Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Les  pièges terrestres qui étaient, 1000 ans plus tôt, destinés aux orateurs

 

C’est la seconde résurrection, mille ans après la fin du monde.

La race humaine est nue, angoissée, sale, nauséabonde. (Ap 20 : 7-10)

Les riches orateurs d’hier interrogent un mauvais esprit effaré :

   « Pourquoi êtes-vous ici, vous les anges jadis adorés » ?

   « Nous devons aussi comparaître devant le divin tribunal.

Depuis l’Eden céleste nous avions choisi d’être les génies du mal.

L’histoire terrestre prouve que le mal l’emporte toujours sur le bien.

Nous aurons avec nous la race humaine solidaire jusqu’à la fin.

Dans notre camp, celui des sans lois, c’est trop tard pour se lamenter,

Car nous lutterons contre le Christ jusqu’à la fin, avec fierté ».

« Et nous les croyants, qu’est-ce que les juges auront à nous reprocher ?

Nous étions parmi les sauvés, tous justifiés, sanctifiés et glorifiés,

Notre vie chrétienne terrestre était consacrée à l’évangélisation,

Nous avions publié dans le monde les paroles de la rédemption.

Quand vous les esprits mauvais, vous tourmentiez un misérable,

Nous vous chassions au Nom du Sauveur, le dominateur Admirable ».

   L’ange du mal réplique : « Oui sur terre vous vous croyiez  vainqueurs,

Oui, vous aviez,  tout comme « Balaam »,  l’intervention du Sauveur…

Mais… Le Créateur vous a confié  des justifiés, esclaves bénévoles,

Vous les aviez frustrés par une cruelle exploitation qui était pire qu’un viol.

C’était là le piège, pour les orateurs qui privilégiaient faire du butin.

Votre loi disait : « Malheur à celui qui dépouille son prochain,

Le privant de salaire… Pour la justice, chaque peine méritait son salaire ».

C’était là, l’amour du prochain proclamé jadis, par vous missionnaires.

Il était écrit : C’est tuer son prochain, que lui ôter ses moyens de vivre.

C’est verser le sang, que de priver le salarié de son salaire. (Siracide 34 : 24-27)

Les juges vous révèleront bientôt les profits injustes de leur frustration.

Les salaires et la droiture séquestrés ont causé de grandes tribulations. (Ap 7 : 13-17)

Admettez qu’une infime partie des offrandes confiées, parvenait à destination.

Vos chiffres d’affaires abominables sont aussi longs que l’arc-en-ciel.

Vous verrez vos victimes affamées,  perdues suite à votre avidité cruelle ;

Vous connaîtrez aussi le total des sacs d’argent remplis par vocation,

Vite emportés, ainsi que vos  promenades vaniteuses dans nos avions.

Vous reconnaîtrez vos serviteurs bénévoles, devenus plus tard des épaves,

Et les enfants mendiants  des non salariés, diacres et laïcs qui étaient vos esclaves.

Préparez-vous à revoir les fruits de votre égoïsme,  orateur sans intelligence.

C’était un crime, de tromper et d’exploiter les simples d’esprit par éloquence.

Vous pensiez avoir vaincu les génies du mal sur terre au nom de l’Eternel,

Mais, c’est la frustration des bénévoles qui a fait de vous, de riches rebelles. (Am 5 : 1-13)

Il fallait comprendre ces choses sur terre, avant de nous combattre,

Car la guerre est toujours fatale pour les profiteurs et les idolâtres.

Les apôtres ont triomphé de nous, mais sans convoitise, sans besace,

Sans richesse, sans favoritisme, sans luxe, sans port d’attache. (Phil 3 : 7-14)

Comment ceux qui étaient avides de luxe et de profit triompheraient-ils ?

Vous offensiez Dieu en crachant sur le deuxième canon, jadis déclaré inutile.

Vous reconnaissiez la justice qu’imposaient vos véhicules utilitaires…

Mais réduisiez en esclavage : colporteurs, diacres, laïcs et missionnaires.

Vos animaux domestiques, gavés de nourriture, fut parfois placés en clinique,

Alors que les malades et les épuisés avaient droit seulement à votre sourire cynique.

Maintenant c’est trop tard, préparer votre éloquence pour la dernière guerre…

Vous combattrez aux cotés des princes pour faire oublier les chimères,

Et démontrerez à Dieu que le camp des méchants  est majoritaire.

Vous pouvez obtenir qu’il nous pardonne et nous donne une autre planète…

On n’entendra plus parler de loi, de droiture, de justice, préceptes exigeants.

Bientôt,  nous prendrons la cité et nous nous parerons de perles, d’or et d’argent ». (AP 20 : 7-10)

     Aujourd’hui, avant les mille ans, nous disons combattre pour l’Eternel !

Mais, quel constat faisons-nous du bilan chiffré de notre expérience actuelle ?

Quelle image de Dieu donnons-nous par le commerce des valeurs éternelles ?

Pourquoi rester en guerre pour acquérir des biens qui ne sont pas perpétuels,

Favorisés par une volonté apocryphe de bannir un canon du livre de l’Eternel ? (Zac 14 : 12)

La honte éternelle, après mille ans, aura pour cause, des profits injustes et criminels.

Prière : Seigneur ! Retire-mon âme du filet de l’oiseleur, de la peste « fric » et de ses ravages… (Ps 91)

 

 

 

Imaginons un scénario éventuel avec les données des écritures. (Ap 20 : 7-15)

 

    Après la résurrection des méchants, les religieux vivent un grand désappointement. Ils voient certains de leurs proches, couronnés dans la Sainte Cité qui est descendue du ciel, alors qu’ils sont dans la honte des condamnés qui sont comme le sable de la mer. On entend beaucoup de lamentations, de cris de désespoir, de plaintes angoissantes des pleurs et grincements de dents. Les questions fusent de toute part, adressées aux anges visibles :  

Pourquoi Seigneur ? Pourquoi Seigneur ? J’ai été religieux toute ma vie ! J’ai prêché l’évangile…  J’ai chassé les démons… J’ai donné mes dîmes et mes ressources à l’église… J’ai réussi ma vie économique par la puissance de ton Nom…  J’ai sanctifié régulièrement un des jours de l’armée des cieux… J’ai été une bonne personne dans ma famille… Je crois avoir eu des obsèques religieuses… Personne ne m’a jamais dit que je serais perdu… Pourquoi Seigneur ? Pourquoi Seigneur ?

 

Les années se succèdent dans une attente terrifiante. Un ange puissant fait entendre un millier de réponses aux questions ; Nous supposons seulement quelques unes de ses proclamations universelles :

 Il dit : Le jugement de toutes les nations finira après la comparution de tous les révoltés revenus à la vie par la puissance du Christ Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

 La mort du Messie, dans la vie première avait pour but de vous disculper de toute faute reconnue et abandonnée afin de vous qualifier pour vivre dans la perfection de l’abnégation… Mais vous avez méprisé les propositions du Très haut …  Jusqu’à la tombe, vous vous êtes endurcis dans une voie de révolte contre les propositions divines et les lois de Dieu….

Tout ce qui touchait à vos intérêts terrestres, désapprouvait vos passions,  limitait votre liberté de mal faire, fut repoussé avec mépris, orgueil et arrogance...

Bien que Gog et Magog aient vu des films sur l’histoire sainte, aient lu des livres inspirés, ils ont continué sur une mauvaise voie, celle de l’égoïsme, la satisfaction des passions et la cupidité, perversions contraires aux lois du Créateur…

Le temps de grâce n’existe plus… Le pardon était possible pour ceux qui délaissaient le mal commis dans la première vie… Aujourd’hui, cette compassion du Christ a pris fin… La longue  patience du Créateur a été bafouée... Sa miséricorde et sa bonté font place maintenant à la justice universelle et sa colère se manifestera contre tous les malfaiteurs : Rois, princes, gouverneurs, riches et pauvres...

 Il y aura une comparution individuelle après convocation, car chacun sera jugé selon ses œuvres, ses paroles, ses pensées, ses méchancetés, ses crimes, ses acquisitions injustes, ses adultères, filmés lors de sa vie première par son ange gardien…

 

D’une voix semblable à un fort orage, il proclame : Voici quelques iniquités des plus connues chez les religieux pour lesquelles vous aurez à rendre des comptes, Gog et Magog…

 

Le vol des générosités et la vente de Jésus fermèrent l’éternité devant Judas et les voleurs ;

L’épargne des générosités d’églises était le même piège inique qui attendait les prédicateurs ;

Les 12 apôtres couronnés sont devenus saints et parfaits en s’opposant à tout profit malsain ;

Saint Paul transférait la totalité des générosités reçues pour les églises de Jérusalem ;

Une pièce reçue et non transférée détruit l’intégrité, la sainteté, la pureté du gestionnaire ;

Le Roi David vainqueur  ne s’est pas emparé de l’héritage de Saül son prédécesseur disparu ;

Le Fils de L’homme, sur terre, n’a pas mis la main sur l’argent ou les biens de quiconque ;

Le Nom du Dieu Majestueux était blasphémé au regard des profits iniques et audacieux ;

Toute acquisition injuste, tout vol, toute escroquerie sera un motif honteux d’accusation ;

Le destin de tout arnaqueur le conduira,  après le jugement dans un feu exterminateur ;

Les trompeurs cupides ont attiré sur la terre entière, des fléaux et de terrifiants malheurs ;

Aujourd’hui, les prédicateurs de Christ seraient couronnés sans le piège des générosités ;

La sexualité hors des liens du mariage biblique est enregistrée comme une révolte contre Dieu ;

Vivre sans chercher à connaître les lois du Créateur est une révolte ouverte contre le Créateur ;

Des flammes solaires étaient utiles pour purifier la terre de la violence et de l’esprit d’acquisition ;

 Des accapareurs iniques ont placé les biens d’autrui en épargne, les bergers ont fait de même ;

 La marque dans la chair fut la damnation de votre âme  pour votre carbonisation éternelle ;

 Bientôt, le feu de la justice sortira de l’intérieur du méchant, où l’iniquité encaissée avait siégée ;

 Les salaires refusés aux bénévoles, seront le combustible de l’enfer contre l’oppresseur cupide ;

 Le feu et les vers constitueront le vêtement de ceux qui se sont fait méchants et esclavagistes ;

 L’activité sans salaire pour « Jésus » !  Telle était la ruse cachée de l’avidité financière ;

 La commercialisation du patrimoine divin a produit des richesses au bilan effrayants ;

 Ce n’est pas fini ! Pharaon et son armée sont ici pour être à nouveau jugés et exterminés ;

 Un vrai enfant d’Abraham n’a jamais réduit un serviteur laïc (sans salaire) en esclavage ;

 La Loi des prémices non enseignée a fait du Créateur, un Propriétaire ignoré, sans droit ;

 Les prémices non partagés ont fait de la sainte cène pratiquée  une tromperie mondiale ;

 Le butin d’hier des perdus était constitué également des dîmes et des dons séquestrés ;

 Des biens acquis et de  l’argent sale, voila les chiffres comptabilisés contre Gog et Magog ;

Le plaisir de tuer par la langue, les fausses doctrines ou les armes, sera publié devant tous ;

 L’aumônier inique qui gardait l’aumône du peuple a déshonoré le Créateur et sa Loi ;

 L’aumône refusée aux pauvres du peuple est le crime des religieux contre la justice ;

 Par ta doctrine tu as gagné de l’argent par ruse dogmatique afin que la justice te vomisse ;

 Tout héritage non partagé a permis d’identifier le fils avare, profiteur, injuste et rusé ;

 La vente des produits nocifs à la santé du peuple était un crime contre l’humanité ;

 Tout procès et comité contre un missionnaire était un grand crime contre vous-même ;

Toute générosité non redistribuée au peuple avec équité est totalisé pour le jugement ;

Le sang des victimes du fanatisme, depuis Abel crie contre les criminels sans pitié ;

 Pour toute doctrine lucrative, le bilan d’une carrière sera publié devant l’univers ;

 L’argent passion du christianisme forme des chiffres maudits de l’escroquerie spirituelle ;

 La justice disait : Il fait des largesses, il donne aux indigents, sa justice subsiste à jamais…

 L’avidité dit : Il épargne tout, il dépouille les indigents, son injustice subsiste à jamais….

Toute loi divine instituée pour des pauvres, interprétée en faveur des riches est un crime ;

Dieu le Père, le Fils, le Saint-Esprit, les prophètes et apôtres ont été commercialisés sur terre ;

 La vie exemplaire du Christ n’a pas changé  le cœur avide en vu d’une réforme spirituelle ;

 Adoration ! Vous n’avez pas accepté que votre main corresponde au calendrier luni-solaire ;

 La nouvelle lune (Le pouce) et les 4 Sabbats lunaires ont été méprisés, foulés au pied ;

 Vénus, Saturne et Baal ont reçu hommages et ressources, malgré les écris des prophètes ;

 L’église triomphante avait le calendrier lunaire sous ses pieds, elle fut persécutée à mort ;

 Le dragon et les mortels ont méprisé la nouvelle lune et le vrai Sabbat, mais le Très Haut enregistrait les pensées et paroles de ses adversaires, hommes, femmes  et esprits arrogants ;

 L’église véritable a une couronne de 12 étoiles, 12 Apôtres, saints, parfaits en abnégation ;

 Les prémices irrépréhensibles glorifiés sont intègres, justes, droits, fidèles et bienveillants ;

Tous sont étonnés de voir la Majesté glorieuse du Fils de Dieu qui s’était miniaturisé sur terre ;

Ce Jésus aussi grand que le soleil n’est pas celui dont parlaient les prédicateurs… Il est terrifiant...

 Des milliards de perdus, tel a été l’objectif de plusieurs religions terrestres, instituées pour séduire les nations, selon les Paroles du christ : Voici quelques unes de leurs œuvres :

Elles ont remplacé la justice pratique  des Alliances par des croyances  lucratives ;

Elles ont fabriqué des images et entrainé le monde à l’adoration criminelle des idoles ;

Elles ont privé les hommes de la vocation d’avoir une épouse et des enfants chéris ;

Elles ont réduit la sainte Alliance en quelques doctrines afin de leurrer les chercheurs ;

Elles ont interdit les écrits inspirés et apocryphes afin que les ténèbres se changent en finances et que les adeptes soient privés de lumière ;

Par la psychologie, elles vous ont persuadé que vous étiez tous sauvés par la foi seulement afin de neutraliser la justice pratique, la droiture sociale et l’intégrité ;

Elles ont exclus par excommunication les adeptes faillibles sans aucune restitution, afin de dépouiller un maximum par la rapine des dons sollicités ;

Elles ont interprété les Ecritures, hors des Alliances afin de séduire même les élus ;

Plusieurs ont exalté  le faux sabbat de Saturne le Moloch, qui correspond à la  7e tête de la bête, 7e astre de l’armée des cieux, surplombant une fournaise où les familles brûlaient vif leurs enfants, dans le monde antique et même en Israël ;  (Jér 7 ; Ez 20)

Elles ont réduit en esclavage des bénévoles sur toute la terre, afin d’accumuler l’épargne des salaires qui produit la richesse corrompue. (Jac 5)

Elles ont séduit les nations en proposant une justice sans loi, sans prémices,  sans intégrité, sans droiture et un salut gratuit sans obéissance et sacrifice. (Rom 2 : 12-24)

Elles ont fait couler le sang des élus du christ, en tuant, en excluant, en radiant, en coupant la gorge, en brûlant, en torturant ceux qui ont reçu le Sauveur… (Ap 16 :4-7)

La loi divine bienfaisante, semblable à des vases communicants, destinés à endiguer la            faim,  la souffrance et la mort des pauvres,  a été pervertie par avidité financière. (2 Pier 2) Les lois divines ont été utilisées comme puissance d’extraction servant à dépouiller les adeptes en faveur des riches oppresseurs. Ces trains spirituels allant vers la perdition furent empruntés par beaucoup de passagers, tous cherchant la vérité sans savoir que le conducteur est l’adversaire de Dieu. De tout temps, la religion s’oppose à Dieu.

La seule bonne religion est celle qui a conduit ses adeptes à devenir en Christ : Intègres, fidèles, justes et droits.

 

 Les religieux d’aujourd’hui, appelés à la victoire finale du bien sur le mal peuvent s’arrêter pour examiner les griefs les plus élémentaires ; Les chercheurs  de cette vie peuvent se disposer à une réforme, car Dieu a dit : «  Je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l’Eternel, convertissez vous donc et vivez ! Si le méchant revient de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe toutes mes lois, pratique la droiture et la justice, il vivra et ne mourra pas ». (Ez 18)

 

Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre cœur. (Héb 3 et 4)

 

   Nous sommes tous appelés à la victoire des 144000 prémices irrépréhensibles. Les chaines vont se briser ; Les doctrines religieuses intéressées démasquées ; Les autorités humaines séductrices humiliées ; Les mensonges dogmatiques tomberont ; l’avidité disparaîtra et la vérité sera exaltée par le Christ glorifié, avec ses appelés, ses élus : prémices irrépréhensibles. (Ap 18)  Avant que la marque de la Bête ne soit implantée dans la chair, provoquant le cancer malin et douloureux (Ap 16)  Classez-vous parmi les vainqueurs. (Ap 12 : 1- 11 et 17 : 14)

 

Adoration agréée seulement par les solennités éternelles

 

    En effet, comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je fais subsisteront devant moi : Oracle de l’Eternel ! Ainsi subsisteront votre descendance et votre nom. De nouvelle lune en nouvelle lune et de Sabbat en Sabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi dit l’Eternel. Et quand on sortira on verra les cadavres des hommes criminels à mon égard : Car leur ver ne mourra point et leur feu ne s’étendra point, et ils seront pour toute chair, un objet d’horreur. Esa 66 : 22-24.

    Dans la première vie, ils ont méprisé la fête solennelle de la nouvelle lune, comme repos mensuel et ont foulé au pied les quatre Sabbats bénis et sanctifiés du cycle lunaire, identifiés par les doigts d’une main. Le feu et les vers affamés vengeront la loi de l’Eternel. L’hommage rendu aux sept dieux de Babylone attirera la plus grande des malédictions sur les coupables révoltés.

 

   Futurs vainqueurs de l’église triomphante ; (Ap 12 : 1)

 

Un grand signe apparu dans le ciel : Une femme revêtue du Soleil, la lune sous ses pieds et une couronne e 12 étoiles sur sa tête.

 Le Soleil (Président du jour : Chaque jour se termine au coucher du Soleil)

La lune (Présidente, fixe la fin de chaque mois à la fête solennelle de la nouvelle lune ; Elle détermine les semaines du cycle lunaire ; fixe les 4 Sabbats, le 7, 14, 21, 28e jour de chaque lunaison ; Elle fixe l’année de 13 mois ou lunaisons.) Ces lois sont éternelles ; La brèche sera réparée par l’église triomphante. (Esa 58 ; Ap 18)

 

Sortez de Babylone veut dire : Cesser d’adorer Saturne le Moloch du 7e jour babylonien, substitut du vrai Sabbat béni et sanctifié par le Créateur. Cesser de rendre hommage à Baal.,  (Premier dieu du ciel astral de Babylone). La vraie nature criminelle de Baal se révèlera bientôt par la marque de l’intolérance sur la main ou sur le front (Implantée dans la chair. Ap 13 : 11-18).  Cependant, la profanation des solennités divine cessera d’exister dans l’église triomphante ;   Cette église, pure et sans tache triomphera dans la gloire. (Ap 14 : 1-5)

 

Un choix aux conséquences éternelles

 

   Choisir une quelconque  des 7 têtes de la Bête qui forment l’armée des cieux, (Soleil, lune, mars, mercure, Jupiter, Vénus et Saturne le Moloch) , consiste à accepter la sentence du Tout Puissant : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira lui aussi du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’Agneau. Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; Et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image et quiconque reçoit la marque de son nom. .Ap 14 : 9-11.

 

Des missiles et des astéroïdes géants tombent du ciel comme des grêlons enflammés  (Ap 8)

 

   L’Apocalypse de Jean nous dit que les pays et leurs dirigeants qui voteront de nouvelles lois afin de priver les chrétiens de la liberté d’acheter et de vendre, de boire et de manger, boiront eux en priorité du vin de la fureur de Dieu, mentionné dans sa Parole. (Esa 65 : 11-25) Dieu se révèle, dans sa Parole, capable de nourrir et prendre soins des siens, comme jadis, pendant 40 années dans la traversée du désert. (Exode) Les premières nations qui prendront cette initiative, seront les premières qui devront boire le vin de la fureur de Dieu ; (Ap 13 ; Jér  25 : 15-38).  Triste destin pour les nations informatisées qui imposeront la marque de la bête. (Ap 16)

 

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog