Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le

Je crie vers mon Dieu : notre Père qui est dans les cieux
Puisque le séducteur intéressé est dans les célestes lieux,

Montre moi par ton Esprit les stratégies lucratives subtiles,

Que jamais je ne percevrais, sans un céleste guide.

Je demande que ton règne vienne dans mon intelligence,

Car j’ai en moi, six mille ans de dégénérescence,

Egoïsme, avidité financière, voracité insatiable, orgueil intégré.

Sans ton divin collyre, je serai comme le riche en enfer et Lazare (1)

Cependant, je désire, avec ton aide, accomplir ta volonté sur terre,

Comme tes serviteurs, les anges qui sillonnent l’atmosphère.

Selon la Loi ... Si un dixième de mon pain appartient à mon frère,

Comme aumône légale pour ceux qui sont dans la misère , (2)

Rends moi capable d’accomplir ce sacrifice d’amour,

Envers tous ceux, proche ou non, dont le destin joue de vilains tours.

Quand je mange, rappelle à ma conscience la Sainte Alliance,

Tes sentences de Deutéronome qui sont les lumières de l’intelligence :

Maudit soit quiconque porte atteinte au droit des indigents.

De l’étranger, l’orphelin et la veuve, le peuple dit: Amen! ... (3)

Maudit est celui qui déplace la borne de son prochain,

Et pour un sale butin, égare l’aveugle religieux sur le chemin.

Une partie de la bonne nouvelle que Christ a donnée aux affamés

Est le don de sa justice et sa droiture en faveur des dépouillés. (4)

Le plus grand honneur conféré aux croyants de la race humaine,

Est la pratique de la sainte loi de Moïse dans tous les domaines.

Une partie du grand amour demandé par Jésus à l’humanité

Est le partage légal et équitable des dons du Dieu d’équité.

C'est l'enseignement des emblèmes non homéopathiques de la Sainte Cène: Chacun reçoit un repas satisfaisant de pain et de vin.

Dans la Bible, le plus grand des péchés qualifié d’iniquité

Est le mépris du droit prescrit, l'acquisition d'argent par cupidité. (5)

Dans les religions, la plus grande abomination contre le Créateur

Est une violation lucrative consciente des lois du Médiateur.

Dans le monde, la plus grande méchanceté contre les misérables:

Le reniement de leur droit social, remplacé par des fables. (6)

Le banquier dit: Le plus grand des crimes religieux contre l’humanité

Est la séquestration systématique de toute libéralité religieuse.

C’est ici l’une des racines du mal universel :

Prendre la subside des pauvres croyants pour un profit personnel.

Si la justice et la droiture ne pénètre pas la gestion des centimes,

La folie des soldes gravée sur l'âme en fera de nombreuses victimes.

Seigneur, pardon! Incapable de faire le bien, j’implore l’aide divine,

Pour ma nature égoïste, envoûtée par le capitalisme bancaire,

Mais appelée par Dieu à être purifiée, blanchie, épurée. (7)

Fais de moi Seigneur, un tison arraché du feu des acquisitions !

Un élu instruit, pratiquant les lois de la Sainte Alliance.

Un des prémices du Christ qui collabore avec les anges,
Pratiquant la bienfaisance dans un monde sans remords,

Adeptes du solaires, Héritier de «Jéroboam» fabriquant de veaux d’or… Profanant les jours sacrés, les Sabbats et les fêtes lunaires.

Dans ma gestion, garde-moi de la folie de me croire propriétaire,

En accumulant, comme font les riches le peu de biens que je gère.

Si la bienveillance et la justice sont les premiers fruits de l’Alliance,

Donne-moi ce respect et cette pratique dans la gestion de mes finances.

Seigneur redoutable! Refaçonne mon âme par l’exercice de l’équité,

Et guéris-moi des astuces lucratives et doctrines de la cupidité.

« Quiconque donnera seulement un verre d’eau froide

A  l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple,

Je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense ». (8)

 

(1) Ap 3. 14-22   ;   (2) Hé 13. 16   ;   (3) Dt  27. 19   ;   (4) Es  42. 21-25   ;   (5) Mt  25. 41-46   ;   (6) Mt 23. 14   ;   (7) Dn. 12.10   ;   (8)  Mt. 10. 42

Commenter cet article

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog