Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Quand Adam a cédé son droit à la royauté immortelle au destructeur,

 

Jésus s’est engagé dans cette guerre cosmique contre l’usurpateur.

 

Le Créateur aurait pu mettre fin instantanément à la racine du mal,

Et délivrer la race humaine des promoteurs de la souffrance mondiale,

Mais, l’Eternel règne par des lois différentes de celles de la violence,

Dans sa justice, il a établi un jour pour le jugement et la vengeance.

Admirable est ce Dieu qui respecte la liberté de chaque être vivant,

« Car il a fixé un jour pour juger sans exception, les  morts et les vivants »

Trente trois rois révélaient  l’identité de leurs dieux lors d’une guerre :

Après avoir détruit plusieurs villes, pour chercher de l’argent, leur chef dit :

« Ainsi parle Ben Hadad : Tu es à moi, ton argent et ton or sont à moi,

Tes femmes et tes plus beaux enfants sont à moi. Tu me les livreras »…

Si tu refuses…Que mes dieux me traitent dans toute leur rigueur,

Si la poussière (finances) de Samarie suffit pour remplir le creux de la main

De tout le peuple armé qui me suit… Nous chargerons nos charriots…

Il n’y aura pas de résistant survivant après notre passage… (1 Rois 20 :1-21)

Cette multitude fut mise en pièces par Dieu, au moyen d’une poignée de samaritains.

Ces Rois éloquents associaient à leurs dieux, l’œuvre inhumaine de tous les assassins ;

Ces idoles qui ordonnent de piller l’argent des peuples viennent surement de l’abyme ;

Sous leur influence, des nations, des villes et des forteresses sont en ruines.

Prendre de gré ou de force les ressources, c’est l’infernale identification. (Ez 28 :4-5)

Pourtant, le Créateur désire recevoir des générosités pour une équitable répartition ;

Ainsi, plusieurs des voisins d’Israël désiraient être colonisés par le Roi David,

Car ce héros veillait sur la droiture sociale et exécutait les promoteurs du favoritisme.

Il disait : Chaque matin, j’exterminerai d’Israël ceux qui pratiquent l’iniquité. (Ps 101 :8)

Les prémices et le droit social faisaient d’Israël un verger dans le désert « avidité ».

Ici-bas, la justice et le droit social gardés en coffres, forme la grande malédiction terrestre.

Des milliers de serviteurs deviennent des mendiants dans les peuples dit « du reste » ;

Privés de salaire, privés de soutien financier, ils œuvrent et dépérissent en « Israël »

Tout comme des propriétaires dont la moisson est dévorée par des sauterelles. (Esa 33 :1-5)

L’identification du malin est celle de celui qui s’empare de ce que les autres ont moissonné.

Il a l’éloquence,  la piété et la folie d’attribuer à Dieu l’image d’un cupide passionné. (Rom 2 :23-29)

Illustrons : Un berger africain, vit un étranger assis sur un gros sac, très énervé ;

Il lui dit : Vous revenez peut-être de loin, vous êtes fatigué ! Puis-je vous aider ?

L’étranger refusa et garda le silence. -  Qu’avez-vous dans le sac, lui dit-il ?

-          Il y a de petits sacs dans le grand, c’est de l’argent qui me sera très utile

On ne gagne pas la guerre avant d’avoir maitrisé les ressources des tribus.

-          Contre quelle tribu êtes vous en guerre, insista le berger qui se montrait têtu.

-          C’est une bande d’aventuriers qui se font appeler missionnaires… Grogna-t-il.

Quand ils ne recevront plus d’argent pour vivre, ils s’en iront de notre pays…

Leur Dieu est un envahisseur, il détruit les coutumes anciennes de mon peuple ».

      De retour au village, le berger interrogea l’un des hommes sages du temple,

Qui lui a dit :  -  Cet ange du malin avec lequel vous parliez, c’était notre dieu,

C’est l’esprit de nos ancêtres que les missionnaires ont chassé loin de ce lieu ;

On le reconnait parce qu’il aime l’argent, il ne donne rien de rien. (Jude 11-16)

Quand son médium l’invoquait, il faisait payer très cher car c’est un avare « médecin ».

Son chaman  s‘est converti à l’évangile, de sorte qu’il ne jette plus de sort sur un conseil ;

Il n’y  a plus personne  pour invoquer cet esprit, car il lui faisait manger des bouteilles,

Avaler des serpents, boire de l’alcool, mais les malades dépouillés ne guérissaient pas du mal.

Le Jésus Christ des missionnaires ne les fait pas grimacer et danser comme des chacals ;

Quand ceux-là prient, sans recevoir d’argent, on voit beaucoup de guérisons. (Marc 16 :16-20)

Tant qu’ils seront ici, personne n’aura plus peur de fétiches et d’effrayante convulsion.

Au Nom de Jésus, prononcé à haute voix par les pasteurs, ces esprits prennent la fuite, (Phil 2 :9-11)

Seulement, ils se retirent avec l’argent des malades, peut-être qu’ils mangent le fric...

Jésus est un Roi... Il est le Seigneur du Sabbat… La terre est à lui ; Je l’aime ! Il est mon Roi.

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog