Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

REFORME ??? Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

Publié le
Publié dans : #Page accueil

Préparation spéciale
pour
 le retour de Jésus

Pensées spirituelles

sous forme de vers libres

Les réflexions en rapport avec la pensée religieuse,
la conscience, et la gestion.

La réforme  par la justice et la droiture.

  Les réflexions d'un retraité de la FEDERATION ADVENTISTE de Martinique

    

Auteur :  Adolphe CESAIRE

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Table des matières

 

  1. Dieu achèvera l’oeuvre commencée en nous. (Ap. 14. 1-5)
  2. J’ai un rôle à jouer pour Dieu. (Pr. 16. 4)
  3. Que feras-tu quand viendra la fin ? (Ap. 6. 12-17)
  4. Il y aura des confessions sincères, mais trop tardives. (Ap. 20. 7-15)
  5. Un païen sauvé ! Une nation religieuse condamnée ! (Ac. 10)
  6. La justice répulsive aux neurones détraqués depuis l’Eden. (Es. 1)
  7. Deux puissances s’affrontent : Douze contre un. (Mt. 10)
  8. Une nouvelle naissance produite en fin de carrière.  (Jn 3)
  9. Le fleuve qui sème la mort et le torrent qui sort du temple. (Ez. 47. 1-12)
  10. Les pas de Jésus indiquent une gestion contre la famine. (Pr. 8.20)
  11. La loi déclare, consacré ce qui est dévoué par interdit. (Jos. 7)
  12. L’esclavage, produit du désir d’acquisition. (Jc 5. 1-6)
  13. Les liasses modifient la nature humaine. (Jr. 5. 26-31)
  14. Après expertise, Noé est déclaré intègre, juste et droit. (Gn. 6. 8-22)
  15. Sortez de Babylone, mon peuple! (Ap. 18)
  16. Prière et confession d’un disciple qui cherche la justice. (Jb. 24)
  17. Job, durement éprouvé mais vêtu. (Jb 29. 14)
  18. Les risques de la prospérité hors de l’Alliance. (Jr. 6.13-19)
  19. Nicodème et la conscience religieuse. (Jn 3)
  20. Il fera paître les nations avec une verge de fer. (Ap. 12. 5)
  21. Des délibérations que l’Agneau et ses élus devront vaincre. (Ap. 12. 7-18)
  22. L’anniversaire de la mort du Roi d’Israël. (Ps. 22. 13-17)
  23. La passion modifie parfois les émotions. (2 S. 13)
  24. Des tornades commémorent la fin des sauvages. (Ga. 6.7)
  25. Le précieux fardeau des acquéreurs deviendra plus tard pesant. (Ez. 28.4-6)
  26. L’arme la plus puissante de l’univers. (Ez. 28.15)
  27. Malheur à la terre et à la mer! (Ap. 12.12)
  28. Celui qui commence par l’épée finira par l’épée. (Mt. 26.52)
  29. La louange lucrative passée au scanner céleste. (Ez. 8)
  30. La mort des braves laïcs .(Ez. 34. 1-10)
  31. Un comité d’exclusion jette un mort par dessus bord .(Mt. 28. 21-35)
  32. Une tumeur dévore les protéines du corps. (Ac. 26. 29)
  33. Sortez de la compétition. (Ap. 12. 7-12)
  34. Rafler tout sur terre avant de se présenter devant Dieu. (Ez. 28)
  35. Bientôt, Dieu nous placera sur sa balance.  (Dn. 5.25-28)
  36. Une fête babylonienne. (Es. 66. 15-17)
  37. Le cauchemar de la deuxième résurrection. (Ap. 20)
  38. Le futur rapport judiciaire du coffre fort. (Jude 14- 19)
  39. Tout disciple accompli sera comme son maître (Luc 6:40; Rom 8)
  40. Toute iniquité ferme la bouche  (Ps. 107 : 42, Job 5 : 16)
  41. Des pièces à conviction fixent la destinée. (1 Tim. 6 : 9-10)
  42. Des hommes et des singes  dans un même piège (Ez ; 28 : 1-5)
  43. Je cherche Dieu parmi les dieux (Ez 28 : 1-10)
  44. Dieu verse secrètement des torrents de larmes (Jér 13 :15-17)
  45. Le crime antisocial révélé par le tribunal de la révolution (Mat 25 : 31-46)
  46. Les raisins de la prospérité peuvent avoir un goût de sang (1 ROIS 21)
  47. Le réveil de la conscience à l’église de Laodicée (Ap 3. 14 -22)
  48. Telle voie paraît droite à l’homme  (Prov 14 :12)
  49. La terre fut éclairée de sa gloire (Ap 18)    
  50. Quatre jeunes prisonniers prennent une vitale résolution (Dan 1)
  51. Lamentations après les 1000 ans et exhortations apocryphes  (Ap 20 )
  52. Ma prière contre mes trois infirmités (R 6 : 13 ; 8 : 10)
  53. La deuxième résurrection, une éventualité redoutable (Ap 20)
  54. Le Saint Esprit convaincra les associés  ... (Nb 5. 5-8)
  55. La drogue visible et invisible (2 pierre 2 )
  56. L'abolition future de l'esclavage au  "Nom de Jésus" (Soph 3 : 12 - 13)
  57. Le créateur, craint-il le sacerdoce royal ? (1 Samuel )
  58. L'église du reste annoncée par les prophètes  (Mat 20 ; Soph 3 : 13)
  59. Songes et visions  (Actes 2 : 17)
  60. Songe
  61. Vision
  62. Suis-je maître de mon destin ? (Exode 1 et 14)
  63. Un dialogue qui révèle la sagesse d'en haut (2 Pierre 2)
  64. Les pièges terrestre qui étaient, 1000 ans plus tôt, destinés aux orateurs (Apoc 20) 
  65. La lumière et les ténèbres (Luc 11 : 41)
  66. Les formules négatives du "collyre" de laodicée  
  67. L'éducation Babylonienne opposée à la justice de christ (Apoc 18)
  68. Bientôt le jugement, œil pour œil, dent pour dent (2 Sam 2 à 4)
  69. La Révolte contre Moïse, hier et aujourd’hui (Nombre 16)
  70. La justice de Christ et la démarche de réconciliation (2 Sam 21)
  71. Un des vins de la fureur de l’impudicité de Babylone (Apoc 18:3)
  72. De la servitude à la délivrance (Deut 24 : 14-15)
  73. Réforme et réveil pour laodicée (Philippiens 1 : 6)
  74. Un seul est législateur et juge (Jacq 4 : 12)
  75. Des tentatives divines (Mat 23 : 37)
  76. Tu peux produire un second long métrage éternel (Ap 3 :4-5)
  77. Identification des dieux (1 Roi 20)
  78. Le favoritisme, un filet imperceptible (1 Sam 2-3)
  79. La justice de Christ et le bilan ( Siracide 13 : 19)
  80. Chrétiens sans pitié (2 Samuel 12)
  81. L’audace d’un ressuscité (Ap 20 :5-10)
  82. Sortir du capitalisme trompeur
  83. Les livres apocryphes et le protestantisme (Zach 14 : 12)
  84. Tobit se distingue de plusieurs millions de religieux cupides. (Bible TOB)
  85. Interprétation biblique de la gestion en rapport avec la justice et la droiture
  86. Exaucements extraordinaires de prières collectives.
  87. Un prophète voyant qui ne voyait pas l’essentiel (Nombre 22)
  88. Un examen blanc qui prouve la nécessité d’une réforme chrétienne (Jér 5 )
  89. La dernière prière (Jér 25 : 15-38)
  90. Un sacrifice nécessaire (Héb 9 :13-14)
  91. Des gémissements qui envahissent le ciel (2 Pier 2)
  92. Vu d'en haut  (Esaïe 55 : 8-9)
  93. Un jury de dix mille millions d’examinateurs (Dan 7 :9-10)
  94. Pas de droiture sociale en enfer  (Eph 3 : 9-10)
  95. Le mépris du taximètre au « Nom de Jésus » 
  96. Un voyage interplanétaire nous est proposé (2 Rois 1-2)
  97. La justice et l’équité  ( Ps 89 :15)
  98. Le redoutable cri de minuit (Mat 25 : 1-13)
  99. Une pédagogie céleste accessible
  100. Craindre Dieu et le jugement (Ap 14: 6-20)
  101.  Le vrai et les faux Sabbats ( Ap 13 : 8 ) 
  102. Le vendredi "saint" et la réforme ( Ap 17 )
  103. Les offensives babyloniennes ( Ap 18 : 3 ) 
  104. Le calendrier biblique ( Es 58 : 12-13 )
  105. Réforme face aux lois du temps en ruine (Esaïe 58 : 12-14)
  106. Quelques conséquences d’un mauvais choix (Ap 18)
  107. La persécution ! héritage naturelle des vainqueurs ( Ap 12 : 17 )
  108. Invitation  adressée aux prédicateurs appelés « Marchands » ( Ap 18 : 4 )
  109. La nouvelle lune, un commandement de Dieu (Ez 46)
  110. La Loi divine, semblable à celle des vases communicants (Ps 97: 2)
  111. Dialogue fictif entre « Abnégation » et « Cupidité » (Ap 12: 7-12)
  112. L'orientation après la résurrection (Ap 21: 1-8)
  113. L’accomplissement d’un rêve (Mat 9: 36)
  114. Pardonnez vous les uns les autres  " Voir la video "
  115. Confessions à répétitions éternelles sans aucun effet   (Ez 31- 32)
  116. Les COMMANDEMENTS et un commentaire pour la réforme (Ex 20)
  117. La révolte définie par H. White et une révision des lois (Prov 22: 20- 23)
  118. Radiation et restitution (Ez 33: 14- 15)
  119. Tous contre le calendrier lunaire (Ap 13, 14 , 16 et 17)
  120. L’adoration du vrai Dieu, invitation qui sera adressée au monde entier  (Ap 14 et 18)
  121. Se classer avant les fléaux apocalyptiques (Ap 18: 4- 8)
  122. La radiation religieuse commentée par un opposant (Jac 5: 1- 6)
  123. Vrai adorateur en formation et faux adorateur (Jac 2: 1- 7)
  124. Les 50 mensonges de Babylone à vaincre individuellement par les lois du temps (Ap 18)
  125. Schadrac, Méschac et Abed-Négo, face à un des sept dieux de Babylone (Daniel 3) 
  126. Radiation familiale et carbonisation des premiers nés (Deut 12: 31)
  127. Sortez de Babylone (Ap 18)
  128. Tu ne choisiras pas un destin dans les flammes éternelles ! (Jude 11)
  129. Compte rendu de radiation  (Ps 94)
  130. La restitution et le destin du marchand (2 Pier 2: 14)
  131. Conquête stratégique (2 Pier 2)
  132. L’iniquité, mystère à découvrir avant la fin du monde (Deut 25: 13- 16)
  133. Etude biblique sur le vrai Sabbat (Ez 46 ; Ap 12: 1) 
  134. Prière : Le Notre Père (En d’autres termes) (Mat 6: 9- 13)
  135. Que ton règne vienne (Luc 19 : 12)
  136. Y a-t-il un trophée qui se révèle  terrifiant pour l’âme du mort ? (Ap 3: 17)
  137. Dialogue fictif dans la géhenne (Ezecjel 32 : 21- 32 ;  Esaïe 14 : 9- 23 ; Luc 16 : 19- 31) ;
  138. Le vin de Babylone dans la Bible
  139. Chant et adaptation pour une proposition de réforme
  140. L’Adoration luni-solaire
  141. Mot de passe chrétien pour entrer en enfer : NAGBAS!
  142. Conclusion (Ap 3: 14- 22)
 

Voir les commentaires

Publié le

Dans un chemin désertique, deux inconnus font route ensemble dans la nuit ; Par le dialogue ils brisent le silence. L’un dit : Quel est votre nom ? Le mien est abnégation …
L’autre répond :

 
• Mon premier nom est Cupidité ; Mon second : Egoïsme, et mon troisième Voracité et j’ai plusieurs autres surnoms désagréables à entendre. (1 Tim 6 : 7-16 ; 2 Pier 2 ; Jac 5 : 1-6)

 
• Abnégation : Où travaillez-vous ?
 Cupidité : Je m’active 24heures  sur 24, sur la planète terre, particulièrement dans les neurones des humains. Nul n’échappe à mon influence bénie. Mon produit est appelé « bénédiction et prospérité » ;  Vœux que les habitants de la terre échangent à chaque fête de nouvel an. Toutes les guerres ont lieu par la motivation que j’inspire. (Rom 2 : 18-32)
 Abnégation : Où avez-vous accompli vos plus grands exploits ?
• Cupidité : Grâce à mon intervention auprès des rois, plusieurs ont convoqué leur puissances militaires, et les ont envoyés massacrer des nations afin de voler leurs possessions : argent, or, métaux, troupeaux, volailles, produits du sol etc. Les non violents des peuples qui n’ont pas été tués ont été enchaînés pour l’esclavage à vie. Par moi s’accomplissent des génocides, ce qui rapporte gros à mes collaborateurs. Notre principe est simple. Nous devenons propriétaire du pays colonisé en tuant les occupants sans armes. Nous trouvons parfois des miettes d’or, des pièces d’argent, tout ce que l’on peut emporter. J’inspire également un conjoint à dépouiller l’autre, un enfant pour dépouiller ses parents, un héritier pour s’emparer de l’héritage familial, un marchand trompeur qui réussit avec un produit défectueux etc.
 Abnégation : Vous ne pouvez pas prétendre avoir vaincu le Christ et ses apôtres ?
 Cupidité : Je n’ai pas eu l’occasion de les atteindre parce qu’ils ne manipulaient pas d’argent, ils ont opté pour l’équité dans le partage, mais celui qui avait la gestion des finances, je l’ai eu, Judas mon chouchou… Je l’ai fait aimer l’argent passionnément, même au point de vendre son Maître ; Et pourtant, il n’a pas fait pire que ceux qui vendent des CD religieux, des prédications, des livres saints, de la musique religieuse, des films etc. Je les fais réussir  par cupidité à vendre le bon Dieu …  Leurs chiffres d’affaires étonnent les anges du ciel ; Les dossiers du jugement se chargent de noter les conséquences de ces crimes contre le Très Haut commercialisé, profané sur terre.
• Abnégation : Pouvez-vous prétendre que le christianisme mondial tombe en votre pouvoir ?
• Cupidité : Oui, plus facilement encore, je triomphe en eux à leur insu. Séduits, ils disent : « Je suis sauvé ! Je suis sauvé ».
• Abnégation : J’aimerais bien savoir Comment vous  procédez ?
• Cupidité : C’est simple ; J’utilise les ordonnances que le ciel leur propose ; Exemple :
• a) - Le droit du Créateur propriétaire est 10% de Prémices pour un repas national, accordé gratuitement, lors des fêtes, des nouvelles lunes (Mensuelles) et des Sabbats lunaires ; (2 Chr 31) C’est ce que Dieu appelle « justice » … Moi, Cupidité, je leur propose l’enseignement, la perception et l’épargne des dons.  Par ce moyen les bergers deviennent riches, les banques se développent, les institutions prospèrent et les constructions « gratte ciel» se multiplient pour attester ma victoire.  Cette prospérité est mon œuvre immortelle en eux. Ex : Les pyramides témoignent éloquemment contre les Pharaons esclavagistes. Les prémices étant une offrande très sainte, tous ceux qui s’en emparent sont comme ceux qui paieraient un voyage pour aller vivre sur le soleil.
• b) - Si le droit des affamés : L’étranger, l’orphelin et la veuve est une aumône secrète de 10%, ce que le ciel appelle une dîme destinée à porter secours aux démunis,  je les enseigne aux comités, comment mettre cette dîme en épargne bancaire. Une fois scellés dans mes coffres forts, les affamés ne recevront pas un verre d’eau contre la soif, ni un pain contre la faim, celui qui roule pour Jésus n’aura pas un litre de carburant ; Ainsi, j’anéantis l’intégrité, la justice et la droiture par l’épargne ; Aucune restitution n’est possible après cette œuvre stratégique car le chiffre d’affaire, jusqu’aux centimes, est transféré au ciel. Après le jugement dernier,  l’enfer ne sera pas dévorant pour le diable seulement et ses anges, il faut que les cupides de la terre qui sont  mes parents, y participent et soient carbonisés au même titre ; (Ap 20 : 7-15)
• c) -  Quand le ciel dit que le salut est gratuit,  je fais comprendre à la race humaine, par les religions, qu’ils n’ont pas de préceptes à observer dans leur gestion, et qu’ils devront attendre le don du vêtement blanc comme des enfants attendent les cadeaux du père Noël.  Ainsi, par cette persuasion,  ils deviennent cupides s’ils ne l’étaient pas avant l’endoctrinement ;  (Mat 23 : 15)
• d) - Quant au droit des travailleurs à un juste salaire ! Je propose, hors de l’esclavage antique, une activité de bénévolat ; L’adhérant qui fait 1000 heures « pour Jésus » ne recevra rien, et ceux qui font 100 000 heures « pour Jésus » ne recevront rien ; Alors ils deviendront malhonnêtes et faillibles par obligation vitale, prostituées par nécessités impératives,  mais les patrons et les bergers esclavagistes auront un butin qui se dresse comme une pyramide  hantée ; Désolé pour les esclavagistes qui sont mes proches parents, tous voraces, pervertissant même les ordonnances sacrées pour de l’argent. De même que Samson envouté succombait à la vue de la prostituée Dalila, demi-nue, beaucoup de chefs religieux succombent en présence des pièces de monnaie ; Je les gagne tous ; Et leur propose des règlements conformes à l’avidité.
• e) – Afin de piéger la collectivité religieuse, je pousse les petits enfants à la générosité systématique en faveur des territoires en famine ; Les pièces qui disparaissent pendant le transfert, qualifient les gestionnaires, en collectivité d’arnaqueurs de Jésus ; La petite offrande enfantine séquestrée détruit : L’intégrité, la justice, la droiture, la sainteté, l’honnêteté et la pureté du cœur. Là encore, je les gagne et ils partageront mon destin déjà fixé pour l’éternité.
• f) Lorsqu'une collectivité fait l'acquisition d'un bien tels que terrain ou temple, je vais trouver les ministres de la prière et je leur dit pendant le jeùne : Disposez-vous à prendre ces valeurs, car au nom de notre " jésus" tout est possible. Il ne faut pas que la collectivité locale garde ces acquisitions, car nous aurons besoin de recueillir tout argent collecté. Cette acquisition abusive sera pour eux, à leur insu, un témoignage impérissable de leur avidité, qui se définit sur les livres du ciel par des chiffres aussi longs que l'arc en ciel, allant jusqu'aux centimes, gravés en couleur de sang mort sur les dossiers du jugement dernier. Là encore je les gagne avec diplomatie stratégique. Par ces monuments séquestrés et leurs chiffres d'affaires , ils sont scellés dans notre hiérarchie à toujours et à perpétuité.

g) – Je persuade les prédicateurs, et ils  deviennent propriétaires de toutes sommes collectées pour la cause religieuse ; Ainsi, comme les clous s’attachent à l’aimant, je gagne les prédicateurs qui s’intègrent dans ma famille « Les "Cupidargent"  ; Un de nos fils chéri s’appelait Balaam.


• Abnégation : Saint Jean a dit qu’avant la fin du monde, le Créateur mettra fin à votre profession,  dans l’église triomphante, laquelle adorera selon le calendrier luni-solaire, et atteindra l’abnégation des apôtres, est-ce vrai ? (Ap 12 : 1 ; et 18)
• Cupidité : Je pense qu’il ne le pourra pas, car la prospérité modifie la perception des pensées, au point que nous acquérons la même image que les aristocrates conquérants qui sont adversaires de Dieu ; Et de plus, ils ne pourront jamais se séparer de leurs privilèges ; Judas ne pouvait se séparer de son butin sans faire l'acte.  Et de plus, je les inspire, comment passer sous silence la connaissance des ordonnances sacrées ; Ainsi, la majorité religieuse de la planète devient égoïste par  ignorance et endoctrinement trompeur ;  Les avions transportent les ressources des mendiants vers Babylone et les anges de Dieu comptabilisent la bassesse des opérations. Là encore, je suis vainqueur, je les gagne, ces profiteurs sans scrupule.
 
• Moi abnégation, nous allons nous séparer …  Je vous déteste ; Vous êtes le moteur d’un monde infernal, où toutes formes de souffrance sont imposées et profitent aux monstres inhumains qui adorent la monnaie. je choisi de préférence de vous combattre par la justice et la générosité légale ; Avec Christ, j’y parviendrai !


Après notre entretien, voila mon constat : Je trouve que vous faites preuve de très peu d’intelligence : Je m’explique : Si, dès le commencement de votre règne « cupidité », vous avez vu revivre au ciel, vos victimes massacrées, tous les martyrs, les bébés tués, les persécutés de la terre, tous honorés par le bonheur réservé aux âmes justes ou victimes du mal ; Et si vous avez regardé la puissance de la résurrection manifestée contre vous quand Christ a ressuscité tous les justes, qui, après sont allés plaider au ciel contre vous ; Si vous hâtez leur entrée au paradis en les massacrant ; Si vous avez vu ce tribunal universel où les mauvais anges et les hommes méchants auront a comparaître ; Si vous avez connu la vallée de soufre et des flammes éternelles, semblable au soleil, où vous serez tourmenté, calciné, vivant dans une éternelle souffrance en présence du Créateur qui vous châtiera pour vos crimes, pourquoi persévérer-vous dans le mal tel que : L’acquisition des biens d’autrui ; La profanation des choses saintes ; La persécution contre les justes ; Le capitalisme ;  L’exploitation de l’homme par l’homme ; La corruption des meurs ; La séduction doctrinale etc. En augmentant l’acquisition abominable des biens d’autrui et les crimes, vous augmentez la révolte et en conséquence la sévérité du châtiment éternel dans le feu et le soufre ! La forme et la durée du châtiment sont terrifiantes … Indéfinissables … CupiditéOù est votre intelligence ? Face à la justice divine, le mal se comptabilise et se paye avec la plus grande sévérité. Quand vous donnez la mort, Dieu se réjouit de recevoir l’âme afin de la combler de bonheur, et par amour pour la justice  Dieu se réjouit de voir les flammes d’un feu atomique, prêtes à dévorer les meurtriers immortalisés. (Prov 1 : 20-33 ;  Ap 20 ; Esa 66 : 22-24) Quand vous trompez autrui, le chiffre du profit, en ce jour, se transformera en combustible pour vous carboniser après le grand jour du jugement … Arrêtez d’amplifier votre culpabilité et votre châtiment !
 
• Moi Cupidité, Je tremble devant mon destin, mais je ne change pas d’objectif, pas de faiblesse,  pas de réforme.  je vous avertis, homme religieux, que ce ne sera pas facile pour vous de me quitter, car …
Si vous savez chanter pour Jésus, je vous ferai gagner beaucoup d’argent par votre don ; (Jude 11)
Si vous savez prêcher pour Jésus, je remplirai la sébile après vos discours ; C’est là le piège subtil qui se fermera sur vous … (2 Pier 2)
Si vous êtes marchand de l’évangile, je vous ferai vendre le bon Dieu et les siens ; Son Nom et ses ordonnances vous donneront du profit ; (Ap 18)
Si vous jouez aux jeux et pratiquez les compétitions sportives,  je vous ferai croître en orgueil et gagner de l’argent sale de chez nous ; (Ap 3 : 17)
Si vous êtes écrivain religieux, je faciliterai la vente de vos produits sur le marché ; Ce sera de plus un don sacré commercialisé ; (2 Tim 3)
Si vous aimez les voitures couteuses,  je vous en donnerai par le trop plein de la collecte séquestrée ; (Ap 18 : 7)

Si vous vous croyez saint comme Paul, je vous donnerez de l'argent à transférer et la pièce manquante fera de vous un escroc, égoïste, ami de l'argent, fanfaron, hautain, blasphémateur, rebelle à la loi divine ;  Et cela, aux yeux des anges saints de l'univers ; (2 Tim 3: 1-5)
Pour faciliter vos transactions je vous mettrai une puce avec ses ondes sous la peau ; Si vous refusez, je vous laisserai mourir de faim, de soif, de froid, car vous ne pourrez ni acheter ni vendre ; (Ap 13 : 11-18)
 
• Abnégation : Après la deuxième résurrection, dans la honte éternelle, vous présenterez à l’univers votre famille avec leurs nouveaux noms de coupables : Cupidprofit, Cupidor, Cupidargent, Cupidoctrine, Cupidîme, Cupidiplomate, Cupidcollecteur, Cupidiplologien,  Cupidissexe,  Cupidluxe, Cupidmonnaie, Cupidissous, Cupidliasse, Cupidmensonge, Cupidestrade, Cupidbouffe, Cupidicateur,  Cupidacquisition, Cupidsébile et cupidbabylone etc, etc.
 
Réveil de la conscience, après la seconde résurrection : Ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition, car l’amour de l’argent est la racine de tous les maux ; Quelques uns en étant possédés, se sont égarés loin de la foi et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments … (1 Tim 6 :7-16)
 
Le Christ vainqueur avec ses élus « Abnégation »
Ils l’ont vaincu par le sang de l’Agneau et par la Parole de leur témoignage. Ap 12 : 7-12 ;
Ils combattront contre l’Agneau, et l’Agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, et les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi. Ap 17 : 14

 

 

Chant des vainqueurs

 

 


Vous bondirez de joie ; (Adaptation à l’église triomphante Ap. 12 :1)

Vous bondirez de joie, vous marcherez en paix,

Montagnes et collines éclatez de joie,

Et la nature en fête, et tous les arbres des champs,

Battront,  battront des mains.

Refrain

Les arbres des champs battront des mains, (ter)

Car Dieu nous conduira.


2 -   L’église est libérée,   son soleil a brillé,

    La lune sous ses pieds,   son  calendrier, (Ap 12: 1)

Proclame la liberté,   pour les cohéritiers,

Vainqueurs glorifiés ;

 

Et tous les arbres des champs battront des mains ; ( ter)


3-   Assonia 7e jour  après la nouvelle lune,

Ebla le 14e jour d’adoration,

Bénaces le 21,     Erae 28e jour

La nouvelle lune, fête éternelle.


4-     La justice a parlé,  les prémices partagées,

Les âmes affamées se sont régalées,

Les infirmes ont crié  les malades ont chanté ;

Tous ont battu des mains ;


5-     La droiture révélée,   pure générosité,

L’orphelin et la veuve sont alimentés,

La dîme est distribuée, la faim éliminée,

Par Christ ressuscité.


6-   L’intégrité au front, nous marchons vers Sion ;

Jésus-Christ nous conduit vers la perfection ;

La foi triomphera de la malversation,

Par le sang de rédemption …


7-   Babylone est tombée, Saturne est renversé,

Sortez enfants de Dieu de l’armée des cieux ;

Fuyez l’iniquité,  profit mystérieux,

La victoire nous vient des cieux.


8-  Ils combattront l’Agneau, mais l’Agneau les vaincra,

La puce avec ses ondes les détruira,

Et la planète brisée par les astéroïdes,

Vengera l’Eternel ;

 Et tous les arbres des champs battront des mains

 

 

 

 

(2)

Entendez tous l’appel ; (Adaptation à l’église triomphante Ap 12 :1)

 

Entendez tous l’appel, adorez l’Eternel,

Vous familles de la terre, célébrez ce que Dieu a fait.

Vaste et grand est l’amour, envoyé du haut des cieux,

Le Fils de Dieu pour nous est mort, ressuscité, il vit encore.

 

Dites le fort,   encore plus fort,   annoncez  ce que Dieu a fait ;

Dites-le fort,    louez son Nom,    que la terre se réjouisse,

Car le Seigneur Règne ...

 

  1.      Son église se réveille,  habillée du Soleil ;

Et la lune,   sous ses pieds,   son divin    calendrier.

L’esprit  d’abnégation  des apôtres    de Sion,

Règnera   sur les siens,   à la gloire    du Dieu très Saint.

 

Refrain …

 

(2)     Le soleil   fixe le jour,   son rôle dure    à toujours,

Nouvelle lune,  fin du mois,  le repos    du Roi des rois.

Sabbat lunaire,  7e jour,   vrai don du   Dieu d’amour,

Un Asonia,  deux Ebla,  trois bénaces    et quatre Erae ;

 

(3)     Sabbat et    nouvelle lune   supérieurs    à la fortune,

Lunaison,   adoration,    puissances de    libération.

Fêtes mensuelles   éternelles    pour la foi    perpétuelle ;

Le Fils de Dieu    nous a conviés    au festin    des cohéritiers.

 

(4)     Babylone est tombée,    son substitut    a trébuché ;

Fuyons tous   l’armée des cieux,   ses sept têtes   sont pour le feu ;

Saturne nous a leurrés,   mais Christ    va le briser ;

Sa richesse   l’enchaînera,   pour toujours,  elle le détruira.

 

(5)     La justice    des prémices,    vainqueur par   le sacrifice,

Gardera      les fidèles,    détruira   les âmes rebelles.

La droiture    équitable    récompense    l’âme affable.

Quand la trompette     retentira    la vérité    triomphera.

 

(6)     Une couronne   est promise,   et plus tard,    la terre promise,

A tous ceux qui vaincront,    sortant de     la rébellion ;

Le Fils de Dieu    triomphera,    pour toujours,    il règnera.

Allégresse   et bonheur,    heureux celui      qui est vainqueur.

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le

 Autre site sur Google : "Les actes de Pilate"

Supposons une confrontation fictive entre deux personnages ayant deux idéologies opposées ; On nommera pour la circonstance le premier : Nicodème, et le deuxième : Caïphe, Souverain

sacrificateur.

     Plaçons les deux dans le temple, seuls après une séance du Sanhédrin ; Nicodème dit :

Bien que notre entretien privé soit transcrit par le scribe convoqué spécialement, je tiens à signaler, avant de m’exprimer, que la prison, la mort ou la lapidation, la crucifixion sont des assassinats qui me laissent indifférent. Si je craignais pour ma vie, je ne serais pas allé dialoguer avec le Maitre, je n’aurais pas participé à son enterrement.

Voici mes remarques :


1. Nous nous sommes débarrassé de lui en le faisant crucifier, conformément à ce que le prophète Esaïe a dit au chapitre 53 de son rouleau ; Mais avons-nous solutionné les problèmes de conscience du peuple ?

Où voulez-vous en venir ? Dit Caïphe … J’écoute vos propositions et objections, afin de les soumettre au conseil du Sanhédrin. Vous êtes responsable de vos propos …

2. Nicodème dit : Lui, le Roi indésirable, il faisait les morts sortir de leur sommeil, même après plusieurs jours, il donnait la vue aux aveugles, il guérissait toute sorte de maladies, d’infirmités et chassait les démons sur les possédés avec une grande autorité … Même les animaux et les oiseaux se prosternaient devant lui, Pilate l’a remarqué et il a pris sa défense …

3. Nous avons même vu des sacrificateurs qui ont vécu il y a plusieurs siècles avant notre temps et qui ont confessé qu’ils ont été arrachés de la tombe par le Roi ressuscité … Ils ont témoigné devant nous tous de leur propre résurrection, avant de disparaître … (Mat 27 : 52)

4. Nous, les dignitaires du saint temple, quand nous avons une migraine, nous sommes obligés de nous droguer pour supporter la douleur … Nous voyons mourir nos jeunes enfants sans voir aucune réponse à nos journées de jeûne et mortifications, à nos longues prières …

5. Nos prières sont impuissantes contre les colonisateurs qui pillent le temple, écrase et dépouillent notre peuple, font couler le sang des petits et des grands ;

6. Le service sacré de chaque Sabbat lunaire et chaque nouvelle lune, fête mensuelle, est souvent dérangé par des possédés qui hurlent au point de nous effrayer … (Ez 46 ; Esa 1 ; Ap 12 :1 ; 2 Chr 31 : 3)

7. Jamais, nous n’avons vu un démon obéir à la conjuration faite par un honorable pharisien … (Mat 23)

8. Notre impuissance face aux possédés est connue de tout le peuple. 

9. Il semble que nous ayons même peur des petits enfants possédés en crise ;

10. Le Roi Christ, n’a-t-il pas raison de nous démasquer publiquement ? (Luc 20 : 9-19) 11. A t’on jamais vu un vrai prophète utiliser la prudence verbale, la flatterie et l’éloquence ?

Caïphe s’énerve et crie : ça suffit, Docteur Nicodème … Qu’avez-vous à proposer d’autre ?

12. Oui, votre sainteté, je l’ai suivi, je l’ai observé, je l’ai écouté, je l’ai admiré, j’ai enquêté sur lui … Son principe est très simple :

13. Entre autre, il enseigne à son groupe, des lois d’équité. C’est la loi des vases communicants qu’il adapte à toute valeur ; La justice et l’équité sont la base de son Trône.

14. Quand il reçoit de l’argent, il partage entre tous mais il ne se sert que lorsqu’il s’est assuré que chacun a reçu une somme égale, sans oublier la part sacrée réservée aux affamés ; C’est le partage équitable incluant l'aumône légale ;

15. Il fait de même pour le pain, les fruits et tout ce que des donateurs accordaient à son groupe ;

16. D’après les saintes écritures, c’est ainsi qu’agissaient : Abraham, le Roi David, Ezéchias, Josias, Josaphat et tous les rois qui étaient intègres, justes et droits ; (2 Chr 31)

17. Si quelqu’un garde plus que les autres membres de son groupe, il s’adresse à la personne en parabole, de manière que seule cette personne reçoive la réprimande ; Ses avertissements sont solennels ;

18. IL n’humilie pas les siens publiquement … Dans chaque situation, il dit : Que nous enseigne la Loi ? Mon Père est le Juste Juge … Son amour vengera l’honneur de sa loi méprisée ; (Ap 20)

19. Il a proposé ce principe au jeune homme riche : La distribution de ses biens aux pauvres comme la loi des vases communicants… Mais ce jeune homme riche n’a pas accepté, il s’en est allé déçu ... Il ne pourra jamais vivre au ciel où l’abnégation règne ; Il mourra pour aller à la vallée des enfers ;

20. Il a enseigné que ces mêmes lois d’équité sont celles de la Pâques : Chacun reçoit tout ce qu’il peut consommer le jour même, sans faire de réserve, d’épargne ou de conservation, c’est interdit par la Loi … Dieu n’a pas créé des riches et des pauvres ; C’est l’avidité, l’égoïsme  et le capitalisme enseignés par les anges du malin qui ont enfanter cette malédiction. Les riches qui préfèrent leur jouissance à la bienveillance devront rendre compte à la justice universelle des conséquences même imperceptibles de leur voracité, car tout sera exposé au grand jour. (Marc 4 :22) Aucune croyance religieuse ne pourra justifier les victimes de la cupidité ; Les chiffres de leurs acquisitions les accompagneront en jugement.

21. D’après ses enseignements, tous ceux qui travaillent dans la vigne doivent percevoir un même salaire journalier … Si quelqu’un se donne plus que les autres, le Roi dit que c’est un pécheur séduit par l’iniquité ; Il brûlera en enfer quand la justice publiera le bilan de sa gestion … (Mat 20: 1-16; Ap 20)

22. Il a enseigné que nul homme n’entrera dans son Royaume s’il ne partage les prémices consacrées en faveur du peuple, avec justice et équité… La profanation des prémices épargnés est une haute trahison contre la justice universelle ; C’est le droit de Dieu en faveur de son peuple (1 Sam 2 : 28-29)

23. Et de plus, personne ne peut atteindre la droiture sans pratiquer secrètement l’aumône ; (Mat 6) Quand nous prêtres, voyons des mendiants et des prostituées, nous préférons ignorer leur droit qui est pourtant la dîme de l’étranger, l’orphelin et la veuve… Pourtant, le Christ fait de ce devoir une priorité ; (Luc 6 : 38)

24. Il a enseigné qu’un père de famille, pendant toute sa vie, trouve son plaisir en partageant ce qu’il a acquis par son travail, avec son épouse, ses enfants, ses serviteurs, ses animaux domestiques, et  les passants ou voisins nécessiteux, si c’est un homme qui agit avec justice et droiture ; (Ez 18)

25. Le Christ enseigne que celui qui ne partage pas ses richesses, ne pourra vivre chez son Père ; Son âme sera sur terre semblable au buisson que Moïse contemplait sur la montagne, car, en ce jour, sa richesse se transformera en flammes dévorantes, mais le rebelle ne mourra pas avant son temps ; (Ap 21: 7-8)

26. Il a enseigné ceci : Si les offrandes du temple étaient une chose sainte par l’usage qu’on en fait en faveur du peuple, les étrangers dominateurs ne pourraient s’en emparer … Car son Père y veillerait par ses anges … Les Rois d’Israël infidèles ont fait tomber le mur de protection invisible mais inébranlable ; En vénérant les astres de l’armée des cieux : Soleil, Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne, ils ont été vaincus par l’avidité meurtrière qui caractérise toutes les nations païennes. (2 Rois 11) Les bergers des siècles à venir suivront la même voie et recevront une avidité inégalable.

27. Il a dit que la plus grande des œuvres est celle qui consiste à donner un pain à une famille affamée, selon la prescription de la loi ; Les anges prennent note de cela, afin que le donateur fidèle soit récompensé au jour des rétributions ; Ainsi agissait Corneille. Il se réjouira en présence de Dieu ; (Siracide 17 : 22-23)

28. Il a enseigné au peuple que notre saint temple est une caverne de voleurs, car l’avidité règne, et ce qui est déposé, est dévoré par des loups, des lions et des renards, espèces qui ne partagent pas ; Sans justice ni équité le trésor du temple se corrompt comme la manne ramassée le jour du Sabbat dans le désert ; L’épargne est maudite ; Un vase qui se remplis n’est pas un vase communicant ;

29. Il a dit qu’à la résurrection des méchants, chacun connaîtra le chiffre d’affaire de sa vie avec les conséquences sur la vie collective ; La justice universelle se vengera alors, de toute méchanceté, oppressions, acquisitions, tromperies et produits de la rapine ; Les rois tyranniques ramperont comme des reptiles, accablés par la publication universelle de leurs œuvres criminelles ;

30. Il a dit que pour les méchants, la deuxième vie dans la vallée de feu est plus longue que la première, et ce sera un châtiment terrifiant ; Là ils se souviendront de leurs cupidité et de leur débauche ; (Jude)

31. Il a dit que les bienveillants vivront au ciel et se réjouiront éternellement en présence de Dieu, car ils ont été sensibles aux besoins des enfants de Dieu frappés par la faim, la pauvreté, la maladie, la persécution, l’oppression, la guerre et la méchanceté ; Ils ont été une main secourable pour Dieu ;

32. Ses disciples n’ont pas peur de la mort, car il leur a enseigné que la mort du juste est un passage pour acquérir un autre corps immortel, glorieux comme un ange, vêtu de blanc, pour aller à la maison du Père où tout est richesse, allégresse, immortalité et joie ; Là s’accomplit par tous, la loi d’amour, de justice, d’intégrité et de droiture ; Là il n’y a pas de riches et des pauvres ; (Esa 65 :17-25)

33. Ses disciples ne portent jamais de bourse car il leur a dit de tout partager ; ils vivent comme des anges en mission en attendant leur départ pour le ciel où la loi est celle des vases communicants ;

34. Il a dit : Les anges qui ont abandonné leur demeure se réjouissent de torturer et faire mourir la race humaine et particulièrement les élus ; Mais il lui a été donné de réaliser la résurrection afin de récupérer les justes, intègres, fidèles et droits, de les combler d’un bonheur ineffable, éternel et inimaginable; (Ap 7)

35. Il a dit : Au regard du châtiment dans les flammes éternelles, et de la récompense des justes, mieux vaut vous faire assassiner pour votre Maitre, au lieu de vous trouver parmi les meurtriers qui subiront la colère de Dieu, accusés devant le tribunal du jugement et souffriront l’éternité dans la vallée de feu ; (Ap 20: 10) 

36. Pour moi, Nicodème, docteur de la loi, je désire participer avec les siens, à la récompense des justes. La persécution, la privation de salaire, l’exile, la mort pour Christ, tout cela m’est égale. Une seule chose compte… Où vais-je passer l’éternité ? J’ai fait mon choix, il est irrévocable …

37. Et vous, gardiens des oracles de Dieu, descendants d’Abraham, après avoir égorgé et commercialisé l’Agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde, où passerez-vous l’éternité ? Tous les habitants de la terre ne sont que des vases communicants ; Ceux qui possèdent une pompe pour absorber le contenu des autres, se rempliront et seront exterminés, détruits, calcinés dans la vallée des flammes éternelles. Les bergers qui utilisent le Dieu Saint, ses prophètes, ses écrits sacrés, ses lois et son patrimoine comme " pompes aspirantes" seront jugés plus sévèrement.  

Amis chercheurs, la Loi est sainte, juste et bonne ; c’est le principe des vases communicants. Si votre religion s’identifie comme l’assemblée d’Aaron ; Son capital : Le veau d’or ; Son siège : Le monde entier ; Son produit commercial : Dieu, Jésus-Christ, le Saint-Esprit, les Ecrits des saints prophètes et des saints apôtres ; Sa richesse collectée s'élève jusqu'au ciel comme une nue ardante ; Son œuvre sociale inconnue ; Posez-vous la question : Est-ce la vérité ou l’avidité ? La rédemption ou la séduction ? Les croyances religieuses lucratives emprisonnent la conscience jusqu’au jour de l’éternité. (Esa 42 : 18-25) Gog et Magog, surpris par la seconde résurrection, se verront nus, sans intégrité, sans justice, sans droiture, déçus, plongés dans une angoisse mortelle, maudissant leurs bergers séducteurs, vaincus tous par le capitalisme sauvage. (Ez 34) Dans la cité :  Ceux qui ont été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, à toujours et à perpétuité. (Dan 12 : 3)

Voir les commentaires

Publié le

Réflexion, après la lecture édifiante du site : « Le livre d’Enoch » sur Google

 

Quelle est l’importance d’un commandement de Dieu ?

J’en prends à témoins contre vous, le ciel et la terre ; J’ai mis devant toi, la vie et la mort : La bénédiction et la malédiction ; Choisis la vie afin que tu vives, toi et ta descendance, pour aimer l’Eternel, ton Dieu, pour t’attacher à lui ; c’est Lui qui est ta vie et qui prolongera tes jours… Deut 30 : 15-20

Opportunité : Si, devant Dieu, notre vie présente est semblable à un songe de quelques minutes, l’obéissance aux commandements rendu possible par la grâce de Christ, nous ouvre une porte vers l’éternité où nous vivrons avec Dieu et ses anges, chantant dans la chorale mondiale et jouant des instruments de musique. (Ap 14 : 1-5)

Adoration à Jérusalem : Que dit le commandement de DIEU pour l’adoration ?

Ainsi parle le Seigneur l’Eternel : La porte du temple sera ouverte le jour du sabbat, elle sera ouverte le jour de la nouvelle lune... Le peuple de Dieu se prosternera, devant l’Eternel, à l’entrée de cette porte aux jours de Sabbat et aux nouvelles lunes. Ez 46 : 1 et 3. (Le traducteur se garde de mentionner les autres jours sacrés du calendrier lunaire de Jérusalem: (Ez 45: 17)

 

Intervention divine par l'adoration légale : Le secret de la suprématie divine contre les puissances de l’ennemi ; Il est écrit : Lorsque dans votre pays vous irez en guerre contre l’ennemi qui vous combattra, vous sonnerez des trompettes avec éclat, et vous serez présents au Souvenir de l’Eternel votre Dieu, et vous serez délivrés de vos ennemis. Nom 10 : 9

Quand doivent se faire les convocations solennelles ?

Dans vos jours de Joie, vos Sabbats, vos fêtes, et à vos nouvelles lunes. Vous sonnerez des trompettes en offrant vos holocaustes et vos sacrifices d’actions de grâce, et elles vous mettront en souvenir devant votre Dieu. Je suis l’Eternel votre Dieu. Nom 10 : 10

La Guerre : Les ennemis, nombreux comme le sable de la mer, armés jusqu’aux dents, avec toutes les puissances occultes des religions païennes, leurs magiciens, leurs géants diabolisés et leurs rois, venaient pour anéantir Israël comme un nuage de sauterelles qui dévore une petite végétation. Dieu n’a pas dit de les affronter, selon le Psaume 91. Mais Dieu dit : Sonnez la trompette, convoquez le petit peuple minuscule pour l’adoration lunaire, selon mes commandements : Chaque nouvelle lune, chaque Sabbat et les trois autres fêtes annuelles, et les ennemis opposés à l'adoration lunaire vont s’entretuer… L’orage, les grêlons, les roches volcaniques lancées par des anges de Dieu élimineront la multitude. Plus ils sont nombreux et méchants, mieux ils seront exterminés. Que 1000 tombent à ton côté et 10000 à ta droite, tu ne seras pas atteint… Ps 91 Si tu réponds à la convocation du Créateur, chaque fête, chaque Sabbat et chaque nouvelle lune.  

Contre offensive : Par conséquent, pour les démons, l’adoration aux jours sacrés, de la nouvelle lune et les 4 sabbats lunaires (Asonia, Ebla, Bénaces, Erae) des 4 fêtes de saisons et des fêtes annuelles, constituaient une menace des plus effrayantes. Et, en ce temps là, leur première initiative a été de prescrire une contrefaçon par un calendrier astrologique avec 7 idoles monstrueuses (Astres en forme humaine et animale) afin d’annuler sur terre le calendrier de la Création dit luni-solaire. (Gen 1 : 14-19) Des astrologues ont été choisi comme médiums, chaldéens occultistes, magiciens, pour transmettre ce calendrier des enfers que nous possédons encore aujourd ’hui. D'après la culture de certains pays, tous les sorciers doivent s’y référer pour pratiquer la sorcellerie. Dans cette classification des jours, où le repère de la nouvelle lune est supprimé, il est difficile d’identifier le vrai Sabbat qui se situe le 7, 14, 21, 28e jour après la nouvelle lune. Ce calendrier de la création, presque inconnu aujourd'hui, représente une Grande difficulté pour les salariés, les étudiants, les religieux capitalistes, les incrédules et les prisonniers de Babylone. (Ap 13 : 7-8 ; Voir le livre: Préparation pour la crise finale, page 206)

 

Qu’est-ce que la nouvelle lune ?

 

1. Un repos mensuel, dernier jour de chaque mois biblique. (gen 1: 14-19 ; Ez 46 ; Nom 10 :10)

2. Une Fête perpétuelle pour la future église triomphante (Ap 12 :1 ; Gen 1 : 14 ; Ps 104 : 19)

3. Un signe de victoire pour ceux qui adoreront Dieu éternellement sur la nouvelle terre; (Esa 66 : 22-24)

4. Une solennité éternelle pour les vainqueurs, intègres, justes et droits sortis de Babylone (Ap 12 :1 et Ap 18)

5. Une difficulté pour les « riches marchands » qui ont commercialisé « Dieu » ; (Esa 1 : 10-15 ; Ap 18 :11-24)

6. Une fête difficile pour le séducteur et radiateur criminel qui ne restitue pas la rapine ; (Esa 1 :13 ; Osée 2 :13)

7. Une solennité qui peut être souillée par le capitalisme chrétien, honte de notre temps ; (Esa 1 :12 ; Rom 3) :

8. Une Fête sociale pour : Repas collectifs, fiançailles, mariages, danses, réjouissances, Aumônes et générosités à partager ; (Os 2 :13)

9. Un jour de réjouissance solennelle et de partage des dîmes de l'étranger, l'orphelin et la veuve ; (Esa 55 ; Deut 26 : 12- 19)

10. Une preuve de soumission spirituelle au calendrier luni-solaire établi depuis la création du monde ; Le soleil marque les jours et le début des heures sacrées ; La Lune marque, les semaines, mois, années, saisons ; (Ps 136 :8)

11. Une adoration pendant laquelle, par la louange, Dieu extermine les ennemis d'Israël ; (Nom 10 :9-10 ; Ps 91)

12. Une solennité perpétuelle destinée au culte d’adoration et la vie sociale ; (Pat. et Prophètes, page 324)

13. Une répulsion pour l'oppresseur qui exploite son prochain employé sans salaire au Nom de Jésus ; (Jér 22 :13)

14. Une Fête répulsive aux idolâtres des 7 têtes de la Bête à 10 cornes ( Deut 13 et 17)

15. Un signe opposé aux 7 idoles de l’armée des cieux : Soleil, Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus, Saturne le Moloch du samedi. (Jér 8 ; 2 Chr 33 ; 1 Rois 11 : 6-7)

16. Un calendrier semblable à « l’arche de Noé », avant les plaies et l'arrivée des fléaux de la fin des temps ; (Sop 1 : 1-5)

17. Une pièce à conviction contre ceux qui seront couverts de feu dévorant et de vers immortels après la seconde résurrection ; (Esa 66 : 22-24 ; Ap 14 : 9-11 et 20 : 9-10)

18. Un repère des vrais Sabbats situés le 7,14, 21, 28e jour de chaque cycle lunaire ; (Ez 46)

19. Un repère des fêtes de la Bible ; Les jours se comptent après la Nouvelle lune ;

20. Un défi pour ceux qui ont publié ce mensonge ( Le samedi de Saturne est le sabbat hors du cycle lunaire ; (Ap 18 ; Ap 14 : 6-12; 21). Un repère des 4 Sabbats : Asonia, Ebla, Bénaces, Erae. (Voir Le livre d’Enoch, sur Google)

22. Une distinction pour les vainqueurs persécutés qui se préparent pour l'adoration au ciel ; (Esa 66 : 22-24; Ap 12 : 1)

23. Un défi et une déception pour ceux qui ont commercialisé Dieu comme une marchandise ; (Héb.4…)

24. Un test qui classera les chrétiens de la terre en deux blocs : Obéissants et désobéissants ; Fidèles et infidèles ; (Even. des derniers jours : paragraphes : 830-833)

25. C’est un repos qui cause et causera la persécution collective et mondiale ; (Ap 12 : 17; Ap 13: 11-18)

26. Une solennité qui sera dénoncée par des prédicateurs de toutes les fausses religions. (Ap 16 :13...)

27. C’est un signe honorifique d’appartenance au Créateur qui a institué les lois du temps par le soleil et la lune ; (2 Chr 2 : 4 ; -- 8 : 13 ; -- 31 :3 ; Esd 3 : 5 ; Néh 10 : 33).

28. Une Solennité que combattent : Le dragon, les vampires, les démons, les matérialistes, les religieux, les zombis accapareurs et les adorateurs de l’armée des cieux ; (Ap 12 :17 et 17 : 14) Chrétiens ! Etes vous en guerre ? détestez-vous la nouvelle lune ? Les 4 sabbats lunaires ? Etes-vous porté à vouloir châtier celui qui adore le Créateur dans le cycle lunaire ? Le traitez-vous de personne possédée d’esprits mauvais ? Alors, vous avez par là une preuve que vous combattez aux cotés des esprits profanateurs qui ont quitté le ciel pour mener la guerre contre Dieu. Ils sont toujours en colère, intolérants, accusateurs et violents. Ils ont fait leurs demeures et ont dressé leurs batteries d'agressivité dans les neurones des injustes, prêts pour la dernière guerre entre le bien et le mal.

Résumé : L’église triomphante, glorieuse, sans tâche, intègre, pratique la justice (L’argent des prémices sert à nourrir le peuple), elle pratique la droiture sociale, (l’aumône est donnée aux affamés) prémices irrépréhensibles, (Leurs opérations transférées au ciel sont pure de toute fraude). Cette église sera nourrie pendant le temps de détresse, (Esa 33) ; Elle sera revêtue de vêtements blancs et enlevée lors du retour de Jésus, (Ap 19). Les méchants brûleront en enfer à la fin du monde (2 Pier 3 : 7), ressusciteront après les 1000 ans, (Ap 20) seront jugés et jetés en enfer une deuxième fois. Ils ont méprisé la nouvelle lune et les Sabbats lunaires. (Esa 66: 23-24)

Question importante : Où serez-vous ce jour grand et redoutable, jour de la résurrection, Serez-vous surpris de vous découvrir, profanateur du calendrier lunaire, sans justice, sans intégrité, sans droiture, avec seulement le souvenir de vos acquisitions terrestres ? Il n'y aura pas de plus grande déception, de plus grand malheur, de plus grande angoisse. Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas votre cœurs ! (Mat 18: 8-9 ; Héb 3 et 4)

Voir les commentaires

Publié le

Cet ordre impératif que donne une mauvaise traduction  ressemble plutôt à un défi lancé au Créateur de l’univers. Nous aurions préféré une forme de supplication telle que : Notre Père qui es aux cieux, rends nous capables de sanctifier ton Nom ;  fais venir ton règne dans nos cœurs …

Avec ces Paroles de Jésus, j’essaie d’expliquer ce que je comprends du règne de Dieu :

 

Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite.

 

     Il n’est pas difficile d’identifier le Messie qui existe depuis l’éternité, comme Fils Unique de Dieu. Il est venu vivre sur terre par l’intermédiaire de la sainte vierge, il a été torturé et crucifié, trois jour après sa mort, il est ressuscité, il est remonté au ciel, puis, il fut revêtu de l’autorité Royale (Dan 7 : 13- 14) ; Et il a promis de revenir après les signes annonciateurs de son retour : (Les plaies, épidémies, catastrophes, astéroïdes énormes, tsunamis, guerres finales, RFID et les fléaux annoncés).

 

Il appela 10 de ses serviteurs, leur donna 10 mines, et leur dit : Faites les valoir jusqu’à ce que je revienne.

Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous !

 

     Il est venu chez les siens et les siens ne l’ont pas reçu ; Jean 1 : 11 : Il n’est pas difficile d’identifier les réactions des prêtres juifs, à la naissance de Jésus-Christ ; Il a été dénoncé à Hérode le représentant de l’antéchrist sur terre.  Les prêtres, scribes, pharisiens, ministres du culte, autorités religieuses etc, le dénoncèrent par la confirmation prophétique de sa naissance royale. Ils attentèrent à sa vie jusqu’au jour où il se laissa arrêter, flageller et assassiner parce qu’il se disait être un Roi envoyé de Dieu. Ressuscité des morts, Jésus retourna vers son Père au ciel, d’où il reviendra pour juger les vivants et les morts ressuscités. (Ap 20) Les chrétiens d’aujourd’hui acceptent il ce Roi de Justice et droiture ?

 

Aujourd’hui, Jésus règne t’il sur les religions du capitalisme?

 

Dialogue fictif : Un pasteur voyageait avec un libre penseur. Dans l’avion, ils s’affrontaient pour tuer le temps ; En réponse à l’invitation d’assister à des conférences, le libre penseur lui répondit:

    Notre Pays est l’un des plus pauvres de la planète, mais vous le dépouillez sans rien donner en retour à ceux qui périssent dans une misère extrême. A qui avez-vous offert une tôle ou une maison ?

     Si vous les étrangers diplômés en théologie, pasteurs honorés, prédicateurs exaltés, vous vouliez que Jésus Christ règne sur vous … (Vous répétez dans la prière : « Que ton règne vienne »), mais, vous ne l’auriez pas mis en commercialisation mondiale. D’après ce que j’ai vu dans mon secteur, le bilan de la promotion religieuse peut se résumer ainsi : Avec le petit Jésus, le Dieu Père et le Saint-Esprit, vous faites beaucoup d’argent ; En utilisant la Sainte Parole, vous pouvez réclamer une partie des ressources aux mendiants, aux chômeurs, aux pauvres, aux estropiés, de toute la planète. Vous pouvez vendre la grâce, le patrimoine de Dieu et du peuple et faire un magot… De chez moi, je voix les véhicules blindés qui transportent les sacs d’argent sale collecté, je voix les banques sécurisées qui les gardent, je vois les trains, les bateaux, les avions, qui vous aident à exporter des sacs d’argent vers les villes les plus riches du continent. Chez vous, tout se vend, même cinq minutes de prédication.

    Je sais et je craints que, devant le Dieu que vous prêchez, au grand jour du jugement, (selon ce que j’ai lu sur Internet), que vos âmes ne soient couvertes de pièces d’argent enflammées, comme le poisson habillé de ses écailles rouges. Le contenu de la sébile totalisé et chiffré est l’or noir qui alimentera les flammes de l’enfer où votre âme avide et insatiable partagera le destin tourmenté des capitalistes corrompus, des trompeurs de tous les âges, des riches cupides et voraces… C’est ce que disent les visionnaires sur « You Tube » ; Visitez ces blogs qui vous dénoncent et cessez de penser « profit ».

    Mais pour l’instant, sur cette terre, ce qui compte pour vous, c’est réussir coûte que coûte. Rien ne vous arrête  (Ps 49 ; Job 22) ;  Certains vendent des drogues, d’autres vendent leurs dieux ;  Vous, vous vendez le salut, la grâce, la doctrine, l’éloquence,  la Bible et la vie continue. (Esa 56 : 9-12)

Le pasteur désirait quitter sa place, mais une des hôtesses annonça une zone de turbulences.

 

Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’Autorité Royale ; (Roi des rois et Seigneur des seigneurs) il fit appeler auprès de lui, les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment ils l’avaient fait valoir. (Dan 7 : 13 -14)

 

    Il n’est pas difficile d’imaginer des centaines de milliards de personnes ayant vécu sur terre, ressuscitées, présentes devant le Trône du jugement, faisant face à la publication du bilan de la vie entière. Ce sont les chiffres et les enregistrements qui parlent : La nature des acquisitions, les gains, la dépouille des victimes, les opérations frauduleuses, les pots de vin secrets, le butin volé, l’arnaque, la tromperie, la corruption sexuelle, les enfants abandonnés et les mères rejetées, les chiffres d’affaires du commerce religieux etc. Quel éprouvant spectacle, où l’on est l’acteur principal … Des milliards d’anges et tous les humains des âges assistent aux procès. Sur les murs de la Citée, les témoins honorés, couronnés, glorifiés, rendent compte de leur service avec dignité ; Il n’y a pas de comparution pour ceux-là ; Les juges les prennent pour confirmer la grandeur d’une justice qui était accessible :

 

Le premier vint et dit : Seigneur ! Ton argent a rapporté dix fois plus.

Il lui dit : C’est bien ! Bon serviteur ; Parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes.

Le second vint et dit : Seigneur, ton argent a rapporté  cinq fois plus. Il lui dit ; Toi aussi, reçois le gouvernement de cinq villes.

 

    Il n’est pas difficile de constater que les apôtres ont fait valoir leurs talents, ils ont transmis au monde les trésors écrits de leurs témoignages et, sans toucher à l’argent ou à l’or qui leur étaient proposés, ils ont changé l’état mental des croyants de la terre. Ils sont dignes de recevoir les honneurs et des responsabilités gouvernementales dans le monde à venir.

 

Le troisième vint et dit : Seigneur, voici ton argent que j’ai gardé dans un linge ; Car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère : Tu prends ce que tu n’as pas déposé et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé.

 

   Ingratitude : Cet homme ne reconnait pas en Jésus, le Fils du Père, Celui qui fait naître, donne la vie et la santé, qui fait sortir de la terre : Les produits du sol, les plantes, les fruits, les tubercules, fait croître les troupeaux, produit les minerais dans le sol, assure la procréation de tous les êtres vivants, veille sur les lois des saisons, sur les pluies nécessaires à la vie, donne l’abondance aux terriens. (Col 1 : 12 -17)

   Il se dit en lui même : On ne te voit pas travailler auprès des moissonneurs … Sa réaction est celle de presque tous les méchants. Les sacrifices de la Sainte Alliance en faveur du peuple sont volontairement ignorés et dénaturés par la puissance qui s’introduit subtilement dans les neurones : La Cupidité, l’égoïsme, l’avarice, moteurs du capitalisme corrompu. Il est écrit : La justice trébuche sur la place publique et la droiture ne peut approcher. (Esa 59 : 14)

 

Le Droit du Créateur rejeté : Cet homme refuse de reconnaître que Dieu à droit aux prémices des biens dont il nous a confiés pour une gestion qui est expertisée par les anges et les grands juges d’un gouvernement universel. (Prov 3 : 9-10) Face à ce bureau d’expertise, je l’imagine aussi vaste que la planète terre, nous les humains, nous sommes comme une fourmilière en proie à l’anarchie. Les prémices du Créateur sont pour la nourriture de son peuple convoqué à chaque nouvelle lune, chaque Sabbat lunaire et chaque fête annuelle. (Nom 10 : 9-10 ; 2 Chr 31) Ce n’est pas Dieu qui mange la chair des sacrifices offerts. Les graisses, la peau, les intestins sont brûlés, le sang répandu et la chair cuite, partagée entre tous. (Ps 50 : 7-14 ; Esa 55 : 1-5) Le démon n’aime pas ce socialisme.

 

·         Ce droit rejeté est le rejet de la royauté de Jésus. C’est ce que confirment ces Paroles : Il ne disparaîtra de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre. (Mat 5 : 17-20)

·         Celui qui s’empare de l’argent des prémices consacrées, s’avilit par la profanation d’une chose sainte, frustre le peuple de la bénédiction qui lui est destinée ; Son salaire fixé par le divin tribunal est plus terrifiant que la justice décrite dans Deutéronome, 28 : 15- 68

·         Celui qui détourne l’argent des prémices aura un bilan céleste inique qui le disqualifie pour le vêtement blanc et la participation au banquet des élus ; (2 Pier 2) Il ne pourra faire partie des 144000 prémices irrépréhensibles ; (Ap 14 : 1- 6)

·         Le rejet du sacrifice des prémices constitue le rejet de la justice du royaume de Dieu.

C’est également une frustration qui provoque la disparition progressive des religieux adeptes, plongés dans une misère et une pauvreté qui jettent la honte sur le Nom de Dieu. (Rom 3 : 10- 20) Les pauvres deviennent plus pauvres, dépouillés de tout, y compris des avantages que prescrit la Loi. (Esa 42 : 18-25) La séquestration des prémices produit une réserve de feu et de tourment pour les arnaqueurs sans scrupules qui appauvrissent les nations par le christianisme. (2 Tim 3 : 1- 5 ; Esa 33 : 1- 4) 

Le reniement des prémices à partager est le reniement de la Royauté du Médiateur de la Sainte Alliance. C’est une violation semblable à celle du locataire qui refuse de payer son loyer.

 

  Le méchant, l’homme sévère dit il, est celui qui utilise l’argent qu’il n’a pas produit par son travail.   La loi dit : « Tu travailleras six jours et tu feras tout ton ouvrage » (Ex 20) ;

La loi ne dit pas de se faire « dieu » pour réclamer le produit de la Loi. Elle ne dit pas de réclamer aux travailleurs, une partie de leur salaire pour s’enrichir de leur ignorance ;  C’est le commerce crapuleux des ordonnances divines, la profanation des choses saintes, c’est de la rapine faite au nom de Jésus, ce pillage des nations évangélisées. (Deut 26 : 6-7 ;)

   Dieu voit les prêtres comme un nuage de sauterelles qui dévorent toute végétation (Esa 33)

Les grandes constructions faites avec des acquisitions illégales, non redistribuées, seront bientôt carbonisées et le chiffre d’affaire porté par le coupable sera épouvantable, au jour du jugement.

L’écriture sainte dit : « Partage ton pain avec celui qui a faim ; (Esa 58 : 7) Pas avec celui qui a suffisamment pour se nourrir et pourvoir aux besoins de sa famille. (Prov 22 : 16)

 

Ainsi parle l’Eternel : Observez ce qui est droit et pratiquez ce qui est juste, car mon salut ne tardera pas à venir et ma justice à se manifester ; Heureux l’homme qui pratique ces deux commandements… Esa 56 : 1 Et qui garde le Sabbat, 7elumière du Soleil transmise par la lune à la terre (Le 7 ; 14 ; 21 ; 28) et la nouvelle lune, repos mensuel, commémoration de la création planétaire. (Gen 1 : 1 ; Ez 46)

 

    Si dans plusieurs textes de la Bible, Dieu recommande en priorité la pratique du droit social, (Deut 26 : 12- 19) c’est que cette dîme fait partie de la justice du Royaume de Christ : (Les synonymes sont : Aumône,  droiture, libéralité, générosité, fidélité, charité, bien, bienfaisance,  droit social de l’étranger, l’orphelin et la veuve qui sont les nécessiteux présents en Israël… Cette dîme est une offrande consacrée, qui ne peut être utilisée à d’autres projets que le soutient financier des pauvres, infirmes, vieillards, mendiants, aveugles, chômeurs, prostitués, SDF, qui sont les frères et sœurs de Jésus.

 

 La frustration que produit le mépris de ces ordonnances sociales, se traduit par une souffrance indescriptible ; Des croyants ont à faire face à des factures impayées, des impôts en majoration, des dettes, des jours sans repas, des familles sans maison, des enfants non scolarisés, des malades mourant faute de soins, des adorateurs affamés etc. Visitez les pays pauvres et voyez avec intelligence !

 

Ma cupidité : Bien sûr, ma cupidité se révolte, mon égoïsme est blessé, mon avarice me fait sourire, j’éternue, quand je comprends ces ordonnances, et je voudrais d’un Jésus qui me dit que ces préceptes de la Loi sont abolis … Mais ce Jésus qui est le Médiateur de l’Alliance me dit qu’il n’est pas venu abolir ! (Mat 5 : 17- 20) Pas un iota ne tombera. Son sang est versé pour l’inauguration des Alliances.

 

Je refuse cette Royauté, et je cherche un Sauveur qui donne tout gratuitement, sans réclamer la pratique de la justice et la droiture, telles qu’elles sont présentées dans la Sainte Alliance. (Jac 5 : 1- 6)

Les prédicateurs du christianisme me fournissent ce salut comme un cadeau de père Noël.

 

 

Education familiale dans le judaïsme, ex : Un patriarche eu la révélation qu’un de ses fils volait l’argent déposé dans le coffre des offrandes consacrées. Il les réunit, les éduqua sur la sacralisation des offrandes,  et leur dit : Chacun de vous écrira Deutéronome 28 dix fois. Vous avez une lunaison pour le faire. Celui qui s’est rendu coupable de la faute l’écrira 11 fois. Nous offrirons le sacrifice de culpabilité à la nouvelle lune. Si le sacrifice est agréé par Dieu, il sera pardonné mais ne recommencera plus. Sinon, il sera lépreux, maudit par la Loi, chassé des contrées habitées, errant et souffrant jusqu’à la mort. Après sa mort, son âme sera jetée en enfer dans un feu préparé pour le diable et ses démons. (Job 1 : 4- 5 ; Deut 27 : 19 et 28 : 15- 68)

 

 

L’œuvre déplorable : Souvent, dans le christianisme, un missionnaire laïc consacre des années et des décennies pour développer une église ; Les bénévoles sacrifient une bonne partie de leurs ressources, font l’acquisition d’un terrain, bâtissent un temple, gagnent des familles qui forment une assemblée. Leurs successeurs, prédicateurs salariés viennent dans le secteur, se font propriétaires des biens fonciers, empochent le produit de leurs travaux, sans jamais offrir un pain à ceux qui se consacraient nuits et jours, négligeaient leur épouse l’éducation de leurs enfants, pour former une assemblée chrétienne. Une seule cour de justice connait le bilan des acquisitions injustes du christianisme,  l’exportation des ressources, la servitude imposée aux missionnaires : Le tribunal céleste qui bientôt le révèlera à l’univers ...

 

Moissonner ce que l’on n’a pas semé : Le méchant vit du travail des autres ; C’est un esclavagiste qui traite ses serviteurs de « Laïcs, bénévoles, colporteurs, diacres, missionnaires » pour ne pas leur offrir un litre de carburant ou un pain sur ce que rapportent leurs activités. (2 Pier 2 ; Jac 5 ! 1- 6 ; 2 Tim 3 : 1-9)

 

Le Roi lui dit : Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur ! Tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas déposé et moissonnant ce que je n’ai pas semé ; pourquoi n’as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à mon retour, je retirasse avec un intérêt ?

 

 

La seule vraie banque reconnue par Dieu est le soutient donné aux affamés : Jésus dit au jeune homme riche : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possède, donne le aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel ; (Mat : 19 : 21) Les banques de la terre auront un rapport détaillé à fournir devant Dieu.

Ce qui est sacrifié, aumône, prémices, offrandes volontaires, pour nourrir les pauvres est le dépôt bancaire céleste de ceux qui participeront au banquet des 1000 ans. (Ap 19 : 8 ; 2 Cor 8 et 9) Seuls seront présents au banquet céleste, ceux qui ont  alimenté leur compte en œuvres de bienfaisance. (2 Cor 9)

 Le seul bien que possède un mort, c’est ce qu’il a donné pendant sa vie aux affamés. Ceci est appelé : Bonnes œuvres. (Eph 2 : 10) Il y a des croyants pauvres qui ont un compte satisfaisant au ciel. Luc 16

L’aumône légale réjouit les affamés et Dieu promet une éternité de réjouissance en présence des anges. Celui qui sait faire le bien, (l’aumône) et ne le fait pas commet un péché. (Jac 4 : 17)  Par égoïsme et avidité, il ira vivre en enfer où le profit injuste se transforme en flammes éternelles.

 

La maîtrise des ignorants. Les prêtres juifs ont reçu les clefs du Royaume céleste. Ils n’y sont pas entrés et ont caché les clefs au peuple d’Israël. (Mat 23) De même, Afin de priver les chercheurs de cette lumière des écritures, les « marchands » du Christ, ennemis de Dieu et des hommes ont interdit la publication des livres dit « apocryphes », tels que : Tobie ; Siracide ; Le livre d’Enoch, les apocryphes de l’ancien et du nouveau testament et le calendrier luni-solaire. Aujourd’hui, Internet nous redonne accès à ces trésors de la connaissance salutaire. Gloire à Dieu ! (Dan 12 : 4) Celui qui a un mors les méprise ; (Ps 32 : 8-9)

 

Heureux et Saints ceux qui ont part à la première résurrection. La seconde mort n’aura pas de pouvoir sur eux ; Ap 20. La sainteté requise pour être élu est 0% : D’avidité, de cupidité, d’égoïsme, de mensonge, de profit, de tromperie, de profanation de la nouvelle lune, des Sabbats Lunaires et des fêtes annuelles...

Ce sont des prémices irrépréhensibles. (Soph 3 : 12 – 13 ; Ap 14 : 1-  5)

 

 

Puis il dit à ceux qui étaient là : Otez-lui l’argent et donnez le à celui qui a produit dix fois plus ;

 

Tout ce qu’il avait mis en épargne dans des sacs portées à la banque : Ses profits, ses acquisitions, son capital accusateur, son chiffre d’affaire, les prémices gardées, le droit social refusé aux affamés, sa grandeur, son éloquence, sa personne exaltée sur terre…  Il était appelé Monsieur le … L’ordre est donné aux anges de la justice : Conduisez- le en enfer ... Il n’a pas voulu que je règne sur lui.  D’autre part, les grands juges récompenseront les gestionnaires fidèles qui se sont purifiés dans le sang de l’Agneau : (Ap 7 : 9- 17)  De grands pécheurs souillés, entrés dans l’Alliance, sortirent avec la perfection.

 

Et ils lui dirent : Seigneur ! Il a dix mines !

Je vous le dis : On donnera à celui qui a , mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a.

 

     Celui qui a fait le bien d’une manière systématique en offrant aux pauvres et aux affamés : (aumône, dîme, générosités, sacrifices, selon la prescription légale) recevra au centuple, selon la Parole du Seigneur. (Marc 10 : 30) Celui qui s’est tenu éloigné des sacrifices que prescrit la Loi Sainte, sera reconnu devant l’univers, par la publication de ses acquisitions injustes : Cupide, égoïste, capitaliste, avare, vorace, attributs confirmés par ses épargnes bancaires, la frustration de ses subordonnés, et son chiffre d’affaire gravé sur son corps ressuscité. (Ez 32) Le ciel tient un compte précis et infaillible de toute opération et oppression terrestres. Tout est immortalisé pour le jugement dernier.

 

Au reste, amenez ici mes ennemis qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux et tuez-les en ma présence.

 

La royauté de Jésus, définie par les préceptes et les ordonnances de la Sainte Alliance, sont accessibles à l’intelligence même des plus pauvres : La Loi dit comment aimer Dieu et le prochain affamé.

 

      Offrandes consacrées : Dans les maisons israélites fidèles à l’Alliance, ainsi que à l’entrée du Temple, il y avait plusieurs coffres pour déposer les différentes offrandes consacrées. Ces offrandes étaient données une fois par an ; Finances, sacrifices, produits du sol qui servaient à nourrir la nation pendant les convocations solennelles : Sabbats, nouvelles lune et les fêtes annuelles. (2 Chr 31)

 

 Les deux principales offrandes sont :

 

La caisse des prémices contenait 10% des revenus annuels. C’est une chose sainte, consacrée à l’Eternel pour nourrir son peuple, ses prêtres et tous ceux qui travaillent dans le service du temple. (Deut 26 ; 1- 11 ; 1 Cor 9 : 1-14) Dans le Judaïsme, il n’y avait pas de justice sans les prémices des animaux pour l’hôtel et la nourriture des adorateurs. Pas de pardon sans effusion de sang, symbolisant le sacrifice du Messie et son sang versé, ce qui était va venir. C’est une ordonnance perpétuelle.

 

     Le droit social : A coté du coffre des prémices, il y avait le coffre où est déposé le droit social de l’étranger, l’orphelin et la veuve ; La dîme consacrée qui est distribuée aux nécessiteux du peuple. L’argent est donné comme soutient financier contre la pauvreté. (Deut 26 : 12-19) Anéantissons- nous donc la Loi par la foi ? Loin de là, au contraire, nous confirmons la Loi. Rom 3 : 31

 

Malédictions : Se rendre coupable dans la gestion de cet argent et des biens consacrés, exposait le coupable, par un décret de justice à recevoir toutes les malédictions définies dans Deutéronome 28 : 15- 68. Dans la nouvelle Alliance, les malédictions se manifesteront par des fléaux après le temps de la patience de Dieu, temps de patience dans lequel nous vivons. (Esa 66 : 22- 24)

 

Bénédictions : La fidélité dans cette gestion des choses saintes provoquait toutes les bénédictions mentionnées dans Deutéronome 28 : 1-14. Les exemples sont : Seth, Enoch, Noé et ses fils, Abraham, Isaac, Jacob, Job, Daniel, David, Ezéchias, Josias, les apôtres etc. Jésus a promis le Saint-Esprit à ceux qui chercheront à pratiquer ces ordonnances ; (Esa 56 ; Jean 15 : 1-11)

 

Jésus a vécu sur terre pour prouver que la pratique de ces lois sociales, rejetées par le peuple de l’Alliance, n’est pas impossible. Il a dit : Je suis venu pour accomplir. (Mat 5 : 17- 20)

 

Suivre Jésus et l’écouter : (Pensées fictives)

 

 Après avoir suivi Jésus et écouter ses enseignements, les enfants et les femmes, de retour à la maison, posaient certainement à leurs parents des questions telles que :

Pourquoi le prophète à t’il dit que le personnage envoyé et reparti pour la Royauté était détesté ?

Pourquoi le peuple le haïssait-il ?

 

Réponses probables en rapport avec les ordonnances de la gestion enseignées par Jésus :

 

1.      Un chef de famille dit : En l’écoutant voici ce j’ai compris : Celui qui s’y oppose ou qui détourne une offrande consacrée destinée à la nourriture du peuple ou à la distribution du droit social, doit recevoir et il recevra bientôt les malédictions de Deutéronome 28 : 15- 68. La justice du divin tribunal s’en vengera parce qu’il entre en révolte contre Dieu ; (Mal 2 : 8-9 ; Deut 27) Aucun voleur ne sera épargné et ne sera accepté au banquet des élus. (Ap 14 : 1-5).  L’avidité dominante n’aura aucune place au ciel.

 

2.      Un autre dit : Voici ce que j’ai compris ; Dieu d’Israël, pardon ! Le droit social gardé est un crime aux conséquences funestes ;  Et l’aumône non distribuée ferme la porte du ciel à ceux qui profanent les choses saintes ; (Amos 3) C’est le piège planétaire dans lequel seront emprisonnés Gog et Magog. (Ap 20 : 7-10) Les méchants reçoivent mais ne donnent pas aux nécessiteux, et ne partagent pas avec les pauvres selon l’ordonnance du Roi. L’exportation de nos ressources provoque la mort du peuple.

 

3.      Un scribe dit ; Voici ce que j’ai compris : L’enfant d’Abraham qui refuse les lois de la sainte Alliance, doit réclamer dans sa prière quotidienne toutes les malédictions du deutéronome  28 : 15- 68 ; Sinon, il les recevra tôt ou tard, pendant sa vie ou après sa mort ; (Ap 21 : 8 ; Luc 16 : 19- 31 ; Ez 31 et  32) La vie est dans la sainte Alliance. Les collègues qui jugent sans pitié seront jugés et châtiés sévèrement. (Ez 9)

 

4.      Un prêtre dit : Voici ce que j’ai compris : Les anges enregistrent et analysent toutes les pensées, paroles et opérations terrestres pour chaque être humain… C’est pourquoi Jésus a dit : Si ton œil est pour toi une occasion de chute (par la convoitise de l’argent consacré)… Crève-le !   Si ta main est pour toi une occasion de chute, (La main qui prend ce qui est consacré), coupe- la … (Mat 5 : 29- 30) Toute offrande convoitée est un appât qui conduit en enfer, Même pour les voleurs du saint temple.

 

5.      Un pharisien dit : Voici ce que j’ai compris : Le point sur le « i » de prémices et l’iota de « droit » social, serviront de critères pour juger l’humanité entière, car le dossier de chacun, analysé par les grands juges du ciel, sera classé à droite ou à gauche, dans la Sainte Alliance ou hors de la Sainte Alliance, pour la première ou la deuxième résurrection. « Heureux et saints ceux qui auront part à la première résurrection. La seconde mort n’aura point de pouvoir sur eux  (Ap 20 : 6) car le constat de leur gestion s’est révélé exempt d’iniquité, de convoitise, de profits injustes et de cupidité. Ils sont irrépréhensibles par rapport à l’Alliance. (Ap 14 : 5 ; Ap 19) Ils ont tout administré avec équité. (Ps 97 : 1-2) Plusieurs trésoriers du temple, jadis, avaient l’âme pure.

 

6.      Un Saducéen dit : Voici ce que j’ai compris : Les deux  petites pièces de la veuve, de l’enfant, de l’étranger, du pauvre qui cherche à participer à l’œuvre de Dieu, (par Justice et droiture) ont des orientations distinctes : Si leur orientation n’est pas respectée, cette frustration exprimée par la souffrance des pauvres (Mendicité, prostitution, famine,) dénoncera un jour la cruauté des gestionnaires. Il sera tenu pour responsable des conséquences et de la mort d’une multitude de pauvres. Son âme, après sa mort ira vivre, emprisonnée dans les tourments de la prison située dans les abimes des mondes inférieurs. (Luc 16 : 19- 31)  La conscience du donateur a été arnaquée à son insu.

 

7.      Un sacrificateur dit : Voici ce que j’ai compris : D’après ce que dit le prophète, très peu  d’enfants d’Abraham ont gardé le respect des préceptes de l’Alliance dont les Paroles ont été données à Moïse. Et ceux qui reçoivent : La vue, la guérison et la résurrection ne sauront que faire pour honorer cette Alliance, car ce sont des pauvres, dépourvus de tout, y compris des connaissances des écrits des prophètes. Il reste seulement le petit groupe qui est à son école, peut être qu’il leur montrera comment faire. Tout ce qu’il dit est difficile à comprendre et à pratiquer … Mais c’est la vérité jamais entendue ; Dieu est Saint, et pour se dire enfant d’Abraham, il faut rechercher l’intégrité dans la pratique de l’Alliance. (Esa 56) Les dominateurs ont rendu l’obéissance impossible. Aucun démon, logé dans le cerveau des cupides ne tolère le Sabbat, la nouvelle lune et les fêtes.

 

8.      Un lévite fidèle dit : Voici ce que j’ai compris  en l’écoutant : Les Alliances ont été passées avec : Noé, notre Père Abraham et Moïse, mais le sang des sacrifices d’animaux n’est pas accepté par Dieu. Par conséquent, il est venu pour inaugurer les Alliances en versant son propre sang, lorsqu’il va être torturé et assassiné. Ce qui confirme qu’aucun précepte et aucune ordonnance prescrite dans la Loi ne peut être anéanti. Il a dit qu’il n’est pas venu abolir, mais accomplir ce que nous négligeons de faire. Désobéir aux Paroles de Moïse, consiste à se détruire par les malédictions de Deutéronome …  Si toute la nation obéissait, nous ne serions pas dans la servitude. Ceux qui nous dominent sont des « reines » ; Elles vont à la perdition avec leur essaim, en emportant nos ressources ; Tous étranger à l’Alliance.

 

9.      Un centenier Romain dit : Voici ce que j’ai compris : Sa royauté introduit les étrangers dans l’Alliance, s’ils connaissent les clauses et s’appliquent à les pratiquer avec intégrité de cœur, la justice et la droiture. Si par cupidité, il ne veut pas pratiquer ce que prescrit Moïse, la Royauté du Christ le réservera pour le jugement et l’enfer. Placés face à  la destination finale de l’âme vers les tourments de l’enfer, notre grandeur et notre supériorité ne sont  qu’un passeport pour la grande détresse.  Sans ses explications paraboliques, confirmées par ses miracles et sa manière de vivre, nous n’aurions aucune chance … Nous les étrangers, mais Dieu nous accepte si nous pratiquons sa Loi.

 

10.  Un enfant dit, après l’intervention de son père : Voici ce que j’ai compris : Le prophète fait beaucoup de miracles, mais il ne ramasse pas l’argent des misérables. S’il se faisait payer, il ne pourrait pas guérir un rhume … Il serait un commerçant solitaire et détesté. Si je peux continuer je dirai : L’argent est comme un lion qui est gentil ; Tu monte sur son dos, tu ferme les yeux et, après un instant, tu voix qu’il t’a conduit dans sa colonie … Tes problèmes commencent. Les méchants soldats tuent beaucoup de gens pour voler ce qu’ils ont : Quelques petites pièces … Les rois font prendre tout l’argent du temple ; La puissance de l’argent dans le cœur des chefs, fera mourir le bon prophète.

 

11.  Après l’intervention de son père lévite, une fille dit : Puis-je dire ce que j’ai vu ?

Un groupe de prêtres s’étant approché du prophète, il leur a parlé et ils sont tous partis comme s’il les avait renvoyés.

-As-tu entendu ce qu’il leur a dit ? Reprit le père.

Oui ! Il leur a raconté une histoire : Une jeune fille avait faim, elle et sa famille ; Elle est sortie pour chercher du travail. Le Lévite qui l’a reçue lui a proposée ce qu’elle désirait : Il a souillé son corps et a livré son âme aux démons de la prostitution. Devenu son séducteur et son meurtrier, le mal qu’il lui a fait est pire que s’il lui avait coupé la gorge. Les anges ont filmé la scène et ont remis la séquence à la salle du jugement céleste où des millions d’anges vont l’examiner et déplorer le crime contre une misérable affamée.Par la suite, elle a trouvé un intercesseur qui la purifiera et la conduira au paradis. Son bourreau, s’il meurt dans son péché, il sera jeté dans les flammes éternelles de l’enfer, et là il se souviendra de la loi de Moïse qu’il présentait au peuple, mais ne pratiquait pas.

Un saint qui ne maîtrise pas sa passion en présence des femmes et de l’argent est un assassin.

 

12.  Un homme riche dit : J’ai compris tout ce qu’il a dit : Ce sont des histoires pour enfants ; J’aimerais qu’ils viennent chez moi, et je leur donnerais des vêtements de rechange, des tuniques de valeur, des turbans de prince, des chaussures en cuir, des bourses pour la ceinture, une carrosserie toute option … Alors,  leur aspect serait imposant et acceptable devant le peuple d’Israël. Mais, à les voir, on dirait des mendiants, c’est pourquoi nous les grands, qui sommes bénis,  nous n’osons pas nous approcher trop près de ces pauvres gens. Les rois fidèles étaient très riches, et d’ailleurs, si on n’a rien, comment pourrions-nous payer les dîmes, les impôts et  les offrandes ? Si le prophète n’était pas si pauvre,  je l’inviterais à ma table … Tenez !  Plus tard, avec son histoire écrite on pourra gagner beaucoup d’argent … Incomparable marché à saisir ... Tiens, tiens ! Il nous faut un habile écrivain … Je vois un chiffre d’affaire jamais égalé, une attraction littéraire incomparable …

 

Prière : Père compatissant, Dieu d’Abraham, le saint homme, intègre, juste et droit ! Je suis si loin, si bas, ignorant de tout … Pardonne-moi l’ignorance et ses effets sur mon âme. Je désire que ton règne vienne dans mon cœur ; Fais-moi reconnaître et expérimenter la royauté de Christ sur toute valeur : Le temps : La nouvelle lune, le Sabbat lunaire et les fêtes que régissent la lune et le soleil, (Gen 1 : 14 ; Ap 12 : 1) ; Donne-moi de gérer sagement l’argent qui m’est confié ainsi que  les biens de la terre. Conduis-moi comme un petit enfant et fais- moi vivre dans ton Alliance, comme les Saints hommes de la Bible. Je désire devenir, par ta grâce, irrépréhensible, intègre, juste, droit, miséricordieux et fidèle. (Osée 2 : 21- 22) Merci Père, je te le demande au Nom de Jésus ton Fils, Tu m’aideras à y parvenir ! Amen.

Voir les commentaires

Publié le

O Seigneur tu es le Roi tu règne à toujours

Complément (pour la repentance et la réforme)

  1. ) O seigneur, tu es le Roi, tu règne à toujours

Je t’implore et je t’appelle au secours, (Ps 51)

Accorde-moi le pardon, je suis accablé,

Par mes fautes, j’ai la conscience troublée. (Ps 32)

2) O Seigneur ma vie n’est que péchés et souillures

J’ai tout fait sans contrôler ma nature, (Jug 14)

Aujourd’hui, mon souvenir hante mon esprit,

Mon passé est plus noir que la nuit. (1 R 11 :6-8)

3) Quand j’étais dans les ténèbres de toutes mes passions

Je prêchais le Nom de Christ, mais sans conversion, (1 Tm 6 : 9-10)

J’emportais loin de l’église vers les coffres forts,

L’argent vil nécessaire au confort. (2 Pi 2)

4) Je l’avoue, semblable à un crocodile géant,

Dévorant les intestins des cadavres puants ; (Ez 29 : 3)

Chaque jour nous comptabilisions le butin,

Chèques, billets et pièces de notre écrin. (Ez 28 : 1-5)

5) O Seigneur, accorde-moi une pure conversion

Je ferai ce que déclarent tes prescriptions. (De 26 à 28)

Sur You tube, j’ai vu l’enfer dévorer l’argent

Les cupides nus dans un feu ardent. (Ap 14 : 8-12)

6) Je promets de ne jamais voler les prémices

Épargner cet argent par ma malice ; (Mat 10 :7-9)

Si les pauvres frères de Jésus ne reçoivent rien,

Ta justice fixera mon destin. (Mt 25 : 41-46)

7) Je promets aux misérables mon aumône bénie

Une dîme aux affamés et aux démunis ; (Ps 41 ; 2 Ch 31)

Le fin lin du vêtement pour être reçu

Au banquet des noces de Jésus. (Ap 19 : 7-9)

8) Dans mon film je m’abstiendrai de toute souillure,

Chasteté et pureté sont dans la droiture ; (Mat 23 : 25)

Adorant aux jours lunaires, je choisis la Voie

De Schadrac, Méschac, Abed-Négo (Dan 3 ; Esa 33) 000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

A Dieu soit la gloire pour son grand amour

Complément : (Deux calendriers, deux drapeaux s’affrontent. Patriarches et Pr. 294, 324)

  1. A Dieu soit la gloire pour son grand amour (Jér 33)

Pour les fêtes lunaires qui durent à toujours, (Ap 12 : 1 ; Za 14)

A la nouvelle lune, vrai repos perpétuel (Es 66 : 22-24)

Pour Adam et Eve, plus les anges du ciel. (Gen 1 : 14-18)

(Chœur) Gloire à Dieu, Gloire à Dieu, terre écoute sa voix (Ap 18)

Gloire à Dieu, Gloire à Dieu, monde réjouis-toi ; (Ap 14)

O, venez au Père, Jésus est vainqueur, (Ap 17 : 14)

Que toute la terre chante en son honneur. ((Ap 19)

2)

Les Sabbats du cycle, deux dans le croissant, (Ps 104 : 19)

Après la pleine lune, deux dans le décroissant ; (Net : Enoch, c 77)

Les doigts d’une main confirment ces valeurs, (2 Ch 31 : 3)

Données pour l’adoration du Dieu Sauveur. (TOB : Sira 43 : 6)

3)

Les fêtes solennelles retransmises par Moïse (No 10 : 1-10)

Au son des trompettes il réunit l’église. (Lév 23 ; Ez 45)

Le veau d’or solaire et les folles Saturnales (2 R 23)

Produisent la mort devant son Tribunal. (Ex 32 ; Deut 17)

4)

Le cycle lunaire est un mois éternel ; (Esa 66 : 22-24))

Les Sabbats et fêtes sont sacrés perpétuels. (Esa 24 : 21-23)

La vie et la mort règnent dans les neurones ; (De 30 : 15-20)

Car les lois du temps précèdent la couronne. (Jér 31 : 35-36)

5)

Adapter son culte à l’armée des cieux (Jér 8)

Expose le grégorien qui s’oppose à Dieu, (So 1 ; De 17)

Tel Jéroboam et toute sa parenté, (1 R 12 : 25 à 1R 14)

A souffrir l’enfer pendant l’éternité. (Ez 32 : 17… Za 14)

6)

Trente huit royaumes solaires s’opposent à Josué, (Josué)

Ils vénèrent la Bête et son calendrier, (Jér 8 ; Ap 13)

Les fêtes du solaire portent les germes de la mort (Deut 13)

Par profanations, épargne d’argent et d’or. (Deut 17)

7)

Entrons tous dans l’arche avant le déluge (Luc 17 : 26)

Dans les fêtes lunaires cherchons un refuge, (Ap 14 ; Za 14)

Bientôt le culte solaire sera dans le feu (Ap 14 : 9-11 et 9)

Les villes de Sodome défient le Dieu des cieux. (2 Pi 2 : 6 ; Ro 1)

8)

L’enfer et ses grands combattent les lois du temps (Ap 13)

Pour la damnation de tous les fils d’Adam ; (Jér 8 ; Za 14 : 12)

Dans l’Alliance nouvelle Jésus redonnera (Jér 31 : 31-37 ; Ap 12 : 1)

Le repos lunaire à celui qui vaincra. (Hé 4 ; Tob : Sira 43 : 6)

9)

Pour l’enlèvement Christ te rend juste et pur (Ez 18)

Par les sacrifices de justice et droiture. (Ez 14 : 12-23)

Les chargés d’argent seront exterminés … (Sop 1 : 10)

Ils en ont reçu mais n’ont point partagé. (1 Tim 6 : 9-10)

10)

L’église triomphante est irrépréhensible (Ap 12 : 1)

Partage les dons produits de la sébile. (Ap 14 : 1-5 ; Ap 19 : 8)

Jamais elle n’épargne l’argent des fidèles, (Ac 2 : 45 ; Mt 25 : 31)

Point de convoitise, de prédateur cruel. (Mat 10 : 7-9)

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

Ne crains rien, ( Hymnes et louanges 522 )

1)

Ne crains, Je t’aime ! Je suis avec toi, (Mat 28 : 20)

Si l’Alliance suprême, règlemente ta foi ; (Jér 31)

Mes justes de la terre pratiquent l’intégrité, (Ps 119)

La justice, la droiture, fruits de la sainteté (Esa 1 : 27)

Chœur

Non, jamais tout seul, non, jamais tout seul, (Ps 139

Jésus mon Sauveur me garde sur le sentier du droit ; (Ez 33)

Non, jamais tout seul, non, jamais tout seul ; (Ez 34 : 11…)

Christ protège mon âme des souillures d’ici-bas. (Jean 15)

2)

Ne crains rien, Je t’aime ! Mon ange filme ta vie (Ap 20 : 11-15)

Par des visions célestes l’Esprit te convie ; (Ps 139)

Ce que tu fais sur terre est publié aux cieux ; (Esa 48)

Immortelles sont tes œuvres, clichés très précieux. (Mal 3 : 13 …)

3)

Ne crains rien, Je t’aime ! Aucune acquisition (Ap 3 : 17)

Sur les livres célestes n’est sans jugement ; (Luc 16)

Ma justice se prononce contre tous les profits (2 Pier 2)

Des Pharaons rebelles qui exploitent la vie. (Esa 33)

4)

Ne crains rien, Je t’aime ! Donne aux pauvres tes prémices (De 26)

En retour du calvaire où Je fais justice ; (Pr 3 : 9-10)

Ezéchias le Roi juste accordait un troupeau ; (2 Ch 30 : 24)

Aux jours sacrés lunaires pour le peuple du Très Haut. (2 Ch 31)

5)

Ne crains rien, Je t’aime quand tu donne l’aumône (Deut 26)

C’est ta droiture fidèle, don du Fils de l’Homme ; (Mat 6)

Ton pain, si tu partages avec ceux qui ont faim, (Esa 58)

Bientôt la fin des âges, tu auras le fin lin. (Ap 19 : 8)

6)

Ne crains rien, Je t’aime ! Mon ange veille sur toi ; (Ps 34 : 8)

Aux jours sacrés lunaires, adore le Roi ; (Ap 12:1)

Evite le solaire, voie de l’armée des cieux, (Deut 17)

Le grégorien funeste profane les fêtes de Dieu. (Jér 8)

7)

Ne crains rien Je t’aime, tu es cohéritier (Ep 3 : 6)

Des sébiles de mon peuple, tu es purifié (Ap 14 : 1-5)

Plus de gain sur ton âme, mais le sceau des vainqueurs (Jér 14 :7 ; Ap 7)

Justice, droiture sociale, bienfaisante labeur. (Esa 58 : 6-14)

8)

Ne crains rien, Je t’aime ! C’est la fin de Saturne, (Dan 2 : 31-35)

Septième tête de la Bête, pillard des fortunes ; (Dan 2 : 44-45)

Les peuples du Solaire s’intègrent dans Sodome, (2 Pie 2 : 6)

Mais bientôt la colère fera pleuvoir des atomes. (Luc 17 : 28-30)

9)

Ne crains rien, Je t’aime ! Ton vêtement t’attend, (Ap 3 : 5)

Ta belle couronne est prête en or éclatant ; (Ap 3 : 11-13)

Nul ne vient dans la ville, s’il déshonore l’Agneau ; (Mat 10 : 7-9)

Empochant la sébile sous les yeux du Très-Haut (Sop 1 : 11-18)

 

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

 

Bientôt le Seigneur va venir (232 Hymnes et louanges)

 

1)    

  Bientôt le Seigneur va venir ! Es-tu prêt ?                 (Ap 22 : 12)

Sur ton front, que doit’ il écrire ! Le sais-tu ?                         (Ap 7)

Portes-tu le bon sceau, les œuvres de l’éternité ?               (Jac 1 : 27)

La justice, la droiture, les vertus de l’intégrité ?                   (Osée 2 : 21-22)

 

2)

      Bientôt l’appel retentira ! Es-tu prêt ?                      (Joël 2)

As-tu gardé le saint Sabbat ! Par la foi ?                                (Ez 45 :

Jours sacrés, nouvelles lunes définissent ta fidélité ;          (No 10 : 1-10)

Peut ‘on lire sur ton front, le respect des solennités ?       (Ap 9 : 4 ; Ez 45)

 

3) 

     Bientôt Jésus va te juger ! Es-tu prêt ?                      (Ac 17 : 31)

Pour tout ce qui est collecté, en son Nom ;                          (Amos 3)

Ton Profit sur ton front est gravé pour le jugement ;         (Ez 9 et 32)

Ton bilan sur ton front, dira si tu es un marchand.             (Ap 18)

 

4)

      Bientôt les noces dans la ville ! Es-tu prêt ?            (1 Th 5 : 2)

Aucune âme vêtue de sébiles, n’y sera ?                               (Sop 1 : 11)

Tes péchés sont gravés si le Christ ne t’a purifié ;                (Jér 17 : 1)

L’univers te dira, pour Mammon tu as milité.                      (Ap 20 : 11…)

 

5)

      Bientôt dans le ciel enlevé, es-tu prêt ?                  (1 Th 4 : 17)

Les élus ont tout partagé ! Qu’as-tu fait ?                            (1 Tim 6 : 11 …)

La justice et l’aumône amoindrissent les iniquités              (Tobit 12 : 7)

Sur ton front sont écrites tes victoires pour la sainteté.    (Ap 12 : 11)

 

6)

      Bientôt les angoisses de la fin, es-tu prêt !                (Dan 12)

Seras-tu vêtu de fin lin ! En ce jour ?                                        (Ap 19 : 8)       

Tes chéquiers, ton épargne ne te seront d’aucun secours ; (Sop 1 : 14-18)

Quand l’église montera, sa droiture gravée sur son front.   (Ap 7)

 

7)

      Bientôt les étoiles vont tomber ; Es-tu prêt ?             (Ap 8 ; 6 : 13 )

Les esclavagistes vont trembler, pour les coffres ;                  (Am 2)

Leurs butins, leurs profits seront tous gravés sur leurs fronts, (Ez 32 : 27)

Immortels, ces écrits sont une identification.                         (Ez 31 : 15-18)

 

8)

      Aujourd’hui tu dois partager ! Es-tu prêt ?                 (Esa 58)

Par la réforme tu dois changer, tout donner !                         (Ac 2 : 45)

Restitue ! Restitue, Restitue tout bien collecté ;                    (Ez 33 : 14-20)

La victoire de l’Agneau t’affranchit de l’avidité.                     (Ap 14 : 1-5)

 

9)

       Bientôt s’ouvrira la cité de l’Agneau ;                        (Ap 21 : 9…)

Corneille en sera honoré comme héros.                                  (Ac 10)

Son aumône le distingue parmi les saints et débonnaires    (Tit 2 : 17)

Sa victoire est la notre si Jésus-Christ nous régénère.           (Ap 7 : 9-17

 

Veux-tu briser du péché le pouvoir

  1.  Veux-tu marcher en élu triomphant, (la force est en Christ ; -- Bis) Ap 14

Choisis d’être un serviteur bienfaisant,  la force est dans le sang de Christ ; Mt 24 :45

 

Chœur

Je suis fort, fort, oui plus que vainqueur par le sang de Jésus,

Je suis fort, fort, oui plus que vainqueur, par le sang de Jésus, mon Sauveur.

 

  1. Tu offriras aux pauvres les prémices, (la force est en Christ ; -- bis) Mat 25

La Loi divine prescrit le sacrifice, la force est dans le sang de Christ ; Pr 3 : 9-10

  1. A l’affamé tu donneras l’aumône (la force est en Christ ; -- Bis) Mat 6

Par la droiture tu auras la couronne ; la force est dans le sang de Christ ; Ap 19 : 8

 

  1. Par équité ta gestion sera pure (la force est en Christ ; -- Bis) Ez 18

L’intégrité en sera ta parure ; la force est dans le sang de Christ ; Ez 14 : 12-20

 

  1. Sois un  Corneille  pour l’affamé qui veille ; (la force est en Christ ; -- Bis)

L’aumône aux pauvres précède  le réveil ; la force est dans le sang de Christ ; Ac 10

 

  1. Partage ton pain avec ceux qui ont faim  (la force est en Christ ; -- Bis) Esa 58

Par ta bonté tu auras le fin lin ; La force est dans le sang de Christ ; Ap 19 :8

 

  1. L’argent du peuple doit être distribué ; (la force est en Christ ; -- Bis) Act 2 ;45

L’épargne des dons est le gain des damnés ; la force est dans le sang de Christ ; Ez 28

 

  1. Veux-tu dominer la fornication ? (la force est en Christ ; -- bis) 1 Jean 3

Ta nouvelle vie prouve ta rédemption, la force est dans le sang de Christ ; 2 Cor 5 : 17  

 

  1. Repose- toi  aux jours sacrés lunaires, (la force est en Christ ; -- Bis) No 10

Sceau des vainqueurs qui sortent du solaire,  la force est dans le sang de Christ ;  Ap 12 : 1

 

  1. Eloigne-toi du sentier grégorien  (la force est en Christ ; -- Bis) Ap 14 : 6-12

Plaies et fléaux sur tous les faux chrétiens ;  la force est dans le sang de Christ ; Jér 8

 

  1. Sois juste et droit, fidèle dans la foi ;  (la force est en Christ ; -- Bis) Osée 2 : 21

Pas un iota ne tombe de la Loi, la force est dans le sang de Christ ; Mt 5 : 18

 

  1. Veux-tu sortir de Babylone vainqueur, (la force est en Christ ; -- Bis) Ap 18

L’acquisition donne l’éternel malheur ; la force est dans le sang de Christ ; Sop 1 : 11

 

  1. Bientôt la mort surprendra  les nations ; (la force est en Christ ; -- Bis) 2 Pier 3

Ta dernière chance est une conversion ; la force est dans le sang de Christ ; Ac 17 : 30

 

  1. Tu voix déjà sur le Net la victoire, (la force est en Christ ; -- Bis) Rom 1

Aucun magot ne monte dans la gloire ; la force est dans le sang de Christ ; 1 Tim 6 : 9-10

Voir les commentaires

Publié le

Vivre un jour au paradis ou souffrir éternellement en enfer (Ap 20 : 7-15)

 

Réflexion développée après la lecture du « livre d’Enoch », sur Google

 

Par l’audio visuel, aujourd’hui, on pénètre facilement près des volcans en irruption ;

Du cratère sortent des  jets de matières en combustion produisant une nuée ardente ;

La larve incandescente coule comme une effrayante rivière boueuse, enflammée.

Notre imagination ne nous fait pas supposer qu’on y sera jeté pour être châtié, ( Ap 14 :9-11)

Pour avoir adoré la Bête : Soleil, Lune, Mars Mercure, Jupiter, Vénus ou Saturne.

Ceci est une représentation miniaturisée de l’atome en combustion sur le soleil ;

Du feu terrifiant, impressionnant, atomique… Heureux celui qui voit cela à la télé,

Ou sur un écran, sachant que ce reportage se déroule dans un pays très éloigné.

Et pourtant, un enfer semblable est le lieu de supplice choisi par le Très Haut,

La vallée des enfers où les gerbes de feu s’élèvent comme des flammes solaires ; (Ap 20 :7-10)

Où les atomes en fusion manifestent une colère éternelle contre le mal et ses agents,

Contre les anges qui se sont transformés en démons et contre quiconque fait le mal.

Dieu a créé cette fournaise terrifiante, aussi vaste que la planète terre en combustion,

Là, il y aura beaucoup de souffrance indescriptible, de torture et des cris de douleur,

Mais jamais de mort pour les pécheurs en rébellion ; Pas de fin de vie, pas de soulagement ;

L’immortalité sera donnée à plusieurs qui y seront précipités après le jugement dernier.

Les anges qui ont quitté le ciel avec le démon pour venir sur terre pratiquer le mal,

Ne savaient pas, avant Enoch, qu’ils auraient pour châtiment, un tourment éternel en enfer ;

Pourquoi ? Manifestant leur révolte contre Dieu, ils se sont engagés à corrompre notre race ;

A faire et enseigner un maximum de mal, afin de se venger en peinant Dieu et les siens.

Selon Enoch, ils se sont rendus capables de se transformer en homme ou femme séduisante,

Afin d’avoir des relations sexuelles impures, pornographiques, avec des conjoints consentants.

Les écrits nous apprennent qu’ils ont enfanté des géants d’une taille d’environ 15 mètres ;

Des monstres, mi-homme et mi-diable qui ont corrompu la création, dévorant tout,

Y compris les humains qui se mangeaient comme un chat dévore une souris ; (Gen 6 :1-7)

De plus, ils ont révélé aux hommes comment se changer en animal, en chauve souris,

En loup garou, en vampire invisible, afin de faire un maximum de perversion dans le mal.

Ils ont enseigné comment s’entretuer, faire la guerre, se corrompre dans la débauche,

Pratiquer des vices contre nature, voler et piller toute valeur et tout ce qui est visible ;

D’eux vient le savoir pour fabriquer des armes, pratiquer la sorcellerie, et le pillage …

A ce spectacle d’horreur, Dieu est intervenu en  emprisonnant les princes du mal sous la terre,

Puis, malfaiteurs et géants ont été noyés, exterminés dans les eaux d’un déluge planétaire.

Dieu, ayant choisi Noé et sa famille, les seuls fidèles, intègres, justes et droits sur terre, (Gen 6 : 8)

Son plan divin était que cette sainte famille couvre la terre à nouveau d’êtres justes et parfaits ;

Mais, hélas ! Très tôt, les enfants de Noé choisirent les démons pour conquérir le monde.

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde beaucoup plus avancé dans l’art de détruire ;

Avec toute la littérature et le cinéma consacré aux évènements et jugements du passé,

Nous tous, enfants de ce saint homme Noé, semblons être pervertis, sourds et aveugles. (Rom 3 :10)

Nous apprenons dans la littérature que certains individus épousent des esprits séduisants,

Cohabitent avec des démons, et la terre est devenue un vaste Sodome et Gomorrhe. (Luc 17 : 26)

Le Christ est venu sauver ceux qui aspirent à la justice, la droiture, l’intégrité, comme Noé ;

Mais, ce Jésus béni éternellement est commercialisé par des religieux sans scrupule ; (2 Pier 2)

Son Saint Nom, sa Parole, son Patrimoine, servent d’instrument de pillage des nations ; (Nah 3)

Plusieurs écrits sont confisqués et déclarés « douteux apocryphes » par des blasphémateurs ;

Des religieux colonialistes par leurs doctrines réalisent un chiffre d’affaire gigantesque ; (2 Tim 3)

De la sébile à l’avion porteur d’iniquité, il y a des cupides qui pervertissent les lois sociales.

Le capitalisme religieux est comme un linceul noir, puant la corruption, placé sur l’image de Dieu.

La fête solennelle de la nouvelle lune et les quatre Sabbat lunaires sont reniés et foulés au pied ;

Dénoncés publiquement par d’arrogants prédicateurs, tous intégrés dans l’armée des cieux. (Jér 8)

Vénus reçoit hommage le vendredi au coucher du soleil et Saturne le Moloch  reçoit le samedi.

Le Soleil dans l’ostensoir en forme d’Ostie reçoit l’adoration et la dévotion du dimanche.

L’ordonnance des prémices à partager pour nourrir le peuple est en séquestration mondiale ;

Si la justice donnait droit au Créateur pour la répartition des prémices, cette droiture est défiée.

Chaque pièce d’argent déposée est comme des clous attirés par un gros aimant inique. (1 Tim 6 : 9)

La Sainte droiture prescrivant une dîme sociale en faveur des affamés est reniée. (Esa 59)

Toute générosité religieuse est semblable à une rivière qui se jette dans une grotte sans fond.

 

Pourtant, la vallée de feu, animée comme un soleil projetant ses flammes dans les hauteurs,

Le soufre irrespirable, les vers de la corruption, les asticots voraces, les tourments inaccessibles à notre imagination de terriens ...  La vallée du châtiment, de la justice et des tourments attend :

Le jugement dernier et l’arrivée des esprits mauvais, pillards, tueurs, trompeurs, pour les tourmenter ;

Elle attend tous les coupables qui ont rendu nul le sacrifice de Jésus par endurcissement du cœur ;

Elle attend tous les méchants injustes qui ont exploité, souillé et dépouillé leurs prochains ;

Elle attend la cohorte de Judas qui a vendu Dieu et son Fils pour des finances, sang des pauvres ;

Elle attend le bilan des religieux capitalistes qui ont épargné les dîmes et ressources du peuple ;

Elle attend les prostitués des deux sexes qui commercialisent leur corps pour gagner de l’argent sale ;

Elle attend les gestionnaires  et bergers qui ont fait travailler les esclaves laïcs, bénévoles, sans salaire ;

Elle attend les radiateurs qui ont dépouillé les adeptes faillibles, ne restituant rien de leurs rapines ;

Elle attend les religieux fiers qui ont renoncé à toute réforme financière que nécessite la sanctification ;

Elle attend les habitants de la terre qui ont foulé au pied la nouvelle lune et les 4 Sabbats  lunaires ;

Elle attend les séducteurs qui ont neutralisé la loi de justice en proclamant une grâce de « père Noël » ;

Elle attend les humains qui vendent leur âme au diable pour réussir ou gagner une élection ;

Elle attend tous ceux qui ont déclaré pouvoir vivre,  réussir, se corrompre sans obéissance à Dieu ;

Elle attend tous les rois et gouverneurs qui n’ont pas eu l’humilité pour se soumettre à Jésus-Christ ;

Elle attend ceux qui ont souillé leurs enfants par l’inceste, sans jamais regretter ce crime crapuleux ;

Elle attend ceux qui ont choisi la drogue au lieu de la Loi : Tu travailleras 6 jours par semaine ; (Ex 20)

Elle attend les enfants rebelles qui se sont souillés, ont insulté, injurié,  déshonoré leurs parents…

Elle attend les parents cruels, insensibles, qui on livré leurs enfants à la prostitution commerciale ;

Egalement tous les coupables qui ont refusé la grâce, le pardon et la rédemption venant du Christ ;

Et ce châtiment, pour plusieurs, n’aura point de fin pendant l’éternité. (Esa 66 : 22-24 ; Ap 20 : 10)

La justice du Créateur se vengera par le feu de toute acquisition illégale, jugées par la Loi ; (Jude)

 

Le Juge Suprême : Jésus-Christ qui a vécu sur terre, après quoi il s’est livré entre les mains des pasteurs d’Israël, a souffert sous Ponce Pilate et Hérode, flagellé par les romains, a reçu le crachat et les mépris des pécheurs, fut crucifié entre deux brigands, ressuscité le 3e jour au lendemain du Sabbat de Pâques, monté au ciel 40 jours après sa mort… Ce Jésus est le Grand Juge Suprême des anges et des hommes, de toute créature qui a reçu l’existence sur terre et dans le ciel. Le Christ jugera chacun selon ses œuvres, de la part du Dieu Créateur.

 

La nature du méchant : Par ces évènements, Jésus nous a démontré le caractère cruel et criminel des anges du démon qui se sont coalisés pour le faire souffrir, le torturer et le faire mourir. Il nous a démontré ce dont l’homme est capable quand il devient orgueilleux, un salarié qui exécute des ordres ; Un militant qui croit que la violence et la cupidité seront toujours vainqueurs. Les esprits mauvais inspirent le mal, l’oppression, l’esclavage, la guerre, l’adultère, la fornication, le mensonge, le divorce, le pillage, le meurtre, l’assassinat des êtres sans défense, la torture et l’exclusion. (Jean 8 :44)

 

L’objectif divin : Cette réflexion ne devrait pas être perçue comme une nécessité urgente de s’orienter vers une religion quelconque. La lecture du livre d’Enoch, (Sur Google) devrait nous sensibiliser sur la nécessité de poursuivre un objectif que propose le Sauveur : Dieu dit :

Je serai ton fiancé pour toujours ; Je serai ton fiancé par la justice, la droiture, la grâce et la miséricorde ; Je serai ton fiancé par la fidélité et tu reconnaîtras l’Eternel. Osée 2 : 21-23

 

L’adoration à l’église triomphante : Un grand signe parut dans le ciel : Une femme (une église) enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds (calendrier luni-solaire) et une couronne de douze étoiles sur sa tête. (Les douze apôtres, saints, justes et droits, les leaders de l’abnégation) Ap 12 : 1

 

A chaque nouvelle lune et chaque Sabbat, toute chair se prosternera devant moi dit l’Eternel ; Et quand on sortira, on verra les cadavres des hommes qui se sont rebellés contre moi ; Car leur ver ne mourra point et leur feu ne s’éteindra point ; Et ils seront pour toute chair un objet d’horreur. Esaïe 66 : 22-24

 

Avertissement : L’enfer ouvrira bientôt ses portes enflammées pour recevoir quiconque méprise les lois du temps et celles de la justice. Un arbre ou un million d’arbres, coupés sous une mauvaise lune, produisent des vers, des mites et se détériorent sans le secours d’aucune main. L’adoration dans l’armée des cieux, hors du cycle lunaire, sous l’autorité d’une des 7 têtes de la Bête : Soleil, lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne le Moloch, est une rébellion suffisante pour être classé parmi ceux qui passeront l’éternité en enfer. (Ap 14 : 6 -12)

La réponse positive à l’invitation mondiale d’Apocalypse 14, permet d’éviter une éternité de tourments.

 

 

 

Orientation dramatique d’un berger après la mort (Fiction)

Liens qui servent de base à cette réflexion : Google : «Témoignages chrétiens : Divine révélations ; 7 colombiens ont visité l’enfer et le paradis ; www. mara-natha.fr ;  The lunar sabbath and SDA church, 4 angels publications »

 

Justification de cette réflexion : D’après les définitions de la géhenne définies par les jeunes colombiens, ayant vu malheureusement des prêtres et des pasteurs dans la vallée de feu, il nous est utile de faire des suppositions sur quelques causes de leur échec face à l’éternité. Si nous les vivants connaissons ces causes de la mort éternelle, nous saurons comment apporter des réformes dans nos pratiques, afin d’éviter de nous trouver un jour en enfer pour des omissions souvent involontaires. Plusieurs théologiens que je connais contredisent l’évidence de la géhenne, de la vie de l’âme après la mort, afin peut- être d’hypnotiser leur conscience et de rendre la séduction religieuse lucrative, douce comme un coup de foudre. (2 Pier 2)

Faisons parler l’âme d’un berger d’après ces textes : (Ez 32 : 12 ; 31 : 15- 18 ; Luc 16 : 19- 31 ; Ez 31 : 14- 18).

Elle dit : A la fin de ma carrière de berger, il semble que j’étais loin de la perfection du Christ. (Ez 34)

Quand j’ai rendu l’âme, laissant mon corps exalté au pouvoir des croque- morts, (Luc 12 : 15) Les anges furieux m’ont porté vers un tunnel vertical menant à l’un des degrés vers le centre de la terre. (Esa 14 : 9)

Maîtrisé par ces anges géants, notre descente se faisait à une vitesse vertigineuse.  (Esa 14 : 15)  La sévérité de leur visage m’a fait comprendre que la destination finale serait terrifiante.  Franchissant des ténèbres les plus compactes que l’œil ne peut jamais percer, dans notre chute en spiral, à chaque palier, nous entendions des hurlements effroyables. Il y avait du feu et des milliards de cris de détresse. (Ez 32 : 17- 32)  Des cris de révolte, des blasphèmes contre Dieu, contre Jésus, contre le ciel et contre les théologiens de la vie terrestre.

 

Coupables par ignorance : Ici, dans ces grottes en feu, il semble que l’humanité entière est emprisonnée dans une détresse indescriptible. Si les juifs connaissaient ces magmas incandescents, prisons destinés aux démons et aux âmes immortelles de ceux qui ont fait du mal à un être humains sur terre, ils se garderaient de mépriser, railler,  persécuter, lapider, tuer, massacrer, brûler les saint prophètes du Très Haut, et ils ne se rendraient pas coupables de la torture et du meurtre du Fils Unique de Dieu. L’histoire sainte enseigne par des faits, que les plus grands meurtriers de la terre sont ceux qui se font un devoir inhumain de défendre une idéologie, une institution religieuse, une propriété acquise, contre ce qu’ils appellent « une menace pour nous, nos institutions et notre butin ». Les  âmes injustes de presque tous les morts depuis Adam, sont dans les abîmes, placées à différents degrés selon leurs culpabilités. (Ez 32 : 17- 32 ; Ap 21 : 7- 8 ; 22 : 12)

 

Destination : Nous avons atteint une des  grottes épouvantables qui se trouvent au centre embrasé de la terre.

Après avoir franchi une des portes de cette affreuse et terrifiante caverne,  aussi grand qu’un pays, ( Ez 31 :15-18)   Où sont châtiés des milliards d’âmes prisonnières, enchaînées dans les tourments éternels,  J’ai réalisé que je suis également, moi qui étais un berger,  prédicateur, missionnaire, pasteur salarier, jeté dans une des cellules de cette  géhenne, (Luc 16 : 23),  Où les dogmes religieux terrestres, les croyances, les doctrines, la foi, le service, n’étaient que tromperies lucratives. Nous sommes brûlés par le profit immortel de notre vocation.

 

     Unissant mes hurlements aux cris d’angoisse et de douleur par lesquels nous exprimons notre souffrance, notre déception et notre désespoir,  Je maudis, en hurlant de douleur, les prédicateurs intéressés, mes supérieurs qui m’ont donné une fausse éducation pour atteindre ce funeste destin. J’étais enfermé dans les fausses doctrines lucratives de mon église comme une locomotive animée qui suit la voie ferrée en direction d’une ville incendiée. Seule, la destination ouvre les yeux des victimes de la grande séduction terrestre.

 

     Les supérieurs nous enseignaient comment gagner beaucoup d’argent par la sollicitation des dîmes et  générosités, mais sans travailler. A cause de nos acquisitions financières et foncières, Je suis couvert d’une couche de vers voraces qui dévorent  ma chair en lambeau ; (Esa 14 : 9-23) Judas avais dit aux meurtriers : Donnez- moi trente pièces d’argent et je vous conduirai à Jésus ; Mais moi, je disais : « Donnez-moi vos dîmes et vos offrandes et je vous conduirez à Jésus ... Oh ! Quelle tromperie ! Quelle dramatique erreur ! Perdre l’éternité pour des choses vaines ! Le produit chiffré de mon commerce évangélique est un feu volant, une puanteur soufrée et la boue remplie de vers voraces, dévorant mon âme. (Esa 14 : 10)

Avec le saint livre, le Saint Nom de Dieu, les noms des saints apôtres et des prophètes, j’ai ramassé beaucoup d’argent sale ; Je porte le bilan chiffré comme une plaie maligne et douloureuse, dans un magma incandescent. (Prov 25 : 21- 22) J’ai été leurré toute ma vie ; Laissez-moi crier, hurler, gueuler jusqu’à la mort, crier mon désespoir !  Ici, Dieu n’entend pas, n’exauce pas, ne sauve pas, n’intercède pas, ne délivre pas.  Hélas !

 

Ma première réprimande que je porte comme des chiffres pestiférés, est celle-là : (Ez 28 : 4-5)

Je suis en enfer,  parce que L’argent des offrandes bibliques était semblables à un œuf magique ; N’ayant pas produit par ma gestion, nourriture et soutien contre la faim, la pauvreté, l’affliction, la maladie, l’infirmité, la vieillesse, le chômage etc … Cet œuf épargné a  éclot pour mon âme immortelle, un feu atomique d’une agressivité perpétuelle. Mieux valait pour moi, être jeté vivant dans le cratère d’un volcan en irruption que d’embrasser cette carrière évangélique de collectes d’argent. La flamme de ses acquisitions religieuses dévore des millions d’âmes emprisonnées, lévites et pasteurs qui hurlent et crient des lamentations ; (Jac 5 : 1- 6)

 

 La cause et ses effets : Brûlés par le feu de la justice profanée, consumés par le produit du salut commercialisé, nous sommes également, comme le roi Hérode,  dévorés par des vers gloutons, tous épouvantés.  (Esa 66 : 24)

Nous maudissons les menteurs, marchands de salut gratuit, qui nous enseignaient  cette trompeuse voie de malheur : Comment atteindre un chiffre d’affaire combustible en dépouillant les pauvres, les déshérités, les mendiants, les chômeurs de toutes les nations. Notre iniquité bancaire s’élevait jusqu’au ciel.  (Ap 18 : 5) Au grand étonnement des anges saints, au grand déshonneur contre le Saint Nom de Jésus, à la grande confusion jetée sur l’identification du Grand Dieu … Je ressens les effets du feu, tout comme les enfants innocents que jetaient les familles dans la fournaise de Saturne, lors des Saturnales du samedi. (Jér 7 : 30- 34)

 

   Déception éternelle : Pour toujours, rejetés de Dieu et bannis du ciel, notre cupidité était concrétisée par une épargne démentielle. Nous avons contrefait la Parole Sainte qui dit : « C’est à la sueur de ton front que tu gagneras ton pain » (Gen 3 : 19) Tu travailleras six jours et tu feras tout ton ouvrage … (Ex 20 : 8)  Nous avons violé l’ordre du Christ qui a dit : « Vous ne toucherez ni à l’or, ni à l’argent … Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. (Mat 10 : 7- 10) Le capital de notre institution confirme que nous étions plus habiles et plus cupide que Guéhazie ; Hélas !  (2 Rois 5 : 19- 27).  L’amour de l’argent est la racine de tous les maux. (1 Tim 6 : 9- 10)

 

   Tombés de si haut !  Nos cris font trembler les voûtes de la grotte infecte où le soufre  augmente la puanteur. (Ap 14 : 10)   L’âme de savants docteurs qui se paraient de vêtements sur mesure, se déplaçaient en véhicules toute option, voyageaient de nation en nation, veillaient sur leurs chiffres d’affaires, transféraient l’argent des misérables vers Babylone, tous sont placés ici, ils hurlent de douleur, sans trêve ; Des riches vénérés sur terre, appelés  « monsieur –le » sont ici comme des cadavres combustibles dans la géhenne.  (Jude 11)

    Tous sont couchés dans leur cellule, nuit et jour, expriment un tourment indescriptible ; (Ap 14 : 10) Nous avons tous associé le Saint Nom de Dieu au pillage des peuples chercheurs de salut. (Jac 5 : 1- 6 ; Ez 32) Notre honneur et notre grandeur sont carbonisées, tous effarés, honteux, nus dans la vallée en feu. (Ez 31 : 18)

 

Réforme : Il est possible, avec Jésus, d’envisager l’avenir avec une stricte abnégation, en sortant du commerce évangélique aux conséquences destructrices pour les âmes immortelles. 

 

 

Ma seconde réprimande portée sur la plaque métallique que portent toutes les âmes condamnées est :

Profanation des lois et ordonnances du Très Haut, transcrites par Moïse depuis le Sinaï, surtout les violations des lois du temps, du calendrier Luni-solaire : (Nb 10 : 1- 10 ; Gen 1 : 14- 16), Lois Instituées par Dieu avant la création des espèces et finalement, celle de l’homme : Adam et Eve.

 

   La nouvelle lune, commandement de Dieu, solennité perpétuelle, fête sociale et bienfaisante, était un jour de repos mensuel, un jour de réjouissance, une solennité  qui excitait particulièrement les puissances de l’enfer siégeant  dans les neurones des méchants religieux ;  (Ap 12 : 17)

 

    Ainsi, Afin d’éviter la persécution, j’évitais de rendre un culte à Dieu ce jour-là, bien que le prophète de Dieu annonce le châtiment des rebelles en ces termes : « Leur ver ne mourra point et leur feu ne s’éteindra point, ceux qui ont profané le jour de la nouvelle lune et les saints Sabbats lunaires ». (Esa 66 : 22- 24)

 

   J’évitais également, les vrais Sabbats du 7, 14, 21, 28e jour, comptés après la nouvelle lune, car ce calendrier lunaire énervaient les puissants zombis qui nous dominaient. Dans mon institution, nous étions tenus de nous adapter au calendrier le d’Armée des cieux : Soleil, lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne. Bien que le prophète Jérémie avait prononcé une sentence terrible contre cette adaptation occulte ; (Jér 8 : 1- 3)

 

    les fêtes annuelles, étaient décalées et dénaturées. Je déplaçais la Pâques annuelle du 14e jour du premier cycle lunaire du printemps, et pour déshonorer le Créateur,  je fêtais la sainte cène n’importe quand, mais le plus souvent possible. Je fêtais  la fin et le commencement de l’année, non au premier cycle lunaire du printemps, comme l’exigent les lois de la création, mais en hiver,  pour commémorer la naissance du fils de Nemrod, nommé en hébreu Abaddon et en grec Apollyon, selon le calendrier de la sorcellerie babylonienne.  (Ap  9 : 11 ; 13 : 8)

 

     Afin de fuir les menaces et les tracas de la persécution, je choisissais le jour du dieu soleil ou le samedi pour rendre hommage à Saturne ; Ce Moloch maudit, 7e tête de Babylone, 7e abomination, 7e jour de la sorcellerie chaldéenne, (Deut 17 …) C’est ici, dans ma cellule en feu que je comprends  le salaire de  cette idolâtrie criminelle. (Deut 13)

 

     Le samedi babylonien de l’Armée des cieux, fait partie des lois astrologiques contrenatures, qui ouvrent les portes de l’enfer. Ma culpabilité est grande suite à mon adaptation à ce calendrier babylonien. (Jér 8 : 1- 3) C’est notre crime contre Dieu ! Non seulement, nous nous sommes adaptés à Babylone, mais nous y avons, par la prédication, l’enseignement et la littérature,  introduit tous les croyants qui sont en grand nombre dans la géhenne. (Ap 13 : 8)

 

    Le faux sabbat, fête des Saturnales du samedi se déroulait, dans l’antiquité autour d’un veau d’or, idole choisie par Aaron au pied du mont Sinaï, et Jéroboam qui en a fabriqué 2 veaux d’or. (1 Rois 12) C’est la cause du châtiment éternel que subissent plusieurs millions d’âmes idolâtres dans les tourments de la géhenne ;  (Deut 13) Hélas ! Hélas ! Babylone nous a emporté comme une nuée ardente détruisant un village.

 

    Ce calendrier infernal  nous assurait la paix et nous pouvions dépouiller le peuple évangélisé sans remord ;  Il paraît que c’est cet argent du peuple dont je porte pour toujours le chiffre maudit sur mon âme ; Argent  qui excite la fureur des flammes de la géhenne et produit des hurlements effroyables. (Rom 12 : 20- 21) Les Saints Apôtres que nous prêchions ne sont pas ici car ils ne touchaient pas à l’argent et l’or du peuple. Personne n’a jamais vu Jésus, portant un sac d’argent collecté, afin de le placer en banque, ou de l’expédier à Babylone.

 

    Oui, nous avons dépouillé des nations, des pauvres et des mendiants ; Je brûle et je cris, je cris, je cris ! Je me souviens : Seule l’exportation du butin  vers Babylone, déchargeait  les banques  et modérait nos comptes.

 

Réforme :  Si j’ai, par ignorance, rendu un culte aux démons, cachés dans les 7 têtes de la Bête à 10 cornes, par la connaissance, je peux implorer l’aide divine afin qu’il me soit donné de m’intégrer dans le calendrier luni-solaire de la Création, destiné particulièrement à l’église triomphante. (Ap 12 : 1)

 

 

Ma troisième réprimande  que je porte comme un trophée chiffré est le titre de Voleur : Jn 10 : 7- 10

Voleur  des prémices ; Ce sacrifice ne me paraissait pas important au point de chercher parmi mes têtes de bétail, mes plus belles bêtes à offrir à l’Eternel afin de nourrir son peuple ; (2 Chr 31) Abraham, Isaac, Jacob, David, Ezéchias, Josias s’acquittaient fidèlement de la gestion des prémices de leurs biens, mais moi, J’étais un berger très éloquent mais peu pratiquant ; j’aimais seulement recevoir sans donner… Consommer sans sacrifier … Me rassasier plus que partager. Si je n’étais pas égoïste, avare et cupide, je ne serais pas conduit ici, dans cette cellule destinée aux démons.

 J’aimerais le faire savoir au monde entier ! Fuyez la cupidité ! Fuyez l’égoïsme ! Fuyez la gloutonnerie ! Fuyez le capitalisme corrompu ! Fuyez devant l’argent du peuple comme on fuit d’une maison en flammes !

     J’emportais les prémices comme l’aigle s’élève avec un lièvre mort dans ses  griffes. C’est stupide ! Stupide !

Le bilan chiffré des prémices retenues me dévore sans répit, c’est un feu dans mes entrailles ! Sachez-le !

 

Voleur du droit des pauvres : La dîme des pauvres (L’étranger, l’orphelin et la veuve nécessiteuse) était pour moi souvent un piège : Je trouvais ce sacrifice (aumône) au dessus de mes moyens, mais j’enseignais ce devoir en priorité afin de tromper et persuader  mes adeptes ; Cela me permettait d’avoir l’augmentation de mon épargne bancaire !  Je disais en moi-même : C’est l’avenir de mes enfants qui est garanti par cette « bénédiction » … Le bilan est brulant !

   Je disais à mon auditoire que je suis responsable de la gestion globale ; Et avec une confiance idiote, ils me donnaient tout l’argent que je plaçais vite en sécurité, sans savoir que les anges comptabilisaient tout pour rendre compte à la justice universelle.

      Quand une belle jeune femme me demandait de l’argent ou du pain et de la viande, nous avions un consentement mutuel ; Malgré le sacrifice donné à Dieu pour le plaisir coupable, le bilan est porté sur mon âme comme un feu dévorant … Une peste …

 

Réforme : Si j’ai volé les prémices, droit du Très Haut et l’argent du droit social, avec le secours de Jésus Christ, je vais « essayé d’être charitable en m’acquittant de ce devoir qui consiste à partager mes ressources avec ceux qui ont faim. (Esa 58 : 7- 14)

 

Blasphémateur : J’ai enseigné sur terre que l’enfer n’existe pas … Que la géhenne était une illustration pédagogique ; Qu’il n’y a rien après la mort ; Que Dieu est un papa doudou qui ne punit pas …  Que le jugement sera une belle et agréable surprise, exclusivement pour tous les croyants de notre obédience … Tout comme le brigand sur la croix, nous serions tous reçus … Justifiés, sanctifiés, glorifiés, par la foi seulement… Tromperie !

   J’ai interdit la lecture et la publication des écrits appelés Apocryphes, car ils diminueraient notre chiffre d’affaire en révélant les mystères du salut. (2 Tim 3 : 1- 3)

 

Désespoir éternel :  Je cris, jusqu’à  en perdre le souffle…   Je hurle jusqu’à perdre connaissance …  J’appelle la mort, j’appelle la mort … Ici, dans les flammes de la géhenne, il n’y a pas de mort possible, pas de Dieu … Pas de Saint conseiller … Pas de Médiateur … Pas d’espérance …  Il n’y a que souffrance, douleurs, tourments, cruautés, atrocités, lamentations ,  cris d’épouvante, répétitions lugubres de milliards de voix désespérées  …  Nous  les maudit bergers trompeurs, menteurs, séducteurs, cupides, capitalistes corrompus,  nous avons conduit le troupeau du Seigneur Saint, Juste et droit,  ici en enfer,  simplement par nos doctrines lucratives et la gratuité trompeuse du salut. (2 Pier 2).  Seigneur ! Fais- moi revenir une minute sur terre !

 

Avertissements impossibles : Si un ange pouvait porter mes paroles en haut sur terre, je dirais : Habitants de la terre encore vivants, ne venez pas ici ! Ne venez pas ici ! Je vous en supplie, ne pratiquez pas le péché contre la Loi de Dieu ! Méfiez-vous de l’argent des croyants … Ce sera du charbon ardent pour votre âme.   Ne pratiquez pas la sexualité hors des liens du saint mariage …  Adam avait une seule épouse : Eve ; Il y a ici, des grottes très éprouvantes pour brûler des millions de sexes insatiables de plaisirs … Les adultérins, les fornicateurs  sont punis très sévèrement … La polygamie est particulièrement punie par la rigueur du feu ;  Les corrompus se font violenter par des monstres épineux, leurs hurlements déchirent l’espace.

 

   Sortez de l’avidité financière car dans la géhenne, avec la détresse que produit le bilan comptable d’une vie,  l’air que l’on respire en portant le chiffre d’affaire est une flamme brûlante.  Il n’y a pas d’eau … L’eau qui passe est un carburant enflammé …  (Luc 16 : 19- 31)

    Adorez le Créateur, chaque nouvelle lune, chaque Sabbat lunaire et chaque fête annuelle ;  Obéissez …  Payez vos dettes … Dieu est Grand et très sévère contre le mal, contre les démons et les pécheurs ;  Ne contestez  pas avec Dieu … Soumettez-vous à tout ce que Dieu commande! (Nom 10 : 9-10 ; EZ 46 ; Ap 12 : 1)

   Suivez les instructions de Moïse, que Jésus enseignait … (Luc 16 : 29- 31)  La géhenne est un feu qui fond l’orgueil et toute fierté malfaisante ; Le bilan financier est lourd à porter, comme le cadavre que les geôliers attachaient sur le dos de certains prisonniers juifs. (Jér 8)

   Les rois qui sont  ici, ou plus bas dans une grotte plus chaude, gueulent comme de dinosaures, accablés par les crimes, les acquisitions injustes, les massacres de l’armée et les péchés de leur vie terrestres. Ici, la grandeur terrestre s’exprime par des cris épouvantables.  (Ez 32)

 

Conclusion : Mieux vaux être sur terre, mendiant, aveugle, infirme, cancéreux, lépreux, sans parent, sans ami, accablé par la faim, mais  être intègre, juste et droit, puis, conduit comme Lazard au paradis, (Luc 16 : 19) Quelle terreur ! De passer une minute dans une de ces grottes infectes, auprès des monstres grimaçants, enflammés comme des torches, qui souffrent à cause des millions de crimes dont ils ont couvert la face de la terre. Leurs cris de terreur font vibrer la voute de la grotte infernale, et terrorisent les âmes prisonnières qui auraient préféré être jeté dans un magma incandescent pendant leur vie terrestre.

 

Admirez la dernière église, habillée du soleil, la lune sous ses pieds (comme divin calendrier éternel) et une couronne de 12 étoiles sur sa tête.  Elle est sainte comme les 12 saints Apôtres de l’Agneau ; Elle triomphe avec 0% de perception, 0% de cupidité, 0% d’égoïsme, 0% d’épargne avec l’argent du peuple, 0% de profit, 0% d’oppression, 0% d’avidité. Elle est persécutée, mais intègre, juste et droite comme les Apôtres. (Ap 12 : 1)

 

Elle réparera cette brèche : C’est à la sueur de ton front que tu gagneras ton pain ; Gen 1 : 19 … Tu travailleras 6 jours et tu feras tout ton ouvrage, mais le 7e jour et à la nouvelle lune, tu adoreras ton Créateur. (Ex 20 ;  Ez 46 ; Ap 12 : 1.)

   Il est dit de l’église triomphante ; Il lui a été donné de se revêtir de fin lin éclatant et pur, car le fin lin ce sont les œuvres justes des saints. (Ap 19 : 1-10 ; Mat 6 ; Mat 25 : 31- 46).

 

Une minute au ciel vaut dix milles fois mieux qu’une carrière de roi sur terre, suivie, après la mort, de l’emprisonnement dans la géhenne. Il est écrit :  Les Rois et les grands incrédules tyranniques, les riches et les héros de la guerre, ramperont comme des reptiles devant le grand tribunal du jugement dernier, accablés et écrasés  par le rapport publié de leurs crimes, du bilan total des gains, acquisitions et oppressions de leur vie. (Voir : Livres mystiques ;  « Le livre d’Enoch » sur Google)

 

Nul ne peut servir deux Maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre ; Ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon.  Mat 6 : 24 Mammon est le diable caché dans l’argent du peuple qui pervertit les ordonnances sociales et oriente beaucoup vers la géhenne. (1 Tim 6 : 9- 19)

Après la mort, sur le front du commerçant de Dieu, sont gravés le produit de sa vocation, le bilan des secteurs dépouillés, les croyances par lesquelles ils obtenaient les ressources des misérables, ses

Oeuvres immorales, ses cruautés ;  Ses œuvres immortalisées qui l’accompagneront jusqu’au jugement dernier.  Ce n’est qu’après la mort qu’il comprend sa haute trahison contre le Très Haut, et  alors, ses ténèbres deviennent lumière déplorable. Déçu et confus, il pousse des cris terrifiant !

 

Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché ; Faites- vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? Car je ne désire pas la mort de celui qui  meurt, dit le Seigneur, l’Eternel. Convertissez- vous donc et vivez. Ez 18 : 31- 32

Voir les commentaires

Publié le

Le plus grand des pièges contre les chefs religieux  et la race humaine a pour abréviation : NAGBAS.  (Ez 34)

Stratégie militaire : Dans un film, j’ai vu un acteur qui jouait le rôle de Salomon, roi d’Israël. Alors qu’une puissante armée montait contre son pays, il fit creuser, après un virage dans le flanc de la montagne, une falaise imprévisible qui coupait l’unique route, où pouvaient s’écraser des millions de guerriers. Quand l’armée d’Israël se manifesta de l’autre coté, l’armée étrangère, avec ses chars, ses héros, ses chevaux et ses combattants, tous vaillants meurtriers, pleins de cupidité et excessivement avares,  ils s’élancèrent au combat en poussant des cris de guerre et tous tombèrent dans les profondeurs de ce qui est devenu leur tombeau. Il n’y a pas eu de survivant, pas de pillage. Le piège les a tous engloutis. Leur objectif était de massacrer Israël, piller l’or du temple, l’argent et les richesses de la nation. S’ils réussissaient, de retour, tous diraient : NAGBAS… NAGBAS … Ce qui veut dire : Nous avons gagné beaucoup d’argent sale ... Beaucoup d’or … Nous avons des milliers de belles femmes pour le plaisir et des esclaves, des sans salaire,  pour le fouet et le profit… (Ez 32 : 17-32) Nos banques vont fleurir … Nous sommes sauvés pour quelques années…

 

Visions : Sur You Tube nous trouvons des visionnaires qui disent avoir vu en enfer, dans l’une des milliers de cavernes enflammées, des pasteurs et des chrétiens. Il semble que leurs châtiments dans les grottes infectes soient plus éprouvants que ceux du commun peuple qui se trouvent dans d’autres cavernes ténébreuses destinées aux pécheurs selon la nature de chaque péché gravé sur le front. (Ez 32 : 27) L’âme est gravée comme une stèle militaire portant les noms des défunts.

 

La grâce : Disons selon la Bible, les péchés gravés sur l’âme sont ceux qui n’ont pas fait l’objet de confessions à Christ, de restitution, de rejet par la repentance, suivis d’une soumission inconditionnelle aux commandements de Dieu clairement exprimés par Moïse.  (Ez 18 ; Ac 17 : 27-31)  Certains chefs religieux, en enfer, sont  très irrités contre Jésus,  (Luc 13 : 28 ; Mat 25 : 30) L’appât terrestre des religieux, «Le Jésus commercialisé » s’est transformé en Juge sévère… De son regard terrifiant qui brille plus que le soleil, Jésus lit les écritures gravées sur l’âme de chaque damné. (Jér 17 : 1) Ex : Les chauffeurs de camions ne disent pas : Je transporte 20 ou 30 tonnes, car le tonnage est gravé sur le châssis. Jésus proposait à chaque pécheur la possibilité d’effacer ces écrits immortels en accédant à la repentance et la conversion : Dieu proposait à tous avant la tombe : J’efface tes transgressions comme un nuage et tes péchés comme une nuée. Reviens à moi car je t’ai racheté. (Esa 44 : 22) Hélas ! Avec ces promesses, les prédicateurs disent : NAGBAS …

 

Jésus pleure : Les visionnaires rapportent les larmes de Jésus face à certains prisonniers dans les tourments. Il déplore cette détresse et verse des larmes abondantes, (Jér 14 : 17) mais Il ne change pas les décisions et les sentences de la justice divine. Jésus est souffrant comme un père, chef religieux qui voit revenir à la maison, ses fils drogués. Le Rôle de Jésus, selon la Bible, consiste à offrir le pardon, la justification suivie du baptême chrétien, la rectification des œuvres mauvaises en œuvres bonnes prescrites par la Loi. (Mat 6) Ce qui n’est possible que durant une certaine période de la vie. Au jour de la mort, ce processus s’arrête. Le chapitre de Deutéronome 28 révèle les conséquences heureuses de l’obéissance et les conséquences déplorables de la désobéissance à la Loi ; (le pentateuque ; Lire Deut 26 à 30) Sans la repentance et le pardon, sans  la pratique de la justice et la droiture sociale, tous péchés et imperfections sont gravés sur l’âme immortelle. (Jér 17) Ex : L’âme de Judas porte probablement ces écrits : Rusé, menteur, maudit voleur, cupide, idolâtre criminel, traître, avare, capitaliste intrépide, actionnaire des banques, ennemi de son Créateur etc.  Ses chiffres d’acquisitions sont lisibles jusqu’aux centimes... Argent très sale semblable à un cadavre puant. Il dit : Avec Jésus … NAGBAS…

 

En  réfléchissant sur les peines de l’enfer, nous pouvons supposer que les chefs religieux disent individuellement : « Sur terre, je n’avais pas compris la pensée divine telle qu’elle fut transmise par nos érudits  intéressés. (Esa 55 : 8-9 ; Sop 1 : 11) ; Sur terre nos pensées fonctionnaient selon les lois de l’enfer.  Notre devise se résume en cette phrase : Par ce qui est divin, sur terre « Nous avons Gagné Beaucoup d’Argent sale ».

 

        Ex : Le père d’Abraham, sculpteur de l’antiquité faisait des idoles de toutes tailles, vendaient ces abominations et  en tiraient profit …  Il pouvait dire : JAGBAS : J’ai gagné beaucoup d’argent sale. (La Bible, Ecrits Intertestamentaire, 683-692)

Refusant les conseils de son fils, (Abram), il a continué à en fabriquer, à les mettre sur le marché jusqu’au jour où il a péri avec ses idoles trompeuses et criminelles dans l’incendie de sa maison où étaient les monstres en gueules de bois. Déduisons ceci : Si Saturne, la statue faite de plusieurs métaux (Dan 2 : 31 … Ap 9 : 20-21) ; 7e tête du dragon volant, ainsi que la première tête de la Bête monstrueuse, (Le soleil représenté par l’Ostensoir et l’Ostie), ne rapportaient beaucoup d’argent, ces idoles seraient vite abandonnées, méprisées et jetées à la poubelle des nations ; Mais, avec ces têtes de la Bête, les érudits du calendrier solaire diront un jour : Avec nos dieux … NAGBAS …

 

 La repentance en enfer, pensée fictive: Ex : Un des prisonniers dans sa cellule enflammée s’exprime : Si on nous disait sur terre qu’il existe un vrai Dieu, notre réaction naturelle était : Avec ce dieu …  Nous pouvons faire beaucoup d’argent sale… Les chiffres maudits gravés sur notre âme prouvent que notre dieu était le profit financier. Nous les portons jusqu’aux centimes sur nos fronts. Ce sont, semble t’il,  des tatouages immortels.

 

Vision déplorable ; La surprise de ce procédé ignorée pendant toute une vie est celle-là : Quand l’âme se sépare du corps, des millions de démons voient le bilan chiffré des acquisitions iniques, gravé sur le front du gagnant. L’un des deux ensembles de lettres et chiffres sont gravés : Pour les vainqueurs, ils portent le sceau de Dieu : Intégrité, fidélité, justice et droiture, (Ez 33 ; Ap 7 ; Osée 2 : 21-22) ; Autrement, pour les perdus, les acquisitions iniques totalisées (Jér 14 : 7)  Ces chiffres sont si nombreux que nul ne peut les lire, c’est en caractères célestes inconnus sur terre.  Les porter ? Ils sont comme du magma en fusion et puent comme un cadavre de plusieurs semaines. (Jér  14 : 7 ; 8 : 10 ; Ez 32 : 27) Certains visionnaires disent que tous les péchés sont gravés sur une plaque métallique, comme identification des coupables destinés aux châtiments.  C’est comme une page imprimée, immortelle, terrifiante… Le feu ne détruit ni les chiffres ni leur puanteur ; Ils sont là comme identification. (Esa 14 : 11)

 

 Voici quels étaient les leurres théologiques sur terre : NAGBAS = « Nous avons gagné beaucoup d’argent sale»

  1. Avec ce Dieu qui se dit Créateur, en adaptant son culte à notre calendrier solaire de la Bête… NAGBAS
  2. Avec ce livre appelé une Bible et ses différentes versions que nous avons commercialisées … NAGBAS  
  3. Avec le crédit attribué au Nom du Père Eternel selon notre appellation théologique … NAGBAS
  4. Avec notre religion qui se faisait passer pour la seule bonne et véridique sur terre … NAGBAS
  5. Avec ce beau Nom de Jésus qui est l’appât céleste et l’attraction des âmes perdues … NAGBAS
  6. Avec la transmission de la croyance au Saint–Esprit dont nous nous disions remplis … NAGBAS
  7. Avec la foi qui produit par le salaire,  le dévouement professionnel au service de l’église … NAGBAS
  8. Avec de belles prières et le jeûne par lesquels nous avions la confiance du peuple … NAGBAS
  9. Avec la prédication passionnée de l’évangile en publique comme en privé … NAGBAS
  10. Avec nos temples et leurs sébiles, leurs trésoreries, collectes, sollicitations, dîmes, offrandes … NAGBAS
  11. Avec nos écoles religieuses payantes soutenues par les salariés de l’Etat … NAGBAS
  12. Avec nos hôpitaux, cliniques, universités,  et leurs chiffres d’affaires annuels … NAGBAS
  13. Avec nos imprimeries, maisons d’éditions, librairies,  boutiques de produits … NAGBAS
  14. Avec les esclaves bénévoles (Missionnaires en fonction) qui travaillent sans salaire … NAGBAS
  15. Avec la dîme prémices destinée à la nourriture du peuple, mais placée en épargne dans les banques sécurisées, accumulée dans des coffres forts, consommée et exportée vers Babylone …  NAGBAS
  16. En excluant par la doctrine, la dîme aumône, droit de l’étranger, l’orphelin et la veuve, destinée aux pauvres affamés, mais mise en épargne dans notre trésorerie gloutonne et rapace … NAGBAS
  17. En prenant possession de toutes sommes collectées, sous le couvert de la confiance collective et sous le prétexte : «Au Nom de Jésus…  Confiez-nous tout pour l’œuvre locale et mondiale» … NAGBAS
  18. Avec cette possibilité en Christ d’assurer la gestion globale des institutions religieuses...  NAGBAS
  19. Avec l’exploitation des talents,  distingués chez certains commerciaux ou  laïcs, esclaves bénévoles … NAGBAS
  20. Avec les collectes sollicitées pour les pays en famine ou victimes de catastrophes … NAGBAS
  21. Par des mariages stratégiques (Choix de l’épouse aisée) et des échanges commerciaux … NAGBAS
  22. En prenant et en revendant au Nom de Jésus, les terrains et les temples construits par l’église locale … NAGBAS
  23. En plaçant le butin total des églises en épargne afin de percevoir des intérêts annuels … NAGBAS
  24. En épargnant des salaires tirés de l’argent du peuple pour les années éventuellement difficiles ... NAGBAS
  25. En sollicitant des dons pour Jésus, après chaque prédication et les prières de guérison … NAGBAS
  26. En orientant les moribonds visités, afin de percevoir leurs biens « pour Jésus » … NAGBAS
  27. En choisissant les adeptes parmi ceux qui possèdent et donnent généreusement la dîme … NAGBAS

Désespoir éternel : Un chef religieux en enfer, dit : Je suis tombé dans le piège financier … Mon âme, depuis qu’elle s’est séparée de mon corps mort, est couverte de chiffres maudits. Si je pouvais m’en séparer ou mourir … Mais ici, en enfer, la mort n’existe pas.  Quel redoutable publication gravée sur le front pour le jugement dernier. (Ap 20 : 11) Quelle honte éternelle ! Si sur terre, je savais la puanteur des acquisitions religieuses et la bassesse de celui qui va placer des sacs d’argent à la banque !

 

La réforme, une Opportunité : Etant encore en vie, par la repentance et la réforme  absolue, nous pouvons, avec la grâce de Christ nous éloigner du profit inique des sollicitations financières et de cette commercialisation du Dieu Saint ; Business où le prédicateur pense qu’il est gagnant et il se dit : Je suis sauvé pour quelques années. (2 Pi 2) Il est pleinement possible de s’engager sur la voie de Christ comme les Apôtres ; Ils distribuaient les offrandes, dîmes, prémices en faveur des pauvres et se gardaient d’en épargner selon l’ordre de Jésus. (Mat 10 : 7-9 ; 2 Cor 2 : 8 et 9 ; Ac 2 : 45)

 

La puissance des liens financiers : Le saint apôtre Jean voyait que les adorateurs  de Saturne, l’idole à plusieurs métaux de Nabuchodonosor, 7e fétiche de Babylone, vénéré le 7e jour du calendrier solaire de la Bête (Saturday) 7e monstre appelé le Moloch ou le veau d’or de Jéroboam ; 7e jour appelé samedi consacré aux Saturnales (Patriarches et Prophètes 294) ; Le saint Apôtre voyait que les promoteurs des Saturnales lucratives ne se repentiront pas, ne se sépareront pas du butin, de la commercialisation des valeurs divines, ne sortiront pas des Saturnales, ne cesseront pas la profanation des jours sacrés du calendrier lunaire (Zac 14 ; Ap 9 : 20-21)  …

Réfléchissons … Le profit est ‘il un lien indestructible pour le cœur où domine la cupidité ? Il est écrit :  Et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, (Radiations) ni de leurs enchantements, (Doctrines), ni de leurs impudicité, (Adoration de l’idole Saturne par le respect de son jour de vénération)  ni de leur vols. (Ajoutons : vols d’argent sacré collecté au Nom de Jésus, mais non remis aux pauvres  Ap 9 : 21 ; Act 2 : 45).

 

Conclusion : Après la mort, l’âme non repentante du chef religieux, non convertie, porte dans l’éternité, le bilan chiffré des acquisitions iniques ; Le bilan et les conséquences de la profanation des jours sacrés lunaires au profit des fêtes solaires lucratives de la Bête ; Le total et les conséquences des péchés de la chair : adultères, fornication, sodomie, homosexualité etc ; Le profit religieux de l’emploie des laïcs, esclaves sans salaire ; Le détournement des finances de l’église, fonds sacrés destinés aux besoins du peuple, mais investis dans les acquisitions terrestres, dans les frais de fonctionnement des institutions, dans les biens fonciers et le béton armée ; Sont gravés également, la révélation des crimes cachés pendant la vie ; La radiation des membres faillibles et le refus de restitution légales …  Les conséquences de chaque parole, chaque pensée …Quelle charge ! Quelle charge !

 

Impossibilité pour la justice divine :

  1. Aucune âme intéressée, en quittant son corps, couverte de chiffres iniques provenant de la sébile ou de toute autre stratégie, ne peut recevoir le vêtement blanc pour les mille ans. (2 Pier 2 : 3)
  2.  Toutes les transgressions sont gravées sur chaque âme. Alors l’âme avide réalise après avoir quitté le corps que le Royaume ne consistait pas en biens à recevoir et à mettre en épargne. (De 27 :19)
  3.  Les Apôtres ne se souillaient d’aucune acquisition ; Ils partageaient tout sans placer en épargne.

    Ex : Sur terre, les comptables ou les directeurs d’entreprises qui volent l’argent de l’entreprise se retrouvent souvent devant la justice, face aux juges, aux avocats, aux chiffres et aux experts comptables.
  4. Le calvaire était la pédagogie du sacrifice où les désirs d’acquisitions pouvaient être anéantis. (1 Tim 6)
  5. La couronne ne sera pas posée sur une âme couverte : De gains, de péchés, de collectes usurpées, etc;
  6. La satisfaction d’un désir inique, gravée sur l’âme,  ouvre les portes de d’enfer redoutable. (Ez 28 : 1-10)
  7. La vie victorieuse exige la mort du désir illégitime qui est une convoitise.  (Ap 12 : 11)

     

    Croyants : Si vous avez été dépouillé, consolez-vous ; Les peines éternelles constituent la justice contre ce qui est gravé sur le malfaiteur : Le butin de la tromperie, les doctrines lucratives, la manipulation de la Loi,  le profit inique, le bénéfice injuste, l’épargne des acquisitions, le pillage religieux, la débauche, le mensonge, l’oppression, l’idolâtrie, le meurtre, les doctrines stratégiques etc ;  Si les pensées et les paroles prononcées vont en justice, comme nous le lisons dans le testament de Job, (La Bible Intertestamentaire). Qu’en sera t ’il des actes malveillants ?

     

    Exception salutaire

     L’église triomphante, composée de croyants sortis du Christianisme lucratif, (Ez 34)  aura l’abnégation des saints Apôtres de Jésus. (Mat 10 : 7-10 ; Ap 12 : 1 ; 14 : 1-5)  Elle partagera tous les dons reçus entre les pauvres et les croyants nécessiteux. Il n’y aura pas en elle, le désir d’acquérir ou de garder l’argent du peuple. Malgré la persécution des grégoriens, elle adorera l’Eternel aux jours sacrés lunaires (No 10 ; Néh 10 ; 2 Chr 31 ; Ez 46) Elle est irrépréhensible, parfaite et pure. (Ap 14 : 1-5)

     

    Le Roi Ezéchias, intègre, juste et droit allait participer à l’adoration lors des jours sacrés du calendrier lunaire (2 Ch 31 : 3)

    Il ne venait pas adorer Dieu avec le désir d’emporter l’argent sacré du peuple. Il donne, selon la Loi : ses offrandes : Prémices, (10% de ses biens) ; Sa dîme sociale appelée aumône, (10% de ses biens) offrandes diverses selon son cœur généreux ; (2 Ch 30 : 24).  Il organisait la réception et la distribution des lots de produits alimentaires et des sommes d’argent en ordonnant que les bénéficiaires  soient à partir de l’âge de trois ans. (2 Ch 31 : 15-16)

     

    Avidité : Les Rois et gouverneurs impies, destinés aux tourments éternels de l’enfer, pillaient et dépouillaient le temple en imposant un pourcentage sur tout ce qui a une valeur. Jésus dit : Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire … (Jean 10 : 10).  Solliciter, recevoir, encaisser, stocker, consommer, exporter les biens du peuple … NAGBAS ;  Voila les chiffres abominables gravés sur l’âme des damnés qui se disaient ambassadeurs de Christ sur terre.

     

    Il est écrit : Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour l’opprobre, pour la honte éternelle. (Dan 12 : 2 ; NAGBAS … La honte des acquisitions religieuses non distribuées).

     

    Prière : Seigneur Jésus purifie nous du désir de solliciter de l’argent et d’acquérir les biens d’autrui à placer en épargne, qui seront un jour gravés sur notre âme.  Nous redoutons ces terrifiants chiffres immortels iniques ! Quelle dramatique surprise ! Quelle honte éternelle !  (Jér 5 : 27- 31 ; Ap 9) Avant l’élimination des habitants de la terre qui ont commercialisé Dieu, aide-nous à restituer tout argent collecté aux pauvres et donne-nous la vraie conversion. Nous désirons, par ta grâce, l’écriture sur le front telle que : Pardon et grâce, intégrité dans notre gestion, fidélité dans le respect des jours sacrés lunaires, justice par le partage des prémices, droiture par la distribution de l’aumône, ce qui est miséricorde, abnégation et sanctification. (Ap 9 : 4 ; Ez 9 ; Ap 7) Merci Seigneur pour la réforme qui est possible aujourd’hui si tu interviens dans nos cœurs !

     

    Il est écrit : Je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille et qui garde ses vêtements. (Ap 16 : 15)

    L’apôtre Jean voit l’église au ciel et il écoute un dialogue : L’un des vieillards prit la Parole et me dit : Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont ’ils et d’où sont ’ils venus ?

    Je lui dis : Mon Seigneur, tu le sais. Et il me dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; Ils ont lavé leurs robes et ils les ont blanchies dans le sang de l’Agneau. C’est pour cela qu’ils sont devant le Trône de Dieu et le servent jour et nuit dans son Temple. Celui qui est assis sur le Trône dressera sa Tente sur eux. (Ap 7 : 13-15)

Voir les commentaires

Publié le

Le principe de la vie éternelle, mystérieux et caché est probablement identique à celui-ci : Si un étudiant prépare un examen et quelqu’un lui indique les matières spécifiques qui lui seront demandées, il aura cinq chances sur dix de réussir. De même, le but de ce dialogue fictif est de sensibiliser le chercheur sur les points importants de la sainte Alliance. Dieu dit : Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance ; Or la connaissance est un enseignement écrit dont la pratique est rejetée. La suite du verset dit : Puisque tu as rejeté la connaissancePuisque tu as oublié la Loi de ton Dieu, j’oublierai aussi tes enfants. Osée 4 : 6. La connaissance généralement rejetée est celle qui s’oppose à la cupidité.

 

Après la lecture biblique suggérée dans le titre, lisons les propos sans idées préconçues. Afin de rendre plus réelle les points importants que nous percevons, nous improvisons un dialogue qui a lieu en enfer : Deux Lévites ont fait leur carrière au service du temple.  Après leur mort, les deux âmes se retrouvent prisonnières, couchées dans des cellules proches, en proie aux tourments au même titre que les grands pécheurs décédés après avoir fait le mal sur terre.

 

Surnommonsles deux âmes prisonnières : Dathan et Abyram.

 

  1. Dathan dit : Abyram, Ici, dans cette grotte infecte, il n’y a que du feu, de la pourriture, des tourments et des cris de douleur sortent de chaque cellule en feu … Notre âme est pire que celles des zombies malfaisants ;  Jamais, je  n’ai supposé  qu’il existait un tel châtiment contre des péchés qui nous paressaient ordinaires. As-tu connu le prophète qui faisait beaucoup de miracles,  il s’appelait Jésus-Christ ?  il parlait souvent de la géhenne, de l’enfer, du jugement des méchants, mais personne ne prenait ses avertissements au sérieux. Sa pauvreté et sa sévérité nous repoussaient. Il parlait avec autorité comme s’il était Dieu (Esa 53)

 

  1. Abyram répondit : Oui, parfois, je l’ai écouté de loin… Quand il parlait, surtout par des paraboles,  il disait à la fin : Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende. Cela veut dire qu’il reconnaissait cette loi : Sur terre, chacun entend en fonction des intérêts en jeu et des influences qui le dominent.  Nous, nous  étions salariés, placés sous l’autoritarisme des supérieurs et sous la domination Romaine qui fut très meurtrière.  Nous n’avions pas le droit de le suivre de près. Même en se cachant pour l’écouter on risquait de se faire excommunier, licencier, radier, exécuter et même lapider, car nos supérieurs le détestaient. Par notre salaire de misère nous étions lestés, Jamais libre d’écouter ou de penser par nous-mêmes. Nous étions victimes des autorités du temple qui cherchaient constamment à l’assassiner, même secrètement. Etant salariés, nous étions obligés d’être solidaires.
  2. Dathan reprend : Pour quelles raison es-tu comme moi, emprisonné dans la géhenne, qu’as-tu fais de mal ? (Ez 34)

 

  1. Abyram répond :   -  Comme tous les hommes ayant un train de vie satisfaisant, j’avais des relations discrètes avec les belles jeunes femmes que j’employais, et parfois avec celles qui me demandaient de l’argent ou du pain…  A part ces crimes abominables, J’ai aussi plusieurs autres iniquités affreuses en forme de chiffres gravés sur mon âme … (Ez 32 : 27- 28) Je suis semblable à un journal de comptabilité, mais ce sont des chiffres criminels.

 

  1. Dans mes tourments et mon désespoir, Je demande 1000 fois pardon au Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, car je ne comprenais pas bien les exigences sacrées de la prêtrise… Et j’interprétais mal  les Paroles du Dieu Saint que  les scribes lisaient pour le peuple ou celles que j’entendais lors des conseils ; Voici des exemples : (Nous les adaptons  à toute la Bible par nécessité salutaire pour la fin des temps).

 

  1. :Abyram ajoute : Moïse disait que la vie sainte  réclame une obéissance inconditionnelle, (Deut 28) j’entendais : La vie des saints dépend des finances  et des sacrifices donnés pour le rituel ; (2 Tim 3 : 1- 9)
  2. Asaph disait : Dieu vient des cieux, il crie : Rassemblez-moi mes fidèles qui ont fait Alliance avec moi par le sacrifice ; (Ps 50 : 1- 6) J’entendais : Le rassemblement des fidèles nous donnait l’abondance par les sacrifices. C’était aussi le moment de gagner quelques ronds en changeant les monnaies étrangères ;
  3. David disait : L’intégrité est le premier degré de la sainteté ;  (Ps 119 : 1), J’entendais : L’intégrité du peuple qui  apportait les dons prouvaient qu’il existe la sainteté ;
  4. Salomon disait : Craindre Dieu est le début de la sagesse ; (Pro 1 : 7) J’entendais : On ne peut craindre Dieu si on n’est pas châtié à chaque désobéissance. Par conséquent, on prospérait dans l’abondance de la sagesse ;
  5. Moïse disait : Pour les prêtres,  le partage des prémices est un devoir ; (Deut 26 ; 2 Chr 31) J’entendais : Pour nous, Lévites, nous avions les prémices du peuple à recevoir, et cela suffisait largement, sans avoir à mettre les nôtres …
  6. Salomon disait : Les prémices appartiennent à l’Eternel ; (Prov  3 : 9)  J’entendais : Avec les prémices, nous avons une richesse éternelle ; Il suffit de savoir épargner une partie, le peuple accepte  tout ;
  7. Jean disait : Les élus irrépréhensibles serons des prémices qui ont pratiqué cette ordonnance avec intégrité : (Ap 14 : 1-6) ;  J’entendais : Nous devons être irrépréhensibles en veillant sur la consommation des saintes prémices, car il y avait beaucoup de donateurs cupides et voraces dans le peuple, lesquels n’en étaient pas dignes ;
  8. Jean disait : Les prémices atteindront la perfection : (Héb 12 : 23 ; Ep 4 : 11- 14) J’entendais :  10%  est le salaire sacerdotal de la perfection, et la perfection c’est la sainte prêtrise au service du saint temple ;
  9. Jean disait : A la fin, Les 144000 prémices vivants seront des vainqueurs, (Ap 14 : 1- 6) J’entendais : Un tien vaut mieux que deux tu l’auras ;  L’épargne est plus importante que le nombre de vainqueurs ;
  10. Moïse disait : La dîme prémices est pour nourrir le peuple de l’Eternel ; (Deut 26 ; 1-11 ; 2 Chr 30 : 34) J’entendais : La dîme prémices est la bénédiction que donne le peuple aux prêtres ; Plusieurs Lévites ont de gros ventres ;
  11. Moïse disait : Le droit de l’affamé : L’étranger, l’orphelin et la veuve, c’est la dîme « aumône » ; (Deut 26 : 12- 19 ; Mat 6) J’entendais : Réclame le droit à l’affamé, dis- lui : donne moi ta dîme, tu seras béni ! Ne me la donne pas, tu seras maudit ! Et il la donnait par la peur des malédictions ; (Deut 27)
  12. Salomon disait : La bienveillance est le don fait aux indigents ; (Prov  14 : 9) J’entendais : Nous avons l’abondance par les dons des indigents, car les riches ne donnent que des miettes ;  Ils sont très bien, veillant sur leurs possessions ; C’est pour cela ils sont dans un feu plus ardent, dans les grottes inférieures.
  13. Jésus disait : Une pièce détournée de son orientation légale fait perdre l’éternité, (Mat 18 : 6- 9) J’entendais : Une pièce retenue par omission ne sera pas connue par les anges qui nous observent depuis le ciel ; Je me trompais, car j’ai le bilan des acquisitions subtiles, gravé sur mon âme, et ceci jusqu’aux centimes ; (Ez 32 ; Ecc 12 : 14)
  14. Jésus disait : La pièce détournée fait,  parmi les anges, un scandale et conduit dans la géhenne, (Mat 18 : 6- 9) J’entendais : Dans la vocation lévitique,  le vol est pré pardonné par un sacrifice sanglant, et le sang annule la culpabilité qui conduit à la géhenne ; C’était faux, car rien ne s’efface par la mort d’une bête herbivore.
  15. Jésus disait : Les offrandes gagnées et détournées révèlent un scandale, il vaut mieux se crever l’œil qui convoite une offrande très sainte (Mat 18 : 6-9) ; J’entendais : Les Romains étaient les premiers à produire le scandale en pillant les ressources du saint  temple ; Nous, les prêtres, nos chefs prenaient les restes, les miettes du trésor ;
  16. Dathan réplique : Tu es dans l’erreur…  Toutes les offrandes versées sont très saintes : Les prémices représentent la grande sainteté et la perfection du Messie promis, le don de Dieu ; La dîme, droit de l’étranger, l’orphelin et la veuve, est un symbole de la miséricorde de Dieu, ses dons accordés à ceux qui sont dans la misère.  Voici un exemple : David et ses hommes, en mangeant les pains de proposition reçus, n’étaient pas coupables, étant plusieurs affamés en fuite ; (1 Sam 22) Les prêtres non coupables de profanation des choses très saintes ont été massacrés au nombre de 85, y compris certaines villes sacerdotales ; Le Roi Saül responsable de toute cette profanation collective a vu mourir ses fils et son armée, tous massacrés par des incirconcis, puis, il s’est suicidé, abandonné de Dieu qui l’avait fait oindre pour Roi D’Israël.  Cela veut dire qu’un pain de proposition ou une pièce des offrandes profanées sème la mort,  suivit des tourments de la géhenne. C’est pourquoi le prophète a dit : Si ta main (habile) est pour toi une occasion de chute (par la profanation des choses consacrées), coupe-la ; (Mat 18 : 6-9) Certainement, Saül et son armée sont couchés plus bas que nous en enfer, dans un degré où les flammes sont plus agitées et les vers plus voraces ; (Ez 31 : 16- 18). Tout empire universel qui pille et consomme les saintes offrandes, entre en auto-extermination et plus tard, descend dans les entrailles de la géhenne. (Ez 32 : 18- 32)

 

  1. Abyram continue : C’est ce que je ne comprenais pas, Dathan, je prenais tout à la légère … Pour moi, il fallait toujours sortir gagnant en toute chose.   Si on est béni, on prospère en toute occasion ; Les banques disent Amen !

 

  1. Jésus disait : Celui qui est injuste dans les petites choses est injuste dans les grandes, (Luc 16 : 10) J’entendais : Ce n’est pas la peine de remettre les petites pièces que me confiaient les petits enfants pour le trésor de Jérusalem. Les anges ont tout totalisé et cela fait une somme fabuleuse, comme le butin d’un très grand meurtrier.
  2. Saint Paul disait : La perfection est le lien de l’abnégation, (2 Cor  8 et 9) ; J’entendais : La perfection n’est pas possible dans la gestion des biens de Dieu ;  C’est pourquoi l’enfer est pavé d’âmes de  prêtres couchées ; (Esa 33)
  3. Ezéchiel disait : La nouvelle lune, Alpha de la création, est une solennité éternelle, (Ez 46) ; J’entendais ; Pour nous les prêtres, la nouvelle lune était chargée d’obligations perpétuelles ; Il fallait servir et nourrir la nation convoquée. Cela nous faisait beaucoup de fatigue, mais pour le peuple, beaucoup de réjouissance ;
  4. Moïse disait : Dieu exterminera les ennemis du peuple saint qui adore Dieu à chaque nouvelle lune, chaque Sabbat, et chaque fête annuelle, (Nom 10 : 9- 10) ; J’entendais : Voici la cause de toutes les guerres entre Israël et les grandes nations diabolisées ; Les gens démoniaques poussent des cris de terreur à la nouvelle lune ; Les démons n’aiment pas cette fête…  Nouvelle lune, Sabbats lunaires, fêtes annuelles, voila ce qui énervait le diable et ses esprits mauvais, avant même que l’archange Michel les chasse du ciel ; (Esa 14 : 3- 23 ; Ap 12 : 7- 12)
  5. Esaïe disait : Le feu et les vers consumeront ceux qui violent la nouvelle lune et le Sabbat lunaire, (Esa 66 : 22-24) ; J’entendais : Dieu est trop bon pour punir de la sorte ; C’est maintenant, ici en enfer que je comprends tout ;
  6. Jésus disait : Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés, (Luc 6 : 37) J’entendais : Aux conseils du saint temple, nous sommes habilités à calomnier, radier, lapider les indésirables.  Sans l’autorité Romaine qui nous bridait, il ne resterait très peu d’adorateurs et surtout pas de prophète ; Le nombre des radiés est gravé sur mon âme ; Le bilan des prémices retenues est gravé sur mon âme ;  Le profit que j’ai tiré du droit des pauvres est gravé sur mon âme ; L’aumône non distribuée est gravée sur mon âme ; L’argent reçu et non transférer…  Le bilan de toute ma vie est plus affreux que le plafond de notre grotte enflammée …
  7. Moïse disait : Les adorateurs babyloniens de l’armée des cieux : Soleil, lune, Mars, Mercure, Vénus et Saturne le Moloch, disparaîtront de la terre pour toujours, (Deut 13 ; Soph 1 ; Jér 1 ; Ap 14 J’entendais : Ce n’est pas grave car ceux-là ont toutes les richesses et les bénédictions de la planète ; Ils ont des cargaisons d’argent ; (Ils croient pouvoir se payer des extincteurs contre l’atome en fusion de la géhenne) …
  8. Ezéchias disait : Je donnerai les holocaustes pour les  4 Sabbats et la nouvelle lune, (2 Chr 31 : 3) ; J’entendais : Aucun démon n’aime entendre cela ; Nous non plus ; Nous préférions la fête des Saturnales que Salomon et ses concubines nous ont léguées ; Au moins, a cette fête du samedi de décembre, il y avait de la forte musique, du vin et des femmes prédisposées …  On les faisait oublier le cris des enfants sacrifiés ; (Deut 12 : 31 ; Jér 7 : 31)
  9. Jérémie disait : Maudit, est celui qui fait travailler son prochain sans lui donner de salaire  (Jér 22 : 13) ; J’entendais : Oui, mais ils réussissent, ils deviennent riches,  tout comme l’armée de Pharaon au fond de la mer en furie ;  Les plus riches de la terre sont des esclavagistes. Ils sont tous, plus bas que nous dans la géhenne ; (Ez 32)
  10. Les fils de Koré disaient : Les riches  et les avares ont l’intelligence des loups accapareurs, ils ne partagent pas leurs biens : (Ps 49) J’entendais : Oui, mais leurs enfants réussissent leur doctorat ; Chez eux, c’est toujours la fête ;  Ils ont beaucoup de femmes, et d’ici, j’entends les cris d’épouvante de leurs âmes emprisonnées ;
  11. Jean disait : Le faux sabbat de Saturne (Samedi) tombera et la lune retrouvera sa présidence éternelle, (Siracide 43 : 6-8 ; Ap 12 : 1 ; Ap 18) ; J’entendais ; Des deux, je préférais le plus lucratif ; C’est pour cela que nous pourrissons ici dans ce feu épouvantable ; Ici, je comprends tout ce que j’ignorais… C’est pénible, les flammes atomiques … Nous n’avons de repos, ni jour, ni nuit ; (Ap 14 : 10- 11)
  12. Moïse disait : Toute désobéissance a pour salaire, les malédictions de Deutéronome 28 : 15- 68 ; J’entendais ; Souvent, il y a plus de peur que de mal … Salomon, entre les griffes de ses concubines corrompues disaient qu’après la mort, il n’y a rien … (Ec 9 : 5).  C’est aussi ce que je croyais avant d’être porté dans ce lieu de supplice.
  13. Saint Paul disait : Notre Dieu est un feu dévorant, (Héb 12 : 29) ;  J’entends maintenant une autre interprétation de cette Parole sainte. C’est le cas de presque toute la prêtrise, couchée dans des cellules enflammées de la géhenne. Nous sommes tous tombé dans le piège universel. Nous étions désignés par des titres : Honorable prêtre, Grand pasteur, digne ministre du culte, bon berger, grand missionnaire, Monsieur le prédicateur de l’Eternel, vénérés et applaudis par l’assemblée. Et pourtant, moi en tant que lévite, je subtilisais les fonds sacrés, comme la vapeur de carburant absorbe les flammes. (Ap 18)
  14. Moi, Lévite, Je dis : Nous sommes semblables à l’homme de la brousse qui a vu une fuite de pétrole ; Il a signalé à sa tribu et tous, pendant la nuit, ont fait des réserves. A l’aube, quand le village dormait, quelqu’un a apporté du feu et les cabanes se sont embrasées. Oui,  nous avons fait des acquisitions sur terre : dîmes, prémices, générosités, offrandes, collectes, dons à transférer, biens fonciers etc. Mais ces choses saintes ne deviennent inflammables qu’après la mort, quand le corps retourne à la poussière, et l’âme portée par les anges au fond du séjour des morts, dans les profondeurs effroyables des abymes. Alors, nos acquisitions terrestres : Les saintes valeurs détournées au Nom de Dieu, notre impudicité, le profit de notre cupidité, nos profanations, se transforment en flammes dévorantes. Ezéchiel voyait, couchés dans leurs cellules, les grands rois de la terre, semblables au buisson ardent que Moïse contemplait sur la montagne ; (Ex 3 : 2)
  15. Nos dettes non payées sur terre et nos tromperies  dans le transfert des fonds nous accablent éternellement ;
  16. Aucun royaume universel, ayant pillé le temple de Jérusalem, ne pouvait subsister. Après avoir dépouillé le trésor, leurs puissants corps d’armées devenaient plus tard la nourriture des rapaces  et leurs âmes sont portées dans les entrailles de la planète pour être châtiée par les flammes de la géhenne. (Ez 32) Voici 3 exemples:  a) Belchatzar, roi d'un empire universel, ses femmes et son gouvernement ont bu dans les coupes du Temple de Jérusalem ; Le soir même, ils ont été tous massacrés par l'armée de Perse, (Dan 5) ;   b) Pilate s'en servait à volonté selon les lois romaines ; Très peu de temps plus tard, il s'est suicidé, d'après les historiens.   c) Hérode s'en servait avec arrogance et les produits faisaient fourmiller des vers dans son organisme. Une année après, il en est mort, dévoré par les vers. (Act 1é: 23)
  17. Il y a des âmes saintes qui ne seront pas portées ici, ni dans les cinq autres degrés des enfers :
    1. Les vrais prophètes n’acceptaient pas l’argent et les dons des adorateurs ;
    2. Elie sait pourquoi il a refusé l’argent de Naaman après sa guérison instantanée. (2 Rois 5)
    3. Jésus ne recevait pas l’argent des gens qu’il guérissait, ni de ceux qu’il ressuscitait ; (Mat 10 : 9)
    4. Les Saints Apôtres ne recevaient pas l’argent après la prédication et les miracles, cela leur était formellement interdit ; (Mat 10: 9)
    5. Saint Paul recevait de l’argent mais il fermait vite les sacs qu’il envoyait à Jérusalem. (2 Cor 8 et 9)  Il savait que cette argent consacré se transformerait plus tard en feu dévorant. Il savait que celui qui vole une pièce des saintes offrandes sera dévoré par la géhenne ; Dieu n’est pas sévère, c’est la cupidité et le profit tiré des choses saintes qui  consumeront les coupables. Malgré sa longue  patience,  presque toutes les religions commercialisent  Dieu et son patrimoine ; (Ap 18: 11- 24)

 

  1. Le Christ promettait de créer une nouvelle race de disciple, 144000 prémices irrépréhensibles, fidèles, intègres, justes et droits, de manière qu’aucun chiffre monstrueux et maudit ne soit gravé sur leur âme. Ceux-là, si certains meurent avant le retour de Jésus, leurs âmes seront portées au paradis. Ce continent où règnent les bon anges et la joie de vivre avec tous les justes qui attendent la résurrection et le don de leur corps céleste, un corps incorruptible, glorifié. (1 Cor 15 : 51- 57) Après sa mort, Jésus a vidé le paradis en ressuscitant les justes ; A nouveau, il glorifiera ceux qui y vivent et les emmènera dans la maison de son Père. (1 Thes 4 : 13- 18) Prière: Seigneur! Qualifie-nous pour accéder à ces vertus célestes.

 

  1. Pour nous, Dathan, c’est trop tard… Trop tard… Nous buvons le vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et nous sommes tourmentés dans le feu et le soufre devant les saints anges et devant l’Agneau. (Ap 14 : 9- 11).  Si c’était possible de revivre sur terre ? Nous serions purs comme l’or … Ici, nous comprenons tout ... Tout ... Sur terre, la peste des acquisitions nous a emportée ...

 

Rectification du numéro 35 :

 

Ce n’est pas Dieu qui est le feu dévorant. Jésus dit que Dieu est un bon Père. Mais ce sont : l’argent et les biens offerts à Dieu lors des cérémonies, détourné ou retenu malgré l’avertissement des Alliances, Leur orientation légale n'est pas respectée; L'intégralité des sommes reçues n'est pas transférée. Le produit de l'oppression des sans salaires, C'est ce qui constituent le carburant du  feu dévorant de la géhenne. Si aucune parole ne peut s’effacer de notre film terrestre d'une vie entière, aucune acquisition ou transaction ne peut disparaître de notre dossier céleste. (Ap 20 : 11- 15) Aujourd’hui, une réforme est nécessaire...  Même si les chefs religieux disent que « c’est un fou en liberté qui a écrit ces choses ».

 

Sacralisation des offrandes: Si un gros poisson vorace avale un petit poisson armée, Ce dernier se gonfle comme un hérisson, donne la mort à son agresseur, et se retire tranquillement de ses entrailles. Les pites (Petites pièces) de la veuves sont aussi dangereuses. Totalisées, elles étonnent les anges du ciel, se retrouvent gravées sur l'âme du mort. (Ez 32: 27- 28)

 

Elève ta voix comme une trompêtte : Si les autres chercheurs religieux donnent leur version de la connaissance par laquelle un pécheur peut devenir : intègre, juste et droit, avant le jour du scellement des élus, (Ap 7 et 9 : 4) ce serait une merveilleuse révélation, de savoir comment éviter la géhenne. Il n’y a pas de salut qui est donné comme un cadeau de père Noël ; Une grâce inconditionnelle. (Voyez sur you tube ou Internet, les visions de ceux qui ont visité l’enfer).

 

    Exprimez-vous ! Dites nous la vérité qui nous affranchira de toute servitude religieuse. Les plaies et fléaux emporteront des millions  de marchands de salut ; (Jér 25 : 34 ; Ap 18 : 11- 24)  Mais le chrétien repentant, parvenu à l’intégrité,  la  justice et la droiture ne craindra rien, même pas la mort. (Ap 2 : 10 et Ap  12 : 11)

 

      Préparation spirituelle : Celui qui découvre les sujets d’examen éternel cherchera le secours divin pour la préparation spirituelle, (Ez 18; 1 Jean 2: 29; 1 Jean 3) Car Dieu ne prend pas plaisir à envoyer quiconque dans la géhenne. Si le méchant revient de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe toutes mes lois et pratique la droiture et la justice, il vivra et ne mourra pas. (Ez 18 : 21)  Jésus promet son aide à celui qui désire changer de pratique ; (Jean 14 : 15- 31)

 

   Adoration légale :  Les vainqueurs feront partis de l’église triomphante, (Ap 12 : 1),  habillée du soleil, l’astre qui fixe les limites des jours à son coucher ; Et cette église sera régit par le calendrier luni-solaire qui détermine de la part du Créateur, les 4 Sabbats de son cycle : Assonia, Eblae, Bénasse, Erae, et la fête éternelle de la nouvelle lune, l’Alpha de la Création, (Gen 1 : 1) Deux Sabbats avant la pleine lune et deux avant la nouvelle lune. Le Saint Sabbat béni étant l’Oméga de la Création, Le premier est la 7e lumière du Soleil transmise par la lune à la terre. 14e jour veut dire 14e lumière transmise par la lune croissante. (Voir Le livre d’Enoch sur Google). La volonté humaine, éclairée qui s'oppose au respect des fêtes annuelles et des fêtes de saisons, précisées par des repères du cycle lunaire, s'oppose à Dieu, à la vie, à la justice établie du Créateur par l'adoration... Justice prescrite pour l'univers, mais, méprisée par le camp opposé à Dieu. Le conflit se situe autour de l'acceptation ou du refus d'adoration. C'est grave... Mon Dieu, vient au secours de mes neurones empoisonnés! (Ap 14)

 

   Angoissant destin : Les marchands de salut qui couvrent la lune de honte et le soleil de confusion, au profit de l’armée des cieux : Baal du dimanche ou Saturne du samedi, seront enfermés captifs dans des cachots de la géhenne, et après les 1000 ans ils comparaîtront pour être châtiés. (Esa : 24 : 21- 23)

 

Les juifs, au pied du Mont Sinaï, ont adoré Saturne le Moloch, et fêté les Saturnales du samedi.   Ils ont radié et brûlé leurs enfants. 3000 ont été exécutés sur ordre de Moïse. (Ez 20 ; Act 7 : 43) ; Patriarches et Prophètes 294.

Schadrack, Meschac et Abed Négo ont refusé d’adorer Saturne le Moloch ; (Dan 3) 7e idole de l'Armée des cieux; 7e monstre de l'occultisme babylonnien; 7e jour de leur calendrier impudique ; Faux Sabbat dressé contre les lois du temps originel.

La convocation pour l’adoration a lieu éternellement, chaque Sabbat lunaire, chaque nouvelle lune et chaque fête annuelle. (Nom 10 : 1-10 ; Ez 46) Patriarches et prophètes, pages 324).

 

    Avertissement  aux moqueurs : Ainsi parle l’Eternel : A chaque nouvelle lune et chaque sabbat, (lunaire) toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l’Eternel. Et quand on sortira, on verra les cadavres des hommes qui se sont rebellés contre moi, car Leur vers ne mourra point et leur feu ne s’éteindra point, et ils seront pour toute chair un objet d’horreur. Esa 66 : 23 : 24.

 

Moïse, le saint homme de Dieu dit : Vois, je mets aujourd’hui devant toi, la vie et le bien, la mort et le mal ; Choisis la vie afin que tu vives… (Deut 30 : 15)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Lire mon livre gratuit

Articles récents

Hébergé par Overblog