Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

 Les livres apocryphes et le protestantisme

 

De nos jours, on trouve dans le commerce une Bible intitulée « TOB » ce qui se traduit par « Traduction oecuménique de la Bible. Elle comporte les livres deutérocanoniques (c’est à dire un second canon). Ces livres également appelés : Apocryphes (grec : tenus cachés) ont été confirmés comme canoniques par l’église catholique romaine au concile de Trente (1546). Les principaux sont : Esther (grec) , Judith , Tobit , 1 et 2 Maccabées, La Sagesse, Le Siracide, Baruch, Lettre de Jérémie, Daniel (grec) . Ces livres sont placés généralement entre l’Ancien et le Nouveau Testament.

 

Depuis la constitution sélectives des livres canoniques de la Bible, les traductions des écritures saintes, comportaient le premier canon, le deuxième et le nouveau testament.

La Bible constituée est le reste des rouleaux des prophètes, non livrés aux flammes lors des guerres où le temple a été dévalisé, brûlé et pillé. Bien que le nombre de livres soit réduit par rapport aux multiples messages des prophètes de tous les siècles qui n’ont pas traversés les millénaires, elle est suffisante pour convaincre, enseigner et corriger, afin que le chercheur trouve la lumière de la gloire de Dieu et l’amélioration du caractère par le Saint Esprit qui inspire la justice et la droiture.

 

.    Ce fut seulement en mai 1827 que la société biblique britannique et étrangère décida arbitrairement d’exclure le deuxième canon des bibles protestantes de langue anglaise. Jusque là, ces livres avaient été inclus dans une section séparée entre l’Ancien et le Nouveau Testament de toutes les versions.

En essayant de comprendre, après une lecture attentive, le pourquoi de cette amputation déplorable, voici ce que je déduis : S’ils sont tenus cachés par les promoteurs du protestantisme Anglican, c’est qu’il peut y avoir plusieurs raisons.

 

Voyons quelques raisons et conséquences de l’exclusion des livres Saints du deuxième canon

 

Dans la guerre entre le bien et le mal, ou la lumière et les ténèbres, nous ferons parler les deux partis ; Et nous trouverons peut être les motivations et avantages de chaque camp. J’essaie de placer mon intelligence limitée dans le camp de la lumière et je suppose les objections des ténèbres. Je vous invite à examiner  seulement dix suppositions :

 

1)                                                                                                                                                                                                                                                                   Réflexion supposée de la lumière ; (RSL)    Il n’est pas permis à l’homme pécheur, égoïste et faillible de porter un jugement négatif ou une critique contre la Sainte Parole de Dieu. Que cette Parole soit écrite dans la Bible, dans tout autre livre spirituel ou mentionnée verbalement. L’objection méprisante est éternellement enregistrée, comme celle d’Esaü qui a méprisé le droit d’Aînesse. Cette liberté de s’opposer ou de dénigrer les écrits des saints prophètes qui troublent notre conscience est un blasphème. (Mat. 12. 31-37) Cette attitude audacieuse et arrogante est également signalée pour les temps de la fin, dans 2 Tim 3. 1-9 ; Jude 14 -19 ; Ap 22. 18-19 ; Deut 12. 32 ; 4. 2 ; Zac 14. 12.

Réflexion supposée des ténèbres ; (RST) :

« Si nous publions par nos maisons d’éditions, une opposition ouverte et audacieuse contre le deuxième canon, tous les participants au blasphème (les protestants) seront finalement avec nous, car Dieu ne pardonnera pas ceux qui méprisent le témoignage de ses prophètes. Son tribunal enregistre les pensées et les soupirs, mais surtout  l’adversité».(Mal 3. 13)

 

2)                                                                                                                                                                                                                                                                   (RSL)  Les personnages dont le témoignage est révélé sont les plus grands devant  Dieu, par leur fidélité, leurs exploits, et leur efficacité dans la guerre contre les forces du mal. Ils constituent une source d’inspiration pour les disciples qui cherchent les secrets d’une vie spirituelle triomphante. Si le protestantisme est privé de l’influence de ces géants de la foi, il donnera naissance à un peuple enténébré, matérialiste et asservi au capitalisme tyrannique. Il est écrit : « Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai et tu seras dépouillé de mon sacerdoce ». Osée 4. 6

(RST) :

« Si on prive les protestants (qui nous combattent), de la connaissance fondamentale de la Sainte Alliance telle qu’elle est révélée dans le deuxième canon, Ils seront tous vaincus et détruits par ignorance. Ils croiront sincèrement au mensonge, car nous changerons le sens des mots. Ils porteront la responsabilité du rejet des écrits sacrés et resteront enténébrés. Leurs enfants rebelles se lèveront pour nous mais pas contre nous. C’est ce que dit l’Alliance » : Dt 28. 18.

 

3)                                                                                                                                                                                                                                                                   (RSL)  Ceux qui deviennent grands et invincibles dans le combat contre les puissances de l’enfer, sont ceux qui s’engagent de toute leur âme, à pratiquer les lois de la Sainte Alliance. Ceci est démontré par les exploits de Judas Maccabées avec son armée et confirmé par la confession de l’impie Nikanor. (2 Maccabées. 8. 34-36)

(RST) :

« Si on les aide à instituer des doctrines qui contredisent la Sainte Alliance, mais favorisent l’acquisition des richesses, ils perdront la protection du Créateur et ne pourront rien contre nous. Les riches bergers, toujours bien vêtus, seront nos acolytes. Aveuglés par le dieu de ce siècle, (Mammon), ils s’exalteront,voyageront autour du monde,  mais seront privés de l’approbation du Dieu d’Israël ».(2 Thes 1. 6). Nous les utiliserons pour neutraliser l’efficacité des lois de l’Alliance.

Ainsi parle l’Eternel sera remplacé par :  ainsi parle mon église… Voici ce que nous croyons…(Mat 24. 4- 5)

 

4)                                                                                                                                                                                                                                                                   (RSL) Ces livres révèlent qu’il n’y a qu’une seule bonne et perpétuelle sagesse : Le livre des commandements de Dieu dit : « le Pentateuque ». Les lois perpétuelles constituent le roc sur lequel les croyants doivent bâtir leur destinée. « La sagesse c’est le livre des commandements de Dieu. C’est la Loi (Se dit la Tora en hébreux, le pentateuque en français) qui existe pour toujours. Ceux qui s’attachent à elle iront à la vie, mais ceux qui l’abandonnent mourront. (Baruch 4. 1 ; Siracide 24. 23)

(RST) :

« En présentant au protestantisme,  un Sauveur qui règne hors de l’Alliance, et offre sa grâce inconditionnelle à tous les habitants de la terre, ils n’accèderont jamais à la sagesse et resteront dans une illusion perpétuelle . A la place, nous leur donnerons la grâce et les dix commandements, mais supprimerons les autres lois de l’Alliance par lesquelles Josué a terrassé des nations puissantes. La race humaine adore les promesses gratuites, les valeurs fictives et les arguments flatteurs. Nous leur présenteront un Sauveur qui les rendra chaque jour, plus avides de recevoir les trésors de l’éternité sans obéissance et sans sacrifice… Comme la concubine qui possède un emploi fictif.»

 

5)                                                                                                                                                                                                                                                                   (RSL)  Le secret du bonheur qui vient de la faveur divine, manifestée envers Corneille, se révèle dans la pratique de l’Aumône qui est une dîme sociale consacrée aux nécessiteux. Il est écrit :« Il n’y a pas de bonheur pour celui qui persévère dans le mal, et qui se refuse à faire l’aumône ». (Siracide 12. 3)

(RST) :

« Nous leur feront croire que l’aumône est une loi démodée, une dîme méprisable, et ils seront finalement dans le camp de ceux qui ont méprisé la Loi par absence de charité. Si l’enfer commence dans la gestion de toute valeur où sont exclus le dixième qu’est l’aumône et celui de la justice, nous effacerons ces lois de l’esprit des prédicateurs de l’évangile. Le peuple suivra. Par cupidité nous avons perdu les sacrificateurs.(Luc 16. 14). En cultivant ces mêmes penchants naturels nous gagnerons le protestantisme naïf».

 

6)                                                                                                                                                                                                                                                                   (RSL)  Ces prophètes rappellent la gestion des biens de la terre, conforme à la loi mosaïque. Gestion  répulsive à l’intelligence des captifs, mais mise en valeur par le témoignage de Judith, Tobit ainsi que Ben Sira, dans le siracide. (Siracide 7. 29-34 ; 9. 8) Toute autre gestion intéressée est une perversion de la Loi par laquelle on obtient de l’argent sale, appelé iniquité ou méchanceté. Mais cette abondance a pour conséquence, la désapprobation divine. (Deut 27. 19)

(RST)

« Nous devons instituer une gestion conforme au capitalisme pourri qui consiste à recevoir sans donner. Nous combattrons jusqu’à la fin ces témoignages qui nous troublent. Si nos adversaires ont l’iniquité dans leur comptabilité, ils n’entreront jamais dans la sainte cité. Puisque c’est l’iniquité qui a produit notre exclusion du paradis céleste, nous les feront vivre la même expérience». ( Ez. 28. 15 ; 2 Tim 3. 1-9)

 

7)                                                                                                                                                                                                                                                                   (RSL) Le sage révèle que la volonté de Dieu révélée par le Saint Esprit rectifiera les sentiers ténébreux de la terre, où l’injustice et la commercialisation des valeurs prévalent, où les riches dépouillent les misérables. (Sagesse 9 ; Ap 18)

(RST) :

« Sans les révélations du deuxième canon, les endoctrinés resteront dociles dans une servitude spirituelle. (2 Pier 2) Un  laïc appelé bénévole, sans salaire, est un être réduit en esclavage. Dieu perçoit ses gémissements, ses souffrances et déplore la détérioration de sa cellule familiale par manque de moyens financiers. (Sira 34. 26-27 ; Jac 5. 1-6) Les bénéficiaires de ses services seront classés avec Achab et Jézabel. Ils se distingueront dans nos rangs comme pillards. Il est écrit : L’ouvrier mérite son salaire. Luc 10. 7. Maudit est celui qui fait travailler son prochain sans le payer. Jr22. 13

 

8)                                                                                                                                                                                                                                                                   (RSL) Le prophète, inspiré par l’Esprit Saint, dénonce également le pillage et l’exploitation des classes défavorisées, qualifiant de meurtrier celui qui dépouille les misérables par idéologie religieuse, croyances mensongères, exploitation, domination tyrannique ou exigences professionnelles abusives. (Siracide 34. 24- 25 ; Sagesse 19. 14)

(RST) :

« Les nations très pauvres donneront leur temps, leurs services et leurs ressources, disons « à l’Eternel » et les riches qui en profitent seront devant le Créateur, comme des meurtriers, responsables de la mort des misérables qui expirent dans la famine, les maladies et la mal nutrition. Les profits tirés des régions pauvres, totalisés, seront leur crime dans  le  dossier du  jugement dernier. Ils partageront notre sort, chacun chargé de ses acquisitions pernicieuses » . Ap 22. 15. Après la résurrection, ils porteront les chiffres d’affaires  de leurs oeuvres terrestres comme une lèpre qui dévore les extrémités. Ce sera le prix de la vie des pauvres et des mendiants. (Mat. 25. 41- 46). Après la deuxième résurrection, quand aura lieu le réveil de la conscience générale, nos adversaires, (les protestants)  comprendront que le stockage égoïste des valeurs financières est le vecteur de la destruction de leur propre race. Ils connaîtront, alors, combien de misérables sont morts et quelle somme de souffrance qu’ont subi les constructeurs et les victimes de leurs pyramides de pièces de monnaie. (Luc 16. 19- 31). Par nécessité, nous hypnotiserons la conscience collective, en cachant, en interdisant ou en jetant l’opprobre sur les révélations des  prophètes du deuxième canon. (Jude 8-19)

 

9)                                                                                                                                                                                                                                                                   (RSL)  Un ange de Dieu révèle le secret d’une fumée de grillade que les démons ne peuvent respirer sans prendre la fuite. (Tobit, chapitres 6 à 8)

(RST) :

« Il nous faut interdire cette publication ou tourner les affirmations de cet ange de Dieu en dérision, car si elles sont publiées et acceptées nous perdrons la bataille pour garder nos logements dans les possédés, les vicieux et les matérialistes».

 

10)    (RSL) Priver les chercheurs de la lumière des Ecritures Saintes que l’on dénigre publiquement, c’est attaquer Dieu indirectement. Les conséquences à long terme ne seront révélées qu’au jugement dernier. (Sagesse 1. 7-10 ; Ap 22. 19) Ces paroles insensées nous seront rappelées : « Ces livres ne sont pas inspirés… Ils ne sont pas autorisés dans notre église… Ils ne font pas autorité en matière de doctrine… Ce sont seulement des histoires pour l’édification spirituelle… Nous ne reconnaissons que 66 livres inspirés… Je refuse de les étudier parce que mon pasteur les déteste » etc. (Mat 12. 30-37)

Les écrits de Jérémie et de Baruch sont encore devant nous dans le deuxième canon. Réagirons nous comme Jojakim ? ( Jér 36. 20-32) Si l’action abominable de ce Roi a été immortalisée, la notre, bien que moins audacieuse, le sera également. Notre courte vie n’est qu’un long « film ». (Ap 20. 12.)

 

(RST)

« Le Roi Jojakim nous a fait honneur en brûlant le livre du prophète Jérémie. Les protestants nous feront également honneur en portant leur haute critique contre ces mêmes prophètes. Ils combattront pour nous et seront privés de la présence de Dieu pour avoir méprisé le témoignage de ses prophètes. La crainte de se marginaliser les poussera au blasphème collectif. Nous vaincrons la race humaine par l’obscurantisme,  favorable à la violation du droit prescrit et par l’appât du gain.».Ez 28. 4-5

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog