voix forte… Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, Jusque à ce que nous ayons marqué du sceau, le front des serviteurs de notre Dieu. (Ap 7 :1-4 ; 9 :4)

   Porte étroite: Quand Israël sera nombreux comme le sable de la mer, un reste seulement sera sauvé. Rom 9 :27 (La prédication incomplète prépare les adeptes à l'échec spirituel).

   Pureté de la dernière église de Jésus-ChristLes restes d’Israël ne commettront point d’iniquité... (Gain, profit par violation du droit). Ils ne diront point de mensonges, et il ne se trouvera pas dans leur bouche une langue trompeuse. (Sop 3 :13; Ils ne diront pas: Vous êtes sauvés, justifiés, sanctifiés dans la profanation des jours sacrés lunaires) 
 
  Quelle est la date de l’examen ? Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure. (Mat 25 :13). Prépares-toi à la rencontre de ton Dieu, ô Israël ! Amos 4 :12.  Où seront tes riches instructeurs traditionnels qui t'ont préparé pour l'échec éternel par des mensonges et flatteries ?


 Avertissement : « Derrière eux, au début du sentier, il y avait une brillante lumière, que l’ange me dit être le cri de minuit. Cette lumière éclairait le sentier dans toute sa longueur pour que leurs pieds ne s’achoppent pas. Mais, certains d’entre eux repoussèrent effrontément cette lumière, en disant que cela ne venait pas de Dieu. La lumière qui était derrière eux finit par s’éteindre, et ils se trouvèrent alors dans de profondes ténèbres… Puis tombèrent du sentier et sombrèrent dans le monde méchant qui était au-dessous. (Mes. Choisis V .1 P. 70)

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog