Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Pendant la période où deux grandes nations se préparaient à la guerre,

Les écoles supérieures travaillaient prioritairement sur le nucléaire.

Des jeunes étudiants surdoués se spécialisaient dans les sciences.

Les avancés dans la conquête de l’espace stimulaient la concurrence.

De chaque coté, les progrès scientifiques inquiétaient l’autre camp.

Des missiles, les plus destructeurs se dressaient comme avertissements.

Le Ministre d’un camp, chargé de la pénétration secrète des espions,

Acheta un des directeurs de l’autre camp, doyen d’une école de savants.

En échange d’une forte somme ; il devait ralentir les surdoués.

Dans une de ses conférences sur l’activité des étudiants recrutés,

Il disait : Vous n’avez rien à craindre, notre FAC est la meilleure.

Vous sortirez tous avec une mention « très bien » pour vos labeurs.

Ainsi, avec subtilité, il conduisit les étudiants à un échec amer.

Les épreuves avaient un niveau supérieur aux sciences qu’ils étudièrent.

Cette nation, la plus avancée dans la recherche fit un pas en arrière,

Par rapport à l’autre puissance, mais le pot de vin fut découvert.

La banque avait fait de ce directeur, un super riche sans justification.

L’échec scolaire réveilla les soupçons et sa richesse révéla l’intrusion.

Quelle terrible éventualité ! Vendre sa patrie et sa terrestre destinée,

Pour des biens qui ternissent la citoyenneté et concrétisent la lâcheté.

Depuis l’entrée du péché dans le monde, le Créateur mise sur l’homme ;

Mais la monnaie séduit certains orateurs, défenseurs du royaume.

Ainsi, le canal humain est parfois une conduite toxique pour l’eau vive ;

Et sa toxicité se dévoilera surtout par les acquisitions dont il en est ivre.

Si Jérusalem est tant convoitée c’est par le commerce lucratif des souvenirs,

Mais non par honneur pour le Messie qui propose un céleste avenir.

Quand l’ange viendra éclairer la terre de la gloire du Dieu de vérité,

Ce sont les deux commandements reniés qui redéfiniront sa bonté. (1)

Alors, les deux autorités s’affronteront, l’Avidité contre la Vérité.

Cette guerre qui est sortie du ciel se perpétue contre la patrie éternelle.

Puisque les bilans seront en rapport avec la gestion individuelle,

Il importe que le Saint Esprit nous dévoile toute subtilité profane.

La loi dit : « Tu aimeras Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme,

De toute ta force et de toute ta pensée ». Justice confirmée par les prémices.

L’épreuve finale reconnaîtra pour Dieu et l’Agneau 144000 Prémices. (2)

Le riche directeur déploie son éloquence, mais passe cette loi sous silence.

Quand les peuples seront pesés, il sait que la loi violée réclamera vengeance.

Jésus, Prémices du Père, couronnera les vainqueurs, prémices irrépréhensibles.

Alors ressusciteront les élus qui de leur vie, firent Alliance par le sacrifice. (3)

La loi dit : « Celui qui sait faire l’aumône et ne le fait pas commet un péché. (4)

Apprenez à faire l’aumône, recherchez la justice, défendez la cause de l’opprimé…

Maudit soit quiconque porte atteinte au droit de l’étranger, de l’orphelin et de la veuve » ;

Le directeur ? « Vous êtes sauvés, « agapè » ne figurera pas dans la dernière épreuve…

Les saints pratiquaient la justice et l’aumône, mais non les leurrés de la chrétienté.

Croyez seulement et les loups auront le vêtement : « Justice de Christ » sans équité. 

La loi dit : « Reconnais que celui qui pratique la justice est juste. Il est né de Dieu » !

Le directeur ?  « Celui qui croit à la justice écartera le verbe « pratiquer » de ses yeux ».

La loi dit : « Malheur à celui qui fait travailler son prochain sans lui donner un salaire ».

Le directeur riposte : « Un laïc n’a pas droit à un verre d’eau, il est un débonnaire.

Si nous exploitons quelques naïfs, l’évolution de nos comptes durera toujours ».

Dieu dit : « souviens toi du Sabbat ». Le directeur ? « Nous adorons le premier jour ! »

Exposées à la lumière de la gloire de Dieu, l’écriture définit les injustes acquisitions 

Comme une monnaie, semblable à des asticots sur un cadavre en décomposition.

Il est écrit : « Sous toi est une couche de vers, et les vers sont ta couverture ». (5)

Par ta sagesse et ton intelligence, tu t’es acquis des richesses de la servitude.

Quand le cri de minuit brillera derrière le peuple sur le sentier qui monte,

Les croyants qui l’ont repoussé tomberont, endurcis dans les ténèbres du monde.

Vidés de l’Esprit d’en haut, ils seront vaincus par les dieux du capitalisme sauvage.

(1) Ap 18 ;  (2) Ap 14 : 1-5 ;  (3) Ps 50 ;  (4) Jac 4 : 17;  (5) Esaïe 14 : 11

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog