Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Abner était pour  Isch-Boscheth un chef militaire de l’armée d’Israël.
Lors d’une guerre, il fuyait devant un soldat du nom d’Azaël,
Car ce dernier avait un grand frère nommé Joab le redoutable,
Guerrier devant lequel Abner ne souhaitait pas se rendre coupable.
Il y avait souvent confrontation entre les soldats de David Roi de Judas
Et ceux d’Isch-Boscheth régnant sur dix tribus depuis la division du territoire.
Pendant la poursuite, Abner dit à Azaël : « Tire à droite ou à gauche !
Evites- moi le malheur de t’abattre, car si je te perce de ma lance,
Comment lèverais-je le visage devant ton grand frère Joab »
?
Azaël persista, l’attaqua et fut tué lors de la confrontation.
Joab emporta le corps de son frère, mais prit une folle résolution.
Après plusieurs années, quand Abner visita David pour étendre sa royauté,
De retour, il fut amicalement invité par Joab, qui l’a lâchement assassiné.
Ainsi Joab vengea la mort d’Azaël, au grand désespoir du roi David,
Qui a déclaré : Que l’Eternel rende selon sa méchanceté à celui qui fait le mal. (2 Sam 3 :39)
Plus tard, Joab, sous le règne de Salomon fut exécuté comme un coupable général.
Si l’épée de la justice réciproque, ne suit pas de près celle de la lâcheté,
Jésus, le Grand Frère des victimes dit : je veille sur ma Parole pour l’exécuter. (Jér 1 :12)
Œil pour œil, dent pour dent, précepte qui indique le respect du prochain, (Ex 21 :23)
Sera bientôt exclusion pour exclusion, disette pour les promoteurs de la faim,
Discipline éternelle pour discipline sévère, radiation éternelle pour radiation,
Captivité éternelle pour captivité esclavagiste, miséricorde pour miséricorde,
Grâce éternelle pour grâce, bonté éternelle pour bonté, justice pour justice. (Ap 13: 9-10)
Si la justice de Christ n’est pas identique au plumage blanc d’un oiseau mort,
Elle ne couvrira pas l’exclusion de tous ceux qui nous reprochent nos torts. (Ap 16 : 4-7)
Le christianisme, propice à l’éducation où l’orateur s’exalte en juge suprême,
Atteint l’opposé de son rôle, quand ses adeptes votent et s’éliminent eux-mêmes.
Quand des religieux du passé revendiquaient l’exclusivité de la foi apostolique,
Des tribunaux, des bûchers, des formes de tortures les plus cruelles et maléfiques,
Se perpétuaient en Europe sous l’autorité de « saints » orateurs criminels.
Les monstres se réveillent dans l’esprit de celui qui juge et supplante l’Eternel ;
Les vampires se réjouissent de voir supprimer des noms, par autorité doctrinale.
Des hélicoptères en vol, on précipitait dans l’océan certains opposants de Saddam.
Quand j’ai cru renoncer à la violence de Babylone et la puissance des armes,
L’exaltation monstrueuse de la radiation s’est réveillée dans mon âme.
Elle se réveille à chaque jugement que je porte contre celui qui tombe,
Car le but de l’enfer est de neutraliser l’action restauratrice de la colombe.
Si la justice terrestre exige la présence du coupable malade pour un procès,
Le huis clos de l’exclusion est un comité où l’accusé noirci n’a pas accès. (Ps 94)
Le chemin qui semblait conduire vers le doux Sauveur né dans l’étable,
Débouche vers la mort, par la justice réciproque du vote contre un misérable.
    Quand les anges apposeront le sceau de Dieu sur le front des élus, (Ap 7 :1-4
Trouveront-ils en moi l’image d’un Joab vengeur ou celle de Christ qui a dit :
Vous jugez selon la chair et ses passions, moi, je ne juge personne. (Jean 8 : 15)
Ne jugez point les autres, afin que vous ne soyez point jugés ;
Car on vous jugera du jugement prononcé contre Christ dans sa créature.
Et l’on vous mesurera avec la mesure disciplinaire que vous infligez. (Mat 7 :1-5)
O homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable,
Car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges,
Tu fais ce qui est pire. Crois-tu pouvoir échapper au jugement de Dieu ? (Rom 2 :1-11)
Ne condamnez point et vous ne serez point condamnés. (Luc 6 :37)

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog