Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

 

L’Apocalypse dit : Craignez Dieu et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venu.
Pour nous les humains modernisés, craindre Dieu n’est pas une aptitude facile à acquérir,
Car à la vue de la malfaisance, de l’injustice et des profitassions, nous ne le voyons pas sévir.
L’érosion et les fossiles qui nous rappellent le déluge où la mer couvrait les montagnes,
Ne semblent pas nous impressionner, car ce jugement, les médias et les âges l’éloignent.
Il nous reste seulement la lecture de la Bible où est définie la ruine finale des méchants,
Et le destin heureux des élus qui ont atteint : perfection, justice et droiture en persévérant.
L’ange dit également : Adorez celui qui a fait le ciel, la terre la mer et les sources d’eau.
La première expérience d’Adam en Eden, créé au sixième jour, a été celle de l’adoration :
Ce sabbat où, regardant son créateur dans les yeux, il disait merci pour la belle création ; (Gen 2)
Merci pour ces millions de créatures qui adressaient des louanges au Créateur visible ;
Merci pour cette filiale tendresse qui le liait à Dieu par une affection indescriptible ; (Job 38 :4-8)
Merci pour la royauté et la domination reçue afin d’administrer un monde si merveilleux.
Aujourd’hui, éloignés de cette béatitude, il nous reste au moins à rendre hommage à Dieu,
Pour son infinie patience envers les profiteurs que nous voyons agir comme des damnés.
Entre le début des travaux de l’arche de Noé et le déluge, il y a eu cent vingt années ;
Longue période qui devrait servir à des recherches sur l’éventualité de ses prédictions. (2 Pier3 :7)
Placés dans une situation similaire, avant le futur déluge de feu, nous optons pour une réaction :
Car, de même que le jugement par lequel était engloutie l’armée esclavagiste de Pharaon,
Produisit sur les esclaves juifs en fuite, des cris d’allégresse et une profonde émotion, (Ex 15)
Celui de la fin des temps apportera aux vainqueurs de la terre une identique réjouissance.
Ce sera la fin de toute forme d’oppression et la libération mondiale de toute maltraitance.
Quand l’armée de Pharaon s’engageât dans la mer, des chefs, sans doute hurlaient :
Ramenez-les, morts ou vivants, enchaînés et dépouillés de toutes leurs possessions !
Sans ces esclaves bénévoles, il n’y aura  plus de construction, de semailles et de moisson !
Echouer serait perdre notre prospérité monétaire et l’or pour décorer nos coûteuses carrosseries !
Avec notre dieu qui a une gueule de loup et sa queue en argent nous en ferons une boucherie !
Engagez-vous tous, la confrontation aura lieu sur l’autre rive, massacrez tous les résistants !
Depuis plus de trois siècles, ces prisonniers remplissaient le ciel de plaintes et de gémissements ;
Le joug infernal des dominateurs faisait jaillir des cris de détresse dans la localité de Götzen;
Ces esclaves sans salaire semaient, après quoi les dominateurs sans scrupules moissonnaient ;
Plusieurs filles d’Israël étaient des servantes gratuites traitées sans pitié, violées et insultées,
Des femmes en grossesse consacrées aux travaux des champs étaient souvent fouettées ;
Les soldats emportaient les bébés males et les jetaient dans le Nil par un décret militaire,
Au grand désespoir de toutes les familles impuissantes qui se roulaient dans la poussière.
L’Egypte se glorifiât de prospérer par la main d’œuvre gratuite des bénévoles « sans salaire ».
Plusieurs constructions de temples, de palais s’érigeaient par la violence des légionnaires ;
Des hommes âgés portaient les cicatrices des châtiments corporels, infligés contre la fatigue ;
Les cruautés les plus inhumaines imposées aux « bénévoles » produisaient des éclats de rire ;
Enfin, Gloire à Dieu ! Ces fuyards voyaient la mer se refermer sur ces effrayants montres armés ;
Engloutissant chevaux et salariés sans âme, qui les ont fait vivre dans un enfer tant d’années.
Oui ! Dieu est et sera adorable dans son jugement contre tous les profiteurs sans scrupule ;
Ils exploitent, méprisent le droit salarial des travailleurs, et abusent des servantes crédules.
Dieu écrasera ceux qui s’enrichissent du travail des misérables, assujettis à de pires contrats.
Certains malfaiteurs faisaient travailler les juifs, sans leur donner un pain ou même de l’eau à boire.
Dieu est adorable, car son jugement vient désapprouver l’accumulation des injustes bénéfices.
Les puissances de la nature : feu, eau, vent, séismes et atomes viendront venger la justice. (Esa 51 :6)
De tes yeux seulement, tu regarderas et tu verras la rétribution des profiteurs esclavagistes. (Ps 91 :8)
  Le jugement, serait il favorable aux gestionnaires et économes ? Oui, si la justice s’impose : (Ap 21 :7-8)
Le salaire minimum de trois repas est une tyrannie qui produit des gémissements immortels ; (Ex 6)
Le bénéfice tiré des heures sans salaire est un pharaonisme qui atteste l’avidité du caractère ;
Toute activité qui rapporte des finances, nécessite un partage équitable du profit avec le personnel ;
Les biens acquis par l’oppression constituent un capital corrompu qui excitera la divine colère.
Les onze fils de Jacob ont reçu la réciprocité de leur cruauté envers Joseph et leur père. (Ex 20 :5)
Trois siècles d’esclavage pour leur apprendre l’obéissance, se sont soldés par l’échec dès le départ ;
Le Créateur fut remplacé par un veau d’or, où la libéralité occasionna la mort de milliers de fêtards ;
Toute privation des droits prescrits, provoque par réciprocité la privation de l’approbation divine ;
Les prémices et la droiture méprisées sont des pièces à conviction d’un irrémédiable égoïsme ;
L’ange expert-comptable est à l’œuvre, l’univers approuvera toute gestion irréprochable. (Luc 16 :10-12)
Toute acquisition exempte du sceau « justice et droiture » sera le butin de l’éloquence esclavagiste. (Ez 18)
Il est dit des vainqueurs de la fin des temps : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation (terrestre) ;
Ils ont lavé leurs robes, (caractères) et les ont blanchies dans le sang de l’Agneau. (Ap 7 :14-17)

Quand je regarde les vidéos sur le Net, où les flammes de l'enfer paraissent concrètes et réelles, j'éprouve un désir de craindre Dieu, de garder ses commandements, de connaître une bonne repentance, afin d'éviter ce châtiment indescriptible des méchants.

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog