Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Un monarque possédant un vaste empire  non loin du désert,

Mangeait avec des centaines de courtisans gérant ses affaires.

Quand ses troupeaux se révélaient insuffisants pour la table,

Il prévoyait une nouvelle guerre contre un peuple vulnérable.

Son objectif, à part l’or, consistait à faire des prisonniers,

Lesquels vont creuser des fausses pour ramener des fauves piégés.

Après la dite guerre, les victimes vaincues sont appelées à choisir,

Entre une mort certaine dans une mare garnie de crocodiles,

Ou l’esclavage à vie, enchaînées par des gardes forestiers.

Ils ont deux repas, mais n’ont pas droit à la viande capturée.

Le pain rassis et le riz sans graisse ne pouvant les nourrir,

Plusieurs carencés se font liquider, préférant mourir…

Les courtisans de leur côté font souvent la fête et bonne chair.

Quand le nombre d’esclaves diminue dans ses vastes forets,

Le Roi prévoie une autre guerre pour les renouveler.

Ainsi, cinq fois le jour, il bénit dieu pour sa prospérité.

Les animaux domestiques de la cour sont gavés de viande.

Les courtisanes honorées sont obèses et extravagantes.

La maigreur des esclaves enchaînés est un spectacle futile,

Car la prospérité transforme l’être humain en crocodile.

Des prisonniers de guerre renonçaient à leur ration de pain,

Afin de fortifier les malades qui sont dans le même pétrin.

Dans la ville, les esclaves bénévoles fonctionnent sans salaire ;

N’ont pas droit aux revenus de leurs travaux utilitaires.

S’ils oeuvrent toute leur vie, jusqu’à la mort, ils ne recevront rien,

Mais ont droit aux discours éloquents et prières pour défunts.

Certaines institutions ont choisi cette forme de capitalisme.

Les non sélectionnés n’auront aucune part, selon leurs maximes.

Dieu dit : Autant les cieux sont élevés au dessus de la terre

Autant mes pensées sont élevées au dessus de vos pensées ! (1)

Allez travailler dans ma vigne, je vous donnerez un salaire ! (2)

Celui qui sème et celui qui moissonne reçoivent un salaire. (3)

Chaque peine mérite son salaire. Tu auras selon la convenance! (4)

Je suis venu afin que mes brebis soient dans l’abondance ! (5)

Celui qui s’occupe du troupeau, se nourrit du lait du troupeau. (6)

Celui qui plante une vigne, mange le fruit de sa vigne.

Nul ne fait le service militaire à ses propres frais. (7)

Les ministres du roi disent : Nous avons reçu des ordres immuables.

C’est Dieu qui nous donne l’avarice pour asservir ces misérables.

Après chaque expédition, nous rentrons avec des sacs d’argent pur.

Nos banques sont les plus prospères grâce à l’exploitation des impurs.

Nos esclaves bénévoles nous épargnent le coût des services.

Par leurs activités, nous avons tous un budget très propice.

Nos dieux nous donnent des richesses pour honorer notre nom.

Par le jeûne et la prière nous les associons à toutes nos acquisitions.

Les bâtisseurs de pyramide croient qu’ils iront vers la céleste cité,

Avec tout l’or et l’argent raflés aux faibles nations exterminées.

Des ministres qui parlent de justice, font des hommes leurs esclaves,

Amoncellent les ressources, prix de la souffrance des misérables.

Ils verront un jour que leur dieu porte une fourche à trois dents,

Le subtil Mammon qui plonge ses employés dans les tourments.

     Mais toi, Israël ! Prépare toi à la rencontre d’un autre Dieu…

Un seul bien que possèderont les heureux élus glorifiés :

L’habit en fin lin, dont les deux pièces sont la justice et l’équité. (8)

Le fin lin, éclatant et pure… Ce sont les œuvres justes des saints. (9)

 

(1) Es 55. 8-9   ;   (2) ; 4) Mt 20. 1-16   ;   (3) Jn 4. 36   ;   (5) Jn 10. 10   ;   (6; 7) 1 Co 9.7-9   ;

(8)  Ps 97. 1- 3   ;   (9) Ap 19. 8-9 - 3. 4-5 - Jb  29. 14

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog