Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Israël se trouvait régit par le calendrier lunaire du temps de Jésus et des apôtres. (Luc 23 : 44) Cette liberté a été donnée par Cyrus, roi de Perse. (Voir Néhémie)

Le jour de la nouvelle lune, dernier jour du mois lunaire n’est pas appelé sabbat, (voir une concordance) mais mentionné comme fête solennelle. (Ez 46)

Bien qu’il soit un jour de repos béni et sanctifié, identique par l’inactivité servile et le service religieux. (Ez 46) C'est le repos religieux,  social et récréatif pendant lequel tout est offert gratuitement. (Esa 55) Le peuple reçoit les prémices des richesses du pays, et l'étranger l'orphelin et la veuve reçoivent le dixième du droit social. (Dt 26)

Dans le mois lunaire il y a quatre sabbats qui donnent un total de Vingt huit jours, plus le jour de la nouvelle lune. De même que pour les doigts d'une main, le pouce ferme le nombre.

Par conséquent, il y a trois premiers jours de semaines qui succèdent aux Sabbats hebdomadaires. Le premier jour du mois succède au jour de la nouvelle lune.
        
  Le 15 du mois  se situent, par conséquent un des jours mentionné par saint Luc, jour de la résurrection. (Luc 24) C'était la semaine des pains sans levain qui succède à la Paques, située 14 jours après la nouvelle lune. ( Ez 45: 21) Le premier mois de l'année lunaire choisi par Dieu se situe entre Mars et Avril, mais n'est repérable que dans le cycle lunaire. (Ez 45: 18) Ces lunaisons n'étant pas prises en compte par le calendrier astrologique de l'armée des cieux,  adopté par les romains, toute conclusion sur le jour de la mort de Jésus peut être fausse. Le premier jour du premier mois se situe au lendemain de la nouvelle lune de cette période.

Puisque tous les mois possèdent le même cycle de 4 fois 7 jours ; Les premiers jours de semaine sont :  Le 1,  8, 15, 22,  du mois lunaire. 

Le mois lunaire dure 29 jours, 12 heures ; De sorte qu’un jour ouvrable est ajouté quelques fois, car deux fois 12 h donne un jour de 24 h.
     Intercalé entre le dernier Sabbat et la nouvelle lune : Voir un calendrier portant les lunes et compter les jours. (1 Sam 20: 27, 34)

Constat : Sur les calendriers des nations, les lois immuables déterminées par la lune comme repère divin sont écartées par la puissance babylonienne. (Jér 51 :7)A

Afin de faire de la crucifixion un atout commercial et une séduction mondiale dans ses colonies enfermées dans le paganisme, Un empereur Romains a fixé ce jour le vendredi appelé « saint » et la résurrection le dimanche. (2 Th 2 :7) Mais les deux calendriers ne s'adaptent nullement.
    
 Notons: ni la mort de Jésus, ni sa résurrection, ne change la nature d’un jour non sanctifié par Dieu à la création.
     Ces deux évènements sont accrédités aux croyants par la repentance et le baptême d’eau. (Rom 6)

Par décret divin, cinq jours mensuels sont saints, bénis et sanctifiés quatre Sabbat et la nouvelle lune. Choisir un sabbat quelconque (un multiple du chiffre 7) et ignorer la nouvelle lune consiste à prendre part à l'apostasie mondiale ou la confusion écarte le vrai Sabbat béni et sanctifié qui sera délibérément foulé au pied.

Par conséquent, le premier jour de la semaine, (mentionné pour la résurrection) n’est pas un dimanche, (jour du soleil), inexistant en Israël.
Jésus n’est pas mort un vendredi (de vénus), et ne s’est pas reposé dans la tombe le jour de saturne, car cette succession  est décalé dans le calendrier Romain, mais n'est repérable que dans le mois lunaire. Le 13e jour après la nouvelle lune : crucifixion, le 14: repos dans la tombe, le 15: résurrection.

Par ces évènements reclassés sur le calendrier romain, le mensonge,  le spiritisme et l'idolâtrie s’unissent contre le Christ et les lois divines, afin de causer une profanation mondiale. (Ap 13: 8 )

Que Dieu soit reconnu pour vrai et tout homme pour menteur (pervertissant les lois immuables du temps. (Rm 3 :10-20)

Si le vin de Babylone (endoctrinement astrologique) et le produit de la profanation du Saint Sabbat ont produit la rébellion mondiale, le vrai Sabbat restauré dans la conscience, reproduira dans les 144000, l’image du sauveur. (Ap 14) Il y aura à la fin deux types d'adorateurs: ceux du vrai Sabbat lunaire et ceux qui adorent sur une des 7 montagnes de babylone, recevant un héritage d'agressivité contre leurs semblables.

Les chercheurs de Laodicée qui ont fondé leurs dogmes en se basant sur le calendrier Babylonien, ont trouvé un samedi profane qui semblait être le vrai et l’ont adopté comme jour d’adoration. (Ap 17 et 18 )

Ils avaient sans doute des mobiles purs, sans douter qu’il puisse y avoir d’erreur dans l’interprétation ;  Mais, le Sabbat saint et béni du cycle lunaire transféré au samedi profane, placé hors du septième jour est une agression contre la justice universelle et contre le Créateur de l'univers. (Jac 1 :17)
Publier dans le monde, le samedi de babylone comme jour saint et béni est également une profanation audacieuse de la loi divine. (Zac 11)

Avant la fin du monde, Il ne disparaîtra de la loi (Pentateuque) un seul iota ou un seul trait de lettre.(Mt 5 :18)

Si Dieu ne tient pas compte des temps d’ignorance, il invite tous les croyants en ces termes : (Act 17 :30)
     Sortez « du calendrier » de Babylone, mon peuple afin que vous ne participez point à ses péchés,  et que vous n’ayez point de part à ses fléaux ; (Ap 18).




Quelques erreurs à corriger par la réforme qui doit précéder le réveil spirituel :

Profanation : --- 1) Du Saint Sabbat lunaire ;  ---2) Pn. des noms sacrés par la réalisation des chiffres d’affaires ;  --- 3) Pn des nouvelles lunes, repos déterminant la fin des mois du calendrier divin ;  --- 4) ; Pn de la foi biblique par alliance avec le protestantisme,  (œcuménisme) ;   ---5) Pn des dix livres du deuxième canon par une exclusivité totalitaire  et blasphématoire ; (Zac 14 :12) ; --- 6) Pn de l’alliance individuelle par le baptême en imposant la radiation des êtres faillibles, (Mat 23 :35) ; --- 7) Pn de la droiture sociale destinée à la nourriture des nécessiteux du peuple ; (Esa 59 : 9-21) –- 8) Pn de la loi des prémices à partager avec le peuple qui est le droit de Christ seul héritier de la planète. (Lév 7 :28-38) ; --- 9) Pn de l’équité dans la répartition des salaires : Les esclaves bénévoles (Laïcs, diacres, missionnaires non employés, colporteurs ne reçoivent rien. (Jér 22 :13) --- 10) Pn des circuits de distribution des saints livres destinés à l’éducation sociale et spirituelle des familles, (2 Pier 2) ; --- 11) Pn de l’autorité souveraine de Christ comme seul juge, par la pratique de l’exclusion.  Le calomniateur (médire de quelqu’un)  et le "radiateur" sont des fer-de-lances dans le troupeau du Seigneur (Mt 23) Un berger soigne les brebis de son Maître.




Le réveil spirituel promis n’aura pas lieu tant que le mensonge doctrinal domine les croyants. (Zac 13) Le Saint Esprit déteste le mensonge. (Ps 119: 104, 128)

Ces pratiques religieuses babyloniennes attireront la désapprobation divine ainsi que les fléaux. (Ap 16)

Mais avant l’arrivée des fléaux, tout chercheur sincère peut apporter une réforme dans ses croyances.

Profession : Les lois prescrites pour produire des prémices irrépréhensibles, appelés à une existance éternelle ne devraient pas être supplantées, par une priorité lucrative ou professionnelle ; Ce serait choisir la mort éternelle plutôt que la vie. (Ex 31 :12-17)

Jésus sera avec les élus intègres, persécutés par des prédicateurs, mais qui gardent ses lois et observent tout ce qu’il a prescrit. Il est écrit :
     Oh ! Si tu étais attentif à mes commandements, ton bien être serait comme un fleuve, et ton bonheur comme les flots de la mer. Ton nom ne serait point effacé devant moi. Sortez de Babylone, mon peuple !

Avec une voix d’allégresse annoncez-le, publiez-le… « Par tous les moyens, y compris internet » (Esa 48 :17)

Offrir à Dieu les samedis profanes , à la place du saint Sabbat lunaire est une abomination, souvent un péché involontaire. (Ap 18 ) Cette erreur dégrade le caractère de l'adorateur au point de trouver une jouissance à mépriser la sainte loi, le repos de la nouvelle lune et l'autorité même du Créateur. (2 Thes 2: 1-12) Le dragon en colère se manifeste dans des opposants courroucés contre le calendrier lunaire. (Ap 12: 17)

Babylone offre des richesses, ainsi que la gloire de l'estrade, identiques à la « silicone cancérigène ». Les seins seront lourds à porter quand tout sera mis en lumière. (Esa 33)

Mon peuple soit attentif, car la loi sortira de moi, et j’établirai ma loi pour être la lumière des peuples. (Esa 51)

Il est écrit des vrais adorateurs : Les rachetés de l’Eternel retourneront à Sion avec des chants de triomphe,  Et une joie éternelle couronnera leur tête. L’allégresse et la joie s’approcheront, la douleur et les gémissement  s’enfuiront. C’est moi qui vous console. Qui es-tu pour avoir peur de l’homme mortel, (Persécuteur respirant l'exclusion) ? (Esa 51)

A celui qui vaincra (Babylone, sa cupidité incurable et ses profanations Jér 51: 13), Je lui donnerai l’Etoile du matin.
     Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux églises. (Ap 2 :18-29)

 

 

Se classer avant les fléaux apocalyptiques 

 

Contrairement aux théologies des prédicateurs modernes, voici les Paroles de Dieu qui justifient la ruine successive des nations, des religions et des individus en révolte contre Dieu et ses lois du temps.

Je détruirai tout sur la face de la terre, dit l’Eternel. Je détruirai les hommes et les bêtes, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, les objets (acquisitions financières, biens immobiliers, patrimoine) de scandale, et les méchants avec eux ; J’exterminerai les hommes de la face de la terre, dit l’Eternel… Ceux qui se prosternent devant l’armée des cieux… (Soph 1 : 2-5) Cette armée des cieux est constituée des astres proches de la terre, correspondant aux jours babyloniens imposés aux nations pour rendre un culte selon l’ordre des planètes et du soleil ; voici la définition :

Le soleil - Dimanche : La majorité des chrétiens offrent à Dieu ce jour qui était à l’origine consacré au culte de Baal ou Bel, principal idole babylonienne, dressée en forme de lion ailé avec une tête d’homme. C’est la personnification de Nemrod premier roi de Babylone. (Irak)  Le disque solaire est également offert sous forme d’hostie lors des cultes babyloniens.

La lune - Lundi : Idole appelée la déesse Astarté, la reine du ciel, La déesse mère, la Madone, la vierge noire et l’enfant, personnifiant la reine Sémiramis ; Elle recevait l’hommage des habitants de la terre sous forme d’idole après sa mort.

Mars - Mardi : Appelé dieu de la guerre, invoqué avant les batailles, les massacres et les pillages des peuples du monde, inférieurs en puissance militaire ; La planète rouge inspirait des génocides ou une colonisation imposée.

Mercure - mercredi : Idole des aventuriers qui partent conquérir les régions inconnus afin d’étendre le royaume de Babylone ;

Jupiter – Jeudi : Idole de la sagesse infernale des acquéreurs sans âme qui dépouillent les peuples en emportant leurs richesses et gardant les prisonniers pour en faire des esclaves ;

Vénus - vendredi :  Idole de la sensualité, invoquée pour enflammer les passions pendant les festivités idolâtres nocturnes ;   c'est  d'elle que viennent les sortilèges.

Saturne, samedi : 7e idole vénérée pendant les Saturnales, les samedis de décembre ; Ces jours étaient consacrés aux sacrifices humains. D'après les écrits des prophètes, les nations païennes offraient leurs premiers nés pendant les Saturnales. Les victimes étaient jetées vivantes dans la fournaise placée devant Saturne , Appelé le Moloch. Schadrack, Meschac et Abed Négo ont refusé de se prosterner devant cette statue et ont été jetés dans la fournaise ardante ; Mais Jésus a neutralisé la puissance du feu sur leur personne.  Le peuple juif pratiquait également ces cruelles abominations: Jér 7: 31; Ez 20: 31

Le samedi est le septième jour des semaines occultes babyloniennes. C’est un des  jours profanes, auquel un grand nombre de théologiens attribue à défaut, la bénédiction et la sanctification que le créateur à consacré aux quatre Sabbats qui succèdent la fête solennelle de la nouvelle lune : Le 7 ; 14 ; 21 et 28 de chaque mois lunaire. (Ez 46) Par la suppression de la nouvelle lune, jour de repos mensuel, solennité éternelle, Babylone a anéantit le repère du vrai Sabbat sanctifié et béni ;  Alors sa profanation irrémédiable est devenue involontaire. La Sanctification rendue impossible, fait place au capitalisme sauvage, au totalitarisme religieux et à la violence des radiations inhumaines.

     Samedi de Saturne le Moloch :  C'est le jour de l'histoire le plus chargé de crimes abominables. Les rois et gouverneurs utilisaient la fournaise et les sacrifices humains pour se faire craindre par leurs sujets. Leurs propres enfants étaient sélectionnés pour être carbonisés aux yeux du peuple. (Voir les sites qui définissent les Saturnales)

Le samedi du Moloch est le Sabbat: Un tel mensonge contre le Créateur transforme le trompeur à l’image des dominateurs babyloniens qui ont imposé cette contrefaçon au monde entier. La sainteté, la tolérance et la douceur de Jésus sont supplantées par l’agressivité   et  l’avidité propre aux conquérants babyloniens. Cette contrefaçon produit un disir d'accéder à l’aristocratie des princes fonctionnaires. « Ainsi arrive - t’il à tout homme avide de gain ; La cupidité cause la perte de ceux qui s’y livrent ». (Prov 1 : 10-19)

Si un ordre de lapidation existe dans la loi contre l’Israélite qui participerait à l’une de ces rites occultes ; (Deut 17 : 2-7) C’est parce qu’il n’y a pas d’offense plus grave que celle qui consiste à s’associer au spiritisme en offrant à Dieu un jour profane, affirmant que Dieu a béni et sanctifié une des sept « montagnes » de Babylone, ou une des sept têtes de la Bête monstrueuse. (Ap 17) Cette sentence est également promulguée contre la profanation du Saint Sabbat et de la nouvelle lune.

Si, par les fléaux de l’Apocalypse,  Babylone doit être exterminée avec les adorateurs adaptés à ses sept montagnes, les saturniens seront jugés plus sévèrement, ayant reçu plus de révélations que certains autres religieux. (Premiers Ecrits : 124)

Ainsi parle l’Eternel, ton rédempteur, le saint d’Israël : Moi l’Eternel ton Dieu, je t’instruis pour ton bien. Je te conduis sur la voie que tu dois suivre. Oh ! Si tu étais attentif à mes commandements ! Ton bien-être serait comme un fleuve, et ton bonheur comme les flots de la mer… Sortez de Babylone, fuyez du milieu des chaldéens ! Avec une voix d’allégresse, annoncez-le, publiez-le, faites le savoir jusqu’à l’extrémité de la terre, dites : l’Eternel a racheté Jacob. (Esa 48 :17- 22)

Les 144000 vainqueurs en Christ sont des prémices irrépréhensibles qui ont pratiqué et partagé équitablement les prémices ; (Lév 7 : 33-38) Se sont appliqués à la bienveillance par le sacrifice d’une droiture (10%) envers les nécessiteux ; Ont prouvé leur intégrité en sortant de Babylone et en se sanctifiant pour se prosterner devant l’eternel à chaque nouvelle lune et à chaque vrai sabbat, ici-bas et sur la nouvelle terre. (Ez 46 ; Esa 1 :27 ; 66)

Aucun être humain, croyant doué de raison ne devrait se laisser hypnotiser par des doctrines au point de profaner le saint Sabbat hebdomadaire sanctifié et béni et le repos mensuel,  fête solennelle de la nouvelle lune, car les menaces de la fin des temps concernent l’humanité, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer. (Soph 1) Pourtant, il y aura des vainqueurs en Christ. Celui qui vaincra sera revêtu de vêtements blancs ; Je n’effacerai point son nom du livre de vie et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. (Ap 3 : 1-6)

 

 

La radiation religieuse commentée par un opposant

 

   Notre principe théologique de radiation est simple : Comme toutes les institutions religieuses, la notre a sélectionné un ensemble de doctrines qui la distingue des autres. Dans les siècles où l’inquisition exterminait les protestants, le mot « excommunication » était en vigueur, mais, pour adoucir un peu la cruauté de cette initiative infernale, nos ainés ont choisi le mot « radiation », afin de continuer cette élimination satanique des indésirables. Celui, parmi les nôtres, qui se rend coupable d’un péché, d’une faute ou qui apporte une nouvelle lumière qui n’est pas incluse dans nos doctrines infaillibles, doit être radié ou licencié, ainsi que tous ceux qui évoluent avec lui dans l’interprétation du point controversé. Sans la justice du gouvernement, nous détruirions émotionnellement les radiés qui sortent du cadre lucratif que nos supérieurs hiérarchiques ont fondé. Hors des Saturnales qui constituent notre patrimoine, (le faux 7e jour de l’armée des cieux), nous jetterons les opposants.

 

Le mal imperceptible, l’iniquité dans la radiation ?   

 

    Si l’on tue un ours pour s’emparer de sa fourrure, à proposer aux industries du vêtement, la justice dira que c’est cruel pour l’espèce qui finira par disparaître en échange de quelques euros. De même, la radiation sans restitution a fait disparaître de grandes églises et a miné l’existence de beaucoup d’assemblées.

   Quand il y a un crime sans que le coupable soit découvert, les enquêteurs chargés de rechercher le vrai coupable, se posent cette question fondamentale : A qui profite le crime ? Le profit permet de retrouver le vrai criminel, retranché derrière la complexité de l’exécution du plan. Dans certains cas difficiles, (comme on le voit dans certains films), le commissaire envoie un subordonné chez plusieurs médiums pour interroger les démons, afin de trouver des pistes qui permettront à la justice de mettre la main sur le coupable profiteur. Souvent, c’est le notaire qui dévoile le butin acquis, et en remontant la rivière, ils arrivent à sa source.

  Dans les siècles où siégeait le tribunal de l’inquisition romaine, Les familles arrêtées, voyaient tous leurs biens livrés au pillage par : une population furieuse et avide de pillage, par le clergé insatiable et la police opportuniste du moyen âge; Chacun cherchait à profiter même d’une poule pour un repas. Le clergé emportait l’or et l’argent trouvé dans les maisons ; Ils disaient : Ces trésors sont pour notre très saint père le pape.

   Le profit ne serait pas un mal empesté s’il n’était réalisé au détriment du prochain persécuté. Jésus, sur terre a-t’il dépouillé quelqu’un en échange d’un miracle ou d’une prédication ? Combien en a-t-il excommunié ?

   Convaincre les chercheurs de vérité par la psychologie jusqu’à ce qu’ils vous donnent leurs ressources sous forme de générosités multiformes, après quoi vous les excommuniez sans restitution d’un centime, est-ce bien ?

  Lors d’un divorce, la justice attribue à chaque partenaire, 50% de l’évaluation des biens acquis pendant la vie conjugale. Mais combien de concubines, ayant tout investi sur le patrimoine commun, doivent plus tard, se retirer face aux menaces de l’homme devenu infidèle, menaçant et monstrueux, sans pouvoir rien emporter ?

   Pour la radiation d’un membre d’église, la justice universelle céleste attribuera un jour, aux initiateurs, la vengeance des générosités soutirées par endoctrinement, psychologie et lavage de cerveau. (Ez 18 et 34)

Comme les déchets que rejette l’usine après avoir broyé la canne à sucre pour extraire son jus, les radiés sont dépouillés et rejetés par des inquisiteurs impitoyables qui se font tantôt séducteurs, (prédicateurs charmants) tantôt juges suprêmes, approuvés par les méchants qui collaborent avec eux dans le même esprit d’exclusion.

Sans restitution, cette générosité totalisée au ciel, est définie par Dieu en ces termes : Sous toi, est une couche devers, et les vers sont ta couverture. (Esa 14 : 11) Après le jugement dernier, les acquisitions injustes des profiteurs seront des vers affamés, dévorant ces excommunicateurs impitoyables.

 

Notre mot d’ordre théologique secret

 

   En tant que théologiens, nous concevons la discipline ainsi : S’il a consacré sa vie professionnelle et ses ressources pour le développement de « notre église », nous garderons la totalité des finances versées sous forme de dîmes, offrandes, générosités, sacrifices, fonds de placement, fonds des missions etc… Car notre prospérité financière dépend de ce que nous avons reçu. Sans aucune restitution, ils seront dépouillés et livrés aux enfers comme les esclaves qui sont exécutés après la construction de la pyramide. Ce qui importe, ce n’est pas l’empoisonnement des éléphants, (radiation) mais c’est l’ivoire ; Nous les convaincrons de donner généreusement et nous garderont les ressources de tous les misérables radiés. Nous ne craignons pas le jugement dernier pour cette séquestration de la monnaie des pauvres… Pour notre « dieu » nous les dépouillerons.

 Dans la vénération de Saturne, nous avons la puissance en notre Christ pour dépouiller les mendiants.

 

Nous sommes gagnants en toute chose

 

    Nous avons tout à gagner, car en radiant les membres les plus généreux, à leur mort nous n’aurons pas de gerbe à offrir. Le service funèbre leur sera refusé dans notre « saint temple » qu’ils ont érigé au prix de grands sacrifices de temps et d’argent.    D’ailleurs, Dieu parle de notre œuvre par les écrits du prophète Ezéchiel 28 : 4-5 ; verset 18 : Par ta sagesse et par ton intelligence, tu t’es acquis des richesses, tu as amassé de l’or et de l’argent dans tes trésors ; Par ta grande sagesse et par ton commerce, tu as accru tes richessesPar la multitude de tes iniquités, par l’injustice de ton commerce, tu as profané tes sanctuaires Sortir gagnant de toute initiative est la devise de notre race conquise par le malin depuis l’Eden. Que l’enjeu se nomme Dieu, Jésus, le Saint-Esprit ou les saintes écritures, peu importe... Au jugement dernier nous saurons le bilan total.

Héritiers des inquisiteurs qui liquidaient les biens des hérétiques, notre grandeur ne sera que bassesse.

 

Repas homéopathique

 

   Les radiés ont reçu tout ce que nous pouvions donner : En plus de la prédication traditionnelle, ils avaient le repas homéopathique de la sainte cène ; Et si on y avait pensé on leur donnerait une cuillerée à café de jus de raisin et un petit comprimé de pain sans levain, car le vrai repas de Jésus deviendra un petit symbole peu cher qu’ils accepteront par endoctrinement. Notre église est l’une des plus riches de la planète pour notre « seigneur », accroupi dans les coffres forts, attendant le butin. Fermons les sorties et ouvrons les entrées.

 

Liberté religieuse inexistante

 

   Il faut que nos membres sachent que la liberté de penser par eux même et la liberté d’expression, hors de nos croyances, seront punies avec la sévérité de l’exclusion qui est tolérée par la justice du pays évangélisé. Chaque mot prononcé doit être pesé par nos comités en séances calomniatrices. Nous interdirons la libre circulation des dix livres du deuxième canon (Apocryphes), et quiconque s’y référera devra affronter la fureur des pasteurs et anciens. Nous aurons un comité à tous les niveaux pour examiner les pensées développées par ceux qui enseignent. Nous ne pouvons conquérir le monde et ses ressources sans nos doctrines infaillibles et le contrôle des esprits. Nos dogmes sont sacrés par les menaces d’exclusion qui veillent sur leur infaillibilité.

 

Nos croyances dogmatiques et l’Alliance

 

   Nous avons choisi dans le pentateuque, les dix commandements et le nouveau testament. S’il y a une loi des prémices et un partage des produits entre tous, selon les besoins de chacun, (Act 2 : 45) nous ne cautionnons pas une telle loi. S’il y a une droiture sous forme d’aumônes secrètes envers les nécessiteux, (Mat 6) nous ne reconnaissons pas cette générosité qui diminuerait nos rentrées d’argent, car c’est l’ensemble des dons qui constitue notre garantie salariale, l’avenir de nos enfants et la possibilité d’enrichir l’Amérique capitaliste.

 

Le vrai Sabbat et la nouvelle lune

 

   Si le Dieu de la création, a choisi son Sabbat, septième jour après la fête solennelle de sa nouvelle lune, fête mensuelle qui clôture son mois, (Ez 46), nous, nous choisissons pour l’astre babylonien, le samedi de l’armée des cieux, dédié particulièrement à Saturne, car Babylone nous offre une captivité prospère et féconde. Le monde des chercheurs acceptera plus facilement le confort des Saturnales comme sabbat, même si elles n’ont jamais été bénies et sanctifiées, ou mentionnées dans une Bible quelconque. Seront radiés tous ceux qui adorent Dieu le Sabbat béni et sanctifié de la création, et le jour de la nouvelle lune que détestent le dragon et nous.

 

L’année Biblique de 13 cycles lunaires

 

  Bien que l’année biblique 2013 commence le 12 mars, après la nouvelle lune, d’après le commandement de Dieu, (Ex 12 :1-2). Bien que ces lois existent avant Adam et Eve. (Gen 1 et 2), nous avons choisi l’année astrologique babylonienne, œuvre de la sorcellerie de Kusch qui commence après la naissance d’Apollon, en décembre (Ap 9 :11) et nous théologiens, adressons nos vœux à tous ceux qui adaptent leur culte à l’armée des cieux, comme l’a souligné Jérémie au chapitre 8 : 1-2. Si quelqu’un des nôtres s’adapte au Sabbat de la création, (Ez 46) qui se déplace sans cesse dans la semaine babylonienne, il sera radié sans restitution car il sort de l’armée des cieux et ne rendra plus son culte à Saturne, qui est l’étoile de la prospérité, et une tête non négligeable du monstre à sept têtes et dix cornes. (Ap 17) Les radiés sortirons du magma de Saturne.

 

La terreur entretenue, un frein

 

  Nous tiendrons une liste permanente des membres à excommunier chaque mois ou chaque trimestre, selon la quantité révélée par les différents comités. Nous pasteurs, serons tenus de rendre au moins une visite éventuelle aux pécheurs à exclure, après que sont nom soit porté sur notre liste rouge. Ainsi, tous nos membres restants seront tenus dans la crainte de l’exclusion et ne pourront s’exprimer librement sans risque. Nous, inquisiteurs de     Saturne honoreront les officiers de l’armée des cieux qui veillent sur l’exclusion des faillibles éclairés. (Soph 1)

Pour conquérir le monde, il nous faux des lois aussi fermes que celles de l’Islam qui exécute ceux des leurs qui se font chrétiens. Le paradis colonial, leurre commercialisé, sera pour les officiers radiateurs, les excommunicateurs et les inquisiteurs impitoyables qui ont vidé les églises du faux sabbat. (Samedi)

Si le bon Dieu s’exprime contre nous, notre assemblée souveraine sera autorisée à le radier lui et ses envoyés.

 

  Par la parabole des vignerons Jésus reconnait que les gardiens sont maîtres de la vigne du seigneur : Mat 21 : 33

Ainsi, nous trouvons l’accomplissement de cette Parole : Les méchants rendent le mal pour le bien.

 

La cupidité sera pourtant vaincue par les vrais adorateurs (2 Chr 30 et 31)

 

Ezéchias avait donné à l’assemblée, 1000 taureaux et 7000 brebis, (prémices et dîme sociale) tirés de ses troupeaux. (Ch : 3O : 24) Il organisa la distribution nationale à leurs frères grands et petits, aux mâles enregistrés, depuis l’âge de 3 ans et au dessus. A tous ceux qui servaient dans le temple ; (Appelés de nos jours : Diacres, diaconesses, prédicateurs laïques, colporteurs, missionnaires etc) A chacun un lot : produits et argent.

Les 144000 vainqueurs suivront la voie juste et droite de l’abnégation sans une sale cupidité. (Ap 21 :27)

 

 

 

 

 

Vrai adorateur en formation et faux adorateur 

 

 

 

     La Bible cite très peu de vrais adorateurs, mais beaucoup de religieux participent à différentes formes de services d’adoration. La Bible dit : Il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus ; Un petit reste sera sauvé : 8 lors du déluge ; 3 de Sodome et Gomorrhe ; 3 après la traversée du désert ; Une centaine avec Jésus ; 144000 après les temps de détresse qui précèdent la fin du monde. (Ap 14 : 1- 5)

 

 

 

     Le témoignage positif d’un sacrificateur nommé Zacharie et sa femme Elysabeth, est donné en ces termes : Tous deux étaient justes devant Dieu, observant d’une manière irréprochable tous les commandements et toutes les ordonnances du Seigneur. (Luc 1 : 5- 6) Ce couple n’était pas de simples croyants, mais pratiquait les lois de la Sainte Alliance en rapport avec leur devoir dans le judaïsme.

 

Sous la Nouvelle Alliance, plusieurs religions s’appliquent à neutraliser la Loi (le pentateuque) par des croyances. Le chercheur par conséquent, doit sonder par lui-même les écritures avec un mobile désintéressé, car la récompense éternelle n’est pas comparable avec tout l’argent sale que l’on peut acquérir par l’évangélisation au Nom de Jésus.

 

 

 

     Le faux adorateur : Nous déduisons qu’un faux adorateur, examiné par les autorités célestes,  n’est pas juste devant Dieu, et n’observe pas d’une manière irréprochable tous les commandements et toutes les ordonnances du seigneur. C’est un croyant endoctriné qui trompe Dieu et son prochain, car il tient à gagner et à tirer un maximum de profit en toute chose ; Il ne partage pas son pain avec celui qui a faim, peut être par cupidité. 2 P. 2

 

Comme l’Est est opposé à l’Ouest, la cupidité s’oppose à l’équité. Même Dieu peut être commercialisé.

 

 

 

   Jésus dit à la femme samaritaine : L’heure vient et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Jean 3 : 23

 

 

 

   Adorer Dieu en esprit et selon la vérité : L’esprit humain à la faculté de croire ce qui lui est enseigné, sans chercher à éprouver les messages par ce qui est écrit dans la Bible : Jésus dit : Le salut vient des juifs Jean 4 : 22.

 

 

 

   Ex : 1) Ainsi, plusieurs millions d’adeptes vont à un pèlerinage au moins une fois de leur vie, afin de satisfaire la demande des orateurs qui promettent le paradis à cette condition. Sont ’ils tous de vrais adorateurs ?

 

   2) Plusieurs millions vont se laver dans un fleuve, (le Gange) croyant que cette eau purifie de tout péché, et permet de mourir en paix avec Dieu… Convaincus de ce qu’ils ont reçu comme enseignement, plusieurs vieillards et parfois des malades vont se noyer pour accéder au « paradis » défini par des orateurs influents.

 

 

 

    Dans plus d’un millier de religions du christianisme, les croyances se contredisent, les doctrines s’opposent et tous les chrétiens d’un même groupe affirment qu’ils sont les seuls dans la vérité : Sauvés, justifiés, sanctifiés. Où est la vérité ? Par la prédication, l’enseignement et la publication des doctrines que leurs supérieurs décédés ont choisies, les promoteurs atteignent et dépassent leurs chiffres d’affaires.

 

  L’acquisition d’argent, des biens et des richesses par rapport à l’absence d’œuvres sociales, fait parti certainement de la honte éternelle, dont le bilan sera dévoilé au jugement dernier. Les prédicateurs, déjà salariés,  qui tirent et accumulent un profit égoïste de l’adoration, sont ‘il de vrais adorateurs ?

 

Des milliards d’anges et des juges célestes examinent le profit individuel et collectif des religions. (Dan 7 : 9-10)

 

 

 

Quand Israël a rompu l’Alliance par la vénération des idoles de l’armée des cieux, (Soleil, lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne ; Ce dernier étant le Moloch vénéré le samedi), Dieu est intervenu contre leur service d’adoration et les a avertis par le prophète Esaïe 1 : 13-15 : Cessez d’apporter de vaines offrandes ; J’ai en horreur, l’encens, les nouvelles lunes (repos mensuel), les Sabbats (repos hebdomadaire) et les assemblées ; Je ne puis voir le crime s’associer aux solennités.

 

 

 

 Voici les avertissements par le prophète Osée : Je ferai cesser toute sa joie, ses fêtes, ses nouvelles lunes, ses Sabbats et toutes ses solennités ? Osée 2 : 13. Israël avait 4 Sabbats, le, 7, 14, 21, 28e jour après la fête de la nouvelle lune, repos mensuel. N’ayant pas gardé sa dignité en s’abstenant de l’idolâtrie, Dieu leur a retiré ses solennités et les a livrés à la ruine nationale, à l’épée des babyloniens et à l’esclavage.

 

 

 

L’objectif de Dieu pour notre temps, former de vrais adorateurs à partir des grands pécheurs que nous sommes.Le Christ a réussi avec Jacob, Les apôtres, (onze sur douze), Saul de Tarse et beaucoup d’inconnus à travers les âges du christianisme.

 

 

 

Selon les écrits du prophète Osée, Le vrai adorateur est la fiancée de l’Agneau qui remplit les conditions exigées par le futur époux, avant que les anges passent pour apposer le sceau des fiançailles ; (Ap 7)  Ce jour  est inconnu, mais l’objectif fixé est celui-ci : Osée 2 : 21-22

 

Je serai ton fiancé pour toujours ; (Jésus introduira sa fiancée dans la Jérusalem pour 1000 ans ; Ap 20 : 5-6)

 

Je serai ton fiancé par la justice ; (La pratique des prémices confirme la justice ; Son partage équitable en faveur du peuple, comme lors de la sainte cène, constitue la justice et non une croyance. (2 Chr 31 : 11-16 )

 

La droiture ; (Le droit de l’étranger, l’orphelin et la veuve, disons : tous les affamés du peuple de Dieu, Ce droit constitue une dîme sociale, aumône secrète, par laquelle le vrai adorateur exerce sa libéralité ; Mat 6 : 1- 4).

 

La grâce, (La grâce est la prise en charge par l’Esprit Saint, afin de communiquer progressivement la nouvelle éducation qui conduit vers la perfection du caractère, jadis égoïste et mondain, mais renouvelé par l’influence de Jésus-Christ. La grâce présentée dans sa « gratuité » est un appât qui hypnotise et neutralise le progrès.

 

 Et la miséricorde ; ( La racine du mot est : aumône accordée aux misérables ; C’est également la vertu de celui qui pardonne, ne juge pas ses semblables et ne participe pas aux radiations criminelles sans restitution. Ce dernier ne calomnie pas et ne parle pas dans le but de nuire à son prochain. Il n’accuse personne.(Ps 24)

 

Je serai ton fiancé par la fidélité, (Par fidélité, schadrac, méschac et Abed-Négo refusèrent de se prosterner devant la statue de Saturne le Moloch, où les rois, un samedi de décembre carbonisaient leurs prisonniers, et les peuples offraient sur presque toute la terre, des millions de premier nés, jetés dans la fournaise, afin que les démons leur donnent la prospérité. En sortant d’Egypte, Israël n’a cessé de carboniser ses premiers nés. Ez 20 : 26, 31) Depuis, le samedi de Saturne est resté le jour où les sorciers réunis font venir Satan au milieu d’eux.

 

Et tu reconnaîtras l’Eternel. (Si vous m’aimez, gardez mes commandements, et moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité que le monde ne peut recevoir… Mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous et il sera en vous. Jean 14 ; 15- 21.

 

 

 

Un vrai adorateur deviendra : juste, droit, miséricordieux, fidèle, par sa grâce ; Il adorera Dieu chaque Sabbat luni-solaire et chaque nouvelle lune, repos mensuel : (2 Chr 2 : 4 ; 8 : 13 ; 31 : 3 ; Esd 3 : 5 ; Néh 10 : 33 ; Ez 46 ; Esa 66 : 22- 24 )

 

 

 

  Conclusion : Le vrai adorateur recevra des Bénédictions au centuple (excepté une sale monnaie qui est un passeport pour la géhenne) des persécutions et la vie éternelle ; Ceux qui incarnent les mauvais anges qui règnent dans le mensonge et le mépris des lois de la vie, le persécuteront, et il sera traité de fou, d’égaré, de possédé, de chrétien dangereux. Dans les pays où l’intolérance religieuse est autorisée par la loi, ils seront mis à mort. Le Christ qui est l’initiateur, (avec son Père) de la résurrection de tous les morts, déclare : « Soit fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai (après la résurrection des justes) la couronne de vie. (Ap 2 :10)

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog